Pour devenir plus zen au quotidien

Les joies d’un travail physique épuisant

travail physique épuisantLa semaine dernière, ma famille et moi avons déménagé dans une nouvelle maison, loin de San Diego, dans la banlieue Est de Los Angeles (pour être près de nos proches). Comme d’habitude, nous avons fait tout le déménagement nous-mêmes, et c’était un travail épuisant !

Il est vrai que nous n’avons pas une quantité folle de choses pour une famille aussi grande que la nôtre, mais tous nos meubles semblent être faits d’un bois incroyablement dense et lourd. Même avec l’aide de mes trois fils forts, la fatigue a pris le dessus sur nous après une journée passée à charger un énorme camion de déménagement et une autre passée à décharger.

Nous avions le corps endolori et nous étions fatigués, jusqu’à l’os.

Je me remets toujours de ce déménagement. Je dois toutefois dire que ce travail physique profondément épuisant a été un moment de joie pour moi. C’était stressant, mon corps souffrait, ce n’était ni facile ni confortable. Malgré tout, ce genre d’expériences peuvent faire partie des meilleures, car elles mélangent satisfaction, appréciation et joie.

Voici à quoi elles se résument : vous vous investissez pleinement dans quelque chose et vous êtes complètement présent. Cela demande toute votre concentration, et vous ne devez pas fuir vers les distractions et le confort. Au contraire, vous devez faire face aux difficultés, à l’accablement et au stress, accepter l’expérience et faire le travail sans vous plaindre ni chercher des échappatoires.

Comment pouvez-vous développer une telle attitude dans votre vie quotidienne, sans avoir besoin d’assumer un travail physique épuisant ?

Après une journée très chargée, vous vous effondrez sur le sol en haletant, vos muscles hurlant au repos. Vous passez en revue la journée avec la satisfaction du travail accompli, conscient que vous avez fait de votre mieux et que vous avez accompli une grande partie du travail de la journée.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 excellentes raisons de manger plus lentement

travail épuisant

Comment créer cette satisfaction et ce sentiment d’accomplissement dans votre vie quotidienne ?

Vous passez quelques jours à vous détendre, à vous reposer, à récupérer et à prendre soin de votre corps. Faites des siestes quand c’est nécessaire. Reposez-vous et dormez profondément. Faites en sorte que votre corps profite bien de ce moment de repos et qu’il se remette. Prenez soin de vous. Vous devez comprendre que cette récupération est très importante pour votre croissance personnelle. Sachez également que vous méritez ce délicieux repos.

Comment instaurer dans votre vie la nécessité de pratiquer des actes d’auto-soins, de nourrir votre corps et de profiter d’un vrai repos ?

Il y a une joie profonde dans le fait d’accomplir un travail physique épuisant ; et cela peut être une leçon d’éveil pour votre vie quotidienne. Ce que je vous invite à faire aujourd’hui, c’est de créer la même joie profonde chaque jour.

Article original écrit par Léo Babauta.

En complément de cet article, je vous invite à cliquer sur la vidéo ci-dessous. À travers elle, je partage avec vous plusieurs raisons de faire la sieste afin de vous retrouver la force pour continuer vos journées de travail. Voyez plutôt !

Recherches utilisées pour trouver cet article :

https://habitudes-zen net/2020/les-joies-dun-travail-physique-epuisant/
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
un commentaire
  1. Enfaite, cela va beaucoup dépendre du travail en question. Un travail quotidien physique, ce n’est pas bon. Étant salarié en préparation de commande, il n’y pas de réelle satisfaction à faire ce travail.

    Maintenant il est vrai qu’un travail physique unique est satisfaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.