Pour devenir plus zen au quotidien

Défi de 45 jours : Quand je m’engage à accomplir des choses difficiles

Défi de 45 joursAu cours du mois dernier, je me suis lancé un défi disciplinaire de 45 jours, juste pour voir ce que mon esprit ferait si je m’engageais à accomplir des choses difficiles.

J’aime l’idée de sortir de ma zone de confort, et j’ai donc décidé de me lancer dans 12 choses à la fois, ce qui va à l’encontre de ma façon habituelle de faire les choses.

Le défi est toujours en cours, mais j’aimerais déjà vous faire part de certaines choses que j’ai découvertes jusqu’à présent.

Déjà, il faut savoir que je me suis lancé dans ce défi de 45 jours parce que je voulais réaliser les 12 choses qui suivent :

1. Reprendre avec l’habitude de me lever tôt (entre 5 et 6 heures du matin, ce qui est assez tôt pour moi ces jours-ci)

2. Méditer au réveil avant toute chose

3. Lire

4. Planifier mes tâches les plus importantes

5. Accomplir au plus vite ma première tâche la plus importante

6. Prendre une douche froide

7. Jeûner jusqu’au milieu de l’après-midi

8. Étudier en fin d’après-midi

9. Marcher en fin d’après-midi

10. Faire de l’exercice physique (soulever des haltères 3 fois par semaine)

11. Méditer le soir

12. Ne pas consommer d’alcool

Je dois noter qu’aucune de ces activités n’est individuellement vraiment difficile à réaliser pour moi. Pour preuve, je les ai toutes faites auparavant à des moments différents. Même le fait de les mettre ensemble ne constitue pas un vrai problème — le défi, c’est de tenir pendant les 45 jours pour voir ce qui se passe dans mon esprit.

Et il s’avère que beaucoup de choses se sont passées dans mon esprit !

entrainer votre esprit

La première semaine

Les premiers jours de ce défi ont été très amusants. J’étais enthousiaste et tout semblait indiquer que j’appréciais le fait de relever des défis difficiles.

J’ai commencé à me réveiller à 6 heures du matin, avec l’intention de progressivement avancer mon heure de réveil. C’était un peu difficile, car avant je me réveillais à 7 heures, mais j’apprécie vraiment le calme du matin, et le fait d’expérimenter de plus en plus cela est assez agréable pour moi.

Je suis devenu beaucoup plus consistant dans mon habitude de méditation du matin et de l’après-midi, même si mon esprit a souvent trouvé des excuses pour justifier le fait que je manque des séances. J’ai vu les excuses et je les ai ignorées.

Il m’était déjà arrivé de prendre des douches froides, mais j’ai arrêté depuis un bon moment. Je n’apprécie pas du tout cette expérience, mais en même temps, il y a pire que les douches froides. Je me suis donc servi de tout ce qu’il y a autour de cette expérience comme sujet de méditation.

Le jeûne non plus n’était pas une nouveauté pour moi, mais c’était tout de même un défi. Je prends généralement mon premier repas entre 11 h et 12 h, mais pendant ces 45 jours, j’attendrai qu’il sonne 14 h ou 15 h avant de le prendre. Expérimenter la faim est une chose difficile pour moi, non pas parce que l’absence de satiété est douloureuse, mais parce que mon esprit essaie vraiment de trouver un moyen de la contourner.

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois de ma vie que je décide de suspendre ma consommation d’alcool. Très honnêtement, je peux vous dire que j’ai consommé très peu d’alcool au cours de l’année écoulée. Cela dit, je me suis souvent vu tenté de siroter du vin quand il y en a juste devant moi.

Le reste de mes objectifs était facile à accomplir — j’ai apprécié les promenades, la lecture, l’étude et le travail de concentration qui étaient tous agréables comme expériences.

défi de 45 jours

Les choses plus difficiles

La première semaine n’a pas été vraiment dure, mais après cela, j’ai trouvé certaines choses particulièrement difficiles, et c’était intéressant de voir comment mon esprit réagissait à tout cela :

1. J’ai constaté que je n’étais pas très enthousiaste pendant ce défi de 45 jours, mais malgré tout, je voulais aller au bout même si je ne trouvais plus l’expérience amusante. Il s’avère que je ne m’enthousiasme que pour le début des choses.

2. Je ne suis toujours pas très à l’aise dans l’exercice du jeûne. Et dans le cadre de ce défi de 45 jours, je ne l’ai même pas encore fait. En fait, il m’est arrivé de rompre plusieurs fois le jeûne pour la seule raison que je n’y pensais pas vraiment et que je me suis laissé tromper par mon esprit.

