Pour devenir plus zen au quotidien

La profonde incertitude liée au travail utile

profonde incertitudeUn homme que je connais voulait créer une organisation à but non lucratif pour aider des gens à mieux se faire entendre.

Il était très préoccupé par cette situation et savait que cela aurait un impact considérable sur les personnes auxquelles il tenait vraiment.

Cependant, il n’arrêtait pas de remettre à plus tard.

Il était dans la même situation que des milliers de personnes qui souhaitent réaliser un travail utile : écrire un livre, se battre pour ceux qui sont faibles, créer une startup, créer une application téléphonique qui pourrait changer des vies, faire du bénévolat auprès d’une association caritative, créer une entreprise qui a des valeurs. Nous reportons ce travail parce que nous éprouvons une profonde incertitude.

Cet homme, comme beaucoup d’entre vous, n’était pas sûr de pouvoir accomplir ce travail utile qui lui tenait à cœur. Il ne savait pas comment s’y prendre. Il craignait que les gens le jugent, il était inquiet de ce qu’ils pourraient dire. Cet homme ne savait pas quel chemin prendre, il était dépassé par tout ce qu’il y avait à faire, découragé par le fait de devoir tout recommencer.

Ce sont là des éléments de doute, de peur et de profonde incertitude auxquels nous sommes tous confrontés lorsque nous avons envie d’accomplir un travail utile.

Dans cette situation, cet homme a décidé de créer une liste de tout ce qu’il avait à faire. Il a choisi la première tâche de la liste et s’est dit qu’il l’accomplirait dès le lendemain.

Le lendemain, il s’est rendu compte qu’il devait organiser tous les fichiers sur son ordinateur. Oh ! Il devait aussi nettoyer son bureau ainsi que sa chambre et sa cuisine. Une fois ces choses faites, il était certain qu’il serait tout à fait libre pour commencer.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les meilleures astuces pour se motiver - 6

Le jour suivant, il commença, mais à un moment, il se demanda s’il utilisait les bons outils. Il fit donc des recherches et passa la journée à chercher les meilleurs outils pour ce qu’il avait à faire. Cela le conduisit à faire des recherches supplémentaires, de sorte qu’il n’avait pas l’impression de procrastiner.

La recherche des bons outils l’a amené à faire des recherches sur un tas d’autres choses, et cela lui a fait du bien. Il a passé des semaines à ce niveau — sans toucher aux tâches qu’il y avait sur sa liste. Il se contentait de lire, de faire des recherches et de prendre des notes. De son point de vue, il faisait un travail utile.

Cet homme décida de revenir à la première tâche qui était sur sa liste. Il décida alors de l’effectuer le lendemain. Le fameux lendemain, il choisit de vérifier d’abord ses courriels pour voir s’il y avait quelque chose d’important dans sa boîte de réception. Il a également répondu à certains messages, consulté des sites d’informations, répondu à d’autres courriels, commencé à organiser tout ce qu’il avait à faire et réglé des factures. Cela a duré plusieurs jours. Il s’est alors dit que s’il parvenait à faire toutes ces choses, il serait prêt à travailler sur son projet.

accomplir un travail utile

Vous pouvez voir où cette façon de faire mène. Cet homme a trouvé beaucoup d’excuses pour ne pas réellement accomplir le travail utile qui lui tenait à cœur. La conséquence, c’est qu’il a commencé à se sentir de plus en plus mal à ce sujet.

Toutefois, les personnes qu’il voulait servir sont celles qui ont continué de souffrir. Lui-même menait une vie assez confortable, si l’on oublie l’angoisse qu’il éprouvait parce qu’il ne passait pas à l’action. Pourtant, ceux qu’il voulait aider souffraient toujours, parce qu’il ne parvenait pas à faire face à cette profonde incertitude.

L’histoire ne s’arrête pas là. Il fuit toujours l’incertitude, mais la bonne nouvelle est qu’il est possible pour cet homme de se retourner et de faire face à cette incertitude profonde. Il peut s’entraîner à faire face à l’incertitude en toute conscience. Pour cela, il devra être vraiment courageux et accepter l’incertitude. Ensuite, il devra commencer à s’ouvrir à elle et la laisser le transformer comme un feu transforme le métal. Ce sera difficile au début, mais il peut l’accepter et même en tomber amoureux.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Article invité : Comment changer sa vie avec des rituels

La clé, c’est de s’ouvrir à la profonde incertitude qu’on ressent lorsqu’on veut accomplir un travail utile. Reconnaissez qu’il s’agit d’une composante nécessaire de ce travail, et non quelque chose à craindre, à haïr ou à éviter, mais plutôt à embrasser et à aimer. Cela ressemble un peu à l’incertitude que l’on ressent quand on tombe amoureux. À quel point une relation serait ennuyeuse sans ce sentiment d’incertitude ?

Nous pouvons apprendre à accepter l’incertitude qui accompagne le travail utile que l’on veut accomplir tout comme nous acceptons le frisson de l’exploration, de l’amour, de l’aventure, de l’apprentissage, de la création, du jeu ou du service que nous rendons à ceux que nous aimons.

Le fait de nous dévouer à ceux que nous aimons nous aide à nous ouvrir à l’incertitude profonde, à nous y détendre. En effet, nous permettons à notre esprit de s’ouvrir au-delà de notre petite personne égocentrique. Nous réalisons qu’il n’y a pas que notre propre confort qui importe, et nous nous rendons compte que les plus grandes victoires de nos vies ont été remportées dans l’inconfort et que ce n’était pas une coïncidence. L’incertitude et l’inconfort sont des éléments nécessaires pour que nous puissions accomplir quelque chose de significatif.

On peut s’entraîner à le faire avec amour.

Article original écrit par Léo Babauta.

Des millions de gens sont dans la même situation que l’homme dont il est question plus haut. En effet, beaucoup de personnes procrastinent intelligemment. Elles évitent la tâche la plus importante de leur journée tout en gardant bonne conscience. Dans la vidéo du jour, je vous lance un défi qui vous permettra de connaitre votre statut. Alors êtes-vous productif ou occupé ? Dites-le dans les commentaires !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.