Pour devenir plus zen au quotidien

Devenir minimaliste : 25 actions efficaces de moins d’une heure

Accordez-moi 2 minutes pour vous donner ma vision du minimalisme

Vous pouvez entendre tout et son contraire sur ce mode de vie. Alors laissez-moi vous donner ma propre définition.

Note : Cet article a été écrit par Florian du blog devenezminimaliste.fr pour vous aider à devenir minimaliste.

Vous voyez ce bloc de marbre :

couches superflues de la vie bloc de marbre

Imaginez qu’il représente votre vie. Il est solide. Fort. Le problème ? Vous trouverez de nombreux blocs comme celui-ci. En réalité ? La majorité des personnes sont des blocs.

Ils acceptent tout dans leur vie. Toutes les activités. Tous les objets. Toutes les relations. Ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Ils disent oui à tout. Par conséquent ? Leur bloc grossit. Et les couches superflues s’accumulent.

Maintenant, regardez cette statue :

devenez minimaliste tel le david de michel-ange

Elle est issue du bloc plus haut. On l’a simplement épuré. « J’ai vu un ange dans le marbre, et j’ai seulement ciselé jusqu’à l’en libérer » disait Michel-Ange. Voilà à quoi sert le minimalisme.

Devenir minimaliste, c’est simplement passer d’une vie encombrée à une vie centrée sur l’essentiel. Sur ce qui compte vraiment pour vous. Dans chacun des domaines de votre vie.

Si on devait donc résumer le minimalisme en 2 étapes, ce serait :

  1. Éliminer le superflu de votre vie. Tout ce qui n’est pas important pour vous.
  2. Vous concentrer sur l’essentiel. Sur ce qui est vraiment important pour vous.

Donc rien à voir avec la monotonie. La privation. Ou la mort de la créativité. C’est simplement savoir ce qui est important pour vous, et vous concentrer dessus.

C’est ok pour vous ? Parfait.

Découvrez 25 actions toutes simples, qui prennent moins d’une heure, qui vont vous permettre de devenir minimaliste.

Ces actions vous permettront de vous sentir plus apaisé. Plus serein. Vous allez enlever de votre esprit tout ce qui n’est pas essentiel. Et vous allez avoir plus de temps pour ce qui compte vraiment pour vous.

Note : vous allez découvrir des actions pour votre maison. Pour vos activités. Pour votre vie numérique. Et pour votre vie de tous les jours. Dans cet ordre-là. Je vous préviendrais lorsque l’on passe d’un domaine à un autre.

1. Éliminez l’encombrement mural

Regardez ça :

décoration minimaliste rendre importante la jocombe-louvre

Non. Pas les centaines de touristes écervelés qui prennent en photo la Joconde parce que tout le monde la prend en photo.

Mais plutôt La Joconde elle-même. Ou plutôt, son importance dans la pièce. Ne remarquez-vous pas ? Il n’y a rien d’autre que La Joconde sur ce mur. Aucun tableau. Aucun graffiti. Aucune écriture. Juste elle.

Alors que si vous regardez les murs latéraux, vous allez voir plusieurs tableaux côte-à-côte. Des dizaines et des dizaines. Certains même plus beaux que la Joconde, remarquez.

salle du louvre comment le minimalisme peut mettre en avant l'essentiel

Mais la réalité est frappante : personne ne les remarque. Personne ne les prend en photo. Personne ne s’en préoccupe. Simplement parce qu’ils ne sont pas mis en valeur. Pas autant que la Joconde.

Elle est seule. Sur un mur. C’est ce qui la met en valeur. C’est ce qui affirme son importance.

Alors ? Faites pareil chez vous. Enlevez l’encombrement mural. Plus vous avez de décoration sur vos murs, moins celle-ci est appréciée. Épurez. Désencombrez. Enlevez. Faites de la place. Laissez vos murs respirer. Vous allez respirer aussi.

2. Séparez-vous d’un meuble qui vous sort par les yeux

On possède tous un meuble qu’on ne veut plus. Il nous sort par les yeux. On a secrètement envie de le voir brûler. Ou pas secrètement, d’ailleurs. Il est tellement gros, tellement massif, tellement big qu’on ne le supporte plus.

Mais ? Qui vous oblige à le garder ?

