réussir son jardin balcon

Plaidoyer pour jardiner plus zen

On connait probablement tous ça : nous revenons d’un week-end à la campagne ou d’une visite chez des amis. Le temps était magnifique, notre hôtesse ou nos amis ont une belle maison, un bel appartement et surtout un beau jardin ou une magnifique terrasse. Alors ça y est, on est motivé. Ce week-end, on range le balcon et on va faire un saut à la jardinerie du coin. Nous aussi, nous allons nous mettre au jardinage. Certes, nous n’avons qu’un balcon à notre disposition, mais faire pousser des légumes en pot, c’est tendance, tout le monde en parle…

Note : Cet article invité a été écrit par Valérie du blog Mon Balcon Jardin.

Pourquoi se lancer dans un jardin sur son balcon peut être une source de stress ?

Continuez la lecture

Tags: , , , , ,

alimentation sainePasser d’une alimentation pratique, mais malsaine à une alimentation saine et délicieuse peut être un défi lorsque vous vivez seul, mais vous serez confronté à un tout nouveau niveau de défi si vous faites partie d’une famille.

Voici le problème : même si vous souhaitez peut-être adopter une alimentation saine, les personnes exigeantes (les enfants, mais aussi les conjoints) peuvent ne pas être d’accord avec ce changement.

Qui veut manger du chou frisé quand le poulet frit et la pizza sont les aliments de base ? Qui veut manger de l’avoine et des fruits alors que les grillardises et les saucisses sont les aliments habituels du petit déjeuner ?

Eh bien, moi. Et peut-être vous. Cependant, comment faire face à une famille pleine de personnes exigeantes sur le plan alimentaire ?

Une lectrice m’a envoyé ce message : Continuez la lecture

Tags: , , , ,

au milieu du chaosLe vent et la pluie tourbillonnaient autour de moi, alors que j’étais assis dans le jardin de fleurs tropicales de ma mère à Guam et que je méditais.

Une tempête tropicale passait près de Guam, où je vis en ce moment, et j’ai décidé de sortir dans les vents forts et la pluie torrentielle pour méditer au moins quelques minutes. Rassurez-vous, c’était sans danger.

En fait, je méditais debout, car m’asseoir dans une flaque d’eau de pluie n’était pas très attrayant. L’eau m’embrassait le visage, le vent balançait mon corps dans son mouvement, et je m’entrainais à être présent dans la tempête.

Je pratiquais la quiétude au milieu du chaos.

Bien sûr, nous n’avons pas besoin d’une vraie tempête tropicale (qui s’est transformée en supertyphon après nous avoir dépassés) pour nous entrainer au milieu du chaos. Nous pouvons nous entrainer n’importe où, tous les jours. Le chaos, c’est l’incertitude de notre vie quotidienne, le flot constant d’informations, de demandes, de tâches et de messages dont nous sommes bombardés. Le chaos, c’est l’incertitude de la scène mondiale et des politiques nationales, de nos finances et de notre économie mondiale, de nos communautés en mutation et de nos vies en constante évolution. Continuez la lecture

Tags: , , , , ,

Je joue de la guitare. Cela semble commun. D’ailleurs, si vous décidez de monter un groupe, ce ne sont pas les guitaristes qui vont manquer à l’appel :-). Par rapport aux chanteurs, bassistes, batteurs et claviers, les guitaristes sont sur-représentés.

Donc, je joue de la guitare, en amateur passionné. Et si à l’occasion d’une discussion, j’annonce que je joue de la guitare, il y a une chance pour que mon interlocuteur me fasse part que lui aussi (rayer les mentions inutiles Open-mouthed smile):

  • Aimerait jouer de la guitare;
  • En a joué dans le passé et a laissé tomber;
  • Essaie d’apprendre mais il n’y arrive pas.

Pour ma part, j’ai commencé à jouer de la guitare au début des années 90, à l’âge de 20 ans sans aucun bagage musical. D’ailleurs, si vous désirez en apprendre un peu plus, alors je vous invite à lire l’article sur mon parcours de guitariste.

