Cet article est écrit par Michael de Esprit Riche.

Aujourd’hui je vais parler des rituels. Ces petits moments privilégiés peuvent changer votre vie. Voici comment.

Les rituels sont un moyen d’acquérir de nouvelles habitudes. Par exemple, vous pouvez changer votre comportement sur un point précis en adoptant un rituel ou acquérir une nouvelle habitude. Le rituel est aussi souvent le moyen de se renouveler, c’est un moment de repos.

Le rituel est pratiqué par tous les grands performers (sportifs, artistes, hommes d’affaire…). Même si les gens qui réussissent pleins de choses ont l’air de vivre une vie folle, ils mettent en place de nombreux rituels tant sur scène que dans leur vie quotidienne. Par exemple les tennismans ont l’habitude, après chaque point marqué et lorsqu’ils reviennent à leur place, de récupérer d’une manière précise en reproduisant toujours la même séquence de gestes.

Les rituels permettent d’être à l’aise dans les environnements « hostiles » ou nouveaux. Ce sont des points de repères. Ainsi, j’ai une liste de rituels que je vais mettre en place progressivement lorsque je serais installé en Allemagne. Un déménagement et un changement de culture sont une bonne raison de définir des rituels !

Comment mettre en place un rituel ?

-> Mettre en place un seul rituel à la fois. Il est illusoire de penser pouvoir tout changer en même temps. Tout ce qui n’est pas automatique demande une conscience et une présence pour être effectué puisant ainsi dans votre réservoir d’énergie. Il est rapidement fatiguant de tout faire en mode « manuel » : penser à ranger sa chambre, penser à se brosser les cheveux, penser à prendre ses affaires, penser à aller au sport, penser à faire un repas avec tel ingrédient… Faites simple.

-> 30 à 60 jours pour considérer un rituel comme acquis. Pour acquérir un rituel il faut le pratiquer régulièrement. 1 à 2 mois sont nécessaires pour en faire une habitude. Le rituel doit devenir une habitude c’est-à-dire que vous ne devez plus y penser pour le faire, il devient automatique. Pire si vous ne le faites pas, il doit vous manquer !

-> Soyez spécifique. « Faire du sport 3 fois par semaine » ne marchera jamais. C’est trop vague et ça ne prends pas en compte votre emploi du temps. Pour mettre en place un rituel définissez aussi précisément que possible le rituel : « Faire du sport le lundi à 14h, le mercredi à 18h et le vendredi à 18h pendant une heure minimum » à plus de chance de marcher.

Voici ce qu’a donné une étude :

Il a été demandé à un groupe de décrire ce qu’il ferait pour noël. Il a été demandé à un autre groupe ce qu’il ferait pour noël et quand il allait décrire la chose. Les personnes du deuxième groupe ont été 2 fois plus nombreuses que celle du premier groupe à faire l’exercice. Le fait d’être spécifique vous oblige à créer une image mentale, une projection où vous vous voyez en train de faire l’action.

[ad#zen-milieu-ban]

-> Mesurer les résultats. Ce qui est mesuré peut être géré. Souvent lorsqu’on ne souhaite pas mesurer quelque chose c’est qu’on sait qu’on ne respecte pas un engagement (nombre de cigarettes fumées, poids perdu…). Pourtant, impossible de savoir où vous en êtes sans mesurer ce que vous faites. Dans ces cas là, le seul à qui l’on ment c’est à soi même, les autres ne sont pas dupes !

Mesurer ne signifie pas que vous n’avez pas droit à l’erreur. Vous êtes humain et il serait contre-productif de s’obliger à manger une salade si vous allez à un barbecue ou de boire de l’eau si vous allez dans un pub voir un match de foot mais mesurez vos écarts. Plus les changements à faire sont délicats, plus il faudra suivre avec attention votre progression.

-> Faites évoluer le rituel. Si vous n’arrivez malgré tout pas à faire le rituel que vous avez défini c’est peut être tout simplement qu’il n’est pas en accord avec vos valeurs ou vos croyances. Il est peut être nécessaire d’évaluer sa pertinence en repartant depuis la base : quelles sont vos valeurs ?

Ce rituel remet-il en cause vos valeurs ? A-t-il vraiment un sens pour vous ? Essayez-vous seulement de faire plaisir à quelqu’un ?

N’hésitez pas à modifier les modalités de mise en œuvre. Le but n’est pas d’avoir le meilleur rituel, juste d’avoir un rituel et d’arriver à le faire. Il est donc préférable de définir un rituel modeste que vous pouvez tenir plutôt de mettre en place un rituel difficile à caser dans votre emploi du temps que vous allez avoir du mal à réaliser.

Le mot de la fin :

Un rituel est un moment de renouvellement. Il doit être créé en réponse à une situation difficile à laquelle vous souhaitez remédier : manque de relation avec vos enfants, difficultés de communication au travail, baisse de motivation, problèmes dans votre couple… les raisons ne manquent pas et le rituel doit être positif.

Vous devez en retirer quelque chose. Personne ne souhaite se forcer de manière régulière à faire quelque chose qu’il n’aime pas.

Le rituel doit donc être une solution à un dysfonctionnement dans votre vie.

Une fois que vous aurez commencé, vous verrez qu’il sera difficile de vous en défaire !

[ad#zen-bas]

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment changer ses habitudes, comment changer sa vie, comment changer de vie, changer sa vie, comment changer sa vie en mieux, changer ses habitudes de vie, mettre en place des rituels, rituel pour changer de vie

Tags: , , ,

4 commentaires on Article invité : Comment changer sa vie avec des rituels

  1. Liane dit :

    Je vais revenir lire les habitudes ! J’en ai longtemps eu une idée négative et enfermante. En fait, j’en compris l’utilité donc je peux m’y mettre….

    J’ajouterais pour la durée d’entrainement, que c’est une nécessité, il faut 3 SEMAINES au cerveau limbique pour enregistrer ce qu’il a appris dans une mémoire à long terme. Ensuite c’est définitif, et le seul moyen de faire autrement est de regraver une autre habitude par dessus.

    Le cerveau limbique fonctionne de façon peu fatigante, et il vaut mieux se reposer sur lui 95 % du temps. En effet, cela libère le neo-cortex, qui est le cerveau de l’intelligence, pour toutes les taches où il est indispensable.

    Voilà quelques apports des neuro-sciences, de par la connaissance du fonctionnement de notre cerveau…

  2. Vincent dit :

    Très bon article de notre ami Michael Ferrari !
    Et je rajouterais une citation de Tony Robbins “Toutes nouvelles habitudes découlent d’un engagement durable et d’un profond plaisir”
    Merci !

Laisser un commentaire

39 Partages
Partagez23
Tweetez16