Pour devenir plus zen au quotidien

Plonger dans la merveille du moment émergent

Récemment, j’ai utilisé l’image d’une tasse vide pour retrouver un état d’esprit plus paisible.

L’un des états les plus paisibles et les plus propices à la méditation, c’est lorsque vous êtes disposé à remarquer ce qui vous entoure et ce qui se passe dans le moment présent.

Vous recevez simplement ce que le monde qui vous entoure (y compris vous-même) vous envoie ; plongeant dans la lumière, les couleurs, les formes, les sons, les sensations tactiles, rien qu’en les remarquant.

Lorsque vous êtes complètement disposé à remarquer ce moment émergent, cela peut être incroyable.

Vous remarquez des choses que vous n’auriez pas remarqué si vous étiez dans votre état de rêverie normal. Vous commencez alors à apprécier les petits détails de tout ce qui vous entoure.

Or, nous sommes nombreux à passer à côté de cela ; tout le temps !

Nous rêvassons tous, en pensant à ce que nous devons faire et en inventant des histoires sur ce qui se passe.

Plonger dans la merveille du moment émergent

Voici toutefois le hic :

Si notre esprit est déjà plein de pensées et d’histoires, nous ne pouvons pas remarquer le moment présent.

Nous ne pouvons pas voir ce qui nous entoure, étant donné que nous sommes pris dans notre état de rêverie normal.

Vous ne pouvez pas remplir la tasse du moment présent étant donné qu’elle est déjà pleine.

Je m’entraîne donc à vider ma tasse.

Je remarque que je suis dans un état émotionnel ou j’entretiens une histoire qui remplit mon esprit et qui m’empêche de remarquer ce qui m’entoure.

Alors, je laisse tout cela sortir de la tasse de mon esprit.

Je plonge ensuite dans le moment présent, en remarquant les sensations physiques de tout ce qui m’entoure ; en remarquant mon corps et ses émotions, en remarquant ce qui traverse mon esprit.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le secret pour mourir heureux

Évidemment, je retrouve à nouveau mes pensées. Quand je remarque cela, je vide ma tasse et je plonge de nouveau dans le moment présent.

Ensuite, une fois encore, je me surprends dans le piège de mes pensées, je vide une fois de plus ma tasse et je plonge dans le moment présent.

Je ne cesse point de vider ma tasse. Et cet exercice me permet d’être ouvert à tout ce qui se passe en ce moment : la beauté et la joie du moment émergent plein de merveilles.

Article original écrit par Léo Babauta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.