Pour devenir plus zen au quotidien

Une clé pour surmonter les divergences

surmonter les divergencesDans les pays où je vis, il existe tellement de divergences entre les habitants que je me dis parfois que la situation est sans espoir.

Même si vous ne vivez pas aux États-Unis, je suis certain que vous pouvez constater un clivage similaire dans votre pays également : les gens se jugent les uns les autres, ils sont en colère et craintifs et ils développent très peu les vertus de compréhension et de compassion.

Nous le faisons tous ; nous blâmons toujours l’autre.

Que pouvons-nous donc faire pour remédier à la situation et surmonter les divergences ?

Je considère personnellement que la solution serait de faire davantage preuve de compassion. Nous devons apprendre à faire preuve de compassion vis-à-vis des autres dans notre pays, et dans le monde. Cette compassion doit s’étendre à nos voisins, aux personnes qui ont des opinions différentes des nôtres, aux gens qui ont peur et qui veulent seulement avoir une vie simple. Nous devons faire preuve de compassion vis-à-vis de nous-mêmes pendant que nous faisons des efforts pour sortir d’une situation difficile.

Mais la compassion est assez difficile à pratiquer en ce moment. Il est donc inefficace de recommander aux gens de faire preuve de compassion. Le problème, c’est que nos opinions quant à « qui a raison » et « qui a tort » nous empêchent de faire preuve de compassion et de surmonter les divergences.

La véritable clé de ce problème, c’est donc de mettre de côté nos opinions et d’oublier le fait que nous pensons avoir raison. La vraie clé pour surmonter les divergences, c’est de laisser tomber ce que nous pensons savoir.

Ce n’est que lorsque nous lâchons prise par rapport à ce que nous pensons savoir que nous pouvons être curieux quant à ce qui se passe de l’autre côté ; quant à ce que vit l’autre personne. Essayez de comprendre pourquoi l’autre fait ce qu’il fait, pourquoi ressent-il ce qu’il ressent. Essayez d’entrer dans son monde, et de le comprendre.

faire preuve de compassion

Ce n’est que lorsque nous lâchons prise par rapport à notre savoir et que nous acceptons notre ignorance que nous pouvons vraiment voir les choses du point de vue de l’autre personne et ressentir de la compassion pour elle.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Productivité Haiku : l'Art de se limiter à l'Essentiel

Une fois cela fait, la compassion peut venir et la guérison peut commencer.

Mettez de côté ce que vous pensez savoir.

Dites-vous que vous ne savez pas comment les choses devraient être. Essayez de savoir ce que vit l’autre personne. Essayez de vous mettre à sa place.

Faites preuve de compassion et montrez que vous n’êtes pas insensible à ce que vit l’autre.

Connectons-nous les uns aux autres, et rassemblons-nous !

Article original écrit par Léo Babauta.

La manque de compassion n’est pas l’unique facteur pouvant bloquer votre bonheur. Je vous invite à découvrir dans la vidéo du jour 9 pièges à éviter pour être HEUREUX.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.