désencombrer votre espaceNos vies se remplissent d’encombrement non pas instantanément, mais lentement. Cela se produit toutes les fois où nous recevons un cadeau ou que nous faisons un achat. L’encombrement est si lent qu’il est même difficile de le remarquer.

Hélas ! Cela arrive, même aux minimalistes les plus dévoués. Toutes les fois que nous manquons d’être vigilants, l’encombrement monte comme une lente marée.

Pour illustrer un peu l’encombrement, imaginez ceci : Des piles de papiers, des placards qui débordent, des planchers lentement recouverts de choses que nous avons l’intention d’utiliser, des étagères qui débordent de livres que nous n’avons pas lus, des comptoirs qui disparaissent, car étant surchargés.

Il est temps de désencombrer un peu votre espace pour respirer.

Je lance donc un défi pour ce mois : désencombrer votre espace.

Voici comment le défi se présente :

1. Engagez-vous publiquement à relever le défi

2. Choisissez un espace chaque semaine (le placard de votre chambre à coucher, le comptoir de la cuisine), et assurez-vous de le désencombrer.

3. Faites un rapport à vos amis tous les lundis sur la façon dont cela s’est passé.

4. Profitez pleinement de votre espace nouvellement désencombré. Respirez. Souriez.

Le plaisir de désencombrer votre espace

Même si le défi de désencombrer son espace peut sembler excitant au début, pour certaines personnes, il peut s’avérer accablant à long terme.

Toutefois, cela peut être une pratique de pleine conscience, un temps de réflexion sur votre vie et vos priorités. Cela peut faire naitre en vous une grande joie.

Imaginez que vous décidiez de désencombrer votre comptoir de cuisine. Il est rempli de déchets. Vous le regardez et vous vous sentez submergé. Pas de panique ! Respirez profondément et commencez par une seule chose. Concentrez-vous sur une seule chose. Réduisez votre univers à une seule chose. Regardez-la et considérez-la pleinement. Est-elle digne d’occuper de l’espace dans votre vie ? Cette chose vous apporte-t-elle de la joie ou occupe-t-elle votre espace inutilement ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les 10 avantages de se lever tôt, et comment le faire

Ensuite, prenez une décision claire. Décidez de conserver cet article ou de vous en débarrasser. Après cela, passez à l’action. Si vous décidez de conserver cette chose, alors trouvez-lui une place permanente dans votre espace. Si vous décidez de vous en débarrasser, mettez-le dans une boite pour le donner ou le recycler.

Suivez le même processus et concentrez votre attention sur un objet à la fois. Il s’agit d’une pratique de pleine conscience qui consiste à lâcher prise par rapport au monde et à être présent avec un seul objet que vous avez choisi de conserver dans votre vie. Respirez, remarquez la texture de l’objet, demandez-vous s’il appartient à votre monde ou si vous devez vous en débarrasser.

Lâcher prise peut être difficile, car cet exercice nous fait remarquer notre attachement aux choses. Ce ne sont pas les choses elles-mêmes qui posent problème — c’est plutôt notre attachement à elles. Pouvons-nous donc relâcher cet attachement en voyant les possibilités qu’offrent l’ouverture et le fait de lâcher-prise ? Pouvons-nous explorer un chemin différent, avec curiosité et gratitude ?

Imaginez que vous avez chez vous une boite pleine d’objets offerts par votre grand-père. Ces objets sont si beaux, mais ils occupent votre espace. Peut-être pourriez-vous donc abandonner l’attachement à ces objets que vous n’utiliserez jamais, mais garder l’essence, les souvenirs de votre grand-père ? Prenez des photos et créez un rituel où vous vous souvenez de votre grand-père tous les deux ou trois mois en regardant les photos et en vous souvenant de l’influence qu’il a eue sur votre vie. Explorez cette possibilité, en lâchant prise et en créant de l’espace pour de nouveaux souvenirs.

L’espace qui s’ouvre

Si vous commencez à vous débarrasser de certains objets, vous remarquerez qu’il y a plus d’espace dans votre vie qui était encombrée. Votre bureau deviendra propre, il y a aura de l’espace sur vos comptoirs, le sol de votre chambre à coucher ne sera plus jonché d’objets, votre salon sera moins encombré.

minimalisme désencombrer sa maison ranger ses armoires

À quoi sert cet espace ? N’avez-vous pas l’impression de commencer à sentir du vide et de l’ennui ?

D’après mon expérience, l’espace crée l’ouverture. L’on se sent plus libre et moins stressé parce que l’encombrement apporte avec lui le fardeau de la propriété et de l’entretien de même que le stress d’un travail inachevé.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le zen du travail

Par contre, l’espace crée la possibilité : maintenant que vous avez vidé votre étagère de 50 livres et que vous avez créé un bel espace dans votre salon pour lire, vous pouvez prendre du temps chaque matin et chaque soir, dans cette zone non encombrée, (même si votre garage est encore plein d’objets inutiles !) pour vous concentrer sur la lecture des 10 livres qui restent sur l’étagère. En supprimant, l’encombrement, nous ouvrons la porte à ce qui compte vraiment.

En lâchant prise, nous disons oui à la liberté et à la joie.

Créez de l’espace pour faire de l’art. Créez de l’espace pour devenir actif. Faites-vous de l’espace pour réfléchir et tenir un journal. Créez-vous un espace pour méditer, pour contempler et pour être.

Article original écrit par Léo Babauta.

Avant de prendre congé de vous, je vous invite à suivre la vidéo ci-dessous. Elle explique comment améliorer les niveaux de concentration et de détermination en moins d’une minute. Il s’agit de deux qualités qui vont s’avérer essentielles dans le respect du processus expliqué plus haut.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

desemcombrement

Tags: , , , ,

5 commentaires on Nouveau défi : Désencombrer votre espace

  1. David Hall dit :

    Excellent article qui fait le plus grand bien!
    Posséder peu permet de prendre conscience de la richesse des choses!

  2. Annie dit :

    oui bien sûr mais pas toujours facile de se séparer de certains objets qui représentent parfois beaucoup de souvenirs !!
    Personnellement , j’ai eu l’occasion de faire un grand tri quand j’ai emménagé dans un plus petit appartement après avoir accumulé , accumulé …Je n’ai pas eu le choix donc je me suis séparé de pas mal de choses moins importantes à mes yeux que d’autres ! Et finalement on s’en remet !!! Maintenant j’evite de garder des choses inutiles ! j’applique l’astuce :si j’ai un nouvel objet , je me sépare d’un objet !

  3. aimé dit :

    Merci Olivier pour la publication et je voudrais que vous nous parler complètement de la méthode 5S

  4. Super article, il me semblait bien qu’il y avait un soupson de Léo Babauta dans cet article !
    J’ai vraiment apprécié son ouvrage que je recommande vivement d’ailleurs. Voici un résumé pour ceux qui n’aurez pas le temps de tout lire : http://charismedeveloppement.f.....essentiel/

    De mon côté il m’a vraiment permis de comprendre 1 chose importante : il vaut mieux payer pour des expériences de vie (restaurant, activités sportive, logement, sorties…) plutôt que pour des choses matériels qui finiront pas devenir obsolètes (vetement, bijou, accessoires…)

  5. Jung dit :

    Je me suis mis également en désencombrement. Désencombrement matériel et désencombrement immatériel.
    Matériel car en effet, on s’attache trop facilement à ce que l’on possède et l’on finit par oublier ce à quoi nous tenons réellement. C’est le cas de nos écrans, et d’une multitude de choses qui nous apportent un sentiment de sécurité mais qui, au final, peuvent aisément être mises de côté.

Laisser un commentaire