Pour devenir plus zen au quotidien

En quête d’impact et non de productivité

En quête d’impact et non de productivitéIl était une fois, un jeune homme du nom de Brabu qui a découvert très tôt dans sa vie qu’il était doté d’un super pouvoir : il était capable de déplacer des choses rien que par un mouvement des mains.

Au début, Brabu trouvait cela très amusant et jouait à déplacer des bouts de bois et des feuilles dans l’air. Il avait fait des forêts, des océans et du monde entier son terrain de jeu.

Puis Brabu grandit et découvrit que les gens s’attendaient à ce qu’il se serve de son super pouvoir pour gagner sa vie. Il a donc appris à déplacer des pierres d’une pile à l’autre et à creuser des tranchées jour après jour jusqu’à finir éreinté. Au bout d’un moment, cela lui a semblé complètement dénué de sens.

Brabu décida donc d’utiliser son pouvoir pour aider les gens de façon significative.

Nous limitons nos propres super pouvoirs

Brabu a pris le temps d’observer les autres. Mara, une de ses amies, avait et utilisait les mêmes pouvoirs, mais au final, le monde était le même. Peu importe la quantité de choses qu’elle déplaçait, elle ne changeait pas grand-chose.

Brabu avait un autre ami du nom de Llewyn qui avait également un super pouvoir. Llewyn a compris très tôt que les gens jugeaient tout en tout temps, peu importe que vous fassiez les choses bien ou mal. Il était si terrifié par la possibilité de mal faire les choses qu’il se tourmentait pendant des jours à propos de tous les choix possibles et, à la fin, il était tellement paralysé par la peur et le dégoût de soi qu’il ne faisait rien.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Bougez-vous les fesses : 16 moyens de rester motivé quand vous êtes sur la pente descendante

Un autre ami de Brabu, Akongo, a décidé qu’il ne voulait pas se soucier de ce qu’il bougeait ou de la quantité, et il se contentait donc de déplacer tout ce qu’il avait envie de bouger, quand il en avait envie. Il lui arrivait de soulever une feuille en l’air, de la faire flotter à travers un champ, puis de faire une sieste. Il menait une vie simple et heureuse. Mais comme vous pouvez l’imaginer, il n’a pas aidé grand monde.

En quête d’impact et non de productivité

Brabu avait encore un autre ami, Nuwa, qui était constamment dans la frustration par rapport à ses voisins ; ces derniers l’énervaient par leur attitude. Nuwa se plaignait beaucoup, et utilisait ses super-pouvoirs pour lancer des bâtons et des pierres sur ses voisins, le tout avec une grande brutalité. Il se trouve que les voisins ressentaient exactement la même chose que Nuwa, mais envers lui. Pour eux, il était con de lancer ainsi des choses sur les autres. Du coup, ils lui renvoyaient tout. Bien sûr, ce jeu dangereux faisait beaucoup de blessés.

Mara, Llewyn, Akongo et Nuwa avaient un super pouvoir, mais ils n’ont pas pu mettre ce pouvoir au service de leur entourage.

En quête d’impact

Sur la base de l’expérience de ses amis, Brabu a décidé qu’il voulait faire une réelle différence, aider les gens, il était clairement en quête d’impact réel.

Le fait de déplacer sans cesse des choses l’éreintait, mais malgré cela, il avait très peu d’impact sur son entourage. Il s’est donc engagé à en faire moins — son épuisement n’étant bénéfique à personne de toutes les manières.

Il s’est donc concentré sur une seule colline en particulier. En réduisant sa charge de travail, il a pu réaliser quelque chose de concret et avoir de l’impact sur son entourage, du moins c’est ce qu’il pensait. Il s’est en effet rendu compte un peu plus tard qu’il avait concentré ses efforts sur la mauvaise colline, ce qui a rendu ses efforts inutiles.

À force d’enchainer les essais et les erreurs, de discuter avec les gens et de s’asseoir pour contempler ce qui l’entourait, il a déterminé le type d’impact qu’il voulait avoir sur le monde. Il a donc déterminé qu’en déplaçant une montagne en particulier, il pourrait aider des millions de personnes qui étaient bloquées par cette dernière.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment accomplir PLUS en MOINS de temps, l'astuce BÊTE COMME CHOUX

avoir de l'impact

Déplacer cette montagne semblait impossible et il était à un doigt d’abandonner au début. Mais il a décidé de s’engager entièrement dans cette mission, par amour pour ces gens qui souffraient. Il se levait chaque matin et concentrait ses pouvoirs pour déplacer ce qu’il pouvait de cette montagne.

Jour après jour, il se concentrait sur cet objectif. Il ne cherchait pas à être productif ; son but en effet n’était pas seulement de déplacer le maximum de roches possible. Il cherchait plutôt à avoir un impact réel. Même s’il déplaçait moins de roches, il était heureux de savoir qu’il le faisait en étant concentré sur le but qu’il s’était fixé.

Après un an de progrès constants, Brabu a compris qu’il évoluerait plus s’il avait de l’aide. Il a donc fait appel à d’autres personnes pour l’aider dans sa vision. Vous avez deviné, il s’agit de Mara, Llewyn, Akongo et Nuwa. Ils ont été illuminés par sa volonté d’aider ces gens qui souffrent et se sont investis pour aider à déplacer cette montagne. Le travail de Brabu ne consistait plus à déplacer des rochers, mais à faire en sorte que les gens se mettent au service de cette vision.

L’histoire n’est pas encore terminée. Le travail sur cette montagne continue. La fin est toujours en cours d’écriture.

Mais je suis curieux : êtes-vous en quête d’impact ou de productivité ?

Article original écrit par Léo Babauta.

Pour parvenir à ses fins, Brabu a dû recourir à la délégation de tâche. Je vous invite à voir dans la vidéo ci-dessous comment cette approche peut vous aider dans ce que vous faites.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
un commentaire
  1. Un cas très intéressant auquel il serait important de réfléchir. Après tout, si une personne a des rêves et des objectifs à poursuivre, il sera beaucoup plus difficile de les réaliser si elle est seule que si elle a des personnes partageant les mêmes idées ou des âmes sœurs avec lesquelles atteindre de grands sommets. Aussi, si cette personne a des proches autour d’elle pour l’aider avec le « temps », ce serait encore mieux ! Merci pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.