Pour devenir plus zen au quotidien

Ce que pensent les autres : Une inquiétude constante

Ce que pensent les autres : Une inquiétude constanteSi quelqu’un vous dit qu’il se moque de ce que pensent les autres, sachez qu’il se leurre.

Nul n’échappe à cette inquiétude constante.

Tout le monde essaye d’une manière ou d’une autre de bien paraitre aux yeux des autres.

Chacun de nous stresse en se demandant ce que les gens pensent de lui, en se demandant si les gens pensent qu’il est quelqu’un de bien et d’intéressant ou pas.

C’est pour cette raison que les réseaux sociaux tels qu’Instagram, Facebook, Twitter, les blogs et les miroirs existent.

Malheureusement, cette inquiétude constante qui se rapporte à la façon dont les autres personnes nous perçoivent peut nous nuire.

Nous cherchons à avoir les bonnes habitudes, la bonne apparence physique. Nous nous demandons si nos cheveux ou notre manque de cheveux (dans mon cas) plaisent aux gens ; si les gens vont rire à ce que nous écrivons, si quelqu’un va « liker » nos photos ou nos publications.

Ce faisant, nous mettons trop d’énergie mentale dans une chose qui ne nous sert pas.

Le hic, c’est que nous ne pouvons pas ignorer totalement ce que pensent les autres ; ce n’est pas dans la nature humaine d’agir ainsi.

Certes, nous pouvons nous dire : « les opinions des autres ne comptent pas à mes yeux » ou « personne ne se préoccupe vraiment de moi », mais cela n’empêchera pas notre cerveau de revenir à ce genre de pensées.

Alors que faire ?

Nous pouvons être conscients de ces inquiétudes quand elles apparaissent. Nous pouvons réaliser que les anxiétés ne sont pas une instruction, mais plutôt une simple chose qui apparaît, comme les nuages surplombant une montagne.

Elles vont passer, s’éloigner. Tout ce qu’il nous faut faire, c’est simplement les regarder sans y accorder trop d’importance.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Savourez les petites choses

Ensuite nous pouvons dépasser ces anxiétés et voir la bonté fondamentale qui nous caractérise.

Nous sommes de bonnes personnes, avec un grand cœur, et nous voulons juste être aimés et appréciés.

Le fait de se demander si l’on est apprécié des autres et de chercher à savoir l’opinion que nous leur inspirons est une chose tout à fait humaine.

Je vous encourage à prendre une minute maintenant pour contempler la bonté qui vous caractérise.

Apprenez à connaître la bonté que vous avez en vous. Elle est toujours là, et vous pouvez puiser dedans quand les soucis surviennent.

Peu importe ce que les autres pensent de vous, vous saurez que cette bonté est là.

Article original écrit par Léo Babauta.

Il est vrai que l’on ne peut pas ignorer complètement les commentaires des gens sur nous. Mais le fait de s’y montrer trop sensible peut être mauvais au bout d’un moment. Dans la vidéo ci-dessous, je vous invite à voir comment ne plus être sensibles aux avis d’un groupe de personnes appelé les « haters ». Voyez plutôt !

Crédits photo : © sebastianJohn – Fotolia

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
3 commentaires
  1. J’ai beaucoup apprécié cet article…Ça été un effet miroir pour moi qui dit sans cesse que je me fiche complètement de l’opinion qu’on a sur moi….Je suis souvent seul…Voilà une des conséquences.

  2. La façon dont les autres nous perçoivent n’est que un aperçu de leur monde intérieur, ce n’est pas vraiment nous-mêmes ! Ils nous disent seulement ce qu’ils sont capables de voir. Et pour dire s’il y en a de gens aveugles dans ce monde !
    Personne peut nous connaître mieux que nous-mêmes nous connaissons, et si quelqu’un nous fait remarquer nos limites, alors c’est un grand cadeau pour nous pour les dépasser et évoluer. Merci !

  3. Merci Olivier,
    Tes articles sont très intéressants et me permettent d’essayer de dépasser mes préjugés et mes attentes. Se recentrer sur soi-même est mon nouveau crédo 🙂
    Seulement à tout laisser passer aux autres, ne prenons pas le risque de ne pas leur transmettre ce qu’on ressent.
    Dès fois un conflit ouvert permet de dire ce qu’on pense aux autres, j’ai peur en trop suivant cet article de trop renfermer sur moi-même mes frustrations et blessures vis à vis de mes proches. Qu’en penses tu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.