L’écriturothérapie

L’écriturothérapie … L’association des mots “écriture” et “thérapie”. C’est écrire pour guérir.ecriturotherapie soigner ses blessures par l'écriture

Le pouvoir des mots

Les mots ont beaucoup de pouvoir. Ils sont capables de soigner comme de détruire. En chacun de nous il y a des blessures profondes, des traumatismes qui remontent à plusieurs années. Il y a aussi des souvenirs merveilleux qui brillent pour toujours dans nos mémoires. Souvent, ces souvenirs sont liés à des paroles … De simples mots.

Les mots qui détruisent

Parmi les traumatismes causés par des mots. Il y a les remarques tranchantes comme des rasoirs qui marquent notre âme. Il y a aussi les mots anodins, envoyés sans prévenir qui provoquent un cataclysme. “Je préfère qu’on reste amis” par exemple.

Si vous avez déjà reçu ce genre de paroles, alors vous serez d’accord pour dire que les mots peuvent blesser, même détruire.

Les mots qui soignent

Mais l’inverse est possible aussi. Le bon mot au bon moment, la parole encourageante, l’information qui vous manquait et soudain, vous vous sentez délivré.

Car oui, les mots sont aussi capables de soigner. Ils peuvent soulager les pires souffrances. Comme je le disais à l’instant, les mots encourageants et les compliments sincères font du bien, mais il existe des mots encore plus puissants. Ces mots-là, s’ils sortent, ils vous feront un bien fou…

Ces mots, ce sont ceux que l’on a sur le cœur et qui ont besoin de sortir …

Note : Cet article invité a été écrit par Thibault du blog Vaincre la page blanche

Confident

Si vous avez eu la chance d’avoir un ami qui vous offre son écoute active, alors vous savez combien il est agréable de pouvoir exprimer ce que vous avez sur le cœur. Ça vous libère de votre fardeau.confident pour soigner les blessures

C’est le cadeau que vous offre celui qui vous écoute avec intérêt, sans vous couper la parole et sans vous juger. Un confident merveilleux qui s’intéresse réellement à votre souffrance et qui vous questionne même pour mieux vous comprendre.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 idées succulentes, faciles et saines pour le petit-déjeuner

Avec lui, vous pouvez exprimer ces mots, qui ont besoin de sortir.

Les limites du confident

Mais le confident reste une personne, faite de chair et d’os. Il n’est pas parfait, il peut même se tromper en croyant vous comprendre. Aussi bien intentionné soit-il, il a des limites.

Il est naturel de ne pas vous plaindre d’un sujet donné si votre confident souffre plus que vous. Si vous vous plaignez d’une rupture amoureuse alors que lui est veuf. Ainsi, vous allez filtrer ce que vous avez à dire, et vous n’exprimez plus réellement ce que vous avez sur le cœur.

La confidence n’a plus de sens.

Il finit par partir

Ces personnes sont rares, mais en plus, ils ne peuvent pas nous accompagner tout au long de notre vie. Tôt ou tard, les évènements de la vie vous éloignent. Le travail, la famille, les obligations. Personne n’est pas à blâmer, c’est simplement dans l’ordre des choses.

Les rares fois où vous lui parlez encore ne suffisent plus à exprimer tout ce que vous avez sur le cœur …

Si vous avez déjà ressentez ceci, alors j’ose vous le dire : Ne désespérez pas. Il existe une solution.

L’écriture

Il existe un confident aussi loyal, sincère, intègre et bienveillant que cet ami. Ce confident, c’est l’écriture.

Si vous vous mettez devant une page blanche et que vous commencez à expliquer la chose qui vous dérange, alors vous pratiquez l’écriturothérapie. C’est comme si vous écriviez une lettre ou un E-mail à un ami.

Abordez simplement le sujet qui vous tracasse et commencez à l’expliquer. Tout le reste se fera naturellement.

Le confident suprême

Avec l’écriture, vous n’avez pas de limite. En vous adressant à une feuille blanche (ou à un document texte) vous pouvez tout dire.

Vous avez tous les avantages : Aucune crainte d’être jugé. Impossible qu’on vous coupe la parole. Vous serez libre de parler avec la sincérité que vous voulez.

