Pour devenir plus zen au quotidien

Le mandala : un outil pour réduire le stress et améliorer le bien-être

Le stress est un problème de santé qui touche une grande partie de la population. Selon des études menées par la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), le stress et les maladies liées au stress représentent plus de 70% des consultations en médecine générale en 2020.

Les conséquences du stress peuvent être graves : dépression, anxiété, troubles du sommeil ou encore l’hypertension artérielle.

Heureusement, il existe des outils efficaces pour le réduire. Parmi ces outils, le mandala gagne en popularité en occident. Que dit la science à ce sujet ? Comment le mandala agit-il pour réduire le stress ?

Nous allons répondre à ces questions dans cet article.

Note : Cet article a été rédigé par Honoré du site srtnmind.com, passionné par tout ce qui touche au bien-être mental, physique et spirituel.

mandala réduire le stress

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress est une réponse de notre organisme à une menace perçue. C’est la façon dont notre corps nous prépare à affronter le danger. Lorsque nous percevons une menace, des hormones de stress (adrénaline, noradrénaline, cortisol) sont libérées dans le sang.

Ces hormones préparent l’organisme au combat ou à la fuite en augmentant le rythme cardiaque, la pression artérielle et le taux de glucose dans le sang.

À petites doses, le stress peut évidemment être bénéfique, on parle alors de stress positif ou eustress. Il peut par exemple nous servir à surmonter un défi ou une épreuve, mais il devient très dangereux lorsqu’il perdure dans le temps. Le stress devient alors chronique, nos systèmes de défense tournent en permanence et nous ouvrons ainsi la porte à une panoplie de problèmes de santé mentale et physique.

Les 3 phases du stress

Les recherches identifient trois phases de stress : la phase d’alarme, la phase d’adaptation et la phase d’épuisement.

  • Pendant la phase d’alarme, les premiers symptômes apparaissent. Notre corps se prépare à la lutte ou à la fuite. Cette phase est une réponse normale aux facteurs de stress qui représentent une menace pour notre sécurité. Cependant, si nous subissons une charge de stress trop importante ou si notre réponse au stress est continuellement activée, nous pouvons entrer dans la phase suivante du stress : la phase d’adaptation.
  • Pendant la phase d’adaptation, notre organisme est constamment en état d’alerte et tente tout son possible pour s’adapter en produisant énormément de sucre pour apporter de l’énergie partout où c’est nécessaire.

Mais cela va provoquer des dysfonctionnements : problèmes de concentration, troubles de l’humeur ou problèmes de sommeil.

Des addictions peuvent également faire leur apparition, nous pouvons par exemple nous mettre à consommer du sucre de façon excessive, ou abuser des drogues et de l’alcool.

Si le facteur de stress n’est pas résolu et que nous continuons à subir un stress chronique, nous pouvons éventuellement entrer dans la troisième et dernière étape du stress : l’épuisement.

  • Pendant la phase d’épuisement, notre corps n’est plus capable de maintenir l’équilibre. Cela peut entraîner des problèmes de santé physique et mentale comme les maladies cardiaques, l’obésité, le diabète, les troubles anxieux et la dépression.

Maintenant que le tableau est brossé, il apparaît de manière évidente qu’il est important d’apprendre à gérer le stress. Plusieurs solutions existent : des techniques de relaxation, des anxiolytiques naturels, des compléments alimentaires ou tout simplement d’aller voir des professionnels de santé.

Je vous présente ici une solution de relaxation plutôt séduisante : l’Art du Mandala !

Qu’est-ce que le mandala ?

Commençons par l’étymologie : Le mot mandala trouve son origine dans le sanskrit qui signifie « cercle » ou « objet discoïde ». Plus précisément, il est dérivé de deux mots « manda » qui signifie essence et « la » qui signifie contenant.

Le mandala est un dessin géométrique symétrique et très souvent circulaire, qui est construit autour d’un point central et se déploie vers l’infini. Il est répandu partout dans le monde si bien que les motifs et leur utilisation varient en fonction du lieu et de la civilisation qui le pratique. Ainsi, ils peuvent avoir une fonction spirituelle chez les uns et décorative ou thérapeutique chez les autres.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Massages/bien-être : Faites-vous plaisir et détendez-vous maintenant!

Par exemple, en Asie les mandalas sont utilisés comme outils de méditation. Les motifs complexes sont destinés à concentrer l’esprit et à procurer un sentiment de calme.

