Pour devenir plus zen au quotidien

Pourquoi vous n’arriverez jamais à atteindre la liberté financière sans le frugalisme

Beaucoup de personnes rêvent d’atteindre la liberté financière sans savoir qu’elles n’y parviendront jamais sans le frugalisme. Adopter un mode de vie frugaliste au quotidien tout en investissant votre argent est de loin la manière la plus efficace d’obtenir l’indépendance financière.

Malheureusement, la réalité est loin d’être aussi simple. En effet, gagner de l’argent chaque mois n’est plus suffisant pour devenir riche. Le coût de la vie est devenu bien trop cher pour devenir riche rapidement.

Si vous souhaitez réussir à atteindre l’indépendance financière et prendre votre retraite anticipée, il va vous falloir épargner tous les mois, et faire fructifier vos économies. L’objectif est donc de parvenir, par tous les moyens légaux, à ne plus travailler pour gagner de l’argent. Il faut au contraire faire travailler votre argent à votre place.

Si vous ne placez pas vos économies, l’inflation va grignoter votre pouvoir d’achat. Vous vous serez appauvri, alors même que vous êtes en train de vous « serrer la vis » pour joindre les deux bouts.

Vous allez découvrir pourquoi le frugalisme va vous aider à atteindre l’autonomie financière, à mettre de l’argent de côté et à gagner en liberté grâce à vos placements. 

Note : Cet article invité a été écrit par Jérémie Brygo du blog Frugalisme et Liberté Financière.

Qu’est-ce que le frugalisme comme mode de vie ?

atteindre la liberté financière frugalisme

Les frugalistes profitent du temps qui passe

Le frugalisme consiste à vivre heureux en consommant moins. Les frugalistes vont tout faire pour prendre leur retraite anticipée aussi vite que possible. Pour cela, ils vivent en dessous de leurs moyens pour économiser le plus d’argent possible, mais sans pour autant se restreindre. Ils veulent profiter de la vie avec ceux qu’ils aiment et refusent de se sacrifier pour de l’argent. Le frugalisme vous invite à travailler pour vivre et ne surtout pas vivre pour travailler ni consommer.

Nombre d’entre eux investissent au maximum dès la vingtaine pour réussir à prendre leur retraite à 40 ans.

Quand vous êtes frugaliste, votre but est d’avoir assez d’argent placé pour que les revenus de ces investissements remplacent votre salaire.

Le frugalisme vous invite à la sobriété

S’il fallait résumer le frugalisme en une phrase, nous pourrions dire que « moins, c’est mieux ». En vivant en dessous de vos moyens sans vous priver, vous allez économiser des milliers d’euros pour investir. Vous pourriez commencer par vous déplacer plus souvent à vélo et privilégier des sorties gratuites.

À l’origine, du frugalisme, il y a une prise de conscience : nous ne vivrons pas deux fois. Les frugalistes sont donc des amoureux de la liberté.

sans argent pas de liberté

L’argent est un outil de liberté qui va vous permettre de sécuriser votre situation.

Le temps s’écoule inexorablement, mais ne repasse jamais. En conséquence, nous devrions tout mettre en œuvre pour croquer la vie et la savourer à 100 % pour n’avoir aucun regret.

De ce fait, il faut profiter du temps qui passe au lieu d’échanger nos heures de vie pour de l’argent. Combien de temps gaspillez-vous chaque jour dans les transports ? Combien de fois vous levez vous le matin en serrant les dents car il faut bien se sacrifier pour « gagner sa croûte » et espérer des lendemains chantants ? Au fond, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Nous avons tous connu dans notre entourage des personnes qui ont passé leur vie à économiser de l’argent. Seulement, une fois arrivées à l’âge légal de la retraite, elles n’ont pas pu en profiter à cause de la maladie. Au fond, à quoi bon se priver de tout ?

