Pour devenir plus zen au quotidien

Quand votre liste de tâches est incroyablement longue

Utilisez-vous liste de tâches ?Ces derniers jours, j’ai discuté avec beaucoup de gens qui ont des listes de tâches incroyablement longues au point de ne plus savoir où donner de la tête.

Ils ne sont pas seuls — je peux comprendre cette situation étant donné que de nombreuses personnes y font face.

Les personnes relativement organisées ont une liste de tâches qui inclut tout ce qu’elles souhaiteraient faire. Le hic, c’est que cette liste finit par devenir très longue.

Si le fait d’avoir une interminable liste de tâches n’est pas idéal, c’est un scénario préférable à ce qui se passe habituellement. En effet, la plupart des gens ne compilent pas toutes leurs tâches dans une liste de choses à faire.

Celles-ci sont simplement réparties entre différents systèmes et listes, dans les courriels et les applications de messagerie, dans les onglets de navigateur, sur des bouts de papier ou même dans leur esprit.

D’une manière ou d’une autre, la situation devient tellement accablante qu’elle pousse de nombreuses personnes à abandonner leur ancienne méthode et à repartir de zéro, estimant qu’elle ne fonctionne pas.

En réalité, elles n’avaient tout simplement pas les moyens de faire face à cet accablement.

Alors, quelle est la marche à suivre ?

Voici quelques points essentiels à prendre en compte.

Définir clairement les priorités

Appelons cela l’étape 0 : Si vous avez déjà une idée claire de vos priorités, alors vous avez une longueur d’avance.

Toutefois, dites-vous bien que si vous ignorez vos priorités, vous ne pourrez pas vous concentrer sur quoi que ce soit.

Tout vous paraîtra urgent et primordial au point où vous en perdrez vos repères.

Si vous connaissez vos priorités, vous pouvez vous concentrer sur celles-ci. Le reste peut attendre.

Supposons que vous êtes médecin dans un hôpital où un patient doit subir une intervention cardiaque vitale et qu’une centaine d’autres patients souffrent d’une entorse à la cheville.

Il est évident que vous vous concentrerez sur l’opération du cœur et ferez patienter les personnes souffrant d’entorses quelques minutes, n’est-ce pas ?

Faites le point sur vos priorités. Compilez-les dans une liste et énumérez les raisons pour lesquelles elles sont importantes à vos yeux.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  L’incertitude relative à la tâche à accomplir sur le moment

Vous gagneriez à prendre 30 minutes pour faire cet exercice.

Faites le point sur vos priorités de la semaine et sur les tâches qui doivent occuper votre temps chaque jour.

Si vous parvenez à déterminer clairement vos priorités et à vous concentrer sur celles-ci, vous serez bien plus efficace que si vous passiez d’une tâche à une autre comme si vous deviez éteindre un millier de petits incendies.

expérimenter la concentration maximale

Modifier votre manière d’aborder vos tâches

Prenez votre liste de tâches actuelle et voyez si elle vous semble stressante. Si c’est le cas, alors cela démontre que vous percevez les tâches que vous devez accomplir comme des charges et une source de stress.

Vous vous dites que dans le processus menant à l’accomplissement de ces tâches, vous allez sans doute décevoir les gens autour de vous, échouer ou même passer pour quelqu’un de stupide. Ou encore, tout cela à la fois.

La relation que j’ai souvent établie avec mes tâches se résume comme suit : « Si je n’accomplis pas cette tâche, je manquerai à mes devoirs et je décevrai les gens ».

Bien sûr, si je me retrouve avec une liste contenant des tâches que je peux potentiellement échouer à accomplir, cela devient stressant !

Quel rapport entretenez-vous avec vos tâches ?

Avez-vous la possibilité de créer une relation plus forte avec elles ?

Voici quelques astuces pour créer ce type de lien fort avec vos tâches :

  • Je m’engage pleinement dans cette tâche, car elle me tient à cœur. Je vais donc y consacrer trente minutes de mon précieux temps aujourd’hui, afin de m’y atteler pleinement.
  • Cette tâche représente pour moi l’occasion de me mettre au service de quelqu’un qui m’est cher, avec amour.
  • Ces tâches me servent de terrain d’entraînement pour m’aider à pratiquer les notions telles que la disponibilité, le dévouement et la tolérance par rapport à l’incertitude.
  • Je vois ces tâches comme une aventure, une façon d’explorer de nouveaux terrains, un espace d’apprentissage, une occasion de progresser, de faire des découvertes, de créer et de faire preuve de curiosité.
  • Cette liste de tâches est un vaste terrain de jeu qui m’offre de nombreuses possibilités de me divertir tout au long de la journée !

Les points ci-dessus sont des exemples tirés de ma propre vie, mais rien ne dit qu’ils doivent nécessairement vous correspondre. Quelle astuce pouvez-vous appliquer pour établir un rapport solide entre vos tâches et vous ?

Trouvez-la et appliquez-la quotidiennement.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Accomplir vos tâches les plus effrayantes de la journée avec joie

Une courte liste

Je pense qu’il est judicieux d’avoir une longue liste de tâches, classées par domaine (travail/personnel/finances, etc.) et par projet, le cas échéant.

Néanmoins, ces tâches ne peuvent pas être accomplies en un jour.

Je dresse donc une courte liste des tâches que je vais accomplir au cours de la journée. Je la nomme « Liste Allégresse ».

J’essaie de la limiter à 5 ou 6 tâches, même si je cède souvent à la tentation d’ajouter davantage d’éléments dont je suis conscient que je n’ai pas le temps de m’occuper.

Si je dois participer à des réunions, celles-ci doivent figurer sur la liste, et plus j’ai de réunions, moins je me permets d’ajouter de tâches à ma liste.

Quelles sont les tâches que vous devez accomplir aujourd’hui ?

Quelles sont les activités qui vous permettraient de tirer le meilleur parti de votre journée ?

Concentrez-vous uniquement sur elles. Le reste peut attendre.

gérer une longue liste de tâches

Concentration maximale

Si vous avez une courte liste de tâches prioritaires qui ont une résonance particulière pour vous, le monde sera à vos pieds !

Enfin, le dernier conseil que je vous donnerais, c’est de vous concentrer sur une seule chose à la fois.

Si vous pouvez le faire régulièrement, le sentiment d’accablement que vous ressentez diminuera progressivement.

Procéder autrement reviendrait à passer constamment d’une tâche à l’autre, à répondre sans cesse à des courriels, à entamer une tâche, mais sentir le besoin de consulter son site Internet préféré ou ses messages au bout de 30 secondes, etc.

La concentration totale consiste à choisir une tâche prioritaire et à faire table rase de tout le reste.

Concentrez-vous uniquement sur la seule tâche devant vous. Remarquez l’envie d’aller faire autre chose, respirez, puis ramenez votre attention sur la tâche que vous accomplissez sur le moment.

Faites-en sorte que cette tâche occupe tout votre univers.

Soyez reconnaissant d’avoir cette tâche devant vous, cette opportunité de servir les personnes qui vous sont chères, de vous divertir et de nourrir votre curiosité, d’apprendre et d’expérimenter la joie et le plaisir.

À présent que j’ai partagé avec vous ces idées pour gérer une liste de tâches accablante, comment aimeriez-vous vous y prendre ?

Article original écrit par Léo Babauta.

Le fait de déterminer avec précision vos priorités peut vous permettre de lister un certain nombre de tâches à déléguer pour gagner en efficacité. Il est précisément question de délégation de tâches dans la vidéo ci-dessous que je vous invite à regarder. Vos commentaires sont évidemment les bienvenus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.