En Europe, les mandalas vont plutôt prendre des formes de rosaces dans les architectures et les vitraux des cathédrales.

Les mandalas sont également présents dans la nature : dans la spirale d’un coquillage et la spirale d’une fleur. On les trouve aussi dans le corps humain : dans la structure des cellules et de l’ADN. Ils sont partout !

Une réflexion de son état intérieur ?

Carl Jung, le célèbre psychanalyste suisse, a introduit l’utilisation des mandalas dans la thérapie mentale.

En effet, Carl Jung encourageait ses patients à dessiner leurs propres mandalas. Il considérait que les mandalas de chaque individu pouvaient refléter leur état intérieur ou l’image visuelle de leur soi. Par conséquent, il considérait qu’il n’y avait pas deux mandalas identiques.

6 bienfaits du mandala : comment le mandala peut-il réduire le stress ?

Le mandala peut être utilisé comme un outil thérapeutique pour réduire le stress.

En effet, une étude menée en 2020 dans une communauté de personnes âgées à Taiwan a montré que 20 minutes de coloriage de mandala apportaient une amélioration nette des symptômes de l’anxiété, accompagnée de sentiment de sécurité, de calme et d’apaisement. Les résultats de cette étude montrent que le Mandala est beaucoup plus efficace que d’autres activités manuelles comme les coloriages libres ou le dessin.

bienfaits du mandala

Voici 6 bienfaits du mandala contre le stress :

Le mandala apporte des effets relaxants

Les scientifiques observent la baisse des hormones du stress et la hausse des hormones du bonheur pendant le coloriage de mandala. Il semblerait que cela soit dû à la répétition d’un geste, chose qu’on retrouve également dans le coloriage, l’écriture ou encore le tricot.

Ci-dessous quelques effets relaxants du coloriage de mandala :

  • Apporte de la tranquillité et de l’apaisement
  • Le caractère répétitif des gestes permet de rentrer dans un état de lâcher prise
  • Les études montrent que la symétrie des images apaise le mental et calme le corps. Par ailleurs, l’usage des couleurs contribue également à baisser la fréquence cardiaque, la tension artérielle et diminue ainsi les symptômes du stress et de l’anxiété

Le mandala améliore la santé du cerveau

Le coloriage de mandala stimule également le cerveau en engageant les deux hémisphères cérébraux. La partie droite, souvent associée à la créativité est demandée tout comme l’est la partie gauche plus analytique de notre cerveau.

Ainsi, le coloriage de mandala :

  • Améliore la concentration et l’attention
  • Renforce notre mémoire
  • Produit des substances chimiques aux multiples bienfaits dans le cerveau comme les endorphines, la dopamine ou encore la sérotonine
  • Améliore la coordination oeil-main

Le coloriage du mandala est une forme de méditation en soi

Quand on pense à la méditation, on a souvent en tête une personne assise sur une chaise ou en position du tailleur.

Or, la méditation est une pratique qui peut se faire de plusieurs manières, le coloriage de mandala en est une.

Par exemple, l’action de répéter les mêmes motifs, formes et patterns permet de s’ancrer dans le présent et d’activer des zones du cerveau qui sont impliquées dans la méditation de pleine conscience ou le yoga.

Voici quelques bienfaits de la méditation de pleine conscience :

  • Renforce notre système immunitaire
  • Nous protège des maladies cardiaques
  • Réduit le stress et l’anxiété
  • Améliore nos capacités cognitives
  • Améliore la gestion de nos émotions
  • Favorise les émotions positives et réduit les pensées dépressives et anxieuses
  • Améliore le sommeil
  • Calme le bavardage intérieur
  • Réduit les comportements impulsifs

Le mandala stimule la créativité en même temps qu’il est un art-thérapie

Chaque mandala est unique puisqu’il représente une expression unique de soi. Vous n’avez pas besoin d’être un dessinateur professionnel et si vous n’avez pas d’inspiration vous pouvez toujours vous procurer des dessins tout faits à colorier. Il y en a partout sur internet.

Les mandalas peuvent être créés à l’aide de divers outils, notamment la peinture, les crayons de couleur ou même le sable. L’important est de prendre son temps et de laisser libre cours à sa créativité.

Il stimule la créativité de plusieurs manières, notamment par le choix des couleurs, des formes, de la texture ou des symboles. De plus, les couleurs et les motifs choisis peuvent contribuer à améliorer l’humeur et à stimuler les émotions positives.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Méditation : l’habitude la plus fondamentale

Le mandala peut également être utilisé comme décoration et il peut avoir plusieurs supports. Par exemple, il peut être cousu sur un tissu (une nappe, une couverture…)

Il peut aussi être peint dans un cahier ou sur un tableau. Les possibilités sont infinies.