Videz-le entièrement. Ensuite, prenez 4 cartons. Pour garder, jeter, vendre et donner. Et désencombrez-le, en dispatchant son contenu dans les 4 boîtes (dans cet ordre : garder, jeter, vendre et donner). J’en parle dans cet article : le guide ultime en 10.5 étapes pour désencombrer votre maison.

Et la dernière étape : observez ce satané meuble tomber en flambeau (ou donnez-le, c’est peut-être plus simple… et plus écologique).

3. Libérez vos surfaces planes

Ex : vos plans de travail, le dessus de vos meubles, vos tables, vos bureaux, vos comptoirs, etc.

Enlevez bibelots et objets de décoration. Tout ce qui n’est ni utile, ni particulièrement beau : tchao. Ne gardez que l’essentiel. Les choses importantes pour vous, d’un point de vue utilitaire ou esthétique.

De cette manière : vous allez passer bien moins de temps à faire le ménage. Votre maison sera plus propre. Et vous gagnerez en clarté d’esprit.

N’oubliez jamais ceci : chaque objet vous envoie un message (range-moi, déplace-moi, nettoie-moi). En diminuant vos objets, vous diminuez les messages. Et en diminuant les messages, vous réduisez votre charge mentale.

4. Enlevez l’encombrement sur vos tables

Vos tables doivent rester vides. Des fleurs, à la limite. Mais rien d’autre. De cette manière : vous allez gagner du temps chaque fois que vous les utilisez. Et vous allez voir : vous allez les utiliser plus souvent qu’avant.

Donc déblayez-moi tout ça, illico presto (cette expression a pris de l’âge ou c’est moi ?).

5. Faites le tri dans votre garde-robe

Trop de choix tue le choix. Pensez à un restaurant avec 50 plats différents. Vous allez hésiter. Votre énergie va commencer à se vider. Et vous allez finalement commander le même plat que d’habitude : bifteck-frites.

C’est la même chose pour votre garde-robe. Si vous possédez trop de vêtements, vous allez finalement porter toujours les mêmes.

Alors : faites le tri dans votre garde-robe. Réunissez tous vos vêtements au même endroit. Mettez de côté ceux que vous voulez vraiment garder. Et donnez les autres.

Imaginez un peu une garde-robe composée seulement de vêtements qui vous plaisent. Le pied, n’est-ce pas ? Donc allez-y : désencombrez votre dressing.

Excellent.

Maintenant, voici 3 conseils pour devenir minimaliste dans vos activités.

6. Faites l’exercice des 3 colonnes pour devenir minimaliste

Prenez un papier. Divisez-le en 3 colonnes. Dans celle de gauche, marquez « Plaisirs ». Dans celle du milieu « Obligations ». Dans celle de droite « Importants ». Comme ceci :

devenir minimaliste la méthode du tableau

Dans la colonne « Plaisirs », marquez toutes vos activités plaisirs de la semaine. Des activités qui vous apportent de la satisfaction à court terme, mais très peu à long terme. Ex :

  • Regarder des séries TV ;
  • Sortir avec des amis le samedi après-midi ;
  • Aller au restaurant une fois par semaine ;
  • Faire les magasins le week-end.

Dans la colonne « Obligations », marquez toutes vos obligations. Des choses que vous êtes obligés de faire. Ex :

  • Aller chercher mes enfants à l’école ;
  • Travailler 35 heures par semaine ;
  • Faire le ménage ;
  • Payer le loyer ;
  • Faire les courses.

Dans la colonne « Importants », marquez toutes les activités qui sont importantes pour vous. Qui vous apporte du bonheur à long terme. Des choses qui vous plaisent viscéralement parlant. Ex :

  • Faire ce que je veux de mes journées ;
  • Voyager autour du monde ;
  • Couper du bois ;
  • Faire du sport ;
  • Danser.

Comme ceci :

devenir minimaliste la méthode du tableau 2.0

L’objectif ? Réduire ou supprimer le temps, l’argent, l’énergie et les pensées que vous allouez aux activités « Plaisirs » et « Obligations » pour les déplacer dans les activités « Importantes » pour vous.

Passer du temps sur l’essentiel, c’est de cette manière que l’on devient minimaliste. Donc éliminez les activités superflues ou pas si importantes pour vous. Et concentrez-vous sur celles qui comptent vraiment.

7. Videz votre cerveau

J’aime beaucoup cet exercice. Encore une fois, vous avez besoin d’une feuille. Et accessoirement, un crayon. Le principe est simple : vous allez vider votre cerveau.

