Pour devenir plus zen au quotidien

Initier les enfants à la musique classique et retrouver le calme

Profitez que vos enfants soient jeunes et qu’ils se façonnent une culture pour les éveiller à la musique classique ! En effet, c’est la période la plus propice pour leur faire découvrir et aimer un tas de choses intéressantes. Même si vous êtes néophyte, vous allez voir qu’initier vos enfants à cet art est tout à fait accessible et peu onéreux. Dans cet article j’aimerais partager avec vous différentes manières d’initier en toute facilité vos enfants à la musique classique et en plus retrouver le calme à la maison.

initier vos enfants à la musique classique retrouver le calme

Note : Cet article est écrit par Rachel du blog pianoformation.com, qui propose des explications pédagogiques, astuces et conseils pour apprendre le piano avec plaisir et aisance.

Écouter de la musique classique à la maison pendant les heures agitées pour retrouver le calme

On sait qu’il y a toujours une heure difficile où les parents sont fatigués et les enfants agités, ce qui peut générer une ambiance tendue à la maison. En effet, l’heure où les enfants prennent leur repas ou leur bain ou font le brossage des dents n’est pas le moment le plus calme et détendu de la journée… Vous allez voir que grâce à la musique classique, l’ambiance peut-être tout autre ! Dans ces moments-là, faites écouter par exemple en fond musical landante du Concerto n°21 de Mozart, et laissez opérer la magie : tout le monde se calme.

Voici une liste de morceaux à écouter en famille pour retrouver le calme à la maison :

  • Concerto pour piano No. 5 en mib majeur, op. 73, adagio, un poco mosso de Beethoven
  • Concerto d’ Aranjuez
  • Oblivion de Piazolla
  • Air de Jean Sebastian Bach
  • Les quatre saisons de Vivaldi
  • Cinema Paradisio de Ennio Moriconne
  • Adaptation du Concerto pour hautbois de Bach/ Marcello
  • Suite N°1 de Jean-Sébastien Bach

Si vous souhaitez connaître les plus beaux morceaux classiques au piano, cet article devrait vous intéresser.

Les vertus thérapeutiques de la musique classique

retrouver le calme et la sérénité

On le sait aujourd’hui, et cela n’a plus de secret pour personne, que la musique est utilisée dans le cadre thérapeutique. En effet, la musique classique surtout apaise les peurs et les angoisses. L’organisme sécrète d’abord de l’adrénaline en réponse à un élément stressant, puis, une deuxième hormone dans les minutes qui suivent : le cortisol. La musique classique a un effet surprenant sur cette dernière hormone.

La musique améliorerait les relations parents-enfants

Une étude du Journal of Family Communication montre que la musique améliorerait les relations entre parents et enfants. Jake Harwood et Sandy Wallace, auteurs de cette étude, encouragent vivement à entretenir un échange musical avec leurs enfants.

relations parents enfants avec la musique

« Dans les familles où la musique possédait une place de choix, les adolescents entretenaient de meilleures relations avec leurs parents. »

Jake Harwood et Sandy Wallace

Vous serez peut être intéressé de lire : les 6 bienfaits du piano pour votre enfant

Initiez vos enfants à la musique classique grâce aux contes musicaux

Là encore, il ne s’agit pas d’être un grand connaisseur dans ce domaine. Il vous suffit d’acheter ou de trouver en bibliothèque des contes musicaux classiques.

Nous allons voir ici combien les contes ont de nombreuses vertus. De plus, le fait d‘associer le conte à la musique classique va permettre à l’enfant de s’imprégner naturellement des mélodies associées aux émotions racontées dans le conte.

Les vertus libératrices du conte

Les contes plaisent énormément aux enfants, d’ailleurs à l’origine ils s’adressaient à toutes les générations, car ils ont de nombreuses vertus. Ils sont à la fois une mémoire, un système d’explication du monde sans que ce système ne soit jamais fermé, ils répondent aux questions que l’enfant se pose. Lorsque l’on raconte un conte à l’enfant on lui permet de s’évader par la pensée ou par l’imagination. De plus si l’histoire est soutenue par une musique, elle a plus de vie.

Écouter des contes permet d’apaiser ses angoisses car on passe souvent par plusieurs émotions et problématiques au cours de l’histoire qui vont finalement finir par se résoudre au bout du compte !

