Pour devenir plus zen au quotidien

Accomplir les tâches importantes que vous avez l’habitude d’éviter

Accomplir des tâches importantes Quelles tâches importantes, quel projet, quelle corvée, quelle conversation évitez-vous depuis un certain temps ?

Cette question constitue l’un des plus gros problèmes auxquels sont confrontés beaucoup de gens dans leur vie.

D’aucuns pourraient estimer à juste titre qu’il est ici question de procrastination. Je considère toutefois que le terme « éviter » est plus juste.

Voici à quoi ressemble cette situation : vous avez une tâche importante que vous évitez d’accomplir et, vous préférez vous occuper autrement ou vous divertir afin d’éviter cette tâche importante.

L’évitement entraîne évidemment une multitude de problèmes dont voici quelques exemples :

  • Si vous évitez de prendre soin de vous-même, de faire du sport, de méditer, de manger sainement, d’utiliser un fil dentaire, etc. vous vous exposez à des problèmes de santé à long terme (notamment le stress mental).
  • Les accumulations de tâches risquent de vous faire ressentir du stress.
  • Le fait de ne pas vous occuper des tâches importantes qui vous incombent peut entraîner de nombreuses difficultés à mesure que les problèmes prennent de l’ampleur.
  • Les gens peuvent commencer à penser que vous n’êtes pas fiable.
  • Vous perdez confiance en vous, vous vous critiquez souvent et êtes dur envers vous-même.

D’ailleurs, le dernier point évoqué peut être résolu grâce à la pratique consistant à se montrer constamment tolérant envers soi-même.

La sévérité envers vous-même est sans intérêt, et c’est en étant constamment bienveillant que vous pouvez changer la perception que vous avez de vous-même.

Néanmoins, la plupart des problèmes mentionnés ci-dessus pourraient être résolus plus facilement, si vous appreniez à affronter et à plonger au cœur des choses que vous évitez.

Imaginez que vous êtes doué pour accomplir les tâches importantes que vous avez l’habitude d’éviter

Imaginez que vous passiez 6 mois pendant lesquels vous vous donnez pour objectif d’acquérir cette compétence qui consiste à accomplir les tâches importantes que vous évitez d’habitude.

Dans la pratique, cela implique que vous veillez chaque jour à choisir au moins une tâche importante parmi celles que vous évitiez, et que vous l’accomplissez sans peur.

Vous apprenez même à prendre plaisir à réaliser des choses difficiles. Vous développez l’intrépidité nécessaire pour faire face à ce que vous craignez.

Quel serait le résultat ?

Si vous êtes comme la plupart des gens, alors votre mode de vie s’en trouvera complètement transformé.

Vous accepteriez les tâches difficiles, vous mèneriez à bien les projets difficiles, vous auriez de bonnes habitudes et vous prendriez soin de vous-même.

Vous seriez en meilleure forme, plus productif, plus audacieux et plus confiant.

Pour la majorité des gens, cette méthode serait incroyablement efficace.

Tout ce qu’il faut, c’est une pratique quotidienne.

faire face à la peur

Faire face au quotidien à ce qui vous fait peur

La première chose à faire, c’est de créer une liste. Appelons-la « liste des conneries que j’évite ».

Inscrivez sur cette liste toutes les tâches importantes et autres activités que vous avez l’habitude d’éviter. Il peut s’agir de :

  • un grand projet,
  • un courriel auquel vous n’avez pas répondu,
  • vos impôts et autres questions relatives à vos finances.

Si vous devez également faire des choses telles que : aller chez le médecin pour une consultation, appeler votre mère, avoir une conversation importante avec quelqu’un, lire les messages que vous avez laissés s’accumuler, nettoyer le garage, méditer ou aller courir un peu, tâchez de les inscrire sur ladite liste.

Maintenant, jetez un coup d’œil à cette liste.

Que ressentez-vous à propos de chaque élément ? Qu’est-ce que chaque élément déclenche en vous ?

Si vous évitez certaines choses, c’est en grande partie parce que vous ne voulez pas ressentir la peur et l’accablement qu’elles provoquent en vous.

Ce que je vous recommande désormais, c’est de ne plus fuir ces émotions, mais de les ressentir pleinement !