C’est-à-dire ? Notez tout ce qui vous passe par la tête. Les rendez-vous qui arrivent. Les produits que vous devez acheter pour les courses. Les tâches de votre journée. Etc.

C’est un excellent moyen de réduire votre charge mentale. Votre cerveau ne devra plus faire d’effort pour ne pas oublier, car tout sera noté. Magique ? C’est vrai.

8. Ne dites pas oui, ne dites pas non, dites ceci

Dire oui, c’est dangereux. Vous pouvez accepter quelque chose que vous allez regretter. Ou alors, vous allez passer à côté d’une activité importante pour vous parce que vous vous êtes déjà engagé ailleurs.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment faire de l'informatique une expérience minimaliste

Mais dire non, c’est compliqué. L’autre attend une réponse. Et l’autre attend surtout une réponse positive. Vous ne voulez pas le décevoir. Vous ne voulez pas voir la tristesse sur son visage.

Donc ? Ne dites pas oui. Ne dites pas non. Dites : peut-être.

« Peut-être, laisse-moi consulter mon agenda, je te donne ma réponse demain ».

Et bien sûr, le lendemain, vous donnez votre réponse. Qu’elle soit positive. Ou négative. De cette manière : vous ne ressentez pas la pression de donner une réponse de suite.

Parfait.

Maintenant, voici 10 — oui 10 — actions simples pour devenir minimaliste… dans votre vie numérique.

9. Ne prenez plus de photo

Attendez avant de me jeter des tomates. Je ne parle pas de toutes les photos. Seulement celles qui sont inutiles. À savoir  les photos :

  • De paysage.
  • De monuments.
  • D’une belle fleur.
  • D’un coucher de soleil.

Sérieusement : vous trouverez ces photos partout sur Internet. Elles ne servent à rien. Vous les prenez, mais vous ne les regardez pas ensuite. Donc savourez le moment, sans vous l’approprier.

10. Installez ces 3 extensions Chrome

Vous passez trop de temps sur les réseaux sociaux ? Parfait, ce conseil est particulièrement utile pour vous. Voici trois extensions que vous pouvez installer pour réduire considérablement votre temps de réseaux sociaux.

1. Kill News Feed. Elle permet de bloquer le fil d’actualité Facebook. Comme ceci :

fil d'actualité facebook restreindre ses réseaux sociaux

2. Clean Up YouTube. Elle permet de bloquer le fil d’actualité YouTube. Et les recommandations sur les côtés. Comme ceci :

Et-sur-YouTube fil d'actualité youtube minimaliste

Et si vous passez trop de temps sur un site en particulier, comme Instagram, Twitter ou Pinterest, vous pouvez bloquer l’accès grâce à Block Site. C’est plus radical. Mais ça marche tout autant.

blocksite réduire son temps d'écran

Pourquoi réduire son temps d’écran ? Tout d’abord, pour éviter de vous comparer aux autres. Léo Babauta en parle dans cet article : Se comparer aux autres : un crève coeur cruel. Mais aussi pour penser par vous-même. Pour avoir plus de temps pour vous. Pour respirer, et profiter de la vraie vie.

C’est aussi de cette manière que l’on devient minimaliste.

11. Coupez les notifications

Voici à quoi l’on ressemble lorsque nous sommes sur nos portables.

snombies danger des écrans et smartphones

Flippant, n’est-ce pas ? Le pire : on ne s’en rend pas compte. Alors un conseil ? Passez moins de temps derrière votre portable.

Une action toute simple pour y arriver ? Coupez les notifications. Gardez seulement les plus importantes : appels manqués, SMS, cambriolage.

Vous n’avez pas besoin de sauter sur le dernier commentaire de votre post Facebook Ou sur la dernière info qui vient de sortir. Ni même sur la nouvelle vie que vous venez de récupérer sur votre jeu mobile préféré.

“Je suis toujours enthousiasmé par la technologie. Mais je pense que nous la laissons nous emmener là où nous ne voulons pas aller” disait Sherry Turkle dans son Ted Talk “Connected, but alone ?”.

Devenir minimaliste, c’est aussi apprendre à vivre plus lentement. Ne pas sauter sur les distractions. Appréciez le moment présent. Et ça passe par la diminution du temps d’écran, et par le fait d’arrêter de sauter sur les bips incessants de votre téléphone.

