Pour devenir plus zen au quotidien

5 aliments à éviter ou à privilégier en cas d’anxiété

Il est normal de se sentir anxieux de temps en temps. L’anxiété, c’est une émotion qui survient quand on anticipe (consciemment ou non) un danger futur. Quand l’anxiété s’installe durablement, la vie peut vite devenir compliquée et stressante car on a l’impression d’être contrôlé par l’anxiété et ses symptômes plus ou moins pénibles (palpitations, souffle court, vertiges…).

Il existe pourtant des astuces très simples pour diminuer rapidement ses angoisses. On peut déjà commencer par quelques modifications dans son alimentation. C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article.

impacts alimentation sur anxieté aliments à éviter et privilégier

Note : Cet article invité a été écrit par Delphine du blog Guérir l’anxiété et les crises d’angoisse.

Boire plus d’eau

Pourquoi ?

Nous ne buvons pas assez. Le corps humain est composé à 60% d’eau, qui est indispensable à son bon fonctionnement, notamment celui du cerveau.

Il est conseillé de boire au moins 1,5 litres par jour, ce qui correspond à 8 verres. Cela comprend l’eau fraîche et les tisanes, mais pas les sodas. Bien évidemment, il ne faut pas ingurgiter toute cette eau d’un coup, mais en siroter régulièrement tout au long de la journée. Eviter de trop boire avant de dormir, car cela pourrait perturber votre sommeil.

De plus, ne faites pas l’erreur courante d’attendre d’avoir soif pour boire, car il est déjà trop tard. Sachez qu’au besoin il existe une astuce très simple pour vérifier son niveau d’hydratation : regarder la cuvette des toilettes. Une urine normale est incolore à légèrement jaune, et une urine foncée indique une déshydratation.

Mais quel rapport avec l’anxiété ?

Si le cerveau manque d’eau, il a été prouvé que nous devenons moins vigilants, plus fatigués et plus anxieux [1]. Une déshydratation, même légère (0,5L), augmente les niveaux de cortisol, l’hormone du stress [2]. Les symptômes de la déshydratation sont en plus similaires à ceux de l’anxiété (palpitations, fatigue et maux de tête) ce qui va renforcer encore les angoisses. Et pour couronner le tout, quand nous sommes stressés, nous avons tendance à oublier de prendre soin de nous et oublions de boire suffisamment. Ce qui augmente encore notre stress, c’est un cercle vicieux. Un traitement simple en cas d’anxiété légère peut consister à boire plus d’eau et pratiquer quelques exercices de sophrologie.

Comment boire plus d’eau ?

L’idéal est d’avoir toujours une bouteille d’eau sur soi, au bureau, en réunion, à la maison et dans la voiture ou les transports. Il est ainsi plus facile de penser à boire régulièrement tout au long de la journée. N’attendez pas les repas pour boire, sirotez de petites portions régulièrement.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment allier exercice et amusement

Si vous n’arrivez vraiment pas à y penser, vous pouvez installer des applications spécifiques sur votre smartphone, ou plus simplement vous programmer des alarmes automatiques.

Limiter les sodas, les tasses de café ou de thé (nous allons voir tout de suite pourquoi Winking smile) et remplacez-les par un verre d’eau.

Arrêter la caféine (et oui)

Et oui désolée, mais le café, l’un des breuvages préférés des français [3] est aussi une source d’anxiété selon plusieurs études. [4]

La responsable est la caféine, cette molécule stimulante, présente dans le café donc, mais aussi dans le thé, les sodas et les boissons énergisantes. La caféine empêche l’adénosine (neuromodulateur du système nerveux déclenchant la somnolence) d’agir et bloque le signal du sommeil, celui qui nous indique qu’il est le temps de se reposer. L’hypophyse (glande endocrine) libère en parallèle de l’adrénaline dans le corps, ce qui provoque un boost d’énergie [5] .

Le problème c’est que l’adrénaline est aussi responsable des symptômes déclenchés par l’anxiété (c’est ce qu’on appelle la réponse combat-fuite) et peut déclencher chez les personnes déjà stressés et sensibilisés de la nervosité, des palpitations et des troubles du sommeil. Ce qui empire encore l’anxiété chez ces personnes et peut conduire à des crises d’angoisse.

Je vous propose donc de diminuer ou même d’arrêter totalement votre consommation de caféine. Vous verrez que vous serez naturellement moins nerveux et cela ne pourra que vous être bénéfique.

