Pour devenir plus zen au quotidien

Une méthode consciente à mettre en pratique lorsque vous êtes fatigué

ressentir la fatigueMon épouse, mes enfants et moi sommes retournés en Californie après avoir passé neuf mois à Guam, et nous sommes vraiment très fatigués ! Nous sommes fatigués à la fois physiquement et mentalement — nous avons été secoués par le décalage horaire et nous avons ressenti la fatigue durant toute la journée.

Ce n’est toutefois pas un problème — le décalage horaire est une chose à laquelle on devrait s’attendre, après tout. La fatigue, par contre, peut porter atteinte à plusieurs domaines de votre vie. Je me sens moins apte à faire un travail, je me sens plus accablé quand je ne parviens pas à traiter mes courriels et messages, je ne parviens pas à maintenir un mode de vie sain, je suis plus susceptible de m’adonner à la malbouffe et de céder à la mauvaise humeur.

La fatigue peut avoir d’énormes conséquences sur nous. Et de nombreuses personnes sont la plupart du temps fatiguées à cause de leurs heures de travail excessives et de leur manque de sommeil.

Alors que pouvons-nous faire ? Eh bien, il existe des méthodes usuelles pour essayer de mieux dormir, telles qu’une meilleure hygiène du sommeil, le fait de fixer des heures précises pour le coucher et le réveil, et ainsi de suite. Et ces méthodes sont très utiles.

Cependant, que faire présentement si vous êtes fatigué ? Que pouvez-vous faire demain si vous êtes toujours fatigué ?

Voici la méthode consciente que j’essaie de mettre en pratique pour faire face à la fatigue qui est parfois inévitable.

lutter contre la fatigue quotidienne

1. Admettre que ma batterie est faible. D’abord, je prends conscience que je suis fatigué, que ma capacité à faire certaines tâches est en dessous de la moyenne, que je ne suis pas aussi vif ou de bonne humeur que d’habitude (je suis en principe super dynamique, vous le savez !). Je prends conscience de mon état.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Une méthode simple et consciente pour gérer la fatigue, la solitude et le stress

2. Revoir mes attentes à la baisse. Ensuite, j’admets le fait que je ne serai tout simplement pas aussi productif ou capable de travailler comme je l’aurais voulu. Je reconnais et j’accepte le fait que je veux juste me recroqueviller, regarder la télévision et manger de la nourriture industrielle. Quand je constate que mes capacités sont en baisse, j’essaie de ne pas élever mes attentes.

3. Accepter de ressentir la fatigue. Nous essayons de manger de la nourriture industrielle et de procrastiner afin de ne pas ressentir la fatigue. Au lieu de cela, j’essaie réellement de la ressentir. Cela implique de ressentir pleinement la fatigue, comme si elle était aussi merveilleuse que n’importe quelle autre expérience. J’essaie d’en savoir plus sur cette expérience — à quoi cela ressemble-t-il ? De quoi ai-je l’air avec mes lourdes paupières ? De quoi a l’air mon visage ? Qu’est-ce que je ressens dans ma poitrine ? Ma gorge ? Mon ventre ? Mes jambes ? J’essaie de vivre la fatigue comme une expérience et non comme une chose dont je devrais me débarrasser.

4. Être compatissant envers moi-même. Cela peut sembler tellement évident ou banal que de nombreux lecteurs sauteront cette étape, mais je vous recommande vivement de l’essayer. Je fais une pause et je me témoigne un peu d’amour — je me sens fatigué et déprimé, alors je souhaite que mes douleurs prennent fin. C’est un peu la même chose que lorsqu’une personne que vous aimez se sent anxieuse ou blessée — comment lui témoignez-vous de l’amour ? Faites exactement la même chose pour vous. Faire preuve d’amour vis-à-vis de la fatigue que vous ressentez est une sensation physique, ce n’est pas un concept intellectuel. Pratiquez cela maintenant !

5. Viser de petites victoires. Étant donné que mes capacités sont en baisse, j’essaie juste d’obtenir de petites victoires dans la mesure du possible. Je manque d’énergie le matin ; je peux peut-être répondre à quelques courriels. Lorsque je constate que je ne suis pas en mesure d’écrire un article de blog, je me contente d’écrire par exemple deux paragraphes. Je ne renonce donc pas entièrement à mes responsabilités lorsque je ressens la fatigue — j’essaie simplement d’en faire un peu. Cela fait une énorme différence.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Profitez de la vie maintenant ET économisez pour plus tard, ou, Pourquoi la gratification retardée est une fausse dichotomie

6. Lorsque je cède à la tentation, je reste vraiment présent avec elle. Lorsque je décide de prendre une pizza ou une glace, je ne culpabilise pas. Cependant, ce n’est pas une raison pour agir sans réfléchir ! Si je dois manger de la crème glacée, je veux être entièrement présent avec la sensation de la saveur sucrée sur ma langue, la sensation de fraîcheur dans ma bouche, qui passe à travers ma gorge. Savourez votre glace. Vivez pleinement l’expérience.

Telle est la méthode consciente que j’applique, mais je suis loin d’être parfait à cet exercice. J’enfreins chacun de ces points. Pourtant, j’essaie de m’entraîner et lorsque je le fais, c’est toujours merveilleux.

Article original écrit par Léo Babauta.

En guise de complément, je vous invite à suivre la vidéo ci-après. Vous y découvrirez une méthode simple qui vous permettra d’avoir deux fois plus d’énergie sans trop d’efforts.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
3 commentaires
  1. Totalement d’accord avec ses conseils. Depuis que j’accepte pleinement mes périodes de fatigue, que je prends le temps de ralentir sans culpabilité, et bien je rebondis beaucoup plus vite ! Et durant la phase d’énergie qui s’ensuit, je rattrape aisément mon retard. Le tout est de réussir à lâcher prise et faire confiance.

  2. J’adhère complètement a ces conseils pour autant cela ne va pas de soi ;prendre du recul , s’autoriser,s’accepter dans l’etat ou l’on se trouve et se regarder avec bienveillance cela adoucie grandement la vie !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.