Pour devenir plus zen au quotidien

Comment s’attaquer à une montagne de tâches ?

Comment s’attaquer à une montagne de tâches ?J’ai récemment repris mon travail après un mois de congé.

Je considère qu’il est indispensable de prendre des congés pour se reposer et se ressourcer.

Après donc un mois de congé, je me suis retrouvé avec une montagne de tâches, de courriels et de messages à traiter !

C’est décourageant !

Oui, il peut être décourageant de faire face à cette quantité écrasante de travail, et généralement dans ces cas, les gens tombent dans la procrastination.

Ils se sentent impuissants face à la situation et préfèrent se tourner vers des distractions.

Pour faire court : j’ai eu un peu de mal, mais j’ai trouvé le moyen de me replonger dans mon travail et de m’y sentir bien.

Je suis toujours en train de traiter les nombreuses tâches qui m’attendaient, mais j’aime et je profite de chaque moment.

Je me sens vivant dans mon travail et dans ce que je crée chaque jour.

Au cours de la semaine écoulée, j’ai beaucoup appris sur ce type de défi.

J’ai en partie réappris des choses que je connaissais déjà, mais j’en ai aussi appris de nouvelles.

J’aimerais partager tout ceci avec tous ceux qui sont confrontés à une montagne de tâches intimidantes, de messages et de courriels, et qui se demandent comment s’y prendre.

Plongeons dans le vif du sujet !

Pourquoi sommes-nous intimidés par la montagne de tâches ?

Nous nous sentons accablés et découragés parce que nous regardons la montagne de tâches et de courriels à traiter… et nous pensons que nous devons tout faire d’une traite.

Mais c’est impossible !

Il est impossible de s’attaquer à une montagne de tâches en une seule fois.

Beaucoup de gens ont pour habitudes de considérer l’ensemble des tâches qu’ils ont à accomplir comme une seule tâche.

Dans ces conditions, ils considèrent qu’il est impossible de les gérer. Or, il s’agit en réalité d’une série de tâches.

Ce n’est pas une seule chose, mais on dirait que oui.

C’est un peu ce qui arrive quand on considère toute la nourriture qu’il nous reste à manger dans notre vie et qu’on se dit qu’il est impossible de tout manger !

En réalité, nous pouvons y parvenir, une délicieuse bouchée à la fois.

Le premier problème est donc de considérer la montagne de tâches comme une grande barrière impossible à franchir et intimidante.

Ce qu’il faut faire, c’est prendre conscience que nous ne pouvons faire qu’un pas à la fois, une inspiration et une expiration à la fois.

Séparée, chaque tâche n’est pas si difficile. Nous devons choisir une chose dans le tas, et nous y concentrer.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Esprit Zen : Comment ranger

Nous reviendrons plus loin sur la façon de changer notre regard sur les tâches à faire et les montagnes de tâches, mais pour l’instant, voyons comment commencer.

Comment commencer ?

Vous ne pouvez pas traiter toutes les tâches d’une traite. Contentez-vous de commencer !

Ce que j’ai appris, c’est qu’une fois que l’on s’y met et que l’on commence à prendre du plaisir, on voit des progrès, puis il y a un effet boule de neige qui fait que l’on est encouragé par ses progrès.

Il suffit donc de se lancer !

Voici l’approche qui a fonctionné dans mon cas :

  • Commencez doucement. Le premier jour de mon retour des vacances, je me suis jeté à l’eau et j’ai essayé de trouver quelque chose à faire. Je me suis donné la permission de ne pas essayer de tout accomplir ce premier jour. Même si vous ne rentrez pas de vacances, mais que vous vous retrouvez face à un grand nombre de tâches, donnez-vous aujourd’hui la permission de ne faire que quelque chose, afin de pouvoir commencer à progresser.
  • Cherchez de petites victoires pour commencer. J’ai cherché de petites tâches et des messages auxquels je pouvais répondre le plus vite possible, afin de remporter quelques victoires faciles. Elles sont encourageantes et vous donnent le sentiment de progresser. C’est très important !
  • Commencez à faire le tri. Commencez à examiner les piles de tâches et de courriels, et voyez s’il y a quelque chose d’urgent. Sélectionnez les choses urgentes et mettez-les sur une liste séparée pour vous concentrer dessus. Vous pourrez vous occuper du reste plus tard.
  • Faites une seule chose à la fois. C’était mon mantra : me concentrer sur une seule chose à faire. Peu importe que cette tâche soit petite, moyenne ou grande, mon but était de me concentrer sur elle seule. Je faisais une chose facile, puis je me concentrais sur une autre et encore une autre. J’allais tâche par tâche.
  • Trouvez d’autres petites victoires. Une fois que j’ai commencé à faire des progrès, je trouvais vraiment du plaisir à chercher et trouver les petites tâches que je pouvais faire pour commencer à réduire la quantité de travail dont je devais m’occuper et ainsi obtenir d’autres victoires. C’est très amusant !
  • Faites-en un jeu. Comme vous pouvez le voir, j’ai transformé cette montagne de tâches et de messages à traiter en un jeu. En effet, le fait de voir les progrès que je faisais était devenu un jeu pour moi. J’appréciais chaque tâche, je traitais chaque message avec amour et je prenais soin de ma vie. Pour moi, c’est devenu comme un jeu auquel je joue encore au moment où j’écris ces lignes !