Diminuer sa consommation de sucres rapides

Les symptômes de l’hypoglycémie sont très similaires à ceux de l’anxiété : transpiration, nervosité, tremblements, vertiges et palpitations. La raison c’est que le corps libère de l’adrénaline pour augmenter le taux de sucre dans le sang. Comme nous l’avons vu plus haut, l’adrénaline est l’hormone responsable des symptômes anxieux et des crises d’angoisse.

L’idéal pour une personne anxieuse est donc de réguler un maximum son taux de sucre pour éviter ces fameuses crises d’hypoglycémie et libérations d’adrénaline.

Mais vous allez me dire “Super ! Mangeons donc un maximum de trucs bien sucrés !”. Et bien non. Car une consommation trop élevée de sucres rapides augmente brutalement la glycémie,ce qui entraîne une surproduction d’insuline et une chute du taux du sucre dans le sang. Ce qui à son tour libère de l’adrénaline et créé les symptômes anxieux [6] .

La solution est donc de diminuer sa consommation de sucres rapides (bonbons, gâteaux, chocolat, glaces et sodas), pour les remplacer par des sucres lents, qui vont aider la glycémie à rester stable dans le temps et ainsi éviter les fluctuations d’hormones du stress.

Si vous vous sentez très anxieux en ce moment, essayez de réduire vos apports en sucres, et voyez si vous sentez une différence.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les 8 habitudes d’une vie saine

reduire-apport-en-sucres-rapides-aliments-a-eviter-anxiete

Diminuer sa consommation d’alcool

Quand on est angoissé, il peut être tentant de boire un verre ou deux (ou cinq) pour se détendre. L’alcool est en effet un anxiolytique naturel. Il désinhibe, détend et nous rend euphoriques.

Le problème survient souvent le lendemain avec la gueule de bois (sensations inconfortables suite à une consommation excessive d’alcool). En effet, l’alcool déshydrate et engendre une hypoglycémie, ce qui augmente notablement l’anxiété. De nombreuses personnes ont même eu leur première crise de panique après une soirée trop arrosée.

Je vous encourage fortement à diminuer, ou arrêter toute prise d’alcool si vous traversez une période d’anxiété. Cela ne pourra qu’accélérer votre guérison.

La prise régulière d’alcool peut aussi amener une dépendance. Si vous êtes dans ce cas, je vous encourage à en parler à un médecin ou à vous tourner vers des associations comme les alcooliques anonymes.

Faire une cure de magnésium

Le dernier conseil que je souhaite partager avec vous concerne les compléments alimentaires, et notamment les cures de magnésium.

Le magnésium est connu pour être un excellent anti-stress. Une carence en magnésium peut provoquer fatigue, irritabilité, troubles du sommeil et risques accrus de dépression et d’anxiété. Une étude publiée en 2017 a montré une réduction de l’anxiété et de la dépression chez 126 adultes après seulement 2 semaines de complémentation [7].

Je vous invite à vérifier avec votre médecin si vous êtes carencé. Ne vous inquiétez pas si c’est le cas, 75% des français le sont. La plupart des experts conseillent une dose de 300 mg de magnésium par jour, en plusieurs prises. Vous pouvez aussi choisir de consommer plus d’aliments naturellement riches en magnésium, par exemple des sardines à l’huile, des noix, des amandes, des fruits de mer ou des eaux minérales comme Rozanna ou Hépar. Si vous ne supportez pas les effets secondaires du magnésium par voie orale, vous pouvez tester le magnésium sous forme d’huile ou de gel à appliquer directement sur la peau.

Une simple cure de magnésium, associée à des exercices pour relâcher la pression et se détendre peut déjà faire des merveilles.

Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin de modifier totalement votre alimentation pour être moins anxieux, mais faire quelques ajustements peut vraiment vous aider. Appliquez le maximum de conseils et voyez par vous même. Quand votre anxiété aura disparu, vous pourrez progressivement retourner à la normale et réintroduire la caféine et le sucre dans votre alimentation, si le cœur vous en dit, car il est aussi important de savoir se faire plaisir de temps en temps.

Delphine du blog Guérir l’anxiété et les crises d’angoisse

Sources :

[1] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22172710/

[2] https://www.webmd.com/diet/features/water-stress-reduction#2

[3] https://www.ifop.com/publication/infographie-la-consommation-des-boissons-par-les-francais/

[4] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18088379/

https://www.cambridge.org/core/journals/advances-in-psychiatric-treatment/article/neuropsychiatric-effects-of-caffeine/7C884B2106D772F02DA114C1B75D4EBF

[5] https://www.healthline.com/health/caffeine-and-anxiety#caffeine-and-anxiety

[6] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6627391/

[7] https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0180067

Recherches utilisées pour trouver cet article :

conseil santé du jour
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
7 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.