Pour devenir plus zen au quotidien

La dolce vita : 4 conseils pour une famille formidable et une santé qui chante

La dolce vita est un concept dont vous avez surement entendu parler auparavant. Mais savez-vous vraiment ce qu’elle représente ? Plus encore, comment pouvons-nous en tirer le meilleur pour une vie de famille formidable et une santé qui chante le bien-être ? Dans cet article je vous propose de voir quatre caractéristiques de ce concept du bonheur à l’italienne qui fera de vous une personne plus épanouie dans sa vie quotidienne.

Note : Cet article invité est écrit par Sandrine Isenbart du blog plaisir d’apprendre l’italien

etre plus epanouie vie de famille formidable

La Dolce vita : définition

Lorsque j’interroge mes amis sur ce qu’ils pensent qu’est la Dolce vita beaucoup me disent que c’est :

  • « La douceur de ne rien faire. On ne fait rien de sa journée en clair. »
  • « Profiter de la vie comme elle est sans se prendre la tête. »
  • « Bien manger et inviter les copains à l’apéro. »
  • « Vivre sans stress. »

Or s’il y a du vrai dans certaines déclarations, la vision du bonheur à l’italienne diffère en Italie. La Dolce vita repose en fait sur quatre piliers :

  • Savoir ralentir son rythme au quotidien et célébrer la vie,
  • Prendre l’aperitivo et partager des moments de convivialité,
  • Entretenir de belles relations avec sa famille en se rassemblant régulièrement,
  • Délecter ses papilles de la cuisine italienne qui est si merveilleuse.

Sur le papier comme ça vous me direz peut-être : « Bon OK, c’est bien gentil ça Sandrine, mais concrètement, comment fait-on pour l’appliquer dans notre vie ? »

Voici la réponse avec quatre utilisations pratiques de la Dolce Vita.

  1. Je stresse moins au quotidien et j’apprends à apprécier ce que j’ai pour une santé qui chante le bien-être
  2. J’organise des moments de partage avec mes amis autour d’un verre et d’amuse-bouches
  3. Je cultive une vie de famille formidable en ayant de bonnes relations avec elle
  4. J’apprends à me faire plaisir en cuisinant des recettes faciles qui me font du bien

utiliser la dolce vita pour une famille formidableComment utiliser la dolce vita pour avoir une santé qui chante

Comme nous l’avons vu plus haut, l’un des piliers de la dolce vita est de ralentir son rythme de vie et de favoriser des moments de joie et de calme.

Il est vrai qu’en Italie, le temps est vécu de façon bien spéciale. On aime en effet savourer le moment en prenant le temps et en se reposant par la sieste ou « la siesta » en italien. Or en France par exemple, c’est 1/3 de la population adulte qui déclare avoir des troubles du sommeil selon une étude de l’INSV / MGEN (1).

Alors à l’image de nos amis italiens, pourquoi ne pas faire une sieste dès que vous le pouvez ?

De nombreuses études scientifiques ont montré l’impact favorable de la sieste sur la santé. Par exemple, cette étude (2) publiée aux États-Unis dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism a montré que faire une sieste permet à l’organisme de rétablir les niveaux d’hormones et de protéines qui combattent le stress et restaure un bon fonctionnement du système immunitaire.

Ralentir son rythme de vie est un autre facteur jouant dans ce bonheur à l’italienne. En effet, la dolce vita nous invite à la simplicité et à vivre plus légèrement. En éliminant le superficiel, nous pouvons nous concentrer sur ce qui est essentiel et développer notre bonheur de façon authentique. Concrètement, il s’agit de faire un tri dans ses occupations quotidiennes en priorisant ce qui est important et ce qui l’est moins. Avoir cette capacité nous permettra non seulement de nous libérer du temps afin d’avoir de l’espace pour notre bien-être mental mais également de réaliser ce qui est important dans un climat propice à l’efficacité.

