Pour devenir plus zen au quotidien

Travaillez moins !

Pourquoi travailler moins ?Dans le domaine professionnel, j’ai constaté que la plupart des gens se retrouvent dans l’une des deux catégories suivantes :

1. ceux qui travaillent dur, sans relâche, sans jamais avoir l’impression qu’ils en font assez ou même qu’ils accomplissent bien leurs tâches

2. ceux qui remettent à plus tard ce qu’ils ont à faire et qui s’adonnent plutôt à des distractions pour ensuite culpabiliser en raison du peu de travail qu’ils accomplissent.

Peu importe la catégorie à laquelle vous appartenez, il n’est pas risqué de parier que vous passez certainement plusieurs heures sur vos tâches, ce qui finit par vous épuiser.

Vous vous retrouvez donc à bout de force.

Évidemment, il n’y a pas de recette miracle à ce problème, mais j’aimerais vous proposer dans cet article une solution qui pourrait être appliquée dans les deux catégories.

Ce que je vous recommande peut tenir en deux mots : travailler moins. Cela implique que vous :

  • faites moins de choses.
  • vous concentrez davantage sur le peu de tâches que vous décidez d’accomplir.
  • célébrez vos accomplissements.
  • vous reposez et vous vous divertissez davantage en plus de passer du temps avec vos proches ou amis.

Voyons cela du point de vue de chaque catégorie.

PS : Je sais que tout le monde n’entre pas dans ces catégories ni ne peut changer le nombre d’heures consacrées à son travail. Retenez donc de cet article les éléments qui peuvent vous être utiles et ignorez le reste.

Catégorie 1 : Ceux qui travaillent dur

C’est la catégorie dans laquelle je me trouve ces derniers temps : celle des gens qui essaient de faire le maximum. Tant qu’il y a encore des tâches inachevées (et il y en a toujours), nous avons l’impression de paresser.

Nous n’avons jamais l’impression d’en faire assez, et ce, même si les gens qui nous observent considèrent que nous sommes des bêtes de travail.

Dans ces conditions, il semble impossible de travailler moins. Toutefois, quand vous admettez que vous vous surchargez de travail, la solution devient alors évidente.

Travailler moins impliquerait de réduire le nombre de tâches à accomplir — et donc de se concentrer sur des tâches plus prioritaires.

Si vous ne pouviez travailler que pendant une heure aujourd’hui, que feriez-vous ? Comment géreriez-vous le reste des activités figurant sur votre liste de choses à faire ?

choisir ses tâches prioritaires

En vous posant ce genre de questions, vous comprenez clairement qu’il y a des tâches importantes sur lesquelles vous pouvez vous concentrer en priorité et plusieurs autres que vous pouvez en quelque sorte mettre en second plan.

Ensuite, après avoir réduit le nombre de tâches, vous pouvez vous entraîner à être plus présents pendant que vous accomplissez celles que vous jugez plus importantes que les autres.

Une fois à ce niveau, arrêtez-vous et dites-vous que vous avez eu une journée couronnée de succès étant donné que vous êtes parvenu à accomplir vos tâches importantes.

Posez-vous à présent la question suivante : si vous disposiez de deux heures de temps libre sans possibilité de travailler, que feriez-vous ?

La plupart des gens passent leur temps libre à travailler davantage ou à se divertir d’une façon ou d’une autre.

Cependant, que se passerait-il si vous profitiez de ce temps pour vous connecter aux gens qui vous sont chers ? Et si vous profitiez de ce temps libre pour prendre soin de vous, lire, jouer ou même ne rien faire ?

Catégorie 2 : Ceux qui cèdent à la procrastination excessive

J’ai fait partie de ce groupe pendant plusieurs années. Les gens qui en font partie ne pensent pas que l’approche du « travailler moins » devrait s’appliquer à eux, car ils ont déjà l’impression de ne pas travailler assez.

En général, ils culpabilisent pour tout ce temps qu’ils perdent sans faire des choses productives.

Commençons déjà par régler la question de la culpabilité. Sachez qu’elle est toxique !

Nous avons toutes sortes d’attentes envers nous-mêmes, puis nous culpabilisons lorsque nous ne parvenons pas à y répondre.

Il est plus qu’impératif de se débarrasser de tout cela et de prendre un nouveau départ.

Si tout était à refaire, que feriez-vous de votre journée ? Quels accomplissements vous donneraient le sentiment d’avoir remporté une réelle victoire ?

Pour les gens faisant partie de cette catégorie, « travailler moins » implique d’avoir moins d’heures de travail et de faire preuve d’une meilleure concentration pendant ces heures.

accomplir ses tâches

Si vous faites donc partie de cette catégorie de personnes, l’exercice que vous aurez à faire consistera à supprimer l’évitement, à éviter de gaspiller votre temps et à réduire le nombre d’heures que vous passez à travailler afin de profiter pleinement du reste de votre journée.

Si vous ne deviez travailler que pendant deux heures aujourd’hui, que feriez-vous ? Quelles tâches seraient les plus importantes à vos yeux ?

Quels accomplissements vous donneraient le sentiment d’avoir remporté une victoire ?

Une fois que vous avez identifié ces tâches importantes, prévoyez un bloc de temps, bloquez les sources de distraction et consacrez-vous à elles.

Vous pouvez opter pour des sessions de 15 à 20 minutes en mettant vos écouteurs pour mieux plonger dans un état de concentration avec une musique adéquate, ou pour des sessions plus longues.

Vous pouvez même travailler de concert avec une personne qui essaie aussi d’accomplir des tâches importantes. Aidez-vous mutuellement à vous concentrer et célébrez les victoires de chacun.

Si vous pouviez travailler moins, mais de manière plus ciblée, vous libéreriez du temps pour vous reposer véritablement.

Vous auriez du temps pour jouer, nouer des liens, prendre soin de vous, et peut-être avoir le sentiment de remporter une victoire au-delà de l’accomplissement des tâches en elles-mêmes.

Article original écrit par Léo Babauta.

Les courses frénétiques dans lesquelles nous nous engageons tous les jours nous empêchent de prendre le temps de nous ressourcer et de nous déconnecter du train-train quotidien. Et pourtant, nous en avons besoin.

Dans la vidéo que je vous invite à regarder aujourd’hui, je partage avec vous comment vous RESSOURCER et repartir en pleine forme. Et vous ? Quelles sont les techniques que vous utilisez dans ce sens ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.