Pour devenir plus zen au quotidien

Lire de la bande dessinée, une Habitude ZEN ?

La bande dessinée c’est pour les enfants ? Et non, c’est un loisir aussi pour les adultes et qui apporte énormément de bénéfices aux lecteurs. Cela serait dommage de passer à côté !

Laisse-moi te montrer que lire des bandes dessinées peut t’apporter plus de Zenitude, de plénitude et de bien-être dans la vie. De plus, je te partage une Habitude ZEN que j’ai mise en place grâce à la bande dessinée.

Note : Cet article a été écrit par Romain du blog Lecture DC pour encourager les lecteurs à découvrir les Super-Héros DC Comics (Batman, Superman, Wonder Woman, etc.) et d’autres lectures intéressantes.

1) Présentation du médium

Dans un premier temps, je vais définir rapidement la bande dessinée. Quand je parle de bande dessinée, en fait je parle du concept d’art séquentiel élaboré par Will Eisner dans son ouvrage de référence La Bande dessinée, art séquentiel [1]. L’art séquentiel regroupe :

  • La bande dessinée franco-belge qui est populaire chez nous
  • Les comics américains, dont le genre Super-Héros mais pas que !
  • Les mangas japonais et les variantes asiatiques
  • Le roman graphique
lire des comics bande dessinée manga
Art séquentiel = bande dessinée, comics, manga

Ces formats sont de l’art séquentiel, où l’expression artistique, grâce à des images qui se succèdent selon un ordre réfléchi, élabore une narration graphique.

Pour plus de simplicité, dans cet article j’emploierai l’unique terme « bande dessinée » pour regrouper la BD, les comics et les mangas.

À l’instar des autres médias comme le roman ou le film, la bande dessinée est également déclinée en plusieurs genres littéraires : polar, drame, humour, fantastique, héroïque fantaisie, science-fiction, horreur, érotique et pédagogique/documentaire.

Il y en a pour tous les goûts et parfois, le lecteur peut faire de très belles découvertes inattendues.

Par exemple, j’ai été étonné par le comics Fables, un polar contemporain et fantastique où les héros des contes de fées (Blanche Neige, le grand méchant loup, etc.) vivent à New York parmi les humains. Initialement, je ne suis pas amateur des contes de fées, mais le traitement différent des personnages de mon enfance et l’histoire mature m’ont tout de suite emballé.

Lire des bandes dessinées, c’est une occasion supplémentaire de lire des histoires passionnantes d’une manière différente et donc de passer un moment agréable et de plaisir dans son lit, canapé ou transat au soleil.

Cela fait tout simplement partie de l’hédonisme (la quête de bien-être par la recherche de plaisir et de bonheur, même petit ou éphémère) et cette philosophie permet d’améliorer la maitrise de soi pour accéder au bien-être à court terme. [2]

2) Nouer ou renouer un lien avec la lecture et ses bienfaits

La lecture, ça va et ça vient en fonction des périodes de la vie. C’est une activité qui prend un certain temps et souvent le temps de lecture baisse. Les raisons sont multiples : entre le passage à la vie active ou les nombreuses autres distractions que nous avons, les Français lisent moins ! En effet, en 1988, les Français de 15 ans et plus étaient 73 % à avoir lu au moins un livre dans l’année. Ils ne sont plus que 62 % en 2018. C’est encore plus flagrant chez les hommes : 73 % des hommes avaient lu au moins un livre en 1981 alors qu’en 2018, ils ne sont plus que 52 % [3].

Mais ce n’est pas pour autant que nous aimons moins lire !

Personnellement, ça a été mon cas. Gros lecteur, j’ai progressivement diminué mon temps de lecture quand je suis entré dans la vie active vers mes 25 ans. Cela n’a pas été immédiat, mais j’en suis arrivé à ne plus lire du tout.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 bonnes habitudes pour passer d'excellentes journées

En me mettant à lire des bandes dessinées, j’ai renoué un lien avec mon plaisir de lecture et au temps passer à dévorer des livres. Le format a changé, mais la passion qui m’animait dans la lecture est restée telle qu’elle.