Je pense qu’il vaut mieux trouver son bonheur dans les petits instants de joie du quotidien. Être heureux ne coûte pas cher quand on sait revenir aux vraies choses. Combien coûte une balade en forêt avec votre famille ? Quelle est la valeur d’une soirée de rigolade entre amis ou d’un réveillon de Noël avec vos proches ? Vivre dans la sobriété heureuse, comme nous y invitait si bien Pierre Rabhi, c’est aussi revenir aux valeurs essentielles, pour être plus épanoui. Pierre Rabhi (1938 – 2021) était agriculteur, écologiste, conférencier et auteur. Dans son livre « Vers la sobriété heureuse », il invite le lecteur à sortir de la société de consommation pour revenir à la nature et aux choses essentielles de notre monde.

Ces questions, j’ai dû, comme vous, me les poser car à une époque de ma vie, je passais tout mon temps à travailler. Je me sacrifiais en espérant de meilleurs lendemains. Aujourd’hui, je préfère vivre une vie faite d’expériences et de moments inoubliables, de joie et de rencontres plutôt que de passer mes journées à enrichir un patron qui me méprise !

Vivre en dessous de vos moyens vous permet d’économiser de l’argent tout en ayant un impact positif sur l’environnement. C’est là une des grandes vertus du frugalisme comme mode de vie : il vous permet de moins polluer tout en gagnant plus d’argent. C’est un cercle vertueux à l’échelle du quotidien.

Dans ce guide, je vais vous expliquer comment mettre en pratique le frugalisme pour vous engager sur le chemin de l’indépendance financière.

Pour faire des économies, il faut d’abord concentrer vos efforts sur les trois principaux postes budgétaires des ménages que sont :

  • L’alimentation
  • Le transport
  • Le logement.

Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas faire d’économies ailleurs, comme sur l’habillement ou les loisirs, mais plutôt de se focaliser en premier sur ce qui produira le plus d’effet sur votre budget.

Économiser sur l’alimentation

La première règle pour faire des économies sur le budget nourriture est de vous faire à manger. À chaque fois que vous achetez un sandwich ou que vous allez au restaurant, vous dépensez de l’argent que vous n’économisez pas. Vous pourriez amener vos repas au travail ou cuisiner à l’avance vos repas de la semaine (batch cooking).

Par ailleurs, vous serez en meilleure santé, car vous consommerez des aliments de meilleure qualité.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Éliminez vos dettes avec la boule de neige anti-dettes

Je vous conseille d’éviter d’acheter des plats préparés, trop chers et de qualité médiocre. Préférez des aliments de base et de saison comme le chou, les pommes de terre, les haricots verts et la viande locale, etc. Cela vous reviendra moins cher que du quinoa et des avocats. Si vous voulez découvrir d’autres astuces pour faire des économies sur l’alimentation, consulter cet article.

Faire des économies de transport

Avec la forte hausse du prix des carburants, il devient de plus en plus coûteux de se déplacer.

Je vous invite à limiter au maximum vos déplacements en voiture et privilégier le vélo, la marche, le covoiturage et les transports en commun. Vous verrez immédiatement les effets sur votre porte-monnaie.

Aujourd’hui, je n’ai plus de voiture, mais il y a quelques années, je roulais dans une Dacia Sandero au GPL et pour mes déplacements intra-urbains, je me déplaçais à moto avec un 250 CC. Mon objectif était de dépenser le moins d’argent possible au kilomètre.

Chaque année je négociais mes assurances pour en réduire le coût. Je faisais aussi très attention à adopter une conduite souple pour limiter mon budget carburant.

prendre sa retraite à 30 ans

Payez moins cher votre logement

Vous pourriez faire des milliers d’euros d’économies en choisissant de vivre dans un logement plus petit, mieux isolé et moins coûteux. Vous pourriez même vivre à proximité de votre lieu de travail pour économiser beaucoup d’argent sur le budget transport.

Il s’agit d’une décision radicale, car il n’est jamais facile de déménager. Toutefois, ce choix pourrait positivement impacter votre situation financière.

