Comment être zen dans votre sexualité

comment développer votre sexualité

Nous vivons dans un monde de l’instant, du court terme. Tout doit être disponible en un minimum de temps.  Tout et tout de suite. Malheureusement cet état d’esprit est mauvais pour la sexualité. Nous ne prenons plus le temps.

Alors qu’il faut du temps pour  :

  • S’exercer à la sexualité. Car oui la sexualité est un apprentissage ! [1]
  • Écouter notre corps. Car ressentir notre corps et notre sexe nous permet de maîtriser nos réactions sexuelles comme la libido ou l’érection par exemple.
  • Respirer car c’est aussi un élément essentiel de la sexualité et cela peut devenir un puissant aphrodisiaque pour booster votre libido et votre plaisir sexuel. [2]

Note : Cet article invité a été écrit par Matthieu Tison, sexologue, du site « Le Blog Sexologue ».

Dans mon exercice quotidien de sexologue, c’est une notion que j’enseigne à chaque fois : Prenez le temps. La base de mes thérapies est d’ailleurs des exercices quotidiens à faire chez soi. Rien que deux minutes par jour suffisent pour avoir des résultats spectaculaires. Encore faut-il avoir une idée de comment agir.

Dans cet article vous allez comprendre comment fonctionne la sexualité à travers deux notions de base : ressentir votre excitation sexuelle et le plaisir sexuel par la respiration. Je vais vous expliquer comment les maîtriser pour être bien plus Zen dans votre sexualité.

ecoutez votre sexe il vous parle

Ecoutez votre sexe, il vous parle !

Il y a quelques mois, une femme prénommée Elsa est venue me voir en consultation. Après les présentations d’usage je lui ai demandé la raison de sa visite. Elle m’a regardé un moment sans parler, elle avait l’air très inquiète. Sa respiration s’accélérait, elle était de plus en plus hésitante. Puis dans un souffle elle me lâcha : « mon sexe est mort ! ».

Après lui avoir évidemment présenté mes condoléances pour ce décès, je lui demandai alors de préciser sa pensée. Elle m’expliqua alors qu’elle ne ressentait plus de sensation de son sexe. Que le feu qu’elle ressentait entre ses cuisses qui la motivait pour avoir des relations sexuelles s’était éteint. Elle me dit également que cela faisait plusieurs années que son mari ne la désirait plus et qu’ils n’avaient plus d’intimité.

Je lui demandai alors si elle avait une activité de masturbation pour pallier aux manquements de son mari.

Elle me répondit du tac-au-tac : « Oh non ! Les femmes ne font pas ça toutes seules ! ».

Expliquons tout ça en parlant un peu… tennis !

La sexualité n’est pas naturelle. Penser qu’elle est naturelle est une idée fausse largement répandue. Toute notre sexualité n’est qu’un long apprentissage qui va durer toute notre vie. Finalement, notre sexualité est la somme de toutes nos expériences sexuelles passées. Et comme dans tout apprentissage, si on ne s’entraîne pas on ne peut pas progresser. Et si on arrête de s’entraîner on régresse. [1]

Laissez-moi vous donner un exemple. Imaginons que vous preniez des cours de tennis. Mais des cours un peu spéciaux : ils seraient uniquement théoriques. Les plus grands joueurs de la planète viendraient vous expliquer comment devenir un champion. Et bien même après des années de ce traitement, vous seriez au même point que quand vous avez commencé. Pourquoi ? Car il vous manque la pratique, l’entraînement.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Respirez

Continuons avec le tennis. A votre avis qu’arriverait-il au numéro 1 mondial s’il arrêtait de s’entraîner ? Je pense que vous avez deviné : il ne serait plus imbattable et son niveau descendrait automatiquement.

Reprenons l’histoire d’Elsa pour illustrer ce phénomène. Elle a complètement arrêté son entraînement sexuel car elle n’a plus de relations intimes. Ni avec son mari ni avec elle-même. Donc sa maîtrise de la sexualité a diminué petit-à-petit. Au final elle ne ressent plus les sensations d’excitation de son sexe. Son cerveau ne capte plus les messages si vous préférez. Car Elsa a perdu la capacité à les écouter par manque d’entraînement.

Comment ressentir les informations sexuelles que votre sexe envoie

Le passage à l’action avec de petits exercices quotidiens constitue la meilleure manière de développer votre capacité d’écoute corporelle. Si vous êtes motivé vous y arriverez ! Les exercices ne nécessitent aucune compétence particulière.

La première étape est de vous connecter à vos sensations corporelles.

  • Pour cela vous pouvez fermer les yeux et analyser chaque information sensitive que votre corps vous envoie. Scannez-vous de la tête aux pieds lentement en prenant bien le temps de ressentir toutes vos sensations : la chaleur, la pression, les points d’appuis ou encore les sensations internes. Vous devez mettre des mots précis sur ce que vous ressentez. Rassurez-vous il n’y a pas de bonne réponse ! Ce sont vos mots qui doivent être très clairs pour vous.
  • Ensuite faites la même chose mais avec votre sexe. Essayez d’en ressentir tous les recoins. Pour les femmes analysez les sensations du clitoris des lèvres et du vagin. Pour les hommes essayez de capter les informations qui viennent du pénis, du gland et votre pubis.
  • Vous allez ensuite essayer de capter les différences quand vous êtes excité. C’est-à-dire qu’il y a une lubrification vaginale pour les femmes ou une érection pour les hommes. Je vous conseille de vous entraîner par la masturbation dans un premier temps. [3] Puis dans un second temps avec votre partenaire.