Améliorer le sommeil en intégrant la pratique du mandala à sa routine du soir

Les études indiquent que la pratique d’activités artistiques telles que le coloriage de mandala peut réduire l’insomnie en procurant du repos et du calme.

En effet, si le stress provoque l’insomnie et altère la qualité du sommeil, une pratique déstressante telle que le dessin et le coloriage de mandala améliore forcément le sommeil.

Si de plus, vous décidez d’intégrer cette pratique à votre routine du soir, non seulement vous améliorez la qualité de votre sommeil mais vous rajouterez une habitude saine à votre quotidien.

Plus important encore : dessiner le mandala procure du plaisir

Dernier point, mais pas le moindre, pratiquer le coloriage de mandala est avant tout un moment d’apaisement, d’amusement et de plaisir.

procurer du plaisir avec le mandala

L’erreur est permise ! Pas de jugement ! L’important c’est de s’exprimer et d’extérioriser.

Lorsque nous déployons notre créativité, notre cerveau produit de la dopamine, une hormone liée à notre bien-être et à la motivation. Cela fonctionne même si vous n’avez pas les talents de Léonard de Vinci.

Petite parenthèse pour terminer cette section, connaissez-vous l’état de “Flow “?

Avez-vous déjà été dans une activité tellement passionnante et engageante que vous avez complètement oublié l’heure qu’il était ? Si oui, vous avez peut-être expérimenté le “Flow”.

Le “Flow” est un état mental dans lequel une personne s’immerge totalement dans l’activité qu’il est en train de faire et se trouve dans un état de concentration maximale. La personne est tellement engagée dans son activité qu’elle en perd la conscience de soi, l’auto-critique et la notion du temps.

Pourquoi je parle de “Flow” et quels sont les liens avec le mandala ? Tout simplement parce que si en plus de colorier et dessiner votre mandala vous réussissez à entrer dans un état de “Flow”, alors les recherches montrent que plusieurs bienfaits peuvent se cumuler :

  • Votre cerveau produit encore plus de dopamine
  • Vous ne ressentez pas la douleur et la fatigue
  • Vous améliorez votre estime de soi et vos performances

Comment dessiner le mandala ?

Pour beaucoup de personnes, le mot « mandala » évoque des images de dessins complexes, minutieusement dessinés avec une symétrie parfaite.

Si les mandalas peuvent être incroyablement complexes, ils peuvent aussi être étonnamment simples. La beauté des mandalas est qu’ils peuvent être ce que vous voulez qu’ils soient. Que vous cherchiez à déstresser ou simplement à exprimer votre côté créatif, les mandalas offrent un moyen unique et satisfaisant de le faire.

Si vous souhaitez apprendre à dessiner des mandalas, voici quelques étapes simples pour vous aider à démarrer.

comment faire un mandala

Tout d’abord, trouvez un endroit calme où vous pouvez vous asseoir confortablement avec votre papier et vos crayons. Ensuite, décidez du type de mandala que vous souhaitez dessiner.

Les possibilités sont infinies. Alors, prenez le temps de parcourir les dessins de mandalas en ligne ou dans les livres pour avoir une notion de ce que c’est. Une fois que vous avez trouvé un motif qui vous plaît, commencez par dessiner un cercle au centre de votre page.

À partir de là, commencez à ajouter des détails en fonction du motif que vous avez choisi. Essayez de garder une symétrie si possible. Mais ne vous inquiétez pas si votre dessin n’est pas parfait, la beauté des mandalas réside dans leurs imperfections.

Tout en continuant à ajouter des détails et des couleurs, laissez votre esprit se vider et concentrez-vous sur le moment présent. Vous constaterez peut-être que le fait de dessiner un mandala est aussi apaisant et thérapeutique que le produit fini.

Que retenir des mandalas ?

Les mandalas sont utilisés à des fins thérapeutiques depuis des siècles, et il y a une raison à cela: les motifs répétitifs et les couleurs apaisantes peuvent aider à améliorer la créativité, à promouvoir la relaxation, et à réduire le stress et l’anxiété.

Si vous cherchez à ajouter un peu de calme à votre vie (ou à celle de vos clients), envisagez d’utiliser des mandalas dans votre prochain projet.

Sources

un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.