Pour devenir plus zen au quotidien

Comment booster sa productivité d’entrepreneur grâce à son alimentation : 5 aliments incontournables

Il est 13h30 et vous vous rasseyez devant votre ordinateur après votre pause déjeuner. Vous regardez votre écran, pas du tout motivé, voire un peu somnolent… Vous préfèreriez de loin aller faire une petite sieste avant de vous remettre au travail. Seulement voilà, vous êtes un entrepreneur et votre business a besoin de vous, MAINTENANT. Qu’à cela ne tienne, vous allez vous préparer un café bien corsé avant de vous remettre au travail, même si le cœur et la motivation n’y sont pas vraiment.

Ce scénario vous est-il familier ?

Note : Cet article invité a été écrit par Feriel Krasevec, rédactrice web Santé et Bien-être du site ferielkrasevec.com

Je suis rédactrice web freelance et je sais qu’il l’a longtemps été pour moi jusqu’à ce que je découvre la raison principale de ma léthargie post-déjeuner : la composition de mes repas et de mes collations, souvent trop riches en glucides rapides et/ou “calories vides”, et pas assez en nutriments indispensables au bon fonctionnement de mon cerveau. En effet, s’il est maintenant bien connu que notre alimentation a un impact sur notre bien-être, on ne pense pas forcément qu’elle joue un rôle crucial dans le bon fonctionnement de notre cerveau, et influe par conséquent sur notre motivation, notre mémoire et nos performances professionnelles.

Alors, quels aliments privilégier pour une motivation sans faille en tout temps, même après un bon repas ?

5 aliments à consommer pour booster sa productivité d’entrepreneur.

aliments à privilégier pour booster sa productivité

1. Les oléagineux

Les oléagineux (noix, amandes, pistaches, noisettes…) sont un groupe d’aliments santé reconnus et consommés depuis de nombreuses années pour leurs bienfaits sur notre corps. En plus d’être une source de protéines, d’antioxydants et de bonnes graisses indispensables à son bon fonctionnement, ils renforcent l’activité de notre cerveau, en particulier celle des ondes cérébrales liées à l’apprentissage, à la mémoire et aux fonctions cognitives (1). Incorporer des oléagineux à son alimentation quotidienne est très simple !

Personnellement, j’en consomme surtout au petit-déjeuner (une poignée d’amandes ou de noix + un fruit coupé en morceaux, le tout mélangé à du porridge ou yaourt nature non sucré). J’en garde également un petit sachet dans mon sac en cas de petite faim pour une collation saine, pratique et surtout très rassasiante !

2. Les œufs

Les œufs sont extrêmement bénéfiques à notre santé et particulièrement à celle de notre cerveau (2). Ils sont en effet très riches en choline, un nutriment essentiel à notre corps et particulièrement utile à nos cellules grises. La choline, entre autres, booste la mémoire et a une fonction protectrice sur les cellules de notre cerveau (3). L’œuf est un aliment très versatile qui peut être accommodé de diverses manières – pour ma part, j’en mange souvent le weekend au petit déjeuner (brouillés, au plat…) accompagné de quelques légumes crus ou sautés. Un œuf dur est également un très bon choix de collation pouvant être préparée à l’avance.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment revenir à votre entraînement sportif

De plus, j’ai remarqué qu’après avoir mangé des œufs, ma faim est satisfaite pour longtemps : je n’ai en général pas de fringale quelques heures après en avoir consommé, comme c’était toujours le cas après avoir mangé une collation sucrée – finie la léthargie. Ainsi, la motivation reste au top pendant de longues heures !

3. Les poissons gras

Les poissons gras (saumon, maquereau, hareng, sardine, truite, thon…) sont des poissons riches en acides gras polyinsaturés et plus particulièrement en oméga-3, indispensables au bon fonctionnement du cerveau. Ce dernier est composé à 60% de lipides, dont une grande majorité sont des oméga-3 (4). Les poissons gras jouent un rôle crucial sur l’apprentissage, la mémoire et la prise de décision, et le cerveau les utilise également pour produire de nouvelles cellules. Une alimentation riche en oméga-3 a de plus un effet protecteur contre les maladies neurodégénératives et cardiovasculaires (5).

J’essaie de manger du poisson gras une ou deux fois par semaine, le plus souvent en émiettant une boîte de thon dans une salade ou en tartinant des rillettes de sardines maison sur du pain complet pour un repas simple et rapide.

