Pour devenir plus zen au quotidien

Signer avec bébé, pour une communication zen avec son petit

signer avec bébé

Le langage des signes pour bébé, une source d’apaisement pour l’enfant et ses parents

Quel parent ne s’est pas senti impuissant face aux pleurs de son nourrisson ? Quel adulte n’a pas vécu la frustration de ne pas comprendre les mots d’un bambin de 18 mois ? Dès la naissance, le nourrisson communique avec les adultes qui prennent soin de lui. Il bouge, babille, crie, pleure… Il faudra attendre un an pour qu’émergent les premières tentatives de mots, et 2 à 3 ans pour que l’enfant maîtrise les rudiments du langage. Pendant tout ce temps, les petits se font difficilement comprendre, et les adultes peuvent mettre du temps à répondre à leurs demandes.

C’est la raison d’être de la communication signée avec les bébés : elle leur permet d’exprimer clairement leurs besoins bien avant de savoir parler ! Découvrez les dessous de cette méthode qui apporte de la sérénité aux bébés autant qu’à leurs parents !

Note : Cet article invité a été écrit par Typhanie aka Lyla Signes, du blog Lyla Signes

Qu’est-ce que la langue des signes pour bébé ?

À l’origine, le Baby Signs

La langue des signes pour bébé a vu le jour dans les années 1980 aux États-Unis. À la base de cette invention, il y a la découverte du Dr Joseph Garcia, un interprète de la Langue des signes américaine. Il remarque que les enfants de ses amis sourds communiquent avec leurs parents dès l’âge de six mois en utilisant la langue des signes. Il se demande alors si c’est possible pour tous les bébés, même ceux qui vivent dans une famille entendante.

C’est ainsi que naît cette idée de se servir de la langue des signes avec les bébés entendants.

Ce concept est ensuite étudié par deux psychologues américaines, Linda Acredolo et Susan Goodwin. Elles créent la méthode « Baby Signs » qui connaît un immense succès aux États-Unis. Elle n’arrive en Europe que dans les années 2000 avec Nathanaëlle Bouhier-Charles et sa méthode française inspirée du Baby Signs.

Depuis, la méthode a été adoptée par de nombreux parents et est de plus en plus présente dans les structures d’accueil de la petite enfance.

La langue des signes pour bébé n’est pas une langue

Inutile de maîtriser la langue des signes pour signer avec son enfant ! Le terme « langue des signes pour bébé » est d’ailleurs trompeur, car ce n’est pas une langue. Une vraie langue a une syntaxe, permet de construire des phrases complètes et de tenir une conversation.

Ce n’est pas le cas du Bébé Signe, puisque seuls les mots essentiels de la phrase sont signés. Par exemple, dans la phrase orale « Est-ce que tu as faim ? », seul le mot « faim » est accompagné du geste « faim ». Il s’agit bien des vrais signes de la Langue des Signes Française, mais on ne construit pas de phrases. Ce serait trop compliqué pour les bébés et leurs parents ! L’objectif du Bébé Signe est vraiment d’offrir un outil simple et ludique aux familles entendantes qui souhaitent communiquer de façon précoce avec leur bébé durant cette période où il n’est pas capable de parler.

 Il est donc plus juste de nommer ce concept « communication gestuelle associée à la parole », « communication signée avec les bébés » ou encore « Bébé Signe ».

Quels sont les avantages de la langue des signes pour bébé ?

Les raisons d’adopter cette façon de communiquer sont nombreuses, et ont fait leurs preuves aussi bien à la maison qu’à la crèche !

