Le bonheur est quelque chose d’impalpable et chacun en a une définition propre. Pour certains, le bonheur réside dans le fait de partager un bon repas avec des amis, pour d’autres, il se trouve dans les moments de joie avec leur famille. Nombreux sont également ceux et celles qui pensent que le bonheur se trouve dans la richesse pécuniaire.
Le bonheur n’est pourtant pas un objectif que l’on peut réussir à toucher. On se rend d’ailleurs souvent compte que « le chemin est le but » ; en effet, la plupart des gens prennent plus de plaisir dans la réalisation du projet censé les amener au bonheur que dans le résultat ! Voilà pourquoi tant de gens qui réussissent (et qui sont donc censés avoir « trouvé le bonheur ») ne s’arrêtent jamais et continuent à avoir de nombreux projets.

trouver le bonheur

Après plusieurs années d’études sur le sujet, le Dr Martin Seligman de l’Université de Pennsylvanie (père de la psychologie positive) a décidé de révéler certains exercices qui peuvent s’avérer utile pour s’approcher au plus près du bonheur (cette étude a été réalisée sur un panel de 500 personnes sur une durée de 6 mois). Les résultats ont prouvé que les personnes qui appliquaient ces exercices au quotidien présentaient moins de symptômes dépressifs. En voici donc quelques exemples :

1 – Être agréable avec les autres, sans arrière-pensée

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

L’excès de sucre, de sel et autres additifs dans notre environnement alimentaire est un réel désastre (sans compter les pesticides). Cela nous donne d’une part l’impression que les aliments seuls ont peu d’intérêt gustatif, ce qui est dommage. Mais au-delà de cela, ils représentent une réelle menace pour notre santé.

Non seulement la prévention faite par les services publiques semble insuffisante face aux dérives  alimentaires, mais surtout, les quelques personnes qui accordent une grande importance à la qualité de leur alimentation sont facilement cataloguées comme des marginaux illuminés (bio, vegan, sans gluten…). Les risques sont bien réels, mais tout est fait pour qu’ils soient ignorés, ou du moins dédramatisés. Cela nous rassure de penser :

Si tout le monde se nourrit ainsi, c’est que c’est la bonne chose à faire.

manger mieux sans risque

Pendant ce temps-là, l’industrie agroalimentaire nous empoisonne à petit feu…

Je ne vais pas aborder ici l’excès de sel et les additifs, afin de ne pas trop rallonger l’article. Je vais donc ici me concentrer sur le sucre, qui est selon moi l’aliment le plus nocif et le plus sous-estimé. Sucres rapides et sucres lents posent tous les deux problèmes, et se regroupent sous le terme de glucide. Pour des raisons de simplicités, je ne ferai pas cette distinction dans le reste de l’article.

Pourquoi réduire sa consommation de sucre ?

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , ,

ClimbingNote : cet article est une traduction de l’article The Way of Openness: Moving Away from Comfort & Security de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

S’éloigner du confort et de la sécurité, se lancer dans l’inconnu, l’inexploré et l’instable – c’est ce qu’on appelle la libération. ~Pema Chodron

Il est dans la nature humaine de désirer le confort et la sécurité. Malheureusement, cette tendance est la cause de la plupart de nos problèmes.

Nous autres humains, avons tendance à ne pas aimer l’incertitude, l’inconfort, la peur, l’instabilité, le changement radical ou le chaos. C’est naturel et compréhensible, mais notre habitude de fuir vers le confort et la sécurité entraîne des difficultés :

  • La procrastination pour fuir l’incertitude, l’inconfort et la peur d’une tâche difficile vers le confort des distractions.
  • Nous reportons l’exercice, la nourriture saine, la méditation, la déconcentration et d’autres habitudes car elles gênent et nous préférons des tâches confortables.
  • Les dépendances résultent de l’utilisation constante de choses agréables (confortables) comme une béquille lorsque nous sommes confrontés à l’inconfort.
  • Nous repoussons les aventures, le travail que nous aimons, l’apprentissage de nouvelles choses, car c’est plein d’incertitude et de peur, et nous préférons nos zones de confort.
  • Lorsque nous sommes en colère, nous nous en prenons aux autres à cause de la peur (d’être critiqué, de perdre notre belle image de soi, etc.). Ou nous nous éloignons d’eux. Cela nuit à notre bonheur et à nos relations.
  • Nous refusons de nous mettre en relation avec d’autres personnes parce que nous avons peur d’ouvrir nos cœurs à des étrangers et nous gardons nos zones de confort. Cela conduit à la solitude et à un besoin de relations.