Maintenant que vous avez créé cette liste et que vous acceptez de ressentir ces émotions que vous fuyiez, voici ce que je vous recommande de faire au quotidien :

1. Choisissez sur la liste une tâche à accomplir dans la journée. En principe, il devrait s’agir de la tâche la plus importante parmi celles que vous avez pris l’habitude d’éviter jusqu’à présent. Cependant, si celle-ci semble trop difficile à réaliser pour le moment, et qu’il n’y a aucune chance que vous n’y parveniez, choisissez une autre tout aussi importante que vous pourrez accomplir.

Même s’il s’agit d’une activité mineure, telle que faire du jogging. La clé, c’est de choisir une tâche que vous serez réellement capable d’accomplir. Je recommande de choisir cette activité la veille au soir, afin d’être prêt à l’accomplir le lendemain.

accomplir des tâches importantes

2. Démarrez cette tâche le plus tôt possible. Ce que je vous recommande à ce niveau, c’est de réserver un bloc de temps pour effectuer cette tâche — entre 8 h et 8 h 30 par exemple. Vous pouvez aussi vous contenter de le faire le plus tôt possible au cours de la journée.

Supposons qu’après votre réveil le matin, vous utilisez peut-être la salle de bains et vous vous préparez pour ensuite lancer votre journée en consultant vos courriels et vos messages. Ce que vous devez désormais faire sur la base de cette pratique, c’est d’entamer la tâche choisie une fois votre journée lancée. Résistez à l’envie de retarder le démarrage de celle-ci.

3. Acceptez de ressentir la peur pendant un moment. Faites une pause dès le début et ressentez l’incertitude, la peur ainsi que l’accablement que suscite cette tâche. Acceptez de les ressentir dans votre corps, comme une sensation.

Avec un peu de pratique, vous pouvez développer une forme de lien intime avec la peur et vous ouvrir à l’idée de vivre avec elle plutôt que de la fuir. Vous pouvez courageusement accepter de ressentir la peur, au lieu de l’éviter.

4. Lancez-vous maintenant. Après avoir laissé libre cours à ces sensations, il faut à présent passer à l’action. Rappelez-vous pourquoi vous faites cela. Est-ce pour :

    • Améliorer votre vie ?
    • Rendre service aux gens ?
    • Réduire votre niveau de stress ?
    • Rendre un proche heureux ?
    • Survivre ?

Rappelez-vous la principale raison de votre démarche, puis faites le premier pas. Écrivez la première phrase de la réponse à ce courriel que vous avez repoussé à plus tard. Mettez de côté l’un des objets qui encombrent votre garage et dont vous voulez vous débarrasser. Faites une petite action, puis une autre.

5. Remarquez que votre monde ne s’est pas effondré. Il peut facilement arriver que vous vous sentiez dépassé, voire angoissé face à une tâche que vous avez pris l’habitude de fuir. Cependant, pendant que vous l’accomplissez, remarquez que vous allez parfaitement bien. Remarquez que vous êtes toujours en vie, que le monde ne s’est pas effondré, que vous n’êtes pas en danger de mort.

Oui, vous accomplissez la tâche et vous êtes sain et sauf. Vous ressentez peut-être encore la peur ou l’accablement, mais il n’y a pas de quoi paniquer. Accomplissez cette tâche malgré la peur que vous ressentez et constatez que tout va bien. Accomplir cette tâche dans ces conditions fait de vous une personne courageuse et vous devriez vous en réjouir !

tout va bien

Continuez sur cette lancée pendant 5, 10, 20 ou 30 minutes. Voyez si vous pouvez tenir plus longtemps que vous ne le pensez. Si vous avez envie d’arrêter, encouragez-vous à continuer la tâche le plus longtemps possible. Vous pouvez peut-être faire le double du temps que vous souhaitiez accorder à la tâche au départ. L’envie d’abandonner se fera sentir, mais continuez.

Vous vous exercez ainsi à plonger dans l’inconfort et à aller au-delà de ce que vous pensez pouvoir faire, sans que cela ne vous paraisse insensé.

Faites cet exercice au moins une fois par jour. Si vous sentez que vous avez un regain d’énergie et de courage, faites-le deux à trois fois par jour, mais au minimum faites-le une fois.

Grâce à ce genre de pratique, vous deviendrez tellement doué pour affronter vos peurs que votre vie entière commencera à changer.

Article original écrit par Léo Babauta.

Avant de prendre congé de vous, je vous invite à regarder la courte vidéo ci-dessous. Elle vient en complément à tout ce qui précède et à travers elle, je vous propose de découvrir une règle simple pour être plus efficace dans ce que vous faites.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.