Je vous invite donc à classer vos tâches quotidiennes en 4 groupes :

  • Important et urgent : ces tâches doivent être faites par vous-même et sont prioritaires à court terme.
  • Important et non urgent : ici se trouvent les tâches décisives à moyen ou à long terme comme par exemple toutes les tâches qui détermineront la qualité de votre bien-être.
  • Non important et urgent : les tâches de cette classe sont de l’ordre de l’habitude et sont parfois difficiles à trouver parmi nos habitudes quotidiennes. Bien souvent il s’agit de tâches qui requièrent très vite votre attention mais n’ont que peu d’impact à court terme comme un tweet par exemple.
  • Non important et non urgent : c’est la fameuse classe des distractions en tout genre : regarder sa messagerie électronique 10 fois par jour, se plonger dans les réseaux sociaux et se rendre compte que l’on a passé 1 heure sur TikTok ou Instagram sans savoir comment… Bref cette classe est le vampire de votre temps et votre bien-être.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 excellentes raisons de conduire plus lentement

Créée par Stephen Covey, cette façon de classer permet de rapidement comprendre où nous pouvons gagner du temps au quotidien. Je vous encourage donc à utiliser ce principe pour alléger vos agendas et ainsi ralentir votre rythme de vie. Vous aurez ainsi de l’espace pour simplement ne rien faire. Reposant, non ?

Selon le chef Gianfranco Di Nisio originaire des Abruzzes en Italie et chef propriétaire du bistro Gousto dans le Vieux-Longueuil à Montréal : « La dolce vita, c’est la convivialité, c’est prendre le temps de faire ce qu’on a envie de faire. C’est prendre le temps de parler et d’aller au marché. » (3) Un concept que chacun peut donc appliquer à sa propre vie.prendre du temps pour soi siesta italienne

La dolce vita c’est des moments de partage et de convivialités

Le deuxième pilier de la dolce vita est de prendre l’aperitivo et de partager un moment de convivialité. L’Italie et l’aperitivo ont une longue histoire d’amour qui a commencé au XIXème siècle alors que l’Italie est en effervescence politique. Les cafés sont les lieux de rencontres d’après travail. Or les conversations animées se font de plus en plus longues. Aussi, les baristas commencent à proposer des vins pétillants et des amuse-bouches à leurs clients. Vous pouvez découvrir cinq recettes d’amuse-bouches (gressins ou focaccia au romarin par exemple) et trois recettes de cocktail dont le fameux spritz en cliquant ici.

Au fil de leur histoire, les Italiens ont gardé cette tradition de l’aperitivo. À 18 heures (hors période de crise sanitaire), les bars en Italie accueillent les groupes d’amis ou de collègues qui viennent boire un verre et profiter des buffets d’amuse-bouches gratuits et à volonté. On refait le monde, on rit, bref on partage un moment de convivialité.

C’est quelque chose que nous pouvons tous appliquer à nos vies et même en temps de crise. Pourquoi ne pas décider d’un jour de la semaine pour se retrouver sur zoom, skype ou Facebook live et simplement prendre le temps d’être ensemble ?

moments de partage convivialité bonheur prendre le temps d'être ensemble

Comment avoir une vie de famille formidable en s’inspirant de la dolce vita ?

La famille est sans doute l’une des valeurs fondamentales des Italiens les plus importantes. Aussi, chaque dimanche midi, ils se retrouvent chez la mamma pour un repas dominical tous ensemble. Les repas sont toujours animés et colorés d’une belle simplicité, de joie de vivre et de bonne humeur. Ces fréquentes réunions permettent d’entretenir et de renforcer les liens au sein de la structure familiale italienne.

Alors, me direz-vous, comment pouvons-nous faire ? Pourquoi ne pas s’inspirer de cette habitude italienne pour l’adapter à notre propre famille. Si le fait de partager un repas est une bonne idée, rien ne vous empêche de changer les règles. Le plus important est de passer du temps en famille de façon régulière comme une fois par semaine ou plus si vous le pouvez.

Voici quelques adaptations que je vous propose en fonction du profil de votre famille :

  • La famille « sport » : dimanche course à pied puis repas ensemble,
  • La famille « jeux vidéos » : samedi après-midi compétition sur vos jeux préférés puis barbecue,
  • Famille « associations caritatives » : dimanche matin on participe à une collecte pour une œuvre de charité puis on prépare le repas de famille ensemble,
  • Famille « shopping » : on va faire les boutiques le samedi puis on se fait un super goûter tous ensemble ensuite,
  • La famille « nature » : on part tous ensemble pour une randonnée sur la journée du dimanche dans un bel endroit et on emmène son pique-nique pour faire une halte à midi,
  • La famille « on a tous des enfants et petits en bas âge » : vous pouvez organiser des jeux pour les enfants en fonction de leur âge suivis d’un goûter et d’une sieste pour les plus jeunes.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Un guide pour créer une maison minimaliste

Vous voyez l’idée ? Le but est de passer du temps ensemble en faisant une activité qui permet de resserrer les liens. C’est en effet très important pour avoir une santé qui chante et une vie de famille formidable et heureuse. Ces deux études (4) (5) ont notamment permis de démontrer que de très bonnes relations entre parents et enfants entrainent un haut niveau de bonheur non seulement pour les enfants (ceci que l’on considère des jeunes avant 18 ans ou des adultes) mais également pour les parents.

