Pour devenir plus zen au quotidien

Aimer les aliments sains est un choix

Aimer les aliments sainsJ’ai une théorie que j’ai testée : aimer le goût d’un aliment en particulier est un choix.

Je suis certain que vous faites la fine bouche quand l’on vous présente un certain nombre d’aliments sains : les légumes (beaucoup de gens), le chou frisé (mes enfants), les aubergines (ma femme), le tofu (beaucoup de non-végétariens), le quinoa (les fous), etc.

Toutefois, j’ai compris que les goûts peuvent changer. Oui, nous pouvons les changer volontairement :

  • Avant, je détestais les légumes. Maintenant, j’en raffole.
  • J’ai détesté le lait de soja la première fois que j’ai essayé. Aujourd’hui, j’en bois tous les jours.
  • Je n’aimais pas le riz brun, il y a environ 10 ans. Maintenant je le préfère largement au riz blanc (qui n’a aucune substance).
  • Avant, j’adorais les sucreries, mais je les ai abandonnées ces derniers mois. Je continue d’en manger encore aujourd’hui, mais plus du tout avec la même fréquence qu’avant.

Des exemples comme cela, j’en ai plusieurs, car mes goûts ont évolué.

Si nous sommes capables de changer d’avis par rapport aux aliments, pourquoi est-ce que certaines personnes continuent de ne pas aimer le goût de certains aliments sains ?

Eh bien la réponse pourrait vous surprendre. En effet, certaines personnes ont du mal à changer d’avis par rapport aux aliments sains pour la simple raison qu’ils n’y sont pas habitués.

Une fois que vous avez l’habitude de consommer un aliment, les chances sont fortes que vous considériez qu’il a très bon goût.

Alors que c’est le contraire qui se produit si vous n’êtes pas habitué à un aliment particulier.

Pourquoi n’aimons-nous pas le goût des aliments que nous n’avons pas l’habitude de consommer ?

Pour la simple raison que nous considérons que les bons aliments se trouvent uniquement dans la liste de ceux que nous aimons déjà.

aimer le goût des aliments

Nous voulons continuer de rester dans notre zone de confort.

C’est de cette façon que nous voyons les choses, et quand un aliment, même sain, ne répond pas à cette attente, nous ne l’aimons pas.

Notre désamour n’implique pas nécessairement que l’aliment est intrinsèquement mauvais au niveau du goût.

Par exemple, beaucoup de gens n’aiment pas les aliments amers, mais moi j’en raffole.

J’aime beaucoup les prunes umeboshi, la bière amère ou encore les feuilles de pissenlit.

Nous considérons que certains aliments sains ont mauvais goût parce que nous n’y sommes pas habitués ; ils sont différents de ce que nous aimons et consommons régulièrement.

Toutefois, que se produirait-il si nous nous débarrassions de nos attentes ?

Qu’arriverait-il si nous nous disions : « il n’est pas nécessaire que ces aliments sains aient un goût similaire à d’autres aliments que nous consommons habituellement. Je veux bien découvrir le goût de ces autres aliments. »

J’ai entendu parler d’un œnologue qui, cherchant à développer son palais, s’est disposé à goûter toutes sortes de choses, même la boue.

Vous rendez-vous compte ? Goûter de la boue afin d’en découvrir le goût.

La plupart des gens seraient écœurés par cette simple idée, mais quelle autre solution avez-vous si vous souhaitez vraiment savoir ?

Faites preuve de curiosité. Explorez le goût des aliments.

Débarrassez-vous de vos attentes et de vos préjugés.

Vous pourriez découvrir des choses intéressantes.

Dernier point : cela fonctionne pour tout dans la vie, pas seulement pour la nourriture.

Article original écrit par Léo Babauta.

L’une des raisons pour lesquelles beaucoup de personnes ont du mal à aimer les aliments sains, c’est qu’elles ont développé la mauvaise habitude consistant à s’adonner à la malbouffe. Dans la vidéo complémentaire que je vous invite à regarder, il est question de comment supprimer les mauvaises habitudes. Je vous invite à la regarder et à voir comment elle s’applique à vous.

Crédits photo : © motorlka – Fotolia.com

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
2 commentaires
  1. Je suis tout à fait d’accord, le goût est une simple question d’habitude, je fais moi-même des efforts depuis quelques mois pour manger plus sain, essayez vous aussi, c’est pas insurmontable 🙂

    Axel,

  2. J’ai aussi appris à cuisiner autrement en mettant des épices par exemple en fait je découvre encore de nouvelles saveurs et toute la famille en profite 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.