Pour devenir plus zen au quotidien

6 puissants changements d’état d’esprit

adopter un nouvel d’état d’espritAyant travaillé en étroite collaboration avec des dizaines de personnes sur leur parcours de transformation, j’en suis venu à reconnaître un certain nombre de changements d’état d’esprit qui sont très efficaces.

Les personnes qui se sont efforcées de changer d’état d’esprit de cette manière ont toutes connu des transformations remarquables.

Je vais partager ici avec vous cette approche dans l’espoir qu’elle inspire votre propre transformation.

Si vous l’adoptez pleinement, elle pourrait changer votre vie.

Je ne pourrai pas parler de tout, mais ce qui sera partagé ici vous permettra d’avoir une base très solide.

1. J’ai en moi ce qu’il faut

Vous pouvez remarquer le contraire de cela lorsque vous avez peur d’être jugé, peur d’échouer, peur d’être indigne de respect ou d’admiration. Ou lorsque vous vous préoccupez de ce que pensent les autres ou que vous leur reprochez de vous donner l’impression de ne pas être à la hauteur. Ou encore lorsque vous êtes débordé et que vous pensez que vous ne pouvez pas tout faire.

Et si vous aviez déjà tout ce qu’il faut en vous, peu importe ce que vous faites ou ne faites pas ? Et si vous n’aviez plus à vous demander si vous êtes à la hauteur ou non ? Que se passerait-il si c’était votre hypothèse de base ? Alors, tout ce qui vous préoccupe devient beaucoup plus facile à gérer, car vous venez de changer d’état d’esprit.

2. Je m’autorise à ressentir mes émotions

La plupart des gens ne veulent pas être tristes ou ressentir de la peur, de la frustration, de la colère, du chagrin. Nous évitons ces émotions parce que nous pensons qu’il y a quelque chose de mal à les ressentir. Nous passons même la majeure partie de notre vie à essayer d’éviter ces émotions.

En effet, nous nous adonnons à des distractions diverses afin de les éviter ou nous les nions carrément. Et si nous nous laissions aller à la tristesse, à la peur ou la colère ? Passer par ces émotions n’est pas si difficile, même si l’expérience est un peu désagréable. Ces émotions peuvent aussi être belles, sources d’apprentissage et de sagesse, et bien plus encore, si nous nous ouvrons à l’expérience.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le pouvoir subtil de changer d’identité

Elles passent alors, et nous n’avons plus besoin de consacrer autant d’énergie à y résister et à tenter de les supprimer. Nous devenons donc plus détendus face à ces émotions. Donnez-vous la permission de les ressentir.

3. Je m’aime quand je ressens des choses

Lorsque vous ressentez des émotions, si vous êtes comme la plupart des gens, non seulement vous y résistez, mais vous vous sentez mal de les ressentir. Je ne vais pas m’étendre sur ce point, mais je vous demande de me faire confiance.

Si vous remarquiez simplement que vous ressentez une émotion (disons de la frustration ou de la tristesse) et que vous vous manifestiez de l’amour et preniez le temps de respirer profondément, l’expérience serait totalement différente.

Vous ne feriez pas tout un plat de cette émotion, mais vous vous manifesteriez simplement de l’amour. Cela change la donne, et c’est précisément le genre de résultat qu’on obtient en changeant d’état d’esprit.

4. Je ne suis pas coincé dans le schéma « Bon vs Mauvais »

Il est incroyable de constater à quel point nous nous donnons souvent tort — « je n’aurais pas dû faire cela », « je suis nul de ne pas avoir fait ceci », « je devrais avoir honte de ce que je suis », etc. Et nous faisons la même chose aux autres — « ils n’ont pas le droit de faire ceci ou de ne pas faire cela ».

Nous stressons en essayant de bien faire les choses. Et si nous sortions de ce jeu du bien et du mal ? Et si nous jouions à un jeu complètement différent, qui n’est pas contraint par ce cadre mental ? Ce jeu serait exempt de devoirs et de honte. Ceux qui y participeraient seraient libres de jouer, d’inventer, d’explorer, de créer de l’art, de s’amuser dans la joie et la bonne humeur.

5. J’ai confiance en moi

À quoi ressemblerait votre vie si vous vous faisiez confiance ? La plupart des gens sont en proie à l’inquiétude et à l’anxiété parce qu’ils n’ont pas confiance en eux. Que pourriez-vous expérimenter si vous commenciez à vous faire confiance ? Une vie plus facile et plus ludique, par exemple. Ne pensez-vous pas qu’il s’agit d’une façon incroyable de vivre ?

adopter un nouvel état d'esprit

6. Je choisis ma vie

Nous faisons souvent des choses parce que nous pensons que nous devons le faire, ou que nous sommes obligés de le faire. Agir par obligation ou parce que nous n’avons pas le choix ; quelle vie ! C’est une vie de victime et de joug. La plupart des gens ne remarquent même pas qu’ils vivent ainsi, parce que c’est tellement ancré en eux. Lorsque vous passez à un état d’esprit qui vous permet de choisir votre vie, vous faites un changement puissant. Vous vous sentez habilité et vivifié.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La joie qu’il y a à lâcher prise
Où vous situez-vous par rapport à tous ces points ?

J’aimerais beaucoup travailler avec vous en tant que coach, car il est souvent impossible de faire ce travail sans soutien.

En effet, il est de ces choses qui sont impossibles à voir par soi-même.

Cela dit, étant donné qu’il est pratiquement impossible que je coache tout le monde à la fois, voici quelques clés pour travailler par vous-même sur ces changements d’état d’esprit.

Tout d’abord, remarquez quand vous avez l’état d’esprit opposé.

Remarquez le plus souvent possible les moments où vous êtes bloqué dans l’ancien état d’esprit.

Remarquez l’impact de l’ancien état d’esprit — quel effet a-t-il sur vous, sur les autres, sur votre vie ?

Faites preuve de grâce et d’amour pour vous-même toutes les fois que vous remarquez que vous retournez à l’ancien état d’esprit.

Respirez.

Ensuite, mettez en pratique le nouvel état d’esprit.

Et si le nouvel état d’esprit était absolument pertinent ?

Donnez-lui du pouvoir ; laissez-le s’implémenter.

Par ailleurs, lorsque vous vous retrouvez piégé dans l’ancien état d’esprit — vous y reviendrez souvent — demandez de l’aide.

Demandez l’aide d’un coach, d’un thérapeute, d’un professeur de méditation ; demandez l’aide d’une personne extérieure à vous-même.

Quelqu’un qui peut vous aider à voir ce que vous ne voyez pas, et vous aider à vous exercer en dehors de cet état d’esprit qui vous nuit.

Puis continuez à vous exercer !

Cela demande beaucoup de pratique, beaucoup d’échecs, beaucoup de remises en question.

Tout cela fait partie de la pratique.

Ce n’est pas un travail facile, mais je vous promets qu’il est transformateur.

Article original écrit par Léo Babauta.

Pour compléter ce qui précède, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous dans laquelle je partage avec vous 5 habitudes pour améliorer son état d’esprit.

N’hésitez pas à partager en commentaires vos astuces personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.