Et ainsi de suite : les problèmes financiers, les problèmes de santé, les problèmes de travail, les problèmes relationnels, les problèmes de bonheur proviennent de l’inconfort, de l’incertitude, de l’instabilité au confort et à la sécurité.

Et si nous pouvions essayer une voie différente ?

Et si nous explorions le chemin de l’ouverture ?

Cela pourrait ouvrir un monde de changement et de possibilités pour nous, sans nos dépendances et nos procrastinations, nos attaques et nos peurs.

Le chemin de l’ouverture

Le contraire de la fuite vers le confort et la sécurité est … de ne pas fuir.

Au lieu de cela :

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , ,

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir raté ses études et de mener une vie libérée des contraintes salariales ! Il suffit en effet de discuter avec des inconnus pour comprendre que se rendre au travail n’est pas toujours quelque chose d’épanouissant. Manque de reconnaissance, emploi précaire, collègues désagréables, ambiance maussade, patron stressant, responsabilités importantes… l’anxiété est trop souvent au rendez-vous et peut rendre la vie dure. Voici donc 8 astuces pour rester zen au travail… tant que cela est possible !

rester zen au travail

1 – Sourire en arrivant sur son lieu de travail

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

Cet article invité a été écrit par Delphine du blog une vie merveilleuse.

L’intuition quèsaco ?

Certains l’appellent leur petite voix intérieure, pour d’autres c’est l’ampoule Eureka qui s’allume comme une réponse évidente à une question qui nous tourmente. Pour d’autres encore c’est la boussole interne qui nous dirige vers le bon chemin. Certains parleront de feeling, d’un ressenti très fort. Les artistes voient cela comme une inspiration venue d’ailleurs. Les scientifiques parlent d’un 6ème sens, d’intelligence de notre subconscient. Pour moi, c’est un peu tout cela, selon les moments et le contexte dans lequel notre intuition se manifeste !

L’intuition c’est avoir une information sur quelque chose, sur une situation, ou sur quelqu’un, sans avoir réfléchi pour obtenir cette information.

Parce qu’au-delà de toutes définitions, ce que l’on relève de commun à ces termes c’est bien cette notion que l’information n’est jamais le fruit d’une réflexion cérébrale qui répond à un raisonnement logique, un calcul par A+B, une stratégie réfléchie. L’information semble venir de nulle part, et pourtant au fond de nous, nous n’avons nul doute, c’est une vérité indéniable. Nous sommes incapables de savoir comment nous le savons mais nous savons que c’est la vérité. Lorsque nous suivons ensuite l‘information reçue, les choses se dénouent, nous sommes sur le bon chemin, les portes s’ouvrent.

