Pour devenir plus zen au quotidien

4 raisons de pratiquer la course à pied pour rester zen

Je suis Caroline Dijoux, créatrice du blog Run au féminin. Mon blog a pour but d’aider les femmes après la grossesse à se retrouver : retrouver leur corps, leur énergie, leur bien-être.  

Je suis moi-même maman de 2 enfants et j’ai pratiqué la course à pied avant, pendant et après mes grossesses.

Ce sport fait partie de mon équilibre. Avant les grossesses, il m’a aidé à garder la forme et après mes grossesses, il m’a aidé à reperdre les kilos et à retrouver mon corps d’avant.

Dans ma routine hebdomadaire, il y a le travail, les tâches ménagères, m’occuper de mes enfants et la course à pied.

Aujourd’hui, je ne suis pas la seule à courir car il y a de de plus en plus de coureurs. On en croise dans les parcs, sur la route, en forêt, en montagne.

En 2020, il y a eu +12.6% de coureurs, soit 1.4 million de runners supplémentaires par rapport à 2019. (1)

En 2022, d’après une étude de la fédération française d’athlétisme (2), la course à pied est la 3° activité physique la plus pratiquée dans le pays et estime que 1 français sur 5 pratique le running.

Alors pourquoi autant de personnes courent ?

1-    La course à pied diminue le stress

Durant une activité physique, votre corps va produire différentes hormones : l’endorphine, l’adrénaline et la noradrénaline.

Ces hormones sont sécrétées par le cerveau pour une activité de plus de 30 minutes.

L’endorphine est connue pour être l’hormone du bonheur. Cette hormone est un antidépresseur naturel. Alors, pourquoi ne pas courir après le travail ou entre midi et 2h pour repartir avec de nouvelles idées, de l’énergie et du bonheur ?

Après l’effort, d’une durée de plus de 30 minutes, le coureur va se sentir soulagé et libéré grâce aux effets des endorphines sur son humeur.

L’endorphine permet donc de diminuer le stress, l’anxiété et la dépression.

pratiquer la course à pieds

Alors même si vous n’êtes pas encore adepte de la course à pied, pensez-y lorsque vous vous sentirez stressé par le travail, le quotidien, les enfants ou même vos parents. Prenez vos baskets et sortez. Durant ce début d’activité physique, ne cherchez pas la performance. Courez tant que cela est possible en alternant marche et course à pied.

Durant la séance, appréciez les sensations de bien-être, ressentez le stress s’évacuer à chaque foulée et appréciez le paysage et ce que la nature vous offre.

De mon côté, je cours très souvent le matin au réveil. Cela me permet d’avoir un moment pour moi. Et, lorsque je rentre chez moi, je suis vraiment disponible pour mes enfants. Mon esprit et mon corps sont prêts à être 100% pour eux.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Respirer profondément pour reprendre gout à la vie !

J’ai déjà fait le test de vouloir faire du sport en journée lorsque mes enfants sont à la maison. Arrivée à la fin de la journée, j’étais frustrée et stressée car je n’avais pas réussi à avoir ce temps pour moi ! Alors depuis ce jour, je cours le matin et là je serai zen et détendue pour la journée.

2-    La course à pied se pratique en groupe

Certaines personnes préfèrent courir seules, d’autres en groupe. Chacun son choix, son organisation et son besoin.

En regardant du côté de la pyramide de Maslow (3) dite aussi pyramide des besoins, j’ai compris l’intérêt psychologique de courir en groupe. Cette pyramide est une représentation pyramidale de la hiérarchie des besoins pour une personne.

Sur cette pyramide, nous voyons les besoins d’appartenance et d’amour. Le sport en groupe répond à ce besoin. Appartenir à un groupe de runners, être soi durant ces moments (et non la  femme, la maman, le collègue ou le fils de…). En satisfaisant un besoin de la pyramide, la personne est plus heureuse et plus confiante.

pratiquer la course à pieds en groupe

Après le besoin d’appartenance, il y a le besoin d’estime. Ce besoin est également accompli par la course à pied en groupe. Les coureurs sont bienveillants entre eux et s’encouragent pour les performances.

Durant les compétitions, nous retrouvons également ce besoin d’estime par la reconnaissance des autres après une victoire.

Un autre aspect de la pratique de la course à pied est qu’il permet de se rassurer. Pour les femmes surtout, courir seule est stressant alors que courir en groupe permet de se sentir en sécurité.

Courir en groupe peut se faire dans un club d’athlétisme, avec une communauté internet, depuis un magasin de running, avec des voisins et tout simplement avec des amis ou de la famille.

Alors vous l’aurez compris, courir en groupe vous donne une satisfaction personnelle d’appartenance à un groupe. Plus besoin de chercher à combler un manque d’appartenance ou un besoin d’estime, qui pourraient engendrer du stress. Tous ces aspects sont apportés par la course à pied en groupe.