J’ai pu me réapproprier les bienfaits de la lecture. D’ailleurs, ils ne sont pas exclusifs aux romans, car ceux-ci s’appliquent également à la lecture de bande dessinée [4] :

  • Amélioration des capacités sociocognitives (états mentaux). Autrement dit la sensibilité, l’empathie et la perception sociale
  • Réduction de la tension artérielle, la fréquence cardiaque et le sentiment de détresse psychologique
  • Amélioration de l’attention, de la concentration
  • Amélioration de la mémoire
  • Développement de la culture générale
  • Améliorer la créativité et stimuler son imagination
  • ….
    bienfait-psychique-mental-de-lire-de-la-bande-dessinee
    Bienfaits psychiques et mentaux

Peu importe la raison, certaines personnes n’ont jamais pris l’habitude de lire. En effet la bande dessinée peut-être le moyen de nouer ce lien inexistant avec la lecture pour en tirer les bénéfices. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant que les jeunes lecteurs, enfants ou adolescents, s’intéressent souvent en premier aux bandes dessinées, ainsi ils créent ce lien unique avec la lecture.

3) La force de la bande dessinée : l’art graphique

La caractéristique principale de la bande dessinée, c’est bien entendu l’art graphique et visuel qui en découle. Grâce aux images, aux polices, aux bulles, aux onomatopées et aux couleurs, le sens de la vue est sollicité différemment.

Ce sont les images et les couleurs qui vont remplacer de longues descriptions, transmettre les émotions aux lecteurs et solliciter l’imagination de celui-ci de manière différente. En plus de donner des histoires dynamiques, cela permet au lecteur de s’immerger dans le récit très vite et surtout d’avoir une immersion totale. Les bénéfices sont presque immédiats.

Personnellement, à force de lire des bandes dessinées et grâce aux images, j’ai commencé à prendre mes notes de réunion de manière plus graphique et cela a changé ma manière de synthétiser l’information. Sans m’en rendre compte, j’ai abordé la notion de Sketchnoting [5], une technique de prise de note visuelle qui utilise du texte, des cases, des bulles, des symboles et des couleurs, comme dans la bande dessinée.

La force des couleurs

Si je me focalise sur les couleurs qui sont notamment utilisées en chromatothérapie [6], elles vont stimuler le lecteur et apporter des effets biologiques et psychiques : quand le bleu déstresse, les couleurs pastel sont relaxantes. Quand le rouge apporte de l’énergie, le jaune chasse les idées noires grâce à l’émotion solaire. Il y a une multitude d’exemples.

force des couleurs chromatothérapie
La force des couleurs

Personnellement, j’ai ressenti ces effets dans une lecture qui m’a particulièrement marqué. Dans Les Saisons de Superman, les artistes ont utilisé des couleurs pastel dans de grandes images pleine page. L’effet fut impressionnant : plénitude, ZEN, la sensation de voyage dans de grands espaces, la sensation de liberté. À cet instant, avec ma bande dessinée entre les mains j’ai pu y accéder alors qu’elles m’étaient normalement inaccessibles… grâce à la force des couleurs.

Aujourd’hui, j’utilise la bande dessinée pour explorer des émotions et sensations de manière différente grâce à l’utilisation de la couleur et je ne pourrais plus m’en passer.

Le 9e art : la bande dessinée

Oui la bande dessinée est un art, comme la littérature, la musique ou le cinéma [7]. Sans faire partie du 3e art qui regroupe les arts visuels (peinture et dessin), elle s’en approprie les codes et y ajoute la narration provenant de la littérature.

Du coup, lire une bande dessinée, c’est comme regarder un film au cinéma ou regarder les peintures d’un musée, c’est absorber et savourer de l’art, être spectateur de l’art.

