Pour devenir plus zen au quotidien

Gagnez une habitude zen : 10 raisons de commencer la couture zéro déchet.

Parce qu’elle est un espace de création, de détente, de liberté, la couture est une activité riche, passionnante, intemporelle … et mixte ! Tout d’abord, elle est riche. La couture zéro déchet vous permet de créer de vos propres mains, tout en respectant l’environnement – par l’utilisation d’anciens vêtements – et vous procure bien-être, confiance en soi et détente. Elle s’étend, non seulement à la création, mais aussi à la récupération d’anciens vêtements. Enfin, elle s’étend au-delà, à travers les techniques de broderie ethniques, ou japonaises, pour ne citer qu’elles.

Note : cet article invité a été écrit par Coralie DUEZ du blog Créer, Recycler, Coudre !

commencer la couture zéro déchet

Suivez-moi, et partons à la découverte d’astuces qui changeront votre vie.

1 – La couture zéro déchet : un loisir créatif fascinant

Une enquête IPSOS de 2015 (1)  révèle que 3 français sur 4 aime les loisirs créatifs.

Et pour cause, pleinement concentré sur votre activité, vous vous réalisez dans un état de flow, c’est-à-dire dans un état mental de plein engagement, de satisfaction dans son accomplissement. Concept de psychologie positive, le flow vous permet d’apprendre de manière intensive sans effort.

C’est votre petite bulle, le lieu où vous êtes seul, où le temps n’a plus de prise. Déconnecté. Ça fait un bien fou. Ce serait même le secret du bonheur. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Mihaly Csikszentmihalyi, dans sa conférence TED très instructive (2).

La couture, en tant qu’activité manuelle, vous offre la possibilité de vous reconnecter à quelque chose de concret. Vous retrouvez un lien avec le monde tangible.

Qui plus est, la couture vous évite de vous affaler dans votre canapé, devant la télé, libérant le cerveau de l’excitation quotidienne des écrans. Après une journée chargée, la couture m’offre un temps pour moi seule, pour me retrouver, et me préparer à une nuit sereine.

vos mains pour faire de la couture zéro déchet

Vos mains, créatrices et libératrices du quotidien

2 – La couture vous offre une dimension tangible

Une majorité des français exerce la cuisine, et/ou la pâtisserie, en tant que loisir créatif. Très bien. C’est l’activité où plus vous excellez, plus votre œuvre disparaît rapidement

La couture est une activité qui nécessite, certes, un peu plus de temps de réalisation, mais pour laquelle vous garderez une trace de ce que vous avez réalisé. Vous pourrez en être fier pendant longtemps ! Personnellement, j’ai pratiquement conservé toutes mes créations, même les vêtements qui ne vont plus. J’aime les ressortir, pour remarquer mon évolution.

Et quoi de mieux, lorsque l’on sent que rien ne bouge dans sa vie, que de revoir ses propres aboutissements.

C’est une activité utile. Elle vous donnera du sens dans l’accomplissement, contrairement peut-être, à votre travail, où la réalisation d’un projet peut prendre un temps fou, et dont le résultat reste parfois inabouti, ou mis au placard. Et que dire, si vous vous impliquez quotidiennement pour des personnes, les retours qu’ils vous font sont-ils à la hauteur de votre engagement ? Je me pose aussi la question. Peut-être est-ce un tour de notre ego, mais rien ne vaut un projet réalisé, qui a pris naissance dans notre tête, et qui a abouti de nos mains.

Bien sûr, libre à vous de faire plaisir à votre entourage en offrant vos créations.

C’est même souvent le point de départ de la couture : les jeunes mamans veulent des vêtements uniques pour leur bébé, une part d’amour supplémentaire donné à leur progéniture, un ouvrage unique pour une œuvre unique.

Un ouvrage, qui ne nécessite, au final, que du tissu, du fil et une aiguille.