Vous aussi, vous rêvez peut-être d’apprendre à jouer de la guitare, ou tout simplement d’un instrument de musique, ou bien encore de vous lancer dans une activité qui demande un investissement à long terme (sur plusieurs années). Alors, dans cet article, je vous explique les principes, méthodes et stratégies que j’ai mises en place pour parvenir au résultat que j’espérais. C’est-à-dire en partant d’un niveau nul à celui de guitariste confirmé qui se fait plaisir.

Note : Cet article invité a été rédigé par Stéphane du site Guitalaya.

Continuez la lecture

Tags: , , , ,

trouver un sens à votre travailJe suis vraiment doué pour faire beaucoup de choses, entreprendre des actions, empiler des tâches.

Je n’ai pas de mal avec l’action. Ce que j’ai par contre du mal à faire, c’est de relier ce que je fais avec un sens.

Êtes-vous confronté à ce problème ? Pensez-vous que votre travail est juste comme une simple occupation et qu’il n’y a pas un sens qui le sous-tend ?

À ce propos, si vous n’avez pas de problème avec l’action, voici quelques règles auxquelles j’obéis personnellement :

1. Choisir des choses importantes sur lesquelles travailler

2. Prendre seulement une tâche à la fois

3. Mettre de côté tout le reste et ne faire qu’une seule tâche

4. Subdiviser la tâche afin de pouvoir commencer facilement

5. Ressentir la joie de bien faire les choses

Il est évidemment très amusant d’accomplir des tâches, mais à la fin de la journée, vous constatez que vous venez de passer simplement par tout un tas de choses sans qu’il y ait un sens véritable derrière. Bien sûr, vous pouvez vous féliciter en soutenant que vous n’avez pas cédé à la procrastination toute la journée, que vous n’avez pas perdu la journée en distractions… mais la vie a beaucoup plus à offrir.

Parlons à présent de l’importance d’associer votre travail à un sens.

Le plaisir d’un travail utile

Continuez la lecture

Tags: , , , ,

Apprendre à lâcher priseIl y a un certain nombre de fois où notre esprit s’accroche étroitement à quelque chose, et c’est rarement utile :

  • J’ai raison, l’autre personne a tort.
  • Cette personne vit sa vie de la mauvaise façon, elle devrait changer.
  • C’est moi qui ai raison, les autres ont tort.
  • C’est ce que je veux, rien d’autre.
  • Je n’aime vraiment pas cela, c’est nul.
  • Cette personne devrait faire partir de ma vie, elle devrait m’aimer.
  • Je ne devrais pas être seule, je ne devrais pas être en surpoids, je ne devrais pas être comme je suis, je ne devrais pas avoir cette vie.

Dans tous ces cas, et plus encore, notre esprit est figé sur un certain point de vue, et nous jugeons souvent les autres. Nous nous plaignons. Nous nous attachons à ce que nous voulons et à ce que nous ne voulons pas.

Cela donne naissance au stress, au chagrin, à la colère, au besoin de cultiver la droiture. Cela nous amène à porter des jugements et à prendre nos distances par rapport aux autres.

Pire, cela amène à se fermer à la beauté du moment présent, tel qu’il est, plein d’ouverture et de possibilités.

Si vous voulez apprendre à lâcher prise, j’aimerais vous proposer un exercice simple.

Apprendre à lâcher prise

Continuez la lecture

Tags: , , , ,

Face à une situation difficile, les réactions varient. Le stress peut parfois complètement paralyser une personne, se sentant incapable d’agir, incapable de passer outre son impasse. Le stress se manifeste par une symptomatologie très variée : des troubles digestifs, des tachycardies, et des palpitations, un état dépressif parfois… Quoi qu’il en soit, on ne veut que s’échapper le plus vite possible de cette situation, la résoudre au plus vite.

solutions contre le stress plantes adaptogenes

Les plantes adaptogènes peuvent apporter leur aide pour mieux s’adapter aux situations de stress. Certaines sont devenus célèbres grâce à leurs effets prouvés : rhodiola, ginseng, maca… Mais, est-ce sans risque ? Et, quels sont concrètement leurs bienfaits ?