3. J’avais un peu de mal à me réveiller tôt, surtout les fois où je veillais tard le soir avec mes proches la nuit précédente. J’ai donc fait l’effort de me coucher plus tôt, mais certaines nuits, je n’y parvenais pas, et c’était vraiment un grand défi de se lever tôt.

4. Pendant ce défi de 45 jours, il m’est arrivé à plusieurs reprises de vouloir annuler les séances de lecture, surtout quand j’avais beaucoup de travail à faire. En fait, j’ai fini par repousser la lecture à plus tard dans la journée plutôt que de m’y adonner juste après la méditation.

5. Arrêter de consommer de l’alcool a été l’une des choses les plus difficiles à faire pendant ce défi de 45 jours. Pour être clair, l’alcool ne me manque pas, et je ne me soucie pas du tout de ses effets (je ne m’enivre jamais et je n’ai pas besoin de l’alcool pour me détendre). Mais quand Eva prend un verre de vin et qu’il est juste devant moi, je suis tenté plusieurs fois de prendre un verre chaque soir, juste pour en ressentir le goût. Je n’ai pas encore cédé, mais j’ai failli le faire plusieurs fois.

C’est ce à quoi j’ai dû faire face pendant les 2e et 3e semaines. La 4e semaine quant à elle n’a pas été un succès…

Quelques inconstances ces derniers temps

Je n’ai pas vraiment réussi la 4e semaine de mon défi. En effet, j’ai eu du mal à me concentrer sur plusieurs choses à la fois. Qui l’aurait cru ? 🙂

J’ai toujours néanmoins été très consistant dans certains exercices — étudier, ne pas prendre de l’alcool, faire de l’exercice, accomplir ma première tâche la plus importante le plus tôt possible. Toutefois, j’ai manqué quelques séances de marches récemment. J’ai été très assidu à la méditation que j’ai pratiquée deux fois par jour jusqu’à cette semaine. Pendant quelques jours, j’ai dormi plus tard que d’habitude parce que j’ai reçu un certain nombre de visites et j’ai même voyagé. J’ai manqué quelques douches froides parce que j’étais pressé ou simplement parce que j’ai oublié.

Dans l’ensemble, j’ai été moins concentré et moins constant. C’est intéressant parce que mon esprit est maintenant moins intéressé et excité par ce défi et, d’une certaine manière, il veut tout simplement abandonner et oublier. Je n’ai fait de rapport à personne, ce qui a probablement été une erreur, car si je le faisais, je serais certainement beaucoup plus motivé à agir.

Je n’ai pas honte du manque de consistance dont je fais preuve ces derniers temps — ce n’est pas le but de ce défi de 45 jours. Le but est d’apprendre à connaître mon esprit, et c’est ce que j’ai fait, sans aucun doute. Je pense que si je n’avais qu’une seule chose sur laquelle me concentrer chaque jour dans ce défi, je serais beaucoup plus concentré. C’était néanmoins intéressant de me voir essayer de gérer 12 choses à la fois.

Un retour à la concentration

J’ai vraiment apprécié la rédaction de cet article, car cela m’a permis de me recentrer. Dans cette optique, je pense qu’avoir l’habitude de tenir un journal peut beaucoup vous aider en ce sens que cela vous permettra de réfléchir à la façon dont les choses se passent en plus de vous aider à vous réengager et à vous recentrer. Dernièrement, je n’ai pas rempli mon journal, mais le faire au moins une fois par semaine équivaut presque pour moi à avoir un système de responsabilisation (la meilleure chose à faire d’après mon expérience).

Je m’engage donc à reprendre mon défi (dans la mesure du possible, étant donné que nous allons avoir une demi-douzaine de visiteurs cette semaine).

J’aime vraiment la plupart des choses dont je me suis lancé le défi d’accomplir. La plupart d’entre elles sont des choses que j’aimerais faire quand je suis dans mon état d’esprit le plus ouvert et le plus sage.

Nous verrons combien d’entre elles je déciderai de garder à la fin du mois, mais je pense que ce sera au moins la moitié ! Je vous le ferai savoir dans quelques semaines !

Article original écrit par Léo Babauta.

Que diriez-vous de finir cet article de défi par un défi ? Si cela vous parle, alors je vous invite à découvrir les détails du défi que je vous lance dans la vidéo ci-dessous.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.