Pour devenir plus zen au quotidien

La discipline est une illusion ; motivez-vous à la place !

J’ai récemment demandé à mes lecteurs de me suggérer des sujets sur lesquels écrire.

Un lecteur du nom de Kama a alors posté un excellent message que je m’en vais partager avec vous :

« Je pense qu’il serait excellent que vous écriviez sur la discipline, car une grande partie des choses dont vous parlez nécessitent beaucoup de discipline.

L’armée fut une excellente école pour m’apprendre la discipline, mais en fin de compte, j’ai réalisé qu’on la développe soi-même.

Malgré tout, comme la plupart des notions de la vie, il s’agit d’une habitude que l’on peut améliorer au fil du temps.

Je serais ravi de lire vos réflexions sur la question, le tout saupoudré de quelques exemples tirés de votre expérience personnelle. »

être motivé par son supérieur

Permettez-moi de commencer par la conclusion : si vous estimez que vous n’avez pas de discipline, cela veut dire que vous n’en avez pas besoin.

Ce dont vous avez besoin, c’est de vous engager à poursuivre votre objectif ou votre routine et de vous y consacrer pleinement.

Je pense que la plupart des gens estiment que la discipline est une faculté que l’on possède ou pas — certains pensent que l’on nait avec elle tandis que d’autres, comme Kama, pensent que c’est une aptitude que l’on peut développer.

Cependant, de quoi parlons-nous précisément quand nous employons le mot « discipline » ?

Si je me lève tôt tous les matins pour aller courir, cela signifie-t-il que je fais preuve de discipline ?

La plupart des gens répondraient par l’affirmative.

Cependant, étant donné que je suis une personne qui se lève régulièrement tôt pour courir (pas tous les jours), je peux témoigner que, pour ma part, je n’ai pas de discipline pour ce faire.

Je suis tout sauf une personne disciplinée, et je ne l’ai jamais été.

Alors, comment expliquer mon aptitude à me réveiller tôt, et à courir régulièrement ?

La réponse est simple : je suis motivé.

Je me lève tous les matins, non pas par discipline, mais parce que j’en ai vraiment envie — et que je me suis convaincu que c’est la bonne chose à faire.

Je sors de chez moi et je vais courir, non pas parce que je suis super discipliné, mais parce que j’en ai vraiment envie.

Prenons l’exemple d’un militaire — l’exemple type d’une personne disciplinée.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment changer sa vie avec des rituels ?

Supposons que le sergent Lamar soit un militaire endurci.

Il se réveille très tôt chaque jour, suit une routine matinale stricte, court et fait ses pompes et ses abdominaux, a un régime alimentaire sain et veille à ce que ses vêtements et son espace de vie soient impeccables.

Il est le modèle par excellence de la discipline.

Cependant, à mon avis, je pense qu’il fait plutôt preuve d’une grande motivation.

Je vous invite d’ailleurs à consulter mon Top 20 des astuces de motivation pour en comprendre les raisons :

  • Le sergent Lamar s’est engagé dans l’armée avec tout ce que cela implique. C’est un militaire à plein temps, et tous ceux qu’il connaît le savent. Il s’est pleinement engagé à mener une vie disciplinée, c’est-à-dire à respecter à la lettre toutes les exigences de l’armée telles que se lever tôt, faire de l’exercice, être propre et ordonné, etc. Ce point est le point n°2 du Top 20 des astuces mentionnées précédemment.
  • Il est au milieu d’une compétition positive avec le reste de ses collègues. Il existe une compétition entre ses collègues officiers pour savoir qui fait preuve de plus de discipline (se réveille plus tôt, court le plus, etc.) — Astuce n°3.
  • Le sergent Lamar a de très bonnes raisons (astuce n°8) de perpétuer ces habitudes à savoir préserver sa réputation dans l’armée, favoriser son ascension au sein de l’organisation, donner l’exemple à ses subordonnés, etc.
  • Il y en a beaucoup d’autres facteurs, mais permettez-moi de n’en citer que quelques-uns : le système de responsabilisation, la pression du public, des supérieurs à qui il doit rendre des comptes, les récompenses pour le respect des règles, le plaisir d’atteindre ses objectifs et de s’en tenir à ses habitudes, les compagnons d’entraînement, la visualisation de ses objectifs (même s’il ne s’en rend pas compte, le sergent Lamar a une image de ce que devrait être un homme de l’armée, et il la