C’est fou tout ce que nous pouvons accomplir quand nous sommes extrêmement motivés. Nous réalisons les choses sur lesquelles nous procrastinons depuis longtemps. nous commençons des projets, accomplissons nos objectifs et enchaînons les tâches de notre to do list

L’énergie que nous avons dans ces moments est incroyable.comment maximiser les moments de motivation tâches difficiles

Le problème c’est que ces moments ne durent jamais longtemps. La motivation est en effet quelque chose qui part et qui vient et l’on a relativement peu de contrôle sur celle-ci.

Bien sûr que nous pouvons nous conditionner à être motivés. Il est toujours possible de mettre en place des rituels, de contempler notre vision tous les matins, d’écrire nos objectifs quotidiennement, de s’entourer de personnes motivantes. Mais si vous avez déjà essayé de faire ces choses vous savez que cela demande beaucoup d’autodiscipline et que cela ne suffit généralement pas à rester motivé.

Quand les résultats auxquels nous nous attendions ne sont pas au rendez-vous, quand nous sommes déçus ou frustrés, notre niveau de motivation baisse, c’est naturel. Alors nous procrastinons et abandonnons parfois nos projets.

Il est impossible d’être motivé à 200% constamment. La motivation s’apparente en fait plus à une vague sur laquelle nous surfons. Parfois, nous sommes tout en dessus de la vague parfois nous sommes dans le creux et il faut savoir tirer parti de chaque moment pour être efficace.

Note : Cet article invité a été écrit par Simon Cavé, fondateur d’Everlaab, le blog minimaliste dédié à tous les passionnés de productivité et de performances mentales.

Alors comment pouvons-nous tirer parti de ces vagues de motivation ?

Et bien grâce au modèle de BJ Fogg. Dans cet article nous allons voir ce qu’est le modèle de BJ Fogg et comment l’utiliser pour exploiter au mieux notre motivation.

Les vagues de motivation selon BJ Fogg

BJ Fogg, spécialiste en science comportementale à l’université de Standford, explique dans sa conférence que notre motivation ressemble à ceci :

réaliser une tâche avec motivation dans le temps

À certains moments, nous connaissons des pics de motivation temporaires (représentés par les ronds orange). Dans ces moments, nous sommes capables de réaliser des choses difficiles. Et parfois, nous sommes dans le creux de la vague (représenté par les ronds rouges). Dans ces moments, notre niveau de motivation est bas. Nous avons du mal à faire ces mêmes choses difficiles.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Article invité : Comment changer sa vie avec des rituels

BJ Fogg explique qu’il est possible d’exploiter ces instants où notre motivation est à son pic grâce à son modèle de comportement qu’il appelle le FBM (The Fogg Behavior Model).

Exploiter sa motivation avec le modèle de BJ Fogg

Le modèle de BJ repose sur 2 axes.

  • Sur l’axe des abscisses sont représentées les choses que nous voulons faire. Ces choses vont des plus difficiles aux plus faciles.

vague de motivation et difficultés

Quelque chose de très facile serait par exemple de mettre ses chaussures de sport. Quelque chose de très difficile serait d’aller courir en plein hiver alors qu’il fait très froid.

  • Sur l’axe des ordonnées, nous retrouvons ensuite notre niveau de motivation.

vague de motivation

Les choses que nous devons faire (ou que nous voulons faire) quant à elles sont représentées par les sphères bleues.

niveau de motivation difficultés de la tâche

Nous remarquons bien ici que plus notre niveau de motivation est important, plus nous sommes capables de faire de choses difficiles mais à l’inverse moins nous sommes motivés moins nous pouvons faire de choses difficiles.

Comment exploiter notre motivation au mieux ?

Quand nous sommes hautement motivés, nous avons l’opportunité de changer les choses en profondeur dans notre vie. Nous pouvons exploiter ces moments clés de 3 façons.comment maximiser les moments de motivation

Structurer nos comportements futurs

La première façon d’exploiter nos pics de motivation est de profiter de ces moments pour structurer nos comportements futurs. C’est-à-dire d’entreprendre quelque chose quand nous sommes très motivés qui nous engagera dans le futur même lorsque notre motivation diminuera.

Prenons un exemple concret pour mieux comprendre.

Admettons que vous vouliez faire du sport mais que vous ayez du mal à vous motiver. Si un jour vous vous sentez très motivé, contactez un coach sportif et engagez-le pendant 6 mois. De cette façon quand votre motivation s’estompera, vous serez toujours contraint de faire du sport puisque vous aurez engagé un coach.

Structurer nos comportements futurs, c’est ça. C’est entreprendre une action quand nous sommes hautement motivés (ici contacter un coach et payer 6 mois en avance) en prévision des moments où nous serons moins motivés pour continuer d’agir productivement.

Réduire la barrière à l’entrée

Une autre façon d’exploiter nos pics de motivation est de réduire la barrière à l’entrée. C’est-à-dire de profiter des instants de haute motivation pour rendre l’exécution de futures tâches plus faciles.

Par exemple si vous souhaitez manger plus sainement, profitez des moments de haute motivation pour couper des fruits et légumes au préalable et rendez-les facilement accessibles dans votre frigo. Vous pouvez aussi préparer des plats sains à l’avance et les conserver dans votre congélateur. Quand vous serez peu motivé, il vous sera alors très facile de manger sainement. Vous n’aurez qu’à prendre les fruits et légumes pré-coupés et les manger directement ou faire chauffer votre plat pendant quelques minutes.

Quand vous exploitez stratégiquement votre motivation, vous rendez les tâches habituellement contraignantes beaucoup plus faciles.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Productivité Haiku : l'Art de se limiter à l'Essentiel

Faire des choses qui améliorent nos capacités

La 3ème façon de maximiser nos pics de motivation est de faire des choses qui améliorent nos capacités.

Quand nous sommes hautement motivés, nous avons plus d’énergie pour apprendre des choses difficiles et nous sommes capables de pousser nos capacités cognitives plus loin. Donc autant en profiter pour apprendre quelque chose de challengeant et utile pour le futur.

Par exemple, nous pouvons profiter de nos moments de haute motivation pour apprendre une recette de cuisine difficile que nous n’avons jamais faite. Quand nous serons moins motivés plus tard, il nous sera ainsi plus facile de reproduire la recette. En effet, étant donné que nous l’avons déjà apprise une fois, la tâche sera moins difficile.

Quand nous savons exploiter nos pics de motivation nous pouvons donc structurer nos comportements futurs, faciliter l’exécution de nos tâches et apprendre de nouvelles choses challengeantes.

Conclusion pour maximiser les moments de motivation

Nous avons vu que se motiver est possible mais que cela demande beaucoup d’énergie et d’autodiscipline. Si vous manquez des 2, le modèle de BJ Fogg peut vous aider. Grâce à lui, vous pourrez tirer un maximum bénéfice des moments de pics de motivation et des creux.

En utilisant ce modèle vous constaterez aussi que vous musclerez votre autodiscipline. Ainsi, cela permettra sur le moyen/long terme de vous motiver plus facilement.

Simon Cavé du blog Everlaab

Recherches utilisées pour trouver cet article :

Moment de motivation

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire