Pour devenir plus zen au quotidien

L’art de prendre des décisions sans effort

L’art de prendre des décisions sans effortIl existe un nombre incalculable de personnes qui perdent une grande partie de leur temps et de leur énergie dans l’indécision — le stress et les retards qui en découlent sont assez incroyables.

L’une des choses dont je suis fier me concernant, c’est ma capacité à prendre des décisions sans effort.

Ce n’est pas pour me vanter — cela a parfois un coût, et il m’a fallu du temps pour développer cette confiance en moi.

Mais dans l’ensemble, je pense que c’est une compétence qui m’a beaucoup servi en tant que leader et entrepreneur.

Comment en suis-je arrivé à transformer ce gros facteur de stress en une chose facile à gérer dans ma vie ?

Eh bien, comme vous pouvez le deviner, il m’a fallu beaucoup m’entrainer pour parvenir à cela.

Toutefois, je dois avouer que j’ai également changé mon état d’esprit en général pour y arriver.

Dans le présent article, je vais vous parler de ces changements d’état d’esprit, du genre d’exercices auquel vous devez vous adonner pour arriver à prendre des décisions sans effort et de la façon dont je prends mes décisions.

Mais avant cela, j’aimerais que nous nous penchions ensemble sur les raisons pour lesquelles nous restons figés dans l’indécision et pensons qu’il est impossible de prendre des décisions sans effort.

Pourquoi sommes-nous bloqués dans l’indécision (et qu’est-ce que cela nous coûte ?)

L’indécision nous coûte cher — nous passons beaucoup de temps dans l’indécision, à faire des allers-retours, à remettre en question nos décisions, à demander l’avis des autres, à éviter de réfléchir à une décision claire, etc.

Cela nous plonge dans le stress et retarde nos projets.

Nous culpabilisons parce que nous reportons sans cesse les choses dont nous devons nous occuper.

Il est généralement plus coûteux d’éviter de prendre des décisions que de prendre des mesures décisives et de se tromper parfois.

« On perd plus par l’indécision que par une mauvaise décision. L’indécision annihile les opportunités. Elle vous rendra aveugle. » – Cicéron

Alors, qu’est-ce qui nous bloque dans l’indécision ?

C’est généralement la peur.

Nous craignons de prendre la « mauvaise » décision, parce que nous avons peur qu’elle nous fasse mal paraître, que nous soyons jugés, qu’elle ne nous apporte pas la validation que nous recherchons auprès des autres.

Nous restons donc bloqués à cause de la peur. En conséquence, nous reportons les choses que nous devons faire plutôt que de faire face à notre peur.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  20 manières d'éliminer le stress de votre vie

L’art de prendre des décisions sans effort

Qu’entend-on par « l’art de prendre des décisions sans effort » ?

Imaginez que nous puissions prendre des décisions sans effort et agir sans avoir peur.

Je ne dis pas que nous pourrions être complètement libérés de la peur, mais je vous demande plutôt d’imaginer à quoi ressemblerait une prise de décision sans peur.

Sans la peur de faire quelque chose de mal et d’être jugé, vous prendriez simplement des décisions basées sur les meilleures informations dont vous disposez et sur votre instinct.

Vous choisiriez avec votre cœur, plutôt que de vous laisser entrainer hors champ par des réflexions excessives.

Vous pourriez faire des erreurs, mais vous apprendriez d’elles et feriez les ajustements nécessaires.

C’est tellement plus simple de vivre de cette façon — il suffit de choisir avec le cœur. Faites-vous confiance, passez à l’action et corrigez les dégâts causés si les choses ne se passent pas comme vous l’aviez espéré.

La peur peut surgir, mais ne paniquez pas.

Répondez-lui simplement avec calme et amour. Rien ne vous contraint à voir en cette peur un obstacle.

Parfois, une décision peut être vraiment importante, et les conséquences peuvent être très coûteuses.

Dans ce cas, vous pouvez y réfléchir davantage, vous asseoir un peu dans l’incertitude, faire des recherches, demander l’avis des autres, puis respirer… et prendre une décision qui vient du cœur.

Faites ensuite preuve de flexibilité par rapport au résultat qui en découlera.

C’est à ce niveau que la confiance entre en jeu — vous apprenez à vous faire confiance et à développer la certitude que vous pouvez gérer toutes les implications de la décision que vous venez de prendre.

L’art de prendre des décisions sans effort

Changer d’état d’esprit pour prendre des décisions sans effort

Vous pouvez voir dans ce que je viens de partager que les changements d’état d’esprit sont utiles et nécessaires dans ce processus.

Les trois changements que je recommande sont les suivants :

1. Choisir avec le cœur et cesser de trop penser.

Nous nous laissons emporter par la réflexion parce que nous pensons pouvoir nous sortir de l’incertitude en y réfléchissant.

Si la réflexion peut être utile, elle permet rarement de surmonter l’indécision lorsque la peur prend le dessus. Une autre approche consiste simplement à décider avec le cœur — demandez-vous ce que votre cœur veut dans cette situation.

Par exemple : est-ce que j’ai envie d’écrire un article sur mon blog ou de faire de la musculation ?

Aucune réponse ne saurait être satisfaisante dans ce cas.

Je peux y réfléchir longtemps et ne pas trouver la bonne réponse.

Or en choisissant avec le cœur, je déclare haut et fort que je considère qu’il est normal de vouloir une chose ou une expérience et je me donne les moyens de l’avoir ou de la vivre.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  L'art perdu de la solitude

2. Faire confiance ou gaspiller les cycles de cerveau

J’ai vu des gens gaspiller tellement de cycles cérébraux à réfléchir, puis à prendre une décision pour ensuite s’inquiéter que leur décision ne soit pas la bonne.

Ils prennent une décision, puis y réfléchissent encore plus.

Et si nous pouvions nous libérer de tant de réflexions, d’inquiétudes et de remises en question en nous faisant simplement confiance ?

3. Apprendre

Souvent, nous restons bloqués dans l’indécision parce que nous voulons prendre la bonne décision, mais ce n’est pas très utile, car vous ne pouvez pas savoir quelle est la bonne décision.

En fait, il se peut qu’il n’y ait même pas de bonne décision en fonction de la situation.

Je vous conseille de voir l’expérience désormais comme un processus d’apprentissage, où vous essayez des choses et voyez ce qui se passe.

Apprenez du processus. Cette approche d’apprentissage nous libère de l’obligation de prendre la bonne décision et nous permet d’en faire un processus plus autonome.

À travers ces changements d’état d’esprit, vous constaterez que le processus de prise de décision devient très simple, moins sujet à tension et presque sans effort.

Comment mettre cela en pratique ?

Alors, comment pratiquer ces changements et cette approche sans effort ?

Je vous déconseille de commencer par des décisions très difficiles, comme celle de quitter ou non votre emploi actuel.

Entrainez-vous plutôt à prendre des décisions faciles au quotidien, jusqu’à ce que vous ayez suffisamment confiance en vous.

Tâchez de répondre à des questions comme : sur quoi dois-je travailler ensuite ? Comment dois-je répondre à ce courriel particulier ?

Est-ce que je veux un hamburger végétarien ou une salade de lentilles ?

Est-ce que je veux dire oui ou non à cette invitation ? Voudrais-je ranger le bazar qui s’est installé dans mon garage ?

Pour chacune de ces décisions, remarquez si vous vous laissez entrainer à trop réfléchir, et voyez si vous pouvez vous entrainer à choisir avec le cœur.

Remarquez si vous commencez à douter de votre choix, et voyez si vous pouvez changer quelque chose pour améliorer votre niveau de confiance.

Voyez si vous vous inquiétez de savoir si vous avez pris la bonne décision, et demandez-vous si vous pouvez vous entrainer à considérer plutôt cela comme un processus d’apprentissage.

Demandez-vous si vous pouvez rendre ces décisions plus faciles à prendre. Et voyez ce que vous pouvez découvrir à travers ce genre de pratique.

Article original écrit par Léo Babauta.

Pour aller plus loin, je vous invite à regarder la vidéo suivante dans laquelle je partage avec vous 10 principes pour prendre la bonne décision en moins d’une minute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.