Pour les frugalistes, être, ce n’est pas avoir !

Les frugalistes refusent d’être esclaves de leur style de vie ou de leurs possessions. Nous ne pouvons pas nous définir à l’aune des biens matériels que nous possédons. Cela serait fort réducteur. En effet, acquérir une indépendance et être autonome financièrement sera d’autant plus facile que vous allez réduire vos dépenses.

Je vous invite à vous méfier de vos habitudes de consommation, car elles peuvent vous mettre en danger sur le plan financier. De ce fait, votre cercle social pourrait s’avérer être l’ennemi de votre liberté financière.

Une de mes amies travaille dans le milieu juridique et gagne environ 4 000 euros par mois. Pourtant, elle passe son temps à se plaindre de ne pas avoir assez d’argent pour s’en sortir. Elle est soumise à son style de vie et de son cercle social. Étant très dépensière, elle doit travailler plus pour avoir de l’argent.

En effet, ses amis ont des goûts de riches. Ils aiment paraitre et jouer à qui dépensera le plus. Ils ont tous de belles voitures qu’ils changent souvent pour avoir le dernier modèle. Et, ils sortent toujours dans les endroits à la mode pour se faire voir. Ils ont besoin de montrer qu’ils ont de l’argent pour prouver qu’ils ont réussi. Le regard des autres est pour eux très important.

Mon amie aime appartenir à ce milieu social. Elle se sent épanouie au sein de ce cercle exclusif autant qu’élitiste. Leur Crédo, c’est « je consomme, donc je suis ».

Mon amie dilapide tout ce qu’elle gagne pour faire partie de ce groupe d’amis. De fait, il faut qu’elle achète de nouveaux vêtements dont elle n’a pourtant pas besoin. Elle sort dans les mêmes restaurants huppés et dépense sans compter. Elle est enfermée dans une logique dangereuse car elle n’a aucune épargne de précaution. D’ailleurs, elle ne connait rien au frugalisme et refuse de s’y intéresser parce qu’elle devrait alors faire face à sa relation à l’argent.

Il y a quelques années, mon salaire était de deux fois inférieures au sien. Pourtant, j’étais déjà propriétaire d’un appartement et d’une dizaine de garages qui me rapportaient une centaine d’euros chaque mois.

La différence majeure entre nous tient au fait que je n’ai pas besoin de dépenser beaucoup pour me sentir heureux. Je préfère m’acheter des moments, des expériences car je ne suis pas matérialiste. J’arrive ainsi à accumuler de l’épargne pour investir.

Réduire vos passifs, réduire vos dépenses et atteindre la liberté financière

Vendez vos passifs

Les passifs sont les choses que vous achetez mais qui ne produisent pas d’argent. Pire encore, ces biens matériels vont se déprécier au fur et à mesure que le temps passe. Leur valeur va fondre comme neige au soleil.

Parmi ceux-ci, citons un téléphone portable, un ordinateur ou même une voiture. Aucun de ces objets ne produit d’argent.

Plus surprenant : même votre maison est un passif. En effet, votre domicile ne produit pas de rendement. Vous devez pourtant faire des dépenses pour l’entretenir, l’assurer et payer la taxe foncière.

Vous pourriez louer tout ou partie de votre domicile pour en tirer profit et réduire les coûts. Certains louent leur cave, leur garage ou une chambre pour un étudiant. D’autres préfèrent louer leur appartement lorsqu’ils ne l’occupent pas. Ils utilisent souvent des plateformes dédiées à la location saisonnière.

Achetez des actifs

Un actif, par opposition au passif, va vous enrichir à toute heure du jour et de la nuit. Pour devenir autonome financièrement, il vous faut de nouvelles sources de revenus. Concrètement, vous devez augmenter vos actifs pour gagner plus d’argent.

Parmi les actifs, citons par exemple un appartement que vous allez louer. Il va produire un rendement au travers d’un loyer. On pourrait aussi citer une action en bourse qui va produire des dividendes. Pour devenir riche, il faut donc limiter ses passifs et acheter des actifs.