12. Faites le tri dans vos applications

Supprimez votre minuteur à œuf. Et accessoirement : toutes les applications que vous n’utilisez pas, ou très peu. De cette manière, vous allez gagner du temps.

Et en plus ? Vous allez pouvoir désencombrer plus facilement vos fonds d’écrans.

13. Désencombrez vos fonds d’écrans

Votre fond d’écran bureau n’a pas le droit de ressembler à ça :

faire le tri sur son bureau

Et votre fond d’écran portable n’a pas le droit de ressembler à ça :

faire le tri sur son smartphone désencombrer

C’est un crime. Vous méritez une amende si c’est le cas. Et une amende hors de prix, si vous voulez mon avis.

Sérieusement : ce n’est pas pratique. Ce n’est pas esthétique. Votre cerveau s’épuise rien qu’en regardant ça. Tenez, juste pour frimer, voici à quoi ressemblent mon écran de bureau, et mon écran de portable :

fond d'écran minimaliste

smartphone minimaliste désencombrer l'écran

C’est beaucoup plus clair. Je gagne du temps. De l’énergie. Et esthétiquement, c’est quand même bien mieux. Donc faites-vous ce plaisir : désencombrez vos fonds d’écrans.

14. Désencombrez votre boîte mail

Là aussi, on attaque un mastodonte : vos emails.

Pas plus tard que ce matin ma mère m’a dit : c’est quand même mieux d’avoir peu de mails, tu avais raison. Venant d’une personne qui avait 4000 mails non lus, ça me fait chaud au cœur.

Vous aussi, désencombrez votre boîte mail. Votre objectif ? Parvenir à 0 mail. Oui, c’est possible. Tenez, ça ressemble à ça :

faire du tri dans ses mails

Comment y parvenir ? 4 étapes :

  1. Désabonnez-vous des newsletters inutiles (même celles qui arrivent dans vos spams) ;
  2. Supprimez les mails que vous n’avez pas ouverts depuis plus d’une semaine ;
  3. Supprimez les mails ouverts qui n’ont plus besoin de réponse ;
  4. Supprimez les mails dès que vous venez de les lire (et d’y répondre, si besoin) ;

C’est aussi simple que ça. Et après, vous allez pouvoir profiter d’une belle boîte aux lettres virtuelle. C’est quand même bien mieux, vous ne trouvez pas ?

15. Faites le tri dans vos contacts portables

Devenir minimaliste, c’est aller chercher les détails. En voici un : supprimer le numéro des personnes avec lesquelles vous ne communiquez jamais.

Ne collectionnez pas les numéros « au cas où ». Vous n’aurez jamais besoin du numéro d’une personne avec qui vous avez communiqué une fois… il y a 5 ans.

16. Faites le tri dans vos dossiers

Ah. Les dossiers. Quel plaisir. On est d’accord : cet endroit est souvent pire que Pearl Harbor après le bombardement, vrai ? Vous-même vous vous perdez. Vous passez plusieurs dizaines de minutes à retrouver le document que vous cherchez.

Donc : faites le tri dans vos dossiers. Pour ça ? C’est simple :

  1. Éliminez tout ce qui n’est pas (ou plus) utile ;
  2. Réunissez ce qui peut l’être ;
  3. Réduisez vos points d’entrée.

Par exemple, voici comment mes dossiers sont composés : Dossiers –> Pro/Perso/Autre. Et ensuite, on descend. Je mets 1 minute max à trouver ce que je cherche.

organiser son ordinateur documents minimalistes

comment organiser ses documents professionnels

Vous allez vraiment apprécier vos dossiers rangés, je vous le promets. Et en plus : vous allez vous taper de bonnes barres de rire en retrouvant d’anciennes photos perdues dans les méandres de vos dossiers. Voici une photo de moi il y a 4 ans, que je viens juste de retrouver, en exclusivité sur habitudes-zen.net :

retrouver des archives amusantes florian richard devenez minimaliste

17. Pratiquez une diète médiatique

Devenir minimaliste c’est se passer des choses qui ne sont pas essentielles dans sa vie. En voici une : les médias.

Le business model des médias, c’est la peur. La peur attire votre attention. La peur contrôle les foules. La peur contrôle les esprits. La peur influence les décisions et les comportements. Les médias aiment utiliser la peur.