Note : cet article est proposé par MesBienfaits.com, site internet dédié à la santé et au bien-être.

Qu’est ce qu’un adaptogène ?

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , ,

mini-défis et pleine conscienceÉtant donné que les résolutions de Nouvel An s’estompent inévitablement et que nous réalisons que nous devons essayer autre chose pour nous remettre sur les rails, je vous invite à essayer une combinaison de deux choses qui, selon moi, fonctionnent vraiment bien :

1. La pleine conscience : Comme je l’ai déjà dit à maintes reprises, la pleine conscience est une pratique si puissante et si fondamentale qu’elle peut aider à former n’importe quelle habitude.

2. Les mini-défis : J’ai découvert que les mini-défis d’une semaine sont une façon extrêmement motivante de former n’importe quelle habitude comme faire de l’exercice ou méditer.

Ainsi, pour ce mois, je vous lance un nouveau défi de pleine conscience. Et je peux vous assurer que cela vous mettra en meilleure forme que vous ne l’avez été depuis un bout de temps !

Maintenant, vous voudrez certainement savoir comment ce nouveau défi se déroulera, n’est-ce pas ? Eh bien, c’est très simple : Continuez la lecture

Tags: , , , ,

éducation des enfantsJe ne me considère pas comme un expert en matière d’éducation des enfants, mais j’ai aidé à élever six enfants (avec leurs mères), et être père a été l’une des choses les plus enrichissantes de ma vie.

Même si je ne suis pas un père parfait, je pense que je m’en sors plutôt bien. C’est surtout parce que j’adore cela.

Eva et moi avons aussi eu quelques idées non conventionnelles qui pourraient être utiles aux parents qui sont toujours à la recherche de nouvelles manières de voir les choses.

Je vais donc partager avec vous les meilleures choses que j’ai apprises au sujet de l’éducation des enfants, non pas parce que ma manière d’élever les enfants est la meilleure, mais parce qu’il est toujours utile d’avoir une discussion sur le rôle des parents.

Note très importante : une grande partie du travail parental, sinon la quasi-totalité, a été faite par les mères de mes enfants (ma femme Eva et la mère de mes deux premiers enfants). Je ne peux que m’attribuer qu’un peu de mérite.

Voici quelques-unes des meilleures choses que j’ai apprises au sujet de l’éducation des enfants : Continuez la lecture

Tags: , , , ,

Ce n’est pas tous les jours facile d’être parent et la vie n’est pas un long fleuve tranquille… sinon ça se saurait. Il y a des hauts, des bas. Parfois beaucoup de haut et à certaine période, ce sont les bas qui sont les plus fréquents, mais avant tout, il y a l’amour. C’est l’ingrédient indispensable pour traverser les tempêtes.

A la naissance de ma fille (et même avant dans ma pratique professionnelle), j’ai décidé de m’investir dans la parentalité bienveillante et de partir à la conquête de toutes les infos, les découvertes scientifiques (notamment en neurosciences), les témoignages, les expériences… afin de pouvoir vivre ma nouvelle vie de maman de la manière la plus sereine qui soit.

Devenir un parent bienveillant demande beaucoup d’énergie, de temps, d’investissement et bien sûr d’amour.

Malgré cela, les 1ers conflits sont arrivés, les 1ères tensions : « dépêche-toi, on va être en retard », « arrête de crier », « attention tu vas te salir » … J’imagine que vous voyez très bien de quoi je parle !

Dès ces 1ères difficultés, j’ai consacré une grande partie de mon temps à chercher des solutions pour éviter ces moments de stress et voilà ce qui en ressort (c’est testé et approuvé à la maison !!! )

Note : Cet article invité a été écrit par Claire du blog Objectif Bienveillance

1. Arrêter de lui demander l’impossible :

Continuez la lecture

Tags: , , , , ,