Peut-être avez-vous déjà entendu dire que les riches préfèrent acheter des actifs alors que les pauvres achètent des passifs. Il est évident que si vous dépensez votre argent dans des biens matériels, il vous faudra toujours plus d’argent pour satisfaire vos besoins de trésorerie.

Pourquoi tenir un budget est-il indispensable pour s’enrichir à long terme ?

Revoir sa gestion budgétaire

Le frugalisme vous invite à tenir un budget précis pour économiser sans vous priver. C’est la meilleure façon d’obtenir une liberté financière.

La technique des enveloppes

Si vous êtes à l’aise avec l’argent en espèce, vous pourriez mettre en pratique la technique des enveloppes.

Prenez une enveloppe papier par poste budgétaire (habillement, alimentation, sorties, essence, etc.) et provisionnez une somme en espèces correspondant à vos besoins mensuels. Vous ne devez dépenser que l’argent présent dans cette enveloppe pour ce poste budgétaire.

Faites autant d’enveloppes que vous avez de postes budgétaires. Cette technique donne de bons résultats pour les personnes qui ont des difficultés à matérialiser la valeur de l’argent.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment Arrêter de Vivre d'une Fiche de Paie à une Autre

Le frugalisme vous pousse à avoir une épargne de précaution

argent bonheur et frugalisme

Pour ne pas avoir de dettes, il faut disposer d’une épargne de précaution car la vie nous réserve de mauvaises surprises. Vous devriez constituer un fond d’urgence pour couvrir vos besoins dans le cas où vous seriez confronté à une urgence de la vie.

Vous pourriez devoir changer de voiture demain, vivre une séparation, perdre votre emploi ou même être malade. Comment pourriez-vous subvenir à vos besoins essentiels sans épargne et sans revenu ?

Sans réserve d’argent, vous seriez contraint d’emprunter à des proches ou de faire un crédit à la consommation. Or ces derniers sont les ennemis de l’investisseur frugaliste.

Avant même d’investir, je vous invite à épargner assez d’argent. L’idée est d’avoir une cagnotte suffisante pour couvrir vos besoins pendant quatre à six mois.

Cela signifie que si vous avez besoin d’au minimum 1000 euros chaque mois, alors vous pourriez économiser au moins 6 000 euros pour votre sécurité financière.

Vous pourriez envisager ce fond d’urgence comme une assurance tranquillité. Vous seriez serein car en cas de problème, vous auriez plusieurs mois pour trouver un moyen de stabiliser votre situation.

Dans le domaine de l’investissement, la confiance en soi est décisive si vous voulez obtenir ce que vous souhaitez. Quand vous aurez assaini vos finances, alors vous pourrez investir votre épargne.

Se payer en premier : un des principes du frugalisme

Pour épargner sans douleur, le plus simple est de vous payer en premier. Cette expression a été popularisée par Robert Kiyosaki dans son livre best-seller « Père riche, père pauvre ». Robert Kiyosaki est auteur, investisseur et conférencier américain. Il fait partie de ceux qui ont popularisé l’éducation financière.

Dès que vous touchez votre salaire, votre pension ou votre allocation, épargnez-en au moins 10 %. Si vous pouvez économiser plus, alors faites-le ! En épargnant au début du mois, vous êtes certain de ne pas l’oublier.

En revanche, si vous attendez la fin du mois pour économiser de l’argent, il est probable que le compte bancaire soit déjà à zéro. Il vaut mieux donc anticiper et se rémunérer dès que possible pour atteindre la liberté financière.

Étant d’un naturel distrait, j’ai tendance à oublier de me payer en premier. J’ai donc mis en place un virement automatique de mon compte courant vers mon livret épargne. Ainsi, j’épargne sans même y penser !

Comment devenir libre sur le plan financier ?

