Pour devenir plus zen au quotidien

Faire preuve de compassion envers les animaux

« La question n’est pas “peuvent-ils raisonner ?” ni “peuvent-ils parler ?”, mais plutôt “peuvent-ils ressentir la douleur ?” » – Jeremy Bentham

Faire preuve de compassion envers les animauxJ’ai déjà écrit plusieurs articles dans lesquels j’explique pourquoi il est nécessaire de cultiver la compassion dans nos rapports avec les gens qui nous entourent.

Aujourd’hui encore, j’aimerais parler de compassion, mais cette fois-ci, ce qui m’intéresse, c’est la compassion envers les animaux.

Quand nous parlons de compassion, nous le rapportons généralement aux autres êtres humains ─ la famille, les amis, les voisins, les collègues, les inconnus, les gens de par le monde, etc.

Nous sommes pleins d’empathie et de compréhension par rapport à eux et nous souhaitons que leur souffrance prenne fin ou un temps soit peu soulagée.

Nous sommes enclins à agir sur fond de gentillesse ; afin de mettre fin à la souffrance des gens de quelque façon que ce soit.

Toutefois, il y en a parmi nous qui croient aussi en la compassion envers tous les êtres vivants ; et j’en fais partie.

Beaucoup parmi nous ont des animaux de compagnie ; ou en ont eu par le passé, de sorte qu’ils peuvent parfaitement comprendre la compassion envers les animaux.

Vous ne voudriez pas faire de mal à votre animal de compagnie, n’est-ce pas ?

Et si vous étendiez cette empathie, cette compassion et cette gentillesse à tous les autres animaux, sans oublier ceux qui sont élevés et tués pour de la nourriture, des habits, ou d’autres usages similaires ?

La plupart des gens ne font pas ce lien ; car la nourriture est vue comme de la nourriture, et non comme le résultat de l’abattage d’une créature vivante et qui pouvait aussi ressentir la douleur.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  L'idée reçue du dimanche : Les cheveux et les ongles poussent après la mort

La plupart d’entre nous sont totalement imperméables à cette souffrance dans la vie moderne. Étant donné que toute une série d’étapes est nécessaire pour que la viande (ou tout autre produit) venant de ces animaux vivants arrive dans nos assiettes : l’élevage et l’abattage de l’animal se font dans une autre partie du monde. Puis la viande est traitée, conditionnée, empaquetée, transportée, découpée, cuite, servie et ainsi de suite, selon le type de nourriture.

Faire preuve de compassion envers les animaux

Si nous pouvions voir directement les conditions dans lesquelles vivent les animaux ; comment ils sont traités, comment on les nourrit et les tue, on penserait peut-être différemment.

Ce n’est pas seulement le fait de tuer un animal qui cause de la souffrance (bien que cela soit souvent fait de façon assez inhumaine) ; mais leurs conditions de vie, de leur naissance à leur mort.

Dans notre société, les animaux sont traités comme des objets sans vie et sans sentiment. Or, ils souffrent, exactement comme nous.

Je vous invite à voir ce court article comme une invitation à la remise en cause.

Notre degré d’humanité peut aussi se mesurer au degré de compassion que nous sommes capables de témoigner aux autres espèces.

Il est plus qu’important que chacun de nous prenne conscience ; un changement au niveau individuel est déjà un pas dans le bon sens.

« On reconnaît la grandeur et la valeur d’une nation à la façon dont celle-ci traite ses animaux. » – Gandhi

« Les animaux du monde existent pour des raisons qui leur sont propres. Ils n’ont pas été créés pour les humains pas plus que les noirs ont été créés pour les blancs ou les femmes pour les hommes. » – Alice Walker

Article original écrit par Léo Babauta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.