Je vous propose de faire ces exercices deux minutes par jour pendant 6 semaines. Grâce à cela vous allez devenir des experts pour ressentir la moindre excitation. Vous allez donc développer votre libido. [4]

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée des plaisirs solitaires, je vous recommande de lire cet article qui parle en détail de la masturbation des femmes.

Ne te moque pas de la masturbation, c’est faire l’amour avec quelqu’un qu’on aime… Woody Allen

la respiration pour booster votre plaisir sexuel

La respiration pour booster votre plaisir sexuel

Une des techniques sexuelles les plus importantes est la respiration. Voyons pourquoi…

Expliquons tout ça en parlant un peu… porno !

Une des causes de cette difficulté est le porno. En effet c’est souvent la seule source d’information sur la technique des relations sexuelles. Et elle est désastreuse ! [5]

En particulier sur la respiration. On a l’impression que les hommes vont claquer pendant qu’ils besognent comme des fous leur partenaire. Quand aux femmes elles gueulent le plus fort possible ce qui laisse quelques doutes sur l’efficacité de leur respiration !

Or le plaisir sexuel est une émotion. Et une émotion ne s’exprime que par une respiration adéquate. C’est pour cela que l’émotion de plaisir est généralement absente des films porno.

Cependant vous découvrirez dans cet article qu’il y a quand même un super avantage à regarder du porno.

Comment respirer pour augmenter et maîtriser votre plaisir sexuel

La technique qui va augmenter votre plaisir sexuel est la respiration abdominale :

  • À l’expiration vous allez rentrer le ventre. Pour vous aider je vous propose de souffler lentement bouche ouverte et de pousser votre ventre avec vos mains vers l’arrière en même temps.
  • À l’inspiration vous allez gonfler le ventre. Pour travailler cela vous pouvez placer vos mains sur votre abdomen et essayer de les pousser avec votre ventre qui se gonfle pendant que vous faites rentrer de l’air dans vos poumons.
  • Une fois que vous réussissez bien ces deux premiers exercices, essayez de les reproduire sans vous aider de vos mains.
  • Ensuite vous allez associer cette nouvelle respiration avec vos sensations sexuelles. Oui celles que vous reconnaissez bien maintenant ! Vous allez vous entraîner à « respirer » vos sensations sexuelles. C’est-à-dire que quand une vague de sensations agréables arrive de votre sexe vous allez la charger sur l’inspiration et la décharger sur l’expiration. Prenons un exemple : imaginons une femme. Elle ressent une sensation agréable dans son clitoris. Elle va donc déclencher une inspiration pour faire monter la sensation. Puis elle va ensuite exprimer son plaisir par l’expiration. Ce qui va décharger la sensation.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment méditer quotidiennement

Alors oui j’entends votre remarque : je vais être ridicule à respirer comme ça en plein dans le feu de l’action ! Vous avez raison. Car vous n’allez pas respirer exactement de cette façon là pendant les relations sexuelles.

Une fois que vous aurez bien compris comment faire la respiration abdominale, vous allez tout simplement l’incorporer dans l’expression de votre plaisir sexuel. Comme nous l’avons vu dans l’exemple. Et oui ce n’est pas seulement les femmes qui crient pendant le sexe : c’est le concours de celui qui fera le plus de bruit ! D’ailleurs chacun a son mode d’expression préféré : cris, gémissements, pleurs, rires, etc… C’est vous qui choisissez ! [6]

Et en bonus gratuit le fait d’exprimer votre plaisir comme il se doit va augmenter celui de votre partenaire. Car le fait que vous montriez sans détour que vous avez du plaisir valide la performance sexuelle de l’autre !

Passez à l’action

L’écoute de vos sensations corporelles et la respiration du plaisir sexuel sont deux exercices qui permettent de développer facilement votre sexualité. Je les enseigne quasiment quotidiennement pendant mes consultations.

Souvenez-vous que c’est par une répétition journalière mais courte que vous en tirerez les meilleurs résultats.

Vous serez capable d’affiner vos sensations ce qui va booster votre libido. Vous pourrez également maîtriser votre plaisir et donc l’augmenter pour monter toujours plus haut avec votre partenaire.

Pour finir j’aimerais vous donner une dernière astuce très efficace pour développer votre sexualité ou régler un problème de sexuel. C’est de faire tomber les idées reçues, les fausses croyances. [7] Vous pourrez lire ici les 30 croyances que j’entends le plus souvent en consultation. Vérifiez-les pour colporter la bonne parole !!

En ce moment j’ai les yeux fermés et j’écoute mon sexe…. Il me chuchote doucement : « Partage cet article… »  😉

Matthieu Tison, leblogsexologue.com

Sources :

[1] LOPES P. et POUDAT FX. , Manuel de sexologie, Masson, p. 42, 43. 2007.

[2] LOPES P. et POUDAT FX. , Manuel de sexologie, Masson, p. 324. 2007.

[3] BRENOT P. , Nouvel éloge de la masturbation, L’Esprit du Temps, p. 109. 2013.

[4] TRUDEL G. , La baisse du désir sexuel, Masson, p. 86. 2003.

[5] BRENOT P. , Dictionnaire de la sexualité humaine, L’Esprit du Temps, p. 492. 2004.

[6] BRENOT P. , Les femmes, le sexe et l’amour, Les Arènes, p. 123. 2012.

[7] TRUDEL G. , La baisse du désir sexuel, Masson, p. 95. 2003.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.