Pas besoin de faire le vide pour vous concentrer sur les tâches importantes

faire le vide pour bosser sur les tâches importantesC’est une chose que nous faisons tous : nous avons des tâches importantes à accomplir, et pourtant nous devons faire mille autres choses avant de pouvoir commencer :

  • Passer en revue les courriels et répondre aux messages
  • Vérifier que nous sommes au parfum des dernières nouvelles
  • Payer les factures et vérifier nos comptes bancaires
  • Vérifier que la cuisine est propre
  • Consulter une fois de plus les médias sociaux
  • Chercher à comprendre ce fait obscur qui nous intrigue soudain

Nous voulons que les meilleures conditions soient réunies avant de nous concentrer ; avant de démarrer les tâches importantes et significatives que nous nous sommes engagés à faire.

Quand nous finissons enfin et que nous décidons qu’il est temps de démarrer ces tâches importantes, nous constatons qu’il y a cette autre chose que nous devons faire. Chaque petite tâche prend de l’importance par rapport à ces tâches importantes.

Essayez ceci : engagez-vous à accomplir la seule tâche importante dont vous devez vous occuper (c’est généralement une tâche que vous pouvez facilement identifier, parce que vous avez passé votre temps à la reporter)… et engagez-vous à l’accomplir après la lecture de cet article.

Voyez si vous trouvez de petites choses à faire en premier, avant de pouvoir commencer. Si ce n’est pas le cas, engagez-vous à faire la prochaine tâche la plus importante (ou à continuer celle dont vous vous occupez en ce moment, si elle nécessite plusieurs séances) dès le lendemain.

Il faut nécessairement que cela soit la première chose que vous ferez ; avant de vérifier vos messages ou de faire les petites tâches dont vous vous occupez normalement le matin.

Et puis essayez de continuer sur cette lancée pendant tous les jours de la semaine. Si vous êtes comme la plupart des gens, vous estimerez que vous devez faire le vide avant de commencer.

Permettez-moi toutefois de vous dire ceci : vous n’avez pas besoin de faire le vide avant de commencer vos tâches. Vous pouvez simplement commencer à exécuter ces tâches importantes.

Le fait que vous vous sentiez obligé de faire le vide avant de commencer vos tâches est dû à plusieurs choses :

1. Se sentir débordé. Vous avez un millier de tâches à accomplir et vous voulez en accomplir autant que possible parce que vous vous sentez débordé. Je comprends cela, car je ressens la même chose. Malgré tout, remettre à plus tard les tâches importantes pour avoir le sentiment de contrôle est rarement la solution (parfois, ça l’est, si vos tâches sont en fait le problème). Cela fait que les tâches importantes ne sont jamais accomplies, parce que vous prenez l’habitude de prioriser la pile de tâches. Au lieu de cela, il est généralement préférable de faire face au sentiment d’accablement en le ressentant. Méditez sur ce sentiment, acceptez-le, conservez-le pendant que vous vous occupez de vos tâches importantes.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  S’investir pleinement dans les tâches importantes

2. Se sentir accablé par la tâche importante. Nous remettons la tâche à plus tard parce qu’elle est immense, effrayante, difficile, accablante. Un aspect de cette tâche importante nous pousse à nous arrêter. C’est comme si notre cerveau avait une boîte à fusibles qui se retrouve surchargée et qui s’arrête pour nous protéger. C’est tout à fait compréhensible ! Une chose dans notre passé nous donne l’impression que nous ne pouvons pas gérer ce genre de sentiments accablants. Mais ce n’est généralement pas vrai : nous pouvons faire face à ce genre de sentiment accablant. Nous pouvons nous tourner vers ce sentiment, le ressentir et le conserver. En nous entrainant de cette façon, nous découvrons que nous pouvons gérer ce stress.