4. Le chocolat

Quand j’ai appris les bienfaits que pouvait avoir le chocolat sur ma santé et ma productivité, je me suis donné pour mission d’en consommer régulièrement, pour le bien de mon entreprise ! Le cacao contenu dans le chocolat est en effet riche en flavanols, qui ont un effet bénéfique sur le cerveau, et contient de la caféine et de la théobromine, des stimulants naturels qui le boostent. Une étude a d’ailleurs montré que les gens consommant du chocolat régulièrement avaient de meilleures performances cognitives, notamment au niveau de la mémoire et du raisonnement (6).

Cela dit, attention à choisir un chocolat de qualité et à le consommer avec modération. Je le choisis de préférence noir avec au moins 70% de cacao afin de profiter au maximum de ses bienfaits sans trop de sucre ajouté : un (bon, ok, deux) carrés pour accompagner une tasse de thé lors de ma pause de l’après-midi, et c’est reparti !

le chocolat noir stimule et booste le cerveau

5. L’eau

Si l’eau n’est pas à proprement parler un aliment, elle n’en reste pas moins un élément indispensable au fonctionnement de notre corps et de notre cerveau. Il a été prouvé que même une déshydratation minime a des conséquences sur plusieurs fonctions essentielles du cerveau, notamment la mémoire de travail et la concentration. Elle engendre également fatigue, anxiété et maux de tête (7). Il est recommandé de boire au moins 1,5L d’eau par jour, et il ne faut pas attendre d’avoir soif pour cela : la soif indique que vous êtes déjà légèrement déshydraté.

Personnellement, j’essaie de boire au moins 2L d’eau par jour. J’ai une gourde que j’emmène partout avec moi et consomme également deux ou trois tasses de thé/tisane dans la journée. Attention, si les tisanes sont un bon moyen de s’hydrater pour changer un peu de l’eau plate, les boissons sucrées comme les sodas sont à éviter absolument au quotidien à cause de leur teneur en sucre beaucoup trop élevée.

Bonus : comment avoir une alimentation saine au quotidien quand on n’a pas forcément le temps de cuisiner chaque jour ?

Tout le monde sait qu’il vaut mieux manger un repas composé de légumes, grains entiers et protéines plutôt qu’un sandwich au pain blanc sur le pouce avec le brownie et le coca inclus dans la formule. Mais au quotidien, avoir une alimentation équilibrée n’est pas forcément facile quand à la préparation de nos repas viennent s’ajouter toutes nos autres obligations professionnelles et personnelles. Il est alors plus simple de descendre à la boulangerie pour s’acheter ladite formule, ou si vous travaillez à la maison, de faire cuire des pâtes en y ajoutant une sauce du commerce, certes toute prête et bien pratique mais bourrée d’additifs et de sucre.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  20 manières d'éliminer le stress de votre vie

J’ai été confrontée à ce dilemme et quand j’ai décidé de reprendre mon alimentation en main, quelques ajustements ont été nécessaires. Je me suis rendu compte qu’en m’organisant mieux, non seulement manger plus sain au quotidien était possible, mais qu’au final je gagnais également beaucoup de temps tout en faisant des économies ! Voici deux astuces qui m’ont été particulièrement utiles :comment booster sa productivité avec son alimentation

Créer un menu pour la semaine

C’est quelque chose que je fais encore aujourd’hui. J’écris pour chaque jour les repas prévus pour le déjeuner et le dîner (des recettes très simples et rapides ne nécessitant que des aliments non-transformés, bon marché et trouvables partout). Aujourd’hui, je travaille de chez moi et peux cuisiner quelque chose de sain rapidement à midi mais à l’époque, quand je me rendais au bureau, je prévoyais un repas “transportable” que je préparais la veille.

L’avantage de ce système est un gain de temps et d’argent non négligeable – votre liste de courses coule de source, vous achetez juste ce dont vous avez besoin pour une longue période et économisez sur les repas quotidiens pris sur le pouce à l’extérieur.

Cuisiner et préparer ce qui peut l’être en avance

Si quelque chose peut être coupé, cuisiné, préparé et/ou entreposé à l’avance, je le fais. Préparer une salade composée pour le lendemain midi ou couper quelques légumes pour mon wok du soir ne me prend que quelques minutes. Il n’y a plus qu’à assaisonner la salade le lendemain au bureau (ou à la maison), et mes légumes pré-coupés n’auront plus qu’à être jetés dans le wok avec l’accompagnement de mon choix au dîner.