Pour vous enrichir à long terme et atteindre la liberté financière, il faut réduire vos dépenses et augmenter vos revenus. Comprenez qu’économiser de l’argent ne sera pas suffisant pour devenir financièrement indépendant.

Pour y parvenir, vous devrez générer des revenus qui vont remplacer votre salaire. En d’autres termes, pour acquérir la liberté et être indépendant, il faut percevoir une rente mensuelle pour subvenir à vos besoins.

Investir en bourse ou dans les cryptomonnaies peut aussi faire partie d’une stratégie d’investissement diversifié. Attention toutefois à ne pas déposer de fortes sommes d’un seul coup, sans quoi vous pourriez perdre beaucoup en cas de crise financière.

N’investissez donc que l’argent que vous êtes prêt à perdre.

Les 4 piliers du frugalisme pour atteindre l’indépendance financière 

4 piliers du frugalisme

La diversification des revenus est la pierre angulaire de votre liberté financière.

Les quatre piliers du frugalisme et de la liberté financière sont :

Plus vous diversifiez vos sources de revenus, plus vous êtes résilient sur le plan financier. Ainsi, si vous décidiez d’investir tout votre argent dans l’immobilier locatif mais que demain la fiscalité devenait désavantageuse à l’égard des propriétaires bailleurs, alors vous seriez fortement pénalisé.

En tant qu’investisseur, vous ne devez pas chercher à devenir riche rapidement, mais plutôt adopter de bonnes habitudes financières. Ne pas mettre tous les œufs dans le même panier reste donc une des règles de base dans le domaine de l’éducation financière.

Utiliser la dette et l’effet de levier pour s’approcher de la liberté financière

Lorsqu’il s’agit d’acquérir des actifs rentables, il vaut mieux utiliser la dette comme effet de levier. Ainsi, les frugalistes sont souvent investisseurs dans l’immobilier locatif. Leur but est de préparer leur retraite et devenir libres.

Nous savons tous que nous ne pouvons pas compter sur le système de retraite actuel et qu’investir dans l’immobilier locatif permet de percevoir de l’argent sous forme de loyers pour être financièrement stable.

Supposons que vous fassiez un emprunt bancaire pour devenir propriétaire d’un bien immobilier que vous comptez louer. Si vous achetiez ce bien en dessous du prix normal du marché, alors les loyers perçus pourraient rembourser le crédit. Encore faut-il être aguerri pour saisir les bonnes affaires et les financer !

Mieux encore, s’il vous restait de l’argent après avoir remboursé la banque et payé vos charges, vous seriez en flux de trésorerie positif. C’est ce qu’on appelle parfois le « cash flow». En effet, c’est le locataire qui va rembourser la banque et payer les charges et les taxes, pendant toute la durée du crédit.

Toutefois, réussir à gagner beaucoup d’argent grâce à l’investissement locatif demande de l’expérience, du savoir-faire et de l’expertise. Il est encore possible de faire de bonnes affaires aujourd’hui mais vous devrez vous former.

L’investissement immobilier avec effet de levier est un processus d’enrichissement très puissant. Néanmoins, il a comme défaut majeur d’être très lent. Il vaut donc mieux investir aussi tôt que possible. Je vous recommande d’apprendre à investir auprès des bonnes personnes, sinon vous pourriez payer un bien immobilier plus cher que sa valeur réelle.

Retenez que le frugalisme comme mode de vie ne consiste pas à se priver de tout pour économiser le plus possible. Vous aurez beau gagner beaucoup d’argent, si vous ne vivez pas le frugalisme au quotidien, alors, vous continuerez à échanger votre temps pour de l’argent. Vous ne pourrez jamais avoir la liberté financière sans le frugalisme. Votre but devrait être d’avoir une vie plus simple et de dépenser moins en réorientant vos priorités sur les instants de vie vécus plutôt que sur la possession de biens matériels.

Jérémie Brygo du blog Frugalisme et Liberté Financière.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

https://habitudes-zen net/atteindre-la-liberte-financiere-frugalisme/
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.