Pour devenir plus zen au quotidien

Vous ne pouvez rien faire qui soit honteusement mauvais

un acte honteusement mauvaisJ’aide beaucoup de gens à gérer les problèmes auxquels ils sont confrontés et l’une des difficultés les plus importantes se présente à peu près comme suit : « je ne suis pas à la hauteur de mes attentes (ou de celles des autres) et cela me fait me sentir coupable, honteux et mal.

En fait, je suppose que la plupart des gens ont l’impression de « se laisser tomber » et de laisser tomber les autres très souvent.

J’ai dit ceci à l’un de mes clients : « il y a une possibilité pour que rien de ce que vous faites ne soit honteusement mauvais à vos yeux ».

Je pense que la même chose s’applique pour vous également. Vous ne pouvez rien faire de mal. Vous pouvez faire des erreurs ou échouer, mais cela ne peut pas être honteusement mauvais.

Comment cela se manifesterait-il dans votre cas ? Vous travaillez dur, vous échouez, et vous ne vous sentez pas mal. Vous continuez à faire de votre mieux. Vous échouez à nouveau, mais vous considérez que vous apprenez et vous vous développez. Vous continuez à vous écarter de votre plan, mais vous n’avez pas l’impression que quelque chose ne va pas chez vous.

Tout cela est paix, apprentissage, curiosité et exploration. Rien dans cette expérience n’est faux ou mauvais.

Comment serait votre vie si vous considérez que vous ne pouvez rien faire qui soit honteusement mauvais ?

Vous n’avez pas à vous sentir mal dans votre peau

Nous nous faisons beaucoup de mal. Je le sais de par ma propre expérience, mais également parce que je coache un groupe de personnes géniales. Elles sont incroyables, belles, intelligentes et ont un bon cœur. MAIS, elles ont toutes le sentiment que quelque chose ne va pas chez elles, qu’elles sont indignes et qu’elles échouent dans tout ce qu’elles font.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Un guide pour échapper au Matérialisme et Trouver le Bonheur

Oui, nous échouons, mais seulement dans le sens où nous ne faisons pas tout à fait ce que nous espérions. Tirons les leçons de cela. Utilisons cela pour grandir.

Se sentir mal ne nous sert pas. Et ne nous y trompons pas, c’est nous même qui nous causons du tort avec les attentes que nous nous fixons, les récits que nous faisons à propos de nous-mêmes et l’habitude que nous avons de nous comparer aux autres et de nous appuyer sur nos idéaux.

Nous nous faisons du mal, et cela ne nous aide pas.

ne pas avoir honte

Comment se débarrasser de la culpabilité, de la honte, de l’inconvenance

Répétez ceci plusieurs fois par jour : « je n’ai pas de raison de me sentir mal ».

Ensuite, ressentez le sentiment de bonté en vous. Vous avez les meilleures intentions. Vous avez un bon cœur. Vous voulez juste être heureux, et vous espérez être utile pour les autres et leur offrir votre attention. Vous avez beaucoup de bonté dans votre cœur.

Chaque fois que vous remarquez une pensée, un récit ou une histoire qui vous fait sentir mal ou honteux, remarquez-le. Prenez-en conscience. Puis faites-le choix de ne pas y croire — faites-le éclater comme une bulle. Conservez ce récit, mais ne lui accordez pas beaucoup d’importance. Riez, prenez-le dans vos bras, dansez avec lui, mais ne le laissez pas vous dominer.

Voici quelques façons de jouer avec le récit que vous vous faites et le sentiment de honte :

1. Ayez un mantra que vous répétez chaque fois que l’histoire réapparaît dans votre esprit. Ce mantra pour être : « je n’ai pas à me sentir mal » ou « je suis fantastique, peu importe ce que me dit cette vieille histoire dans ma tête », ou « ce que je fais en ce moment est parfaitement suffisant ». Répétez-le, criez-le, chantez-le. Amusez-vous avec le mantra. Laissez-vous aller.

2. Lorsque vous remarquez le sentiment de honte ou le récit, utilisez-le comme un signal d’alarme pour éveiller votre conscience, vous rappelant ainsi que vous devez revenir à l’expérience du moment. Continuez à vous entraîner. Quand vous êtes dans l’expérience du moment, il n’y a rien de mal. Vous pouvez sourire et respirer.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Bougez-vous les fesses : 16 moyens de rester motivé quand vous êtes sur la pente descendante

Vous ne pouvez rien faire qui soit honteusement mauvais. Vous êtes bon au fond de vous. Commencez à y croire, mon ami, et voyez si vous ne ressentez pas un sentiment de simplicité et de liberté grâce à cette façon de faire.

Article original écrit par Léo Babauta.

En guise de complément à ce qui précède, je vous invite à voir la vidéo suivante. Je partage à travers elle, un conseil pour dépasser le complexe d’infériorité et se sentir à la hauteur.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
2 commentaires
  1. Excellent article, je confirme à 200% ces mots !

    A la base nous vivons pour nous. Cependant, à cause de notre environnement (entourage, pays, régions, etc.) nous avons acquis certaines valeurs qui nous forcent à agir en fonction de ce qu’on a appris de cet environnement.

    Nous n’osons pas sortir du cadre.

    Prenons l’exemple d’une personne qui souhaite se lancer sur YouTube. Personne dans son entourage ne fait de vidéo et personne n’est adepte des réseaux sociaux.

    Cette personne aura énormément de mal à se lancer. Elle aura peur de mal faire bien évidemment, mais surtout, elle aura peur des moqueries et du jugement en général.

    C’est là qu’il est bon de se rappeler que c’est de notre vie qu’il est question et que ne peut être vraiment honteusement mauvais à nos yeux.

  2. face à certains périls , la culpabilité , la honte ou le souci de ce qu’en
    pensent les autres n’a plus de raison d’être .
    Par contre ce qui compte c’est le combat que l’on mène pour survivre en suffisamment bon état pour que la vie en vaille encore la peine. Seul le défit que l’on se livre à soi même compte car il
    n’y a plus de place pour ce soucier de l’opinion d’autrui.
    certaines personnes sont amenées par la force des choses à partir
    vivre en retrait du monde pour aller se nourrir de sagesse et quand elles reviennent elles ne voient plus rien de la même manière , pas même elles même.
    le spectre de leur conscience s’est élargi entre temps.
    Alors qu’importe ce que l’on appelle les “normes”
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.