  • Vous êtes au volant de votre voiture, sur la route habituelle pour rentrer chez vous, vous voyez cette route à droite qui traverse un bois, et vous vous dites « tiens ce serait sympa de passer par cette route pour changer, pour rentrer chez moi » et puis votre mental prend le dessus et vous dit « mais non, tu vas perdre du temps, la route la plus rapide est la route principale, ne change rien ». Quelques secondes plus tard vous êtes pris dans des bouchons dû à un accident et il vous faut attendre 30 minutes avant que la route ne se dégage, et vous vous dites que vous auriez bien dû écouter votre idée de prendre le chemin par le bois !
  • Vous êtes à une soirée et une amie entre vous rejoindre. En lui faisant la bise vous avez la spontanéité de lui demander comment va sa maman, et là elle vous répond «c’est drôle que tu m’en parles parce que justement on a appris ce matin qu’elle avait une maladie grave et cela m’affecte beaucoup ». Vous avez eu le bon feeling.
  • Vous êtes au bureau, votre patron vous demande de travailler sur un dossier important pour une présentation à la fin de la semaine, mais vous n’arrivez pas à trouver des idées pour ce dossier. Du coup vous n’avancez à rien, alors vous faites d’autres dossiers en attendant d’être de nouveau inspiré. Mais votre mental vous met la pression en vous disant « attention si tu continues comme ça ton dossier ne sera pas prêt, ton patron va t’enguirlander, etc… » Alors vous essayez de vous y remettre de nouveau, vous réfléchissez pendant quelques heures mais rien n’y fait, vous n’arrivez pas à avancer sur ce dossier et cela vous met en stress, vous empêche même peut-être de dormir. Et puis la veille de la présentation, votre patron vous annonce que tout le dossier est annulé, qu’il est désolé que vous ayez travaillé pour rien, et là vous souriez en vous disant que votre petite voix intérieure vous le disait que ça ne servait à rien de travailler sur ce dossier, et que vous vous seriez épargné des nuits blanches si vous aviez eu confiance en elle »

Des exemples comme ceux-ci, vous en avez plein chaque jour. Si vous commencez à faire attention à toutes les fois où, dans votre vie, vous avez reçu une information intuitive, que vous avez ou non accepté de suivre, vous allez vous rendre compte que votre intuition est toujours présente.

Vous trouverez sur mon blog un article qui raconte une jolie anecdote que j’ai vécue grâce à ma fille sur l’importance d’écouter les signes de la vie !

Nous ne prêtons pas toujours attention cependant à ces signes parce que souvent notre manque de confiance en notre capacité de recevoir les informations justes, autrement qu’après une analyse logique et réfléchie faite par notre mental, parasitent la réception de l’information pure !

Nous ne nous faisons pas confiance parce que souvent l’intuition nous déroute par sa simplicité de réponse. Tout à coup nous entendons la solution, c’est simple et évident, et pourtant nous n’y avions pas pensé avant. On cherche la solution à une problématique, on réfléchit, on fait tourner nos neurones dans tous les sens jour et nuit, on analyse chaque pensée, mais on ne trouve pas de réponse, et là d’un coup, au moment où on lâche prise sur nos réflexions mentales (la nuit par exemple) : la solution arrive. C’est que c’est justement au moment où, enfin, on lâche prise, que l’information peut être réceptionnée par notre conscience. Parce que l’information a toujours été là, présente, au fond de nous. Mais tellement occupé à faire tourner nos neurones, nous ne pouvions pas la recevoir ! Nous ne pouvons pas percevoir les informations subtiles tant que nous sommes en pleine activité cérébrale intense ! Pour entendre ou ressentir notre intuition, il faut savoir faire le vide.

entendre ressentir son intuition

Crédit photo : BillionPhotos.com

Peut-on faire totalement confiance en l’information reçue par notre intuition, est elle toujours juste ?

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , ,

Meditation CandleNote : cet article est une traduction de l’article How to Cultivate a Year of Mindfulness de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

En 2016, j’ai pratiqué la pleine conscience plus que jamais auparavant, après 10 ans de pratique sporadique.

J’ai médité régulièrement, pratiqué avec un groupe zen local, j’ai fait une excellente séance d’une journée, j’ai fait une retraite, j’ai suivi des cours, j’ai lu des livres, j’ai pris des repas et fait des exercices consciencieux, j’ai appris de bonnes pratiques nouvelles et j’ai donné plusieurs cours de pleine conscience.

J’ai beaucoup appris sur la façon de cultiver une vie plus consciente et j’aimerais vous encourager à l’essayer.

Pourquoi ? Et bien voici quelques bonnes raisons :

  • Vous apprenez à être plus éveillé au moment présent, et moins perdu dans la rêverie de vos pensées.
  • Vous commencez à voir vos modèles mentaux qui affectent tout ce que vous faites, et vous commencez ainsi à vous libérer de ces modèles.
  • Vous apprenez à être moins frustré, à lâcher davantage prise, et à sourire plus.
  • Vous apprenez à être mieux dans la compassion, l’équanimité, l’amour et le contentement.
  • Vous apprenez mieux à ne pas procrastiner, et à bâtir de meilleures habitudes.