3-    Se pratique quand on veut, sans contrainte

Le quotidien regorge de stress et d’impératif.

La société nous contraint énormément par le travail, l’école des enfants, l’éducation, les rendez-vous professionnel et personnel.

Le PPNS(4) nous informe, en plus de tout ce que l’on a à faire en matière d’équilibre alimentaire, de pratiquer 30 min d’activité physique par jour en moyenne.

Pour certaines personnes, gérer tous ces aspects est stressant.

Nous entendons parler régulièrement de la charge émotionnelle (qui pour moi existe autant pour les hommes que pour les femmes, seulement avec différents points de vue, bref) qui est stressante. Il faut donc trouver une activité physique qui puisse s’inscrire dans cette liste interminable de tâches à réaliser dans la journée.

Avec toutes ces contraintes et ces différentes organisations, mieux vaut choisir un sport qui se pratique partout, avec peu de matériel et à son niveau.

Le plus important dans la course à pied est de pouvoir pratiquer dès que vous en avez besoin. Il n’y a donc pas de frustration à attendre quelqu’un ou l’ouverture de la salle et pas de risque d’embouteillages, vous pouvez le pratiquer depuis chez vous.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Rénover son logement : comment rester zen pendant les travaux

Voici les avantages de la course à pied :

  • Se pratique quand on veut. C’est pratique pour s’organiser avec la vie de famille (très tôt le matin, entre midi et 2h, le soir après le travail, le week-end)
  • Sans contrainte. Vous choisissez vos horaires, la durée, le lieu, le parcours, seul ou accompagné
  • Le moment où cela vous fait du bien à vous et non pas à votre voisin ou votre ami
  • Sans risque d’embouteillage : vous pouvez démarrer votre session running depuis chez vous !

Vous voyez, faire du sport n’est pas aussi stressant que cela peut paraitre. Mettez en place la course à pied à votre rythme.

La seule contrainte lors de la course à pied est son propre objectif. Si l’objectif est bien défini dès le début, cela ne devrait pas apporter de stress, si c’est le cas, cessez l’activité et recentrez vos besoins.

4-    Courir dans la nature augmente le bien être

courir dans la nature augmente le bien-être

D’après l’étude publiée en mai 2022 (5), courir dans les espaces naturels augmenterait l’intelligence émotionnelle (gestion du stress) et le bien-être psychologique. La comparaison a été faite avec la course à pied en ville.

Vous pouvez faire le test chez vous. Préférez-vous courir en ville, en faisant attention aux piétons, aux vélos, aux feux des passages piétons, aux voitures qui ne vous voient pas ? Ou préférez-vous courir en forêt, en bord de mer, dans un parc boisé ou en montagne ?

À choisir, je préfère courir dans la nature, le paysage est reposant et permet de  découvrir également les environs.

Lorsque je cours en ville, car oui, ça arrive, je choisis des parcours avec des trottoirs et peu de feux de signalisation.

Alors, n’hésitez plus, prenez vos baskets et allez courir dans l’endroit le plus sympa de votre ville. Appréciez le bien-être psychologique que cela vous procure.

En conclusion

Alors vous l’aurez compris, la course à pied a tout pour plaire !

La course à pied augmente le bonheur, diminue le stress, l’anxiété et permet de répondre à des besoins essentiels pour chaque personne.

De mon côté, je pratique la course à pied seule, avant le réveil des enfants (pour ne pas manquer de moment avec eux et aussi parce qu’il fait moins chaud à 5h qu’à 9h à La Réunion).

Testez par vous-même. Dès que vous sentirez du stress avec le travail ou avec votre quotidien, enfilez vos baskets et allez courir. Vous reviendrez de votre séance plus détendue et plus zen !

Caroline Dijoux du blog Run au féminin

Sources :

  1. Étude de l’observatoire du Running, crée en 2018 par Sport Hereos
  2. Running en France, toujours plus nombreux.
  3. Pyramide des besoins
  4. Augmenter l’activité physique
  5. Courir dans les espaces naturels
5 commentaires
  1. Merci bcp voila ce dont tout l monde a besoin auj c est du sport merci pour ces conseils vos propos sont raisonnables et utiles

    1. Merci pour votre commentaire. Le sport en général apporte un bienfait pour le corps et l’esprit. La course à pied apporte bien des avantages alors pourquoi s’en priver?

  2. Bonjour,

    Bravo pour votre article qui montre bien que courir apporte beaucoup de bienfaits. Tout notre corps en bénéficie, en commençant par notre cerveau.

    Pour protéger notre cerveau il faut faire du sport, alors allez courir je valide totalement. Je le préconise à tous mes clients qui veulent avoir un cerveau en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.