Réduire les frustrations de bébé

Quand les adultes doivent deviner ce que veut un bébé (soif, faim, inconfort dans la couche…), la frustration apparaît des deux côtés. Avec le Bébé Signe, les parents passent moins de temps à interpréter ce que bébé essaie d’exprimer. Ça réduit les malentendus et donc les pleurs. Grâce aux signes, l’enfant a un autre moyen à sa disposition que les cris pour informer les adultes de ses besoins.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  6 leçons financières pour ma fille à l'université

changer la couche bébé signes

Mieux gérer les tempêtes émotionnelles

Vers 15 mois et jusqu’à 24 mois environ, c’est la période des tempêtes émotionnelles ou « colères ». Quelle que soit l’origine de la crise (frustration, stress, fatigue, peur…), l’enfant se retrouve dans une situation où, dépassé par ses émotions, il ne parvient plus à se contrôler. En découlent des cris, des pleurs, et parfois des gestes violents envers l’adulte ou envers lui-même. Dans ces moments-là, les signes lui permettent d’exprimer ce qu’il n’est pas encore capable de dire avec des mots. Une fois les émotions extériorisées, les tempêtes s’apaisent plus vite.

Renforcer les liens affectifs

Signer avec bébé est l’occasion de regarder son enfant réfléchir et apprendre. Ce processus encourage les adultes à prêter plus d’attention aux tentatives de communication des petits. Parents et professionnels de la petite enfance s’accordent à dire que la communication signée avec les bébés incite l’adulte à être plus attentif au bébé. Un adulte qui signe avec un enfant adopte une posture posée et bienveillante : il se met à sa hauteur, prend le temps de capter son regard, parle lentement, s’applique à associer mots et signes clairement. Ce sont des moments de qualité qui contribuent à créer un lien fort avec le tout-petit, qui ressent toute la considération qu’on a pour lui.

Apaiser l’ambiance familiale

La période préverbale n’est facile ni pour les bébés ni pour les adultes qui s’efforcent de décrypter les pleurs. Les signes comme « faim », « biberon », « changer la couche », « encore » lui permettent de se faire comprendre quand ça ne va pas. Grâce à cet outil, le niveau sonore baisse à la maison ainsi qu’à la crèche !

La communication signée aide les enfants autant que les parents durant ces années pendant lesquelles le petit n’est pas encore en mesure de parler ou n’arrive pas à prononcer autant de mots qu’il voudrait.

biberon bébé signe

À quel âge commencer à signer avec bébé ?

À la naissance

On peut commencer à signer très tôt avec son bébé, et même s’entraîner avant la naissance ! Avec un nourrisson, le fait de signer des mots ou de chanter une comptine signée constitue un véritable moment d’éveil. Les mains qui bougent et les mots prononcés le stimulent visuellement et auditivement.

Les comptines signées peuvent aussi avoir un effet apaisant sur bébé. J’en ai fait l’expérience avec mon fils d’à peine un mois. Un matin, il n’était pas bien. Même dans mes bras, il pleurait. J’ai d’abord testé de multiples positions de portage : en l’allaitant, en marchant, sur le ballon de grossesse pour le bercer… Mais rien ne fonctionnait !

J’ai alors décidé de le poser et de lui faire la comptine signée du Petit escargot… Les pleurs se sont arrêtés très rapidement et il m’a regardé attentivement. J’ai fait la comptine quatre fois de suite et j’ai ensuite pu le reprendre dans mes bras sans pleurs, il était apaisé ! 

Vers 6 mois

Entre 5 et 9 mois, c’est le moment où bébé commence à comprendre les signes. Certains se mettent même déjà à les reproduire. C’est donc aussi un moment idéal pour commencer à signer les besoins : « Téter », « dormir », « eau », « changer la couche »… À force de voir l’adulte les réaliser, bébé réussit quelques mois plus tard à les reproduire !

Entre 9 et 12 mois, on peut parler de réceptivité optimale, car les bébés comprennent de mieux en mieux la communication gestuelle. C’est à cette période que la majorité d’entre eux signent leurs premiers mots. Mais chaque bébé a son rythme, et comme pour l’apprentissage de la marche ou de la propreté, tous les enfants ne sont pas prêts au même moment.

Après un an

Même entre un an et deux ans, cela reste très intéressant d’apprendre à son enfant à signer. Son développement intellectuel et moteur lui permet de comprendre rapidement l’intérêt de la communication signée. Il mémorise et reproduit les signes très vite !

Vers deux ans, l’enfant commence à parler, mais il est encore loin de pouvoir tout dire à l’oral. En combinant parole et signe, il peut se faire comprendre facilement. Et dès qu’il parvient à prononcer un mot, il délaisse naturellement le signe correspondant au profit de la parole.