Si vous voulez vivre une vie minimaliste, éloignez-vous le plus possible de ces médias. Ils n’apportent rien de bon. Croyez-moi. Si vous voulez en apprendre plus, voici un article ultra complet sur le sujet : L’importance de la diète médiatique : coup de gueule contre les médias qui sabotent nos vies.

18. Passez une journée sans écran

Si vous sentez que vous utilisez trop la technologie : essayez de passer une journée sans écran. Vous pouvez le faire chaque semaine, ou quand vous en ressentez le besoin.

En toute honnêteté : je ne le fais plus. Je l’ai fait 2 ou 3 fois, c’est tout. Mais je comprends l’utilité de cette journée sans écran. Si vous voulez vous recentrer sur vous-même, elle est particulièrement utile.

Magnifique.

On peut passer à la dernière partie de cet article. Les 7 conseils pour devenir minimaliste dans la vie de tous les jours. La partie la moins concrète. Mais elle est extrêmement utile. Et surtout : vraiment drôle. Du moins, je trouve.

19. Manger sans distractions

Voilà une habitude que j’applique depuis peu de temps, mais qui m’a apporté beaucoup. Laissez-moi contextualiser.

Le matin, je mangeais souvent devant une vidéo divertissante sur YouTube. Je trouvais ça cool. Au lieu de perdre mon temps à seulement manger, au moins, je me divertissais.

Mais voilà. J’ai dû me rendre à l’évidence :

  1. Je mangeais plus. Bah oui, il fallait bien finir la vidéo. Donc je mangeais en attendant qu’elle se termine.
  2. Je réfléchissais moins. Maintenant, au lieu de bêtement regarder une vidéo, je réfléchis davantage. À ma journée, à des concepts, au minimalisme.
  3. Et surtout : je perdais ma volonté. Si vous commencez votre journée par de la distraction, votre cerveau en voudra d’autres. Il sera plus difficile pour vous de vous concentrer par la suite.

Aussi : il y a quelque chose de plaisant à manger sans distractions. Vous vous concentrez sur votre nourriture. Vous réfléchissez davantage à ce que vous mangez. Cette relation avec notre corps et notre nourriture est importante, je trouve.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment garder ses habitudes en voyageant

Donc : essayez de manger sans distractions. Pas de téléphone. Pas de vidéos. Pas d’appels téléphoniques. Pas de télé. Rien. Au moins un repas par jour, minimum.

20. Arrêtez de supposer

Je viens de finir les 4 accords toltèques. Excellent livre au passage. Le 3e accord est le suivant : arrêtez de faire des suppositions.

Devenir minimaliste, c’est aussi éliminer le poison mental. Et les suppositions en font partie.

Qu’est-ce qu’une supposition ? C’est admettre une hypothèse. Ça ne vous aide pas plus ? Prenons deux exemples :

  1. Vous croisez votre patron dans la rue et il ne vous dit pas bonjour. Vous pensez qu’il vous ignore. Alors qu’il ne vous a simplement pas vu.
  2. Une personne vous dit que vous mangez la bouche ouverte. Vous supposez que c’était un acte méchant de sa part, visant à vous mettre la honte. Alors que dans son monde, c’est peut-être une marque de respect.

C’est tout le principe du rasoir d’Hanlon (le rasoir d’Hanlon stipule qu’on ne devrait pas attribuer à la malveillance ce qui peut être plus facilement expliqué par la stupidité).

Donc arrêtez de supposer. Car vous allez croire vos suppositions. Et votre poison mental prendra de plus en plus de place. Jusqu’à contaminer votre âme.

Oui : rien que ça.

Au lieu de supposer ? Posez des questions. C’est le meilleur moyen de connaître la vérité.

21. Inspirez-vous de Marc-Aurèle

Les minimalistes cherchent à réduire ce qui n’est pas essentiel. N’avez-vous jamais remarqué le nombre de pensées — et surtout de pensées négatives — qui vous viennent à l’esprit chaque jour ?

  • La peur.
  • La haine.
  • De la colère.
  • Des regrets.
  • De la culpabilité.
  • De l’apitoiement.

Toutes ces émotions vous détruisent petit à petit. Elles vous empêchent de ressentir de la gratitude pour la vie que vous avez. Elles vous rendent stressé et désagréable.