3 – La couture zéro déchet : abordable avec peu de moyens

Vous pensez peut-être que réaliser un vêtement nécessite un peu plus qu’une simple bobine et une aiguille.

Certes, mais pourquoi voir aussi loin ? La broderie, par exemple, ne nécessite que différentes couleurs de fils, une aiguille, du tissu – ou l’un de vos propres vêtements.

La couture se considère comme un loisir, parfois une nécessité, ou un simple besoin de réparer. Qu’importe, l’essentiel est la réalisation. Regardez ici tout ce que vous pouvez faire avec vos 10 doigts.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Un guide pour échapper au Matérialisme et Trouver le Bonheur

Là où je veux en venir, c’est que vous n’avez pas forcément besoin d’une machine à coudre ou de capacités techniques dingues. Avec le temps, ça vous permettra d’aller plus vite, plus loin. Petit à petit. Maintenant, vous pouvez déjà réaliser beaucoup, avec juste un petit point de colle – coller des boutons ou des clous, sur un col de veste par exemple. Du neuf avec du vieux. Du tendance avec ce que vous avez déjà dans vos penderies.

transformer un pull_couture_zero dechet

Un pull démodé, du fil, une aiguille, et c’est parti !

4 – Le zéro déchet, ça fait du bien (aussi) à la planète

La tendance du moment est au zéro déchet, au minimalisme. Comme aller à l’encontre de la société de consommation actuelle qui est « trop », à l’excès. Tellement de choix, qu’il nous faut même des coach pour nous aider à choisir.

Le moment est à l’écologie, nous ne pouvons plus ne pas nous soucier du monde que nous laisserons derrière nous, des montagnes de détritus qui croissent chaque jour.

L’industrie de la mode est l’une des plus polluantes (3). Quand j’ai commencé à trier tous les vêtements que j’avais dans ma penderie, ainsi que celles des enfants, j’ai réalisé toute la quantité que j’avais jetée au fil du temps, en toute méconnaissance de l’impact que j’avais sur l’environnement.

Depuis, je me suis renseignée, je me suis formée, et je ne peux plus retourner en arrière.

Le monde de la mode connaît également des remous. De plus en plus de designers se mettent au vert.

Au fait, connaissez-vous le surcyclage ? Ou upcycling ? Ces deux mots désignent une même idée : transformer des objets qui ne trouvent plus d’utilité, cassés, tachés, en d’autres objets, d’utilité ou de valeur supérieure. (4)

A la différence du recyclage, l’objet retrouve une qualité plus importante que son usage initial. De plus, dans le recyclage, l’objet est d’abord “détruit” (réduit en morceaux pour le papier ou le tissu, chauffé à haute température pour le verre, etc…) pour trouver une nouvelle identité. Ce qui demande une énergie importante.

Le surcyclage ne demande pas cet énergie, car la nature même de l’objet initial est conservé. Que ce soit une doudoune en porte-feuille, un tee-shirt en sac, ou des chutes de tissu en patchwork, il y a tant d’idées à réaliser. Combien de vêtements de votre penderie ne demandent qu’à être modifiés pour retrouver un usage ? Si vous êtes intéressés, je vous invite à lire mon article complet sur le surcyclage.

5 – La couture zéro déchet : écologique et économique

Deux adjectifs que les personnes actives en zéro déchet mettent en avant.

Ecologique, car vous utilisez tout ce que vous avez sous la main pour créer de nouveaux ouvrages. Transformer un gilet taché en snood, un pull d’adulte troué en pull pour enfant, récupérer des vêtements trop petits pour couper les manches en vue de la nouvelle saison d’été.

Tout ceci est abordable, réalisable facilement et bon marché.

Pour vous en convaincre, venez lire mon défi. Vous y découvrirez une création par mois, de transformation de vêtement d’enfant en un autre ouvrage.