Mon premier fils qui vient d’avoir 2 ans signe tout ce qu’il ne dit pas encore oralement. Cela nous permet de le comprendre sans problème depuis plusieurs mois déjà !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La diète médiatique : Augmenter l'intelligence et l'autonomie

Il est donc possible de se lancer dans le Bébé Signe à tout âge. En commençant très tôt, il faudra juste attendre plus longtemps avant que bébé se mette à signer.

signer avec bébé retard langage

Est-ce que signer avec bébé retarde l’apparition du langage ?

Bien que le Bébé Signe repose sur l’association systématique du signe avec la parole, beaucoup de parents se demandent si cette pratique peut retarder l’apparition du langage. Les différentes études scientifiques menées sur le sujet sont unanimes. Le Bébé Signe ne retarde en aucun cas l’apparition du langage.

Depuis 1980, des chercheurs se penchent sur la question. Ils se sont notamment intéressés aux répercussions que peut avoir la communication gestuelle associée à la parole sur le développement linguistique, cognitif et socio émotionnel des enfants.

Une étude de Linda Acredolo et Susan W. Goodwyn fournit une preuve solide que la communication signée avec les bébés ne gêne pas le développement verbal et peut même le faciliter, surtout dans ses premiers stades. (1). Une centaine de bébés ont été suivis de leurs 11 mois à leurs 36 mois et des tests linguistiques ont été réalisés tous les 4 à 6 mois. Ces tests ont mis en évidence que c’est surtout entre 12 et 24 mois que les bébés signeurs prennent de l’avance sur ceux qui ne signent pas.

Le fait d’utiliser les signes gestuels leur permet non seulement d’avoir un réservoir de mots de vocabulaire plus important, mais augmente aussi leur capacité à combiner les mots pour en faire des phrases ainsi que leur compréhension des phrases entendues.

Une revue systématique entreprise en 2013 a repris de nombreux travaux relatifs à l’utilisation des signes avec les bébés entendants. (2) Elle aboutit à la conclusion « qu’aucune étude n’a signalé d’effets indésirables sur le développement typique du langage » et que cela « n’interfère pas non plus avec le développement typique ou avec l’interaction parent-enfant. » 

Les parents n’ont donc pas à craindre de compromettre le développement du langage verbal de leur enfant. Ils peuvent profiter en toute sérénité de cette alternative transitoire qu’est le Bébé Signe !

Quels signes apprendre à bébé ?

Les signes des besoins et des rituels quotidiens peuvent être réalisés dès la naissance : « dormir », « téter », « biberon », « changer la couche », « aller au bain », « manger », « eau », « musique », « encore », « fini »…

Les premiers mois, ces mots sont très présents dans les routines journalières du petit et de ses parents. C’est pourquoi ce sont généralement les premiers signes que toute la famille mémorise.

Cette liste est bien sûr modulable car chaque famille a une vie différente. Si vous avez un chien par exemple, le signe « chien » fera sans aucun doute partie des premiers réalisés par votre enfant !

De 12 à 18 mois les besoins évoluent et on peut ajouter de nouveaux signes au répertoire de bébé comme « jouer », « parc », « nounou », « crèche », « travail »…

Après 18 mois, l’enfant devient capable d’identifier ses émotions. C’est le moment idéal pour lui apprendre les signes « surpris », « triste », « en colère » qui vont l’aider à extérioriser ses émotions notamment après une tempête émotionnelle.

Et à tous les âges, les comptines signées fonctionnent très bien pour éveiller bébé, l’apaiser, apprendre de nouveaux signes ou simplement s’amuser avec son enfant !

Vous comprenez mieux comment le Bébé Signe aide nos tout-petits à être plus zen et apaise aussi les parents. Apprendre à un bébé à communiquer par les gestes est à la fois passionnant, utile et amusant ! C’est une expérience enrichissante pour toute la famille qui finit souvent par convaincre les proches. Prêt à tenter l’aventure signée ? 

Typhanie, de Lyla Signes

Sources :

Crédit photo :  Getty Images Signature et Odua Images via canva.com, Lyla Signes,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.