La pratique active (peindre, dessiner, etc.) ou passive (lire, visionner, regarder, etc…) de l’art est bonne pour la santé … et c’est l’OMS qui le dit en 2019 en se basant sur plus de 900 études du monde entier !! [8]

Cela a une influence positive physiquement et mentalement tout au long d’une vie et cela permet même de soigner grâce à l’art-thérapie.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le court, mais puissant guide pour trouver votre passion

Si l’OMS recommande d’intégrer l’art dans nos vies, alors quoi de mieux comme Habitude ZEN qu’une lecture de bande dessinée qui allie l’art visuel et l’art littéraire ?

art actif peindre
Pratique de l’art actif – peindre
art passif lire
Pratique de l’art passif – lire

4) Habitude ZEN : Lire pour favoriser l’endormissement et mieux dormir

Comme un certain nombre de personnes, j’ai toujours eu du mal à m’endormir. Une des recommandations que l’on trouve partout sur internet ou simplement dans les règles d’hygiène de sommeil conseillée par les neurologues, c’est de lire avant de se coucher [9] car c’est une activité relaxante.

Personnellement, j’ai essayé à maintes reprises avec des romans, mais je n’y arrivais pas. Soit, je n’avais pas l’énergie pour lire, soit j’étais trop pris dans mon bouquin et je n’arrivais pas à décrocher, mais le plus souvent, mes habitudes de lectures me dictaient de lire un chapitre en entier pour finalement me coucher plus tard que prévu.

Quand j’ai commencé à lire des bandes dessinées, l’année de mes 30 ans, j’étais en cours de rénovation de ma résidence principale : le stress était assez fort et parfois la fatigue était tellement forte que je n’arrivais pas à bien dormir.

Le peu de temps que j’avais en rentrant tard après mes travaux, je l’utilisais pour lire mes DC Comics, notamment Batman Année Un et d’autres, au moment du coucher. Sans m’en rendre compte, j’avais mis en place cette habitude de lecture qui est tant conseillée par les médecins. En plus, j’y trouvais mon compte, car le découpage par chapitre des comics me permettait d’arrêter facilement pour justement m’endormir.

favoriser sa qualité de sommeil
Meilleure qualité de sommeil

À court terme, cette Habitude ZEN a permis de réduire le stress durant cette période de travaux, mais également d’améliorer ma durée d’endormissement et la qualité de mon sommeil. À long terme, cette activité relaxante est devenue indispensable pour mon hygiène de vie, car aujourd’hui encore je lis mes bandes dessinées pour m’endormir. Je dirais même que sans cette lecture du soir, j’ai beaucoup de mal à m’endormir .

Conclusion : Une Habitude ZEN qui se partage

Pour conclure, en plus de tous les bénéfices cités dans cet article, je voudrais aborder la notion de partage. Personnellement, je partage ma passion des bandes dessinées avec mes amis ou ma compagne et il m’arrive de la transmettre aux enfants de mon cercle familial.

partage intergénération passion bande dessinée
Partage intergénérationnel

Lire des bandes dessinées, c’est aussi un partage intergénérationnel. Quand j’étais enfant, ma mère m’a transmis ses propres albums de Tintin ou d’Astérix. Nous avons rigolé ensemble avec les albums de Garfield et elle est allée jusqu’à retrouver chez mes grands-parents son ouvrage d’enfance « Mafalda », de l’auteur argentin Quino, que j’ai adoré étant enfant alors que c’est plutôt une œuvre à caractère politique malgré l’humour subtil.

Ce lien intergénérationnel fut créé avec ma mère et je la remercie. Même si durant des années nous avons arrêté de lire des bandes dessinées, ce lien de partage existe toujours et maintenant il s’inverse : aujourd’hui 20 ans plus tard, avec mon blog Lecture DC, c’est ma mère qui a envie de découvrir mes lectures.

Sans doute que cette histoire se répètera avec mes enfants .

Ce partage passé, présent ou futur, avec des proches est selon moi le plus grand plaisir et bien-être qu’apporte la bande dessinée. C’est la plus grosse pierre à l’édifice de ma Zenitude.

Donc lire des bandes dessinées est une Habitude ZEN parmi d’autres et je t’encourage, toi lecteur, à mettre en place cette activité ZEN, peu importe tes raisons.