Pourtant ? J’ai une technique toute simple qui vous permettra de réduire ces émotions désagréables. C’est une citation de Marc-Aurèle. Le célèbre empereur philosophe :

« Tout ce qui t’arrive t’arrive pour une bonne raison »

C’est-à-dire que chaque événement qui se produit dans votre vie se produit pour une bonne raison. Pour vous renforcer. Pour vous aider à vivre la vie qui vous inspire. Pour vous permettre d’atteindre vos rêves et vos objectifs.

Et vous pouvez le vérifier par vous-même. Pensez à tous les événements désagréables que vous avez vécus. Perte d’un proche. Harcèlement. Faillite financière. Autre.

Si vous deviez changer votre passé, le feriez-vous ? Je suppose que non. Tout simplement parce qu’ils ont fait qui vous êtes. Ils vous ont forgé.

À partir du moment où vous comprendrez cette simple phrase, vous allez arrêter de culpabiliser, de regretter ou de crier à l’injustice. Car tout ce qui vous arrive vous arrive pour une bonne raison.

22. Arrêtez de repasser

Bon. Une action plus simple et moins philosophique pour devenir minimaliste cette fois : arrêter de repasser ;

Qu’on soit bien clair l’un envers l’autre : vous faites ce que vous voulez. Mais personnellement ? J’ai arrêté de repasser mes vêtements. Et je ne vois pas la différence entre avant, et maintenant. Lorsque vous portez vos habits, ils se défroissent d’eux-mêmes. Comme par magie.

Essayez.

Au lieu de repasser, pliez directement vos vêtements. Vous allez gagner au moins une heure par semaine.

Après : vous pouvez repasser certains vêtements. Notamment les chemises. Ou les t-shirts, en été. Des choses qui se voient. Mais pas vos pantalons, vos pulls, ni même vos serviettes.

23. Arrêtez de débattre

J’ai pris l’habitude d’arrêter de débattre. Est-ce de la lâcheté ? Non. Débattre ne sert à rien. Aucun de vous deux ne changera d’avis. Vous perdez juste votre temps. Vous vous ridiculisez. Puis vous cultivez des émotions désagréables. Et vous passez pour un trou-du-cul aux yeux de l’autre.

Comme j’écris des articles, je publie des vidéos et je parle beaucoup du minimalisme, je reçois aussi de nombreux commentaires négatifs. Avant ? Je prenais le temps d’y répondre. De prouver mon point de vue.

Maintenant ? Je vous laisse constater pour vous-même :Marie-Hélène médicament devenir minimaliste

Devrais-je me renseigner ? Crier au complot ? Lui dire que c’est dangereux de consommer des médocs après péremptions ? Peut-être, mais ce ne serait que perte de temps.

comment gérer les commentaires négatifs

Je n’ai pas répondu à son dernier message. Je ne pense pas que Cro-Magnon comptait sur sa douche chaude pour faire monter sa température corporelle.

Et des exemples comme ceux-là ? J’en ai un bon paquet.

Bref, tout ça pour vous dire une chose : arrêtez de débattre. Ça ne sert à rien. Vous allez juste perdre votre énergie inutilement. Tenez, voici une épitaphe pour vous le faire comprendre :

« Ci-git, dans son droit, William Jay

qui traversa la rue, ayant priorité.

Mais il n’est pas moins mort

Que s’il avait eu tort. »

Fin du débat (lol). Dans la même lignée…

24. Ne prenez pas les choses personnellement

Les gens ont leur vie. Ils ont leur histoire. Et leur expérience. Et parfois, ils sont tout simplement de mauvaise humeur. Donc ne prenez pas les choses personnellement lorsqu’on vous insulte, vous dénigre ou lorsque l’on rejette vos opinions.

Vous voulez des exemples concrets ? Oh, je sens que oui. Vous voulez d’autres commentaires négatifs ? Allez, je vais vous en donner.

comment gérer les critiques des haters

Boum. D’entrée de jeu on me clash sur mon cheveu sur la langue. Bien vu Philippe. Il passait surement une mauvaise journée et avait envie de se défouler sur un jeune de 18 ans qui fait de son mieux.

critiques et négativité comment y faire face

On a Marie-Hélène maintenant. Surement une accro du bien parlé. Peut-être une prof de français ? Ça doit être important pour elle de s’exprimer correctement.

En tout cas ? Je prends beaucoup de plaisir à répondre, à chaque fois.

C’est drôle de ne pas s’énerver. Et c’est encore plus drôle de rentrer dans le jeu de l’autre. De lui donner raison. Car de cette manière : il ne peut plus rien dire. On prive d’oxygène la flamme avant qu’elle devienne un véritable brasier. Et c’est vraiment divertissant, je vous promets.