Aussi, à l’image des Italiens, pourquoi ne pas cultiver de bonnes relations familiales pour le bien-être des membres de notre famille et pour notre propre épanouissement personnel ?

épanouissement personnel vie de famille

La dolce vita pour un estomac heureux et des papilles en joies

Enfin, le dernier pilier de la dolce vita est d’utiliser la cuisine pour ravir ses papilles au quotidien. Depuis que l’homme existe certaines fonctions comme manger, boire, dormir et se reproduire sont les bases de son comportement. Au cours de son évolution, la sélection naturelle s’est faite sur les comportements exprimés qui produisaient une forte sensation de satisfaction. Un véritable circuit de récompense s’est alors créé pour favoriser les comportements liés à nos besoins fondamentaux. C’est la libération de dopamine (ou hormone du plaisir) qui indique que la personne éprouve de la satisfaction dans ce qu’elle boit ou mange.

Les Italiens ont particulièrement bien appliqué cette formule car leur cuisine est particulièrement savoureuse. Ce sont de vrais amoureux de cuisine et passionnés de nourriture. En Italie, chaque occasion est bonne pour manger ou boire mais attention pas n’importe quoi ! De la qualité et du goût ou rien ! Oui parfaitement. Les Italiens sont intransigeants avec la qualité de leurs repas. C’est sans doute pour cela que leur cuisine est si simple et pourtant si bonne… et un brin addictive, il faut bien le reconnaître.

Rappelez-vous un repas où vous aviez particulièrement bien mangé. Comment vous sentiez-vous après ? Heureux ? Satisfait ? Oui c’est normal. La dopamine avait fait son œuvre.

Alors pour intégrer ce principe dans nos vies quotidiennes, devenons aussi exigeants que les Italiens en matière de qualité de nos repas. Inutile pour cela d’aller dans des restaurants étoilés tous les jours. Il suffit de cuisiner soi-même de bons petits plats. Du salé au sucré, le mot d’ordre est donc de se faire plaisir pour notre propre bien être. Pourquoi ne pas préparer une recette traditionnelle comme les BACI DI DAMA ou littéralement bisous de dames ? Vous en trouverez la recette en cliquant ici.

Parce que votre bien-être passe par votre estomac, je vous propose donc de piquer cette habitude à nos voisins italiens.

estomac heureux cuisine italienne dolce vita

Ce qu’il faut retenir des quatre trucs à piquer à la dolce vita pour être plus heureux en famille et en santé au quotidien :

Pour résumer ce que nous venons de voir, voici les quatre habitudes qui amélioreront votre bien-être au quotidien :

  • Prenez du recul et du temps pour vous : supprimez les tâches non importantes et faites des siestes régulièrement.
  • Partagez des moments de convivialité avec vos amis autour d’un verre et d’amuse-bouches.
  • La qualité de vos relations avec votre famille est primordiale pour votre santé mentale. Organisez régulièrement une activité ensemble puis partagez une collation pour resserrer vos liens.
  • Devenez exigeant sur la qualité des mets que vous mangez. En mangeant mieux vous serez de meilleure humeur et votre bonheur n’en sera que favorisé.

Sandrine du blog plaisir d’apprendre l’italien.

Références et sources

(1) https://institut-sommeil-vigilance.org/wp-content/uploads/2019/02/DP_Journee_Sommeil2016.pdf

(2) https://academic.oup.com/jcem/article/100/3/E416/2839988

(3) http://mi.lapresse.ca/screens/e0e7c329-b803-4f64-a60c-822a8f3184ad__7C___0.html

(4) Amato, P. J., & Afifi, T. D. (2006). Feeling caught between parents: Adult children’s relations with parents and subjective well-being. Journal of Marriage and Family, 68, 222-235.

(5) Gohm, C. L., Oishi, S., Darlington, J., & Diener, E. (1998). Culture, parental conflict, parental marital status, and the subjective well-being of young adults. Journal of Marriage and Family, 60, 319-334

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
un commentaire
  1. C’est vrai que la famille a une importance primordiale en Italie ! Toute comme la bonne bouffe ! Alors allier les deux, c’est s’assurer de supers bons moments 🙂

    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que la qualité des relations doivent vraiment primer sur le matériel car ce sont nos relations avec les autres qui contribuent à notre bien-être et notre épanouissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.