Vous n’achetez plus, ou moins, de vêtement de fast fashion – on a tous en tête la catastrophe de l’atelier de confection de Rana Plaza, au Bangladesh, faisant plus d’un millier d’ouvriers décédés, travaillant pour l’industrie de la mode jetable.

  • Donc, vous participez à réduire la production massive et polluante de vêtements.
  • Vous apprenez à augmenter la durée de vie des articles que vous avez déjà dans votre garde-robe.
  • Vous faites plus attention à ce que vous achetez, et donc, vous achetez de qualité.
  • Ou vous réalisez vous-même vos vêtements, et voyez le piètre effet d’un tissu trop fin.
  • Vous choisissez de mieux en mieux les tissus, patrons, car vous apprenez également à reconnaître ce qui vous va, à faire connaissance avec votre corps.   couture zéro déchet écologique économique

6 – La couture zéro déchet vous (re)donne confiance en vous

Pouvez-vous appréhender correctement votre corps ? Pouvez-vous mentalement vous le décrire ? Vous trouvez-vous absolument fabuleux (se) lors du dernier coup d’œil dans le miroir, avant de partir au travail / à l’école / à votre rendez-vous ?

Votre penderie regorge de vêtements que vous ne mettez plus. Et pour cause, bon nombre n’acceptent pas le changement de soi et le changement de leur corps. Du coup, les vêtements s’accumulent. Vous rendent-ils plus heureux ?

La réalisation dans la couture vous permet de (re)trouver votre identité, votre style, malgré un évènement de la vie (arrivée d’un bébé, ménopause, perte engendrant prise de poids…).

La société nous dicte les « normes ». Trop gros, trop maigre, comme si cela signifiait qu’il y avait un « truc qui cloche » avec notre propre corps. Ce qui vous pousse à acheter trop grand, trop étroit. En êtes-vous satisfait ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Savourez les petites choses

La couture zéro déchet vous oblige à prendre vos mesures, au plus juste pour ne pas gâcher de tissu. Un patron peut être ajusté : un haut taille 38 avec un bas 40, ou l’inverse. C’est possible.

Vous vous rendez compte que vous êtes, et vous sentez, mieux avec telle pince, tel ajustement. En un mot, ça fait du bien à votre moral.

7 – La couture zéro déchet fait du bien au moral

Vous créez avec vos mains. Et vous pouvez en être fier. Vous avez le sentiment d’être utile. A l’opposé du fléau du brown out, l’absence de sens (au travail). Vous donnez alors un sens à ce que vous portez, un sens à ce que vous réalisez. Vous retrouvez un but : vous faire plaisir, faire plaisir à vos proches, occuper vos soirées, votre week-end.

La couture zéro déchet fait également travailler votre esprit. En réutilisant ce que vous avez déjà dans votre penderie, ou ce que vous trouvez en seconde main, vous ajoutez une contrainte à votre cerveau.

Et votre esprit créatif en est décuplé. Ça change des habitudes. Vous trouvez des astuces plus ingénieuses.

Ces astuces, vous verrez, vous souhaiterez rapidement les faire partager avec les autres.

8 – La couture : un lieu de partage

Le partage de connaissances en couture est très présent sur internet, dans les livres.

Que ce soit sur des groupes de discussion, ou dans la vie réelle en club, vous rencontrez des personnes qui ont le même centre d’intérêt. Parfois même des problématiques identiques.

Vous vous sentez valorisé. Apprendre constamment est un régal pour votre esprit. Vous vous reconnectez au monde.

couture zéro déchet lieu de partage

Le partage, intergénérationnel, entre passionnés, etc.

Vous finirez bien par partager avec vos enfants, vos petits-enfants, votre passion, vous passerez un moment de qualité, et ils travailleront en même temps leur compétence et leur dextérité. Partage gagnant-gagnant !

Vous partagez plus avec vos proches, en montrant vos réalisations, expliquant les difficultés que vous avez dépassées. Et ça, ça n’a pas de prix.