Donc la prochaine fois : ne prenez pas les méchancetés personnellement. À la place, dites à la personne qu’elle a raison. Vous allez la déstabiliser. C’est de cette manière que l’on gagne un combat. Sans même avoir à se battre.

Et c’est surtout un pas de plus pour devenir minimaliste. Vous allez ressentir moins d’émotions désagréables. Ce sera libérateur, vraiment.

Allez. Place au dernier conseil pour devenir minimaliste.

25. Parlez moins

Une bonne habitude pour devenir minimaliste, c’est de parler moins.

Réfléchissez deux minutes à la beauté du langage. Des millions de personnes qui se comprennent. Qui utilisent les mêmes mots. C’est le fruit de centaines de milliers d’années. Et c’est tout simplement magnifique.

Mais ce qui est encore plus beau, c’est ceci : avec vos mots, vous pouvez détruire quelqu’un, ou le rendre meilleur. Vous pouvez tuer et faire vivre. Vos mots sont une force. Un pouvoir magique.

Et ce pouvoir, vous n’avez pas le droit de le gaspiller. Alors parlez moins. Lorsque vous parlez, faites en sorte que ce soit pour dire quelque chose d’utile ou d’agréable.

Vous pouvez même aller plus loin en passant une journée sans parler. Je l’ai fait une fois. C’est libérateur. Et surtout : on se rend compte de la chance que l’on a de pouvoir communiquer. Essayez, c’est agréable.

Vous voilà en possession de 25 conseils puissants et rapides pour devenir minimaliste

Maintenant : vous en faites ce que vous voulez.

Mais je vous le dis : ce sont les meilleurs conseils que j’aurais pu vous donner. Pour certains ? Vous risquez de ne pas voir le lien direct avec le minimalisme. Mais il y en a un. Toujours.

Plus de simplicité. Vous vous concentrez sur l’essentiel. Vous avez plus de temps, d’argent, d’énergie et de pensées pour réaliser ce qui est important pour vous. Et vous vous sentez plus serein, plus détendu.

Croyez-moi : ces conseils valent de l’or. Et ils sont simples à appliquer. Vraiment simple. Pas toujours facile. Mais simple. Alors prenez-en un, et essayez-le. La semaine suivante, un autre. En une année, votre vie sera entièrement transformée.

D’ailleurs, remarquez : on a commencé l’article avec des conseils concrets. Et on a fini avec les plus abstraits. Ce n’est pas du hasard (un peu, mais chut). Donc commencez par le concret. Et finissez par l’abstrait. Votre vie en sera bouleversée (dans le bon sens).

Florian du blog devenezminimaliste.fr

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
12 commentaires
  1. J’aime beaucoup les conseils sur “arrêter de supposer” ou comment répondre aux commentaires négatifs. Et je me suis rendu compte qu’assez souvent, j’avais envie de répondre des choses méchants à des commentaires que je trouvais idiot. Et au final, j’ai pris l’habitude de répondre par une question (comme dans l’exemple où on demande “pourquoi la douche froide ?”…)
    En général, soit la personne se rend compte que ce qu’il dit n’est pas très pertinent (ou qu’il n’a pas de raison précise de le faire), soit c’est les autres interlocuteurs qui s’en rendent compte eux même et pas besoin de leur soumettre un contre-argumentaire 🙂

    1. Les questions perturbent toujours ceux qui se contentent de répéter des idées reçues, sans n’avoir jamais remis en question ces croyances (et on le fait tous un peu ^^)

  2. Bravo Florian vous êtes une belle âme ❤ ne répondez même plus à ce genre de commentaires négatifs,ils ne méritent aucune attention ( gain de temps!😉😂)surtout continuez ce que vous faites 👍bravoooooo ❤ vous êtes une source d inspiration,je me sens motivée pour mettre en application ! Merciiiiii 🙏🙏🙏

  3. Merci Florian pour ce bel article qui condense une partie des conseils que tu divulgues jour après jour, grâce auxquels je sens que j’avance positivement.

  4. Bonjour,
    Merci Florian Richard pour cet article inspirant. Vous m’avez appris l’intérêt de généraliser le minimalisme à la vie de tous les jours avec ce fameux principe de choisir seulement l’utile et/ou l’agréable. Bonne continuation dans vos projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.