Pour devenir plus zen au quotidien

En finir avec le sentiment d’être constamment à la traine

En finir avec le sentiment constant d’être à la traine : même si le titre de cet article peut paraitre prétentieux pour ceux qui font face à ce problème depuis bien longtemps, je vous prie d’aller jusqu’au bout.

L’approche dévoilée ici pourrait en effet être salutaire pour plus d’une personne.

Arthur commence sa journée en se disant : « j’ai beaucoup de chose à faire aujourd’hui ; il faut vraiment que je m’y mette tout de suite ».

Pendant le reste de la journée, il ne cesse de penser à tout ce qu’il a à faire de sorte qu’il considère qu’il est vraiment à la traine.

Sa journée se termine avec le même sentiment qui se prolonge jusqu’au lendemain.

Comme lui, un nombre incalculable de personnes font aussi face au sentiment d’être constamment à la traine.

Que pouvons-nous faire pour y remédier ?

être constamment à la traine

En général, nous nous laissons entraîner par cette peur… ou nous concluons qu’il faut tout abandonner et repartir sur de nouvelles bases.

À cause de cette peur, on peut avoir l’impression que ce sont les deux seules options que nous avons.

Mais il y a en réalité beaucoup plus d’options.

Par exemple, vous pouvez faire de l’expérience un jeu.

Vous pouvez considérer chaque activité que vous faites comme un cadeau.

De même, vous pouvez créer de l’art à partir de tout ce qui se trouve devant vous.

Ou créer une vision qui va largement au-delà de vos tâches et échéances.

Vous pourriez accéder à la transcendance.

Voyons ensemble comment en finir avec le sentiment d’être toujours à la traine.

Examiner la croyance

Avant de surmonter la peur actuelle, il est important de ralentir et d’examiner ce qui se passe.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment changer sa vie avec des rituels ?

Sinon, cela signifie simplement que nous nous empressons de sortir d’une activité que nous trouvons nulle, et nous manquons le moment spirituel qui s’offre à nous.

Profiter de ce moment spirituel consiste d’abord à ralentir et à ressentir toutes les émotions liées à ce que vous faites.

Que ressentez-vous là, présentement, dans votre corps, lorsque vous vous sentez à la traine, en retard sur tout ?

Qu’est-ce que vous ressentez ?

Donnez-vous une minute pour ressentir cette émotion et lui accorder votre attention.

Qu’est-ce que vous ressentez ?

Donnez-vous une minute pour conserver cette émotion et lui accorder votre attention.

Ensuite, vous pouvez remarquer la croyance qui vous fait vous sentir à la traîne.

D’où vient l’idée que vous êtes en retard ?

Parfois, cela vient de l’extérieur : d’autres personnes vous ont fixé des délais que vous avez du mal à tenir.

Mais le plus souvent, le problème est interne : nous pensons que notre boîte de réception devrait être vide et que toutes les tâches présentes sur notre liste de choses à faire devraient être bouclées.

Ce n’est pratiquement jamais le cas, et cette attente sera toujours source de stress.

Est-il utile de penser qu’il faut avoir tout fait et que votre boîte de réception doit être vide ?

être constamment en retard

Trouver et adopter une approche transcendante

Si vous êtes prêt à aller plus loin, vous pouvez envisager une vision de la situation beaucoup plus large que le jeu auquel vous vous livrez jusqu’ici et qui implique que votre liste de choses à faire doit être vide.

C’est un petit jeu.

Qu’est-ce qui importe le plus ?

Quel sens revêtent vos actions ?

Qu’en est-il des personnes que vous servez par votre travail ?

Qu’en est-il de l’expérience de l’émerveillement et de la joie ?

Peut-être décidez-vous que votre mission aujourd’hui est de faire un travail qui revêt un sens réel à vos yeux, mais aussi pour les autres.

Que pouvez-vous faire dès maintenant qui ait du sens ?

Qu’est-ce qui pourrait vous illuminer ou émouvoir votre âme ?

Choisissez quelque chose de plus grand que vous, et l’habitude qui consiste à courir pour en finir au plus vite commencera à s’estomper.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Débordé et stressé ? Faites un bilan de stress

En finir avec le sentiment d’être constamment à la traine

Appliquer la vision transcendante de façon pratique

C’est très bien en théorie, mais en pratique, sachez que vous serez constamment ramené à votre ancienne vision.

Commencez à remarquer quand vous vous sentez en retard.

Ralentissez et restez avec ce sentiment, comme s’il s’agissait d’un vieil ami.

Ensuite, activez votre vision plus large.

Que pouvez-vous faire maintenant à partir de cette vision plus large ?

Essayez de rester connecté à cette vision lorsque vous faites la tâche suivante.

Rappelez-vous que vous jouez à un jeu plus grand, et ressentez le sens de ce jeu, ainsi que la joie et l’émerveillement qu’il suscite.

Un moment à la fois, transcendez la petite vue en quelque chose de plus profond.

Article original écrit par Léo Babauta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.