Vous n’aurez pas les contraintes d’un ami. Sa propre histoire qui peut influencer votre discours. Ses indisponibilités. Ses éventuelles réponses maladroites. En un mot, l’écriture, c’est le confident suprême.

Une stratégie efficace

Si vous avez quelque chose qui vous chagrine, c’est parce qu’il s’est passé quelque chose dans la réalité. Quelqu’un a dit ou fait quelque chose qui vous a dérangé et votre esprit peine encore à digérer l’incident.

Avec l’écriture, vous pourrez tout exprimer. Et votre discours ne souffrira d’aucun mensonge, car vous n’aurez pas besoin de faire semblant que tout va bien. Vous n’avez aucune image à tenir, c’est un dialogue qui vous confronte à vous-même et à vos pensées.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Productivité Haiku : l'Art de se limiter à l'Essentiel

Et encore une fois, face à vous-même, aucun mensonge ne peut tenir. Vous serez confronté à votre réalité

Utilisez vos mots

Alors je vous suggère d’essayer la page blanche. Parlez à cœur ouvert en vous promettant de détruire votre papier si vous le souhaitez. Mais exprimez ce que vous avez sur le cœur. Utilisez vos termes, soyez vous-même. Si vous avez de la haine, insultez. Si vous avez de la peine, pleurez. Mais notez tout.ecriturotherapie-se-soigner-avec-ses-motsSachez que plus vous serez sincère dans ce que vous écrivez, et plus l’écriturothérapie sera efficace. Ça vous permettra de prendre le recul nécessaire sur le problème évoqué. Ensuite, vous verrez qu’il n’occupe plus toute la place dans votre esprit.

Cette lucidité vous permettra d’envisager les solutions beaucoup plus sereinement.

Transformer votre tourment en bénéfice !

Pourquoi ne pas utiliser cette idée noire qui vous tracasse pour en faire un roman ? Transformer une situation pénible en une opportunité ! C’est un des secrets des leaders ! Comme je l’explique dans mon article sur l’envie d’écrire

Avec ceci, vous pouvez tout à fait transformer une critique blessante que vous avez reçue en une histoire qui sera prenante.

Parfaitement racontée par vos soins, vos lecteurs diront “C’est criant de vérité dis donc ! Ça sent le vécu !”

Imaginez un peu que cette pensée qui actuellement vous torture devienne votre roman, celui qui vous apportera la fortune ? N’auriez-vous pas réussi à transformer une situation pénible en une opportunité ?

Pour rendre ça vraiment efficace

Si vous voulez rendre l’écriture vraiment efficace, je vais vous donner ma petite astuce. Une phrase qui va changer votre état d’esprit.

Cette phrase, je vous suggère de l’écrire quand vous avez enfin exprimé tout ce que vous aviez sur le cœur.

À la fin de votre texte, ajoutez ceci :

“Voici ce que j’ai vécu, à présent voilà ce que je vais faire :”

Voilà, vous êtes désormais tourné vers l’avenir.

L’écriturotherapie est faite pour vous, à condition de …ecrire page blanche

L’écriturothérapie est à la portée de tous. Mais si vous voulez savoir si c’est fait pour vous, je vous suggère de vous poser cette question :

“Suis-je capable d’être suffisamment honnête envers moi-même pour dire ce que j’ai sur le cœur ?”

Thibault du blog Vaincre la page blanche

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
2 commentaires
  1. Article intéressant. L’écriture a aussi cet avantage qu’elle nous pousse à porter la réflexion plus loin. On exprime beaucoup plus par écrit, qu’avec des mots qui sont trop ‘immédiats’. Le temps que l’on met à écrire tandis que l’on pourrait avoir un plus important débit de parole, nous oblige à réfléchir. Parfois ce que l’on écrit évolue par rapport à l’idée globale de départ.
    C’est un bon exercice de réflexion donc, et que je recommande vivement.

    1. Merci pr votre vécu LOL justement ! Comme quoi l’expérience des autres est souvent inspirante ! Je m’en vais vous emboîter le pas SÉVERINE, Encore MERCI à Vous, et à OLIVIER of course !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.