Je suis également fan du porridge froid préparé en avance pour le petit-déjeuner (“overnight oatmeal”) : la veille, je fais tremper des flocons d’avoine dans du lait végétal (marche aussi avec du lait de vache ou de l’eau) et le lendemain matin, je n’ai plus qu’à y ajouter la garniture de mon choix (noix, fruits…), ce qui me prend quelques secondes. Enfin, il m’arrive souvent de cuisiner en quantité plus importante le soir afin d’avoir des restes que je n’ai plus qu’à réchauffer (ou pas) le lendemain midi.

En rééquilibrant mon alimentation, j’ai réellement pris conscience de son rôle sur ma productivité, ma motivation, ma concentration et mon bien-être. Notre alimentation a le pouvoir de changer notre vie, pour le meilleur ou pour le pire. Sans vous priver d’un petit plaisir moins “santé” de temps en temps, offrez à votre corps l’alimentation saine et variée dont il a besoin pour fonctionner de manière optimale au quotidien : il vous le rendra !

Feriel Krasevec, rédactrice web Santé et Bien-être – du site ferielkrasevec.com

Sources :

(1) https://faseb.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1096/fasebj.31.1_supplement.636.24

(2) https://www.healthline.com/nutrition/6-reasons-why-eggs-are-the-healthiest-food-on-the-planet

(3) https://www.health.harvard.edu/staying-healthy/a-possible-brain-food-that-youve-probably-never-heard-of#:~:text=In%20the%20brain%2C%20choline%20speeds,and%20assorted%20other%20brain%20functions.

(4) http://iterg.com/index.php/fr/2020/02/20/interview-c-feart/

(5) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26795198/

(6) https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/cerveau-chocolat-cest-bon-cerveau-61992/

(7) https://www.healthline.com/nutrition/7-health-benefits-of-water#2.-Significantly-affects-energy-levels-and-brain-function

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
6 commentaires
  1. Je suis surpris de constater que je consomme 7 jours sur 7 ces 5 aliments 😇 Peut-être pas aux bons moment de la journée mais néanmoins j’ai de bonnes calories en réserve!

    Je comprends pourquoi j’ai tant d’énergie (le sommeil à une place encore plus importante je trouve mais c’est une autre histoire) et aussi pourquoi je m’ennuie tant à mon travail! Je m’explique, j’ai un travail qui était un peu stimulant au début mais les bonnes habitudes prises etc, ça ne demande plus du tout d’énergie mentale. Je déborde tellement d’énergie que je n’arrive pas à la dépenser lors de mon travail (c’est ballot), aucune stimulation = frustration de pas donner assez.

    C’est un bon problème car du coup j’ai un sûr-plu pour travailler en plus chez moi. C’est dire en tout cas si une bonne hygiène de vie règle beaucoup de problème.
    Merci pour cet article! 🙂

    1. Bonjour David,

      Heureuse de voir que vous prenez soin de votre santé en consommant régulièrement ces aliments (je ne pense pas qu’il y ait de “bons” ou “mauvais” moments de la journée pour profiter de leurs bienfaits 🙂 et que votre hygiène de vie vous apporte tant d’énergie ! Je suis d’accord, le sommeil est également un facteur essentiel à notre bien-être. Bonne continuation !

  2. bonjour Olivier, même si je connaissais déjà le contenu de ces informations. Il est bon de rappeler les fondamentaux. Merci Olivier pour cet article.

  3. Parfait, je mange déjà tout ça ! Pour ce qui est de la préparation des repas en avance, je fais ce qu’on appelle du “batch cooking”.

    Je ne sais pas si ça te dis quelque chose, mais c’est le principe de préparer tous pleins de choses (de faire cuire des aliments quoi) le dimanche et de les stocker dans le frigo.

    Ainsi, pendant la semaine, j’ai juste à piocher ce qu’il y a dans mon frigo, l’accommoder avec d’autres aliments/épices et déguster !

    Par exemple, il si je cuisine du boeuf le dimanche, je sais que je pourrais faire des tacos, du chili, des boulettes… J’aurais juste à sortir les autres aliments du frigo !

  4. Bonjour Gabriel,

    Oui, je connais bien le principe du batch cooking, c’est le top et les efforts du weekend facilitent tellement la vie pendant la semaine que ça en vaut vraiment le coup ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.