9 – Développez vos capacités

Selon une étude menée par l’université du Texas, aux Etats-Unis, et publiée par la revue Restorative Neurology and Neuroscience, pratiquer certaines techniques de couture aide à maintenir une certaine vitalité cognitive.

La couture :

  • Développe l’agilité de vos doigts
  • Développe l’agilité de votre esprit
  • Vous apprend à vous tenir droit
  • Développe votre patience
  • Développe votre sensoriel, vos doigts deviendront votre second œil.
  • Augmente la bonne humeur
  • Développe votre créativité, ce qui manque cruellement dans notre société
  • Combat les problèmes d’esprit des personnes âgées
  • Diminue le stress, par le contrôle que vous avez sur l’ouvrage.

10 – Parce que c’est de l’évasion

Dans mon ancien club de couture, l’une des premières choses qu’on faisait était de préparer le thé.

s'évader en pratiquant la couture

Prenez le temps, et savourez l’instant par une boisson chaude réconfortante en travaillant votre ouvrage couture !

Depuis, j’ai toujours conservé cette habitude. Le thé évoque également le bien-être, prendre son temps – ce qui est précieux dans nos vies à 200 à l’heure.

C’est également un raccourci pour me retrouver, après une longue journée de travail, et une soirée de gestion des tâches ménagères, des enfants.

C’est enfin un sentiment de liberté.

Pinterest, Instagram, magazines de mode… Vous voyez où je veux en venir. Ces galeries d’images vous font passer un temps fou sur les réseaux sociaux, et finissent par vous laisser un goût amer. Avec la couture, un peu de doigté, et de persévérance, et tout un univers s’ouvre à vous.

Vous voyez enfin ces images comme des possibles, et non plus comme des inatteignables.

Il ne tient alors qu’à vous d’avoir un style propre, unique, écologique et économique.

Vous verrez, la couture est une activité libératrice, et votre esprit se découvrira un don pour la créativité. Il vous fera sortir du quotidien, sans quitter vos chaussons.

Enfin, avez-vous déjà vu un partenaire, sur qui vous pouvez pester, que vous pouvez bouder, mettre de côté, sans qu’il ne vous dise rien ? Votre ouvrage, si.

N’oubliez pas, vous n’avez qu’un corps, protégez-le. Vous n’avez qu’une vie, profitez-en.

commencer à coudre avec la couture zéro déchet

Je vous ai convaincu ? N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu !

Coralie DUEZ  blog creer-recycler-coudre.com

Sources :

Images – Suzy Hazelwood, Luis Quintero,Pixabay,Toni Ferreira Ph, Matheus Viana, Olenka Sergienko, Cottonbro de Pexels

(1) : https://www.ipsos.com/fr-fr/diy-plus-de-3-francais-sur-4-pratiquent-une-activite-creative-comme-loisir

(2) : https://www.ted.com/talks/mihaly_csikszentmihalyi_flow_the_secret_to_happiness?language=fr

(3) : https://www.notre-planete.info/actualites/10-achat-vetements-mode-pollution

(4) : https://reporterre.net/Contre-la-mode-jetable-le-surcyclage-donne-une-nouvelle-vie-aux-habits

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
2 commentaires
  1. PARLER DE COUTURE EST IMPORTANT EN CE MONDE . J’AI VU DES FEMMES INTELLECTUELLES QUI NE SAVENT PAS ATTACHER UN BOUTON SUR UNE CHEMISENT ET PRÊCHENT PARTOUT LA SCIENCE DE LA BEAUTE ET LA MODE .

  2. Très intéressant cet article où tu nous expliques les raisons écologique de la couture. On sent vraiment que c’est une passion pour toi ! D’ailleurs, merci pour tes tutos cela m’a bien aidé pour les trous aux genoux des legging de ma fille. J’y ai mis 2 écussons tout mignons qu’elle a choisi elle même 😉 Elle est ravie de son nouveau pantalon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.