3. Comprendre que vous devez effectivement faire les autres tâches. Il est normal de vouloir s’occuper de toutes les autres tâches. Elles doivent en fait être accomplies. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de jeter un coup d’œil à votre liste et de vous demander ce que vous devez réellement faire maintenant. Avez-vous besoin de vous occuper de quelques petites choses avant de vous lancer dans les tâches importantes ? Ces tâches peuvent-elles attendre une heure de plus ? En général, elles peuvent attendre, si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes. Parfois (probablement moins de 10% du temps), nous devons les accomplir dans l’immédiat.

4. Les vieilles habitudes ont la peau dure. En réalité, la plupart du temps, c’est une combinaison de tout ce qui précède et puis de la façon dont nous accomplissons nos tâches. Par exemple, vous avez peut-être l’habitude de démarrer vos journées en prenant une tasse de café et en consultant vos sites d’informations et médias sociaux préférés. Ensuite, vous vérifiez vos courriels et faites d’autres petites tâches. Ce n’est qu’après tout cela que vous commencez le travail utile. Commencer par le travail utile vous semble anormal. Mais rien n’est gravé dans le marbre ici. Vous pouvez démarrer vos journées plus tôt. En fait, si vous prenez cette nouvelle habitude, vous constaterez que vous accomplirez plus souvent le travail important, tout en ayant l’impact que vous aimeriez avoir sur le monde.

faire le vide

Voici comment je me suis entrainé :

  • Je remarque toutes les fois que je ressens le besoin de faire le vide en m’occupant de toutes les autres tâches. En prenant conscience du problème, je peux me tourner vers le sentiment d’accablement au lieu d’essayer d’arranger les choses en faisant de petites tâches ou en fuyant les tâches importantes. Soyez pleinement conscient du sentiment d’accablement, du stress et de la peur que vous ressentez. Je m’ouvre à ces sentiments, je me dis qu’il est normal que je les ressente et que je peux encore accomplir la tâche malgré eux.
  • Je me tourne vers la tâche avec un cœur ouvert. Maintenant que je me suis autorisé à ressentir l’accablement, je peux me tourner vers la tâche et voir qu’en fait, je me suis engagé à l’accomplir par amour pour moi-même et pour les autres. Accomplir cette tâche, c’est un acte d’amour. Ce travail est suffisamment important pour que je surmonte mon malaise et que je m’ouvre à lui.
  • Faire le plus petit pas. Si j’ai affaire à une tâche difficile, effrayante et accablante, je me demande si je peux me concentrer sur une petite partie de cette tâche qui est vraiment réalisable. Dois-je m’inquiéter à cause de toute la montagne de travail que j’ai devant moi ou seulement de l’étape suivante que je peux réellement accomplir ? Je choisis un petit pas (peut-être écrire une seule phrase), et je me concentre sur ce pas.
  • Je fais ce petit pas, comme si c’était la dernière chose à faire dans le monde. Quand je décide de faire ce premier pas, j’oublie tout le reste. J’ai déjà réfléchi et j’ai décidé de me concentrer sur cette tâche. Je n’ai donc plus besoin d’y penser. Je peux juste m’y consacrer entièrement. Elle représente mon univers tout entier. Rien d’autre n’importe en ce moment (à moins qu’un proche réclame mon attention). Je laisse tout tomber et je m’y consacre entièrement, comme si cela méritait toute mon attention, tout mon cœur, mon engagement et mon dévouement absolus.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment accomplir PLUS en MOINS de temps, l'astuce BÊTE COMME CHOUX

En plus de tout cela, je mets par écrit les petites tâches que je pense accomplir, mais dont je suis conscient que je peux m’occuper plus tard dans la journée.

Quelle tâche est digne de votre attention et de votre dévouement en ce moment ?

Article original écrit par Léo Babauta.

L’envie de faire le vide avant de démarrer une tâche peut vraiment être difficile à dompter. Toutefois, comme vous pouvez le voir, il n’est pas impossible d’y parvenir. Dans la vidéo du jour, je partage avec vous un autre secret (banal) pour vous aider à booster votre productivité. Découvrez donc !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.