Ne vous inquiétez pas quant au « comment ? ».

Vous pourriez trouver de l’inspiration dans un ou deux des éléments ci-dessus.

répondre aux courriels et messages

Comment se concentrer ?

C’est déjà très bien de commencer, mais comment se concentrer pour ne pas penser à la montagne de choses à faire ?

Je procède comme suit :

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ne pas accomplir tout ce qui est sur votre liste de choses à faire

D’abord, je choisis une poignée de choses sur lesquelles je vais me concentrer aujourd’hui. Juste 3 à 5 choses. Si ce chiffre va au-delà de 5 choses, alors il s’agit de petites choses, mais je n’aime pas avoir une longue liste de tâches parce que c’est difficile de se concentrer ensuite. J’établis donc une courte liste. Si je la termine, je m’autorise à aller chercher d’autres tâches.

Ensuite, je choisis une tâche à faire dans cette courte liste et je me concentre uniquement sur celle-ci.

Je la mets en mode plein écran pour ne plus avoir autre chose à laquelle penser.

Je m’assure que ce sur quoi je travaille occupe mon univers entier.

Et enfin, je me demande pourquoi cette tâche en face de moi est importante pour moi :

  • Pourquoi est-ce qu’elle m’intéresse ?
  • Qu’est-ce qui fait qu’elle m’inspire et qu’elle m’illumine ?

La réponse à ces questions m’aide à me consacrer pleinement à la tâche que j’ai choisie.

Comment trouver du plaisir dans chaque tâche à faire ?

Souvent, nous considérons nos tâches comme des choses que nous « devons » faire, comme des corvées, des travaux ou des éléments de notre routine.

Il n’est pas étonnant que, face à une montagne de tâches, nous nous sentions dépassés et que nous manifestions une certaine résistance.

Et si nous abordions nos tâches différemment ?

Et si nous considérions chaque courriel comme une note d’amour provenant d’une personne charmante (oui, même les pourriels !).

Que se produirait-il si nous voyions chaque tâche comme un outil pour nous exprimer, exprimer notre amour ?

Et si nous apportions du plaisir et de l’émerveillement à l’accomplissement de chaque tâche ?

Si vous pouvez apprécier pleinement chaque moment de la vie, cela devient un moment de miracle.

C’est ce que nous pouvons apporter à nos tâches ; un sentiment d’émerveillement, de dévotion, de joie.

Cela demande de l’entraînement, mais voyez si vous pouvez le faire pour votre prochaine tâche !

Changer notre façon de voir la montagne de tâches

Après mon retour de vacances, j’ai regardé ma montagne de tâches et j’ai ressenti un certain effroi. Que c’est dur ! Tant de travail ennuyeux à faire me suis-je écrié !

Mais bien sûr, ce n’était pas utile de considérer la montagne de tâches.

Lorsque je regarde les montagnes à l’extérieur (vous savez, dans le monde réel), je vois une beauté et une aventure incroyables.

Je ressens un élan dans mon cœur, une envie d’explorer, un désir de voyage.

Et si la montagne de tâches et de courriels devant moi devenait ce lieu d’aventure, d’exploration, de jeu, de curiosité, d’apprentissage et de joie ?

C’est ainsi que je choisis d’entrer en relation avec ma montagne de tâches et de courriels. Et vous ?

Article original écrit par Léo Babauta.

Connaissez-vous la méthode 80/20 ? Sinon, je vous invite à découvrir de quoi il s’agit en regardant la vidéo complémentaire ci-dessous. Si vous savez déjà de quoi il s’agit, eh bien voici une occasion de revisiter le concept ; cliquez donc sur la vidéo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.