Romain du blog Lecture DC

Ressources :

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Art_s%C3%A9quentiel

[2]

– Etude scientifique 2020 (anglais) : https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/0146167220941998

– Analyse de l’étude par Santé Magazine (français) : https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-psycho-sexo/pour-etre-heureux-il-faut-aussi-savoir-profiter-des-petits-plaisirs-de-la-vie-657855

[3] Données du ministère de la Culture analysé par Ouest France : https://www.ouest-france.fr/culture/livres/les-francais-lisent-moins-qu-il-y-a-cinquante-ans-6917148

[4]

– Etude scientifique (anglais) : https://science.sciencemag.org/content/342/6156/377.abstract?sid=f192d0cc-1443-4bf1-a043-61410da39519

– Analyse de l’étude pas l’Express (français) : https://www.lexpress.fr/culture/livre/lire-des-fictions-litteraires-ameliore-votre-intelligence-emotionnelle_1288722.html

– Blog IEPRA, formation en psychologie : https://blog.iepra.com/lire-des-livres-de-fiction-est-il-bon-pour-la-sante/

– Librairie physique et en ligne Decitre.fr : https://www.decitre.fr/blog/bienfaits-de-la-lecture

[5] Page Wikipédia (anglais) : https://en.wikipedia.org/wiki/Sketchnoting

[6] Site officiel de la Chromatothérapie : https://www.chromatotherapie.com/

[7] Classification des arts Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Classification_des_arts#9e_art_:_la_bande_dessin%C3%A9e

[8] ONU info : https://news.un.org/fr/story/2019/11/1055841?fbclid=IwAR3-Yt93S_QT00q0TbC2iPUDj_BJKcwq5gxjIpFnZg5Tbg8JYOZFBRBGNX8

[9] Voir annexe de l’article : https://www.cen-neurologie.fr/deuxieme-cycle/troubles-du-sommeil-lenfant-ladulte

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
5 commentaires
  1. Super Article! Je ne savais pas que scientifiquement lire des BDs nous apportaient autant.
    Grande amatrice de bds (et manga / weebtoon) je ne peux qu’être d’accord, la bd c’est pour tout le monde. Et en effet quelle joie de voir mes enfants découvrir les lectures de ma jeunesse (et moi de découvrir les leurs actuelles).

    1. Et oui, c’est plein de bienfait insoupçonnée, notamment à cause du fait que pendant longtemps l’art séquentiel a été “dévalorisé”. Mais ce n’est plus le cas 🙂

  2. Bonsoir, j’aime cette habitude Zen , et jusqu’à présent je suis accro, et c’est que du bonheur, les dessins animés, surtout ceux qui véhiculent un message de justice ,d’amour, de paix, de famille, nous interpellent a différents niveaux, parfois ces dessins sont une réponse a un pb précis, et les réalisateurs se basent la plupart du temps sur des pb qui minent notre société actuelle, bien sur d’autres traitent de magie, mais il y’a toujours ce côté traditionnel, gardien des valeurs tels que l’amour, la paix, la douleur, la guérison. Et moi c’est ce qui m’enchante, il y’en a pour les petits , mais aussi pour les grands et tout le monde trouve son compte .D’un côté aussi ça purifie votre esprit, vous stabilisé et vous amène a voir , pensez positif, en même vous ne perdez pas votre esprit d’enfant et vous ne cessez de rêvez 😊 , rêvez grand. Vous trouvez aussi la force comme vos héros , d’affrontez la difficulté, pour améliorer votre vie, et être plus heureux😊

    1. Content que cet article t’ai plu Esther. C’est vrai que les messages sont important que je me suis rendu compte dans mes lectures Comics, que même si cela se focalise sur les Super-héros, il y avait des thèmes derrière très mature qui font réfléchir. J’ai comme exemple un comics Batman qui traite de la maltraitance des enfants qui est très prenant. Du coup le message passe superbement bien et cela en fait carrément une oeuvre d’éducation ! 🙂

  3. Bonjour ! Merci Olivier Roland pour ce fabuleux livre , j’avais besoin d’un changement dans ma vie , et à présent ce livre a fait son effet , infiniment merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.