Je pourrais continuer avec améliorer ma santé mentale et physique, améliorer mes relations, à avoir moins peur … mais les raisons que j’ai déjà données sont assez solides, et c’est important.

Alors, comment cultivons-nous une année de pleine conscience ? Je suis content que vous ayez posé la question.

Astuces pour cultiver la pleine conscience

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , ,

Vous en avez assez de vous sentir stressé en permanence ? Vous avez l’impression d’être tendu du matin au soir et de ne jamais réussir à relâcher la pression ? Voici 10 habitudes zen qui prennent peu de temps et qui pourront (espérons-le) vous changer la vie !

être plus zen au quotidien

1 – Boire de l’eau citronnée

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

Note : cet article a été écrit par Charlotte Renard, vétérinaire-conseil du blog Direct-Vet

Vous rentrez chez vous fatigué, stressé, après une longue journée de travail et il vous attend : là, derrière la porte, joyeux, la queue frétillante, le sourire aux babines, sans rien vous demander, juste prêt à vous donner son amour inconditionnel. Lui, c’est votre chien, votre fidèle compagnon à 4 pattes. En un clin d’oeil, il vous change les idées et éloigne de vous doucement le stress de votre journée. bienfaits d'avoir un chien

Eh oui, cela semble magique mais avoir un chien de compagnie peut avoir de multiples effets positifs sur la santé de son propriétaire. Ces bénéfices nous semblent non seulement évidents de façon empirique (avoir un chien fait plus marcher, fait sortir et rencontrer d’autres personnes, etc…) mais en plus ils ont été largement étudiés et démontrés.

Ces effets sur la santé sont par ailleurs présents à plusieurs niveaux : aussi bien d’un point de vue physiologique que d’un point de vue psychologique.

Les effets physiologiques :

Continuez la lecture

Tags: , , , , ,

No NoiseNote : cet article est une traduction de l’article Filter Out the Noise de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Il peut sembler que nos vies sont remplies d’agitation, de bruit, de distractions et souvent d’activités insignifiantes

Et si on pouvait faire abstraction de tout ce bruit et se concentrer sur les choses importantes ?

Que se passerait-il si nous pouvions trouver la quiétude au lieu de la distraction constante ? Je crois que la plupart d’entre nous ont ce pouvoir. Selon mon expérience, la plupart des bruits sont là par choix, mais nous sommes tombés dans des modèles au fil des années et il semble que nous ne sommes pas en mesure de les changer.

Parlons des façons de filtrer le bruit, et de trouver la tranquillité et les choses importantes.

Solutions pour filtrer le bruit

Prenez le reste de la journée pour noter quel bruit vous trouvez dans votre vie. Prenez même un peu de temps pour faire une liste, chaque fois que vous trouvez la distraction ou l’occupation.

Par exemple, le bruit de ma vie provient des : mails, Whatsapp, Snapchat, Twitter, blogs et autres sites que j’aime lire, des messages texte, de Slack et en regardant Netflix. Vous pourriez avoir d’autres sources : Facebook, Instagram, Messenger, les journaux, la télévision par câble.

Une fois que nous sommes conscients du bruit, comment pouvons-nous en faire abstraction ? Nous devons décider que nous voulons plus de calme et de sens dans nos vies. Il est important de « laisser passer » certaines choses dans ces canaux bruyants.

Nous pouvons alors prendre des mesures :

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

Qui n’a jamais douté de ses capacités ? Qui ne s’est jamais dit « je suis nul » ou « je n’y arriverai pas » ? Avant d’essayer de convaincre les autres que vous êtes quelqu’un de bien, vous devez impérativement réussir à vous convaincre vous-même. Voici donc 7 pistes pour apprendre à se plaire et reprendre confiance en soi !

reprendre confiance en soi

1 – J’apprends à me connaître

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,