« Les contes existent depuis la nuit des temps, ils ont dû surgir pour apaiser les peurs et pour répondre à des questions qui restaient sans réponses. »

Bernadette Bricout, professeure de littérature orale à l’université Paris Diderot

livre ouvert nature

Un conte d’actualité

Par exemple, au cours et à la suite de la pandémie de la COVID 19, nous vivons dans une période où le temps est « suspendu ». La belle au bois Dormant, grand conte merveilleux accompagné par la musique de Piotr Ilitch Tchaïkovsky nous parle d’un temps suspendu et fait écho à ce que nous pouvons vivre dans ces temps d’incertitudes rythmés par les confinements et angoisses permanentes. Le récit des contes permet à l’enfant de comprendre qu’il finira par y avoir un dénouement, donc l’histoire résout une question ou une angoisse latente chez l’enfant. Les enfants éprouvent un grand besoin de se faire raconter des histoires car cela leur permet de sortir d’une réalité pesante ou angoissante.

« Lorsque l’on raconte une histoire à un enfant, son corps se relâche et son imagination se met en marche. Le conte répond à une question que l’enfant se pose.

Claude Halmos, psychanalyste et essayiste. (interview sur France Inter)

L’importance de la musique dans le conte

la flute conte musical prokofiev

Serguei Prokofiev, compositeur russe, avait pour volonté de transmettre la musique classique aux enfants du « peuple ». À l’époque, la musique classique et la culture en général étaient accessibles à tous les enfants. Il eut cette idée géniale d’écrire un conte musical pour initier et surtout faire aimer aux enfants la musique classique. Pour cela, l’histoire est animée par des personnages qui sont représentés par un instrument de musique. Tout d’abord les hommes : Petit Pierre par les violons, le grand père par le basson (imite la voix grave), enfin les chasseurs par les timbales (imitent les coups de fusil). Ensuite, les animaux : le loup par les cors d’harmonie, le canard par le hautbois, le chat par la clarinette. Les instruments sont présentés musicalement au début de l’histoire, ce qui permet à l’enfant d’apprivoiser les timbres et instruments d’orchestre.

Raconter ou improviser des histoires en musique pour retrouver le calme

raconter des histoires en musique

On peut aussi initier ses enfants en improvisant une histoire sur du répertoire musique classique. En prenant simplement une musique du répertoire de ballet par exemple et laisser libre cours à son imagination. On peut aussi raconter par exemple l’histoire qui est liée à cette musique mais raconter l’histoire à sa manière, sans lire un support écrit.

Essayez par exemple de raconter l’histoire de Roméo et Juliette et de faire écouter en même temps la musique de la danse des chevaliers de Prokofiev. Ou bien racontez par exemple l’histoire de la belle au bois dormant avec la musique pour ballet de Tchaikovsky etc…

En fait, vous pouvez raconter une histoire avec une musique qui lui correspond (s’il y en a une), mais vous pouvez aussi le faire avec une histoire qui n’est pas du répertoire. Vous choisirez dans ce cas une histoire (sans musique correspondante) avec une musique que vous aimeriez partager avec vos enfants, cela marche aussi. C’est un exercice aussi extrêmement intéressant pour les enfants car ils racontent avec leurs mots l’histoire, ce qui leur permet d’exprimer leurs émotions ou sentiments.

« C’est important de raconter et d’inventer des histoires avec leurs angoisses et aller jusqu’au bout. C’est une manière de faire sortir ses peurs, et de mettre les choses en mots. Cela permet de ne plus être dans l’étau de ces choses dans son corps et dans sa tête.»

Claude Halmos, psychanalyste

Stimuler l’imagination et la créativité

Inventer des histoires en musique stimule l’imagination et la créativité des enfants. Ainsi, ils se familiarisent naturellement, sans même s’en rendre compte avec la musique classique.

La musique permet d’exprimer ses sentiments, mais ce qui est intéressant, c’est de trouver des mots, des émotions ou sentiments en accord avec ce que l’on entend. Prêtez vous à ce jeu, les résultats sont étonnants

Conclusion pour retrouver le calme grâce à la musique classique

On peut donc initier ses enfants à la musique classique et retrouver le calme sous différents angles. Le premier, d’une manière plus passive, en écoutant simplement la musique en fond sonore, et en particulier pendant les heures agitées et stressantes. Le deuxième angle, plus actif, en racontant ou en écoutant des contes musicaux. Le troisième, en inventant des histoires soutenues par du répertoire. Outre la première manière qui permet de retrouver le calme à la maison, raconter et inventer des histoires permet de tisser des liens forts et complices. D’autant plus que nous vivons dans une époque où les personnes vivent de plus en plus dans la solitude. Donc partager des histoires en musique et dans la tendresse est la plus belle manière à mon sens d’initier à la musique classique les enfants tout en retrouvant le calme à la maison.

Rachel Bensimon du blog pianoformation.com

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.