Note : cet article est une traduction de l’article A Mini-Guide to Not Being Frustrated All the Time de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

FrustrationNous connaissons quasiment tous la frustration chaque jour (et même plusieurs fois par jour). Nous sommes frustrés par les autres, par nous-mêmes, par la technologie, par des situations de travail, par les petites crises qui apparaissent tout le temps.

Vous savez que vous êtes frustré quand vous vous retrouvez à soupirer, à vous plaindre des gens, à rager contre une chose qui est arrivée, ou à ressasser pourquoi vous avez raison et pourquoi ils ont tort.

C’est normal d’être frustré, mais s’accrocher à cette frustration n’est pas amusant. Ce n’est même pas utile : si la situation n’est pas bonne, y ajouter de la frustration ne fait que l’empirer. Souvent la frustration ne va pas nous rendre plus heureux avec quelqu’un d’autre et empirer notre relation. Ou cela va nous faire perdre notre calme et gérer la situation de façon vraiment pas idéale.

Comment pouvons-nous nous calmer et nous débarrasser de nos frustrations, pour ne pas être aussi irrité et en colère tout au long de la journée ?

Parlons de la raison pour laquelle nous sommes frustrés, et comment gérer ce problème.

Les origines de la frustration

D’où vient notre frustration ?

Elle vient du fait que nous voulons que les choses se déroulent d’une certaine façon. Que nous ne voulons pas que les autres gens se comportent d’une certaine façon. Que nous ne voulons pas être d’une certaine façon.

C’est un rejet de la façon dont sont les choses.

À partir de ce postulat, nous commençons à nous raconter des histoires : elle ne devrait pas se comporter comme ci, elle devrait faire ça… Et elle fait toujours ça ! Pourquoi est-ce qu’elle ne peut pas voir qu’elle a tort ? Elle est tellement énervante !

Nous nous racontons des histoires toute la journée, nous nous y enfermons, et c’est comme ça que nous restons centrés sur notre frustration.

Un guide pour surmonter la frustration

Vous ne pouvez pas empêcher la frustration d’apparaître, peu importe à quel point vous aimeriez être zen. C’est naturel, tout comme les histoires que nous nous racontons.

Cependant, vous pouvez en prendre conscience. Est-ce que vous êtes en colère ou irrité par quelqu’un en ce moment ? Est-ce que vous avez la mâchoire serrée à cause d’une situation ? Est-ce que vous soupirez ? Vous vous plaignez de quelqu’un, vous voulez vous décharger ? Vous ragez ? Vous argumentez tout seul mentalement ?

Quand vous remarquez que vous êtes frustré, faites une pause. Restez immobile pendant un moment, même juste quelques secondes, et remarquez votre frustration. Remarquez la sensation que cela fait naître en vous.

Puis commencez à remarquer l’histoire que vous vous racontez. Qu’est-ce qui pour vous ne va pas dans cette situation ? Que pensez-vous que l’autre personne devrait ou ne devrait pas faire ? Comment définissez-vous l’autre personne ou la situation ?

Demandez-vous alors ceci : est-ce que cette histoire m’aide ? Est-ce qu’elle améliore la situation ou est-ce qu’elle l’empire ? Est-ce qu’elle facilite votre relation avec l’autre personne ? Est-ce qu’elle vous rend heureux ? Si cela ne vous aide pas, peut-être que vous créez votre propre mécontentement, et ce de façon totalement mentale.

À la place, peut-être que vous pouvez voir cette situation frustrante comme une leçon de conscience, de laisser-aller, d’acceptation, de recherche du bonheur quoi que fassent les autres, quelle que soit la situation. Chaque instant est une leçon, si nous voulons la voir. Si nous nous ouvrons à cette situation, nous pouvons beaucoup apprendre sur la façon de voir les autres gens, non pas comme nous voudrions qu’ils soient, mais dans la glorieuse beauté chaotique de ce qu’ils sont vraiment, sans avoir besoin de les changer.

Si vous apprenez de cette situation, vous pouvez aussi voir que l’autre personne souffre. Pas au sens de « ma vie est vraiment minable et je souffre terriblement » mais au sens de « quelque chose me rend malheureux ». Quelque chose fait que l’autre personne se comporte « imparfaitement », parce qu’elle est en conflit à propos de quelque chose, qu’elle est frustrée (tout comme vous l’êtes). De cette façon, vous vivez tous deux la même chose. Vous êtes connectés, et vous pouvez comprendre ce que ressent l’autre parce que vous le ressentez également. Oui les autres se comportent de façon imparfaite, mais c’est notre cas à tous. Ça n’arrange pas tout de savoir ça, mais peut-être que vous pouvez avoir de l’empathie pour eux, peut-être même essayer de comprendre leur histoire et d’où ils viennent. Essayez de voir en quoi leur façon de se comporter a du sens pour eux de leur point de vue. Car cela a du sens, vous ne le voyez simplement pas.

Maintenant vous pouvez peut-être arrêter de vous accrocher à votre façon de voir. Vous voulez que les choses se passent à votre façon, vous voulez que les gens se comportent de la façon que vous voulez. Mais vous ne pouvez pas contrôler l’univers. Vous n’avez pas le pouvoir de contrôler le déroulement des choses. Les autres vont agir de façon imparfaite, se comporter à leur façon, et il est vrai que vous n’êtes pas obligé d’être d’accord avec eux ou d’aimer leur façon de faire, mais insister mentalement pour tout se passe comme vous le voulez ne fonctionne simplement pas, et cela a pour seul effet de vous frustrer. Alors laissez aller tout cela ! Dites-vous que c’est la vie et relâchez votre attachement à la façon dont vous voulez que soient les choses.

Enfin, dites « oui » à cette expérience. Ce n’est peut-être pas idéal, mais qu’est-ce qui l’est ? Dites « oui » et acceptez ce moment et la façon dont il se déroule. Entraînez-vous à dire « oui » régulièrement, et vous allez relâcher votre attachement aux choses, et vous allez commencer à apprécier ce qu’il y a de beau dans le moment présent, et à être beaucoup moins souvent frustré.

Crédits photo : © khubicek – Fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment ne pas etre frustré, comment faire pour ne pas etre long, comment frustrer quelqu\un, frustre

Tags: , , , , ,

Un commentaire on Un mini-guide pour ne pas être frustré tout le temps

  1. blaes dit :

    MAGNIFIQUE COMMENTAIRE ! J’ESSAIE…. CELA N’EST PAS FACILE MAIS CELA CONFORTE CE QUE JE PENSAIS AVANT MEME DE LIRE VOTRE ARTICLE !
    QUI SAIT ! A FORCE D’ESSAYER !

    MERCI !

Laisser un commentaire