Pour devenir plus zen au quotidien

Vous détendre dans la structure de votre journée

mettre en place une structure pour trouver le bonheurIl y a une chose en beaucoup de nous qui résiste à la mise en place d’une structure. En effet, nous voulons avoir la liberté de choisir de ne pas faire quelque chose, de pouvoir simplement nous détendre.

Il est vrai que le fait d’avoir la liberté de passer la journée avec le sentiment d’être ouvert et détendu est vraiment bien !

Malheureusement, les choses ne se passent pas ainsi pour la plupart des gens. Nous sommes contre la mise en place de toute structure dans notre vie et puis les choses se compliquent. Ce n’est pas un problème jusqu’à ce que ce désordre provoque de l’anxiété et que nous courions vers les distractions et le confort. Tout cela laisse place à un grand désordre.

Contre toute attente, cette situation devient une opportunité de s’entraîner à gérer le désordre et l’inconfort, de mettre en place une structure qui vous servira et de vous détendre dans cette structure afin de ne pas vous sentir débordé.

Mettre en place une structure pour vous servir

Si vous êtes contre la mise en place d’une structure — par exemple, avoir un emploi du temps qui vous contraint de faire quelque chose de manière rigide — alors vous pourriez vous demander quelle raison vous auriez de mettre en place une structure dans votre vie.

La réponse, mon ami, est que la mise en place d’une structure peut vous servir et servir ce que vous faites dans le monde. Si vous êtes un leader, si vous êtes un créateur, si vous faites quelque chose de significatif, alors demandez-vous si ce que vous faites bénéficie (ou pâtit) de l’absence d’une structure.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Embrasser l’absence de fondement

Prenons quelques exemples…

Pour ma part, je sais que l’écriture passe en second plan quand j’ai beaucoup de petites choses à faire et qui me semblent plus urgentes. Ainsi donc, toutes les fois où je dois répondre à des courriels et des messages, je bloque le temps d’écriture pour ce faire. Je suis dans mon bloc temps réserver à l’écriture au moment où j’écris cet article ! Vous, mon incroyable lecteur, êtes servi par la structure que j’ai mise en place pour écrire.

Un autre exemple : Je connais une infirmière qui est administratrice dans un hôpital et dont les journées sont pleines de folles occupations. Son problème, c’est qu’elle n’a pas assez d’espace pour souffler, pas assez d’espace pour prendre soin d’elle-même. Son équipe (et les patients dont elle s’occupe) serait donc mieux servie si elle mettait en place une structure pour s’occuper de tout (créer des blocs de temps pour répondre aux messages, etc.), mais aussi des blocs de temps pour méditer, marcher un peu et se reposer.

Quel type de structure vous servirait vous ainsi que ce que vous faites ?

De quoi avez-vous besoin pour faire de la place aux choses que vous ne parvenez pas à faire en ce moment, mais que vous vous êtes pleinement engagé à faire ?

créer une structure pour gérer son temps

Créer des blocs de temps sacrés

Une fois que vous avez déterminé les choses pour lesquelles vous avez besoin d’un peu d’espace dans votre journée, marquez-les dans votre calendrier.

Personnellement, j’ai mis en place une structure pour des activités comme l’écriture, la méditation, les pratiques de travail internes, la lecture, l’exercice, la réponse aux courriels et aux messages, le travail sur des projets.

Créez l’espace nécessaire dans votre journée. Vous pouvez prévoir de faire certaines tâches tous les jours à une heure précise ou à des heures différentes en fonction du jour de la semaine. Il se peut aussi que ce soit seulement une fois par semaine, ou trois fois par semaine.

Une fois que vous avez créé l’espace qu’il faut dans votre journée, faites-en quelque chose de sacré. C’est un espace que vous avez mis de côté pour vous servir, vous et les personnes qui vous sont chères. Ne le traitez pas à la légère. Traitez-le comme quelque chose d’incontournable et qui vous tient à cœur.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  20 choses que j'aurai aimé savoir quand j'ai commencé à faire ma vie

Pensez également à l’espace que vous utiliserez pour travailler : avez-vous besoin d’un espace tranquille ? Voulez-vous y jouer de la musique, y allumer des bougies ou le désencombrer avant tout ?

Mettez en place un rappel pour ne pas manquer ce moment. Et quand vous commencez, fixez-vous une intention quant à l’attitude que vous voulez adopter pendant ce moment.

se détendre dans la structure

Se détendre dans la structure mise en place

Maintenant que vous avez mis en place cette structure sacrée, vous pourriez constater que vous y résistez. Quelque chose à ce sujet vous semble restrictif, peut-être.

Cela vient de nos croyances sur les structures. Peut-être avons-nous l’impression que ces structures sont rigides, restrictives, étouffantes, inutiles, mornes.

Pouvons-nous au contraire la considérer comme une opportunité d’injecter de la joie et du plaisir dans notre journée ? Est-il possible pour nous de sentir que nous sommes libres de créer cet espace sacré pour nous-mêmes ?

Pouvons-nous nous entraîner à nous détendre dans l’utilisation de cette structure, afin qu’elle soit l’un des seuls tremplins qui nous permettent de décider quoi faire, sans avoir de doute ou à débattre de nous-mêmes ; un tremplin qui nous permet de faire ce qui est important à nos yeux ?

Comment serait votre expérience si vous vous détendez dans la structure que vous avez créée ? Comment serait-elle si vous trouviez liberté et joie dans la structure ? Voyez ce que c’est que d’apporter la plénitude de votre être dans vos engagements.

Article original écrit par Léo Babauta.

Et si le premier pas pour mettre en place votre structure consistait à trouver un système de productivité ? Je vous invite à en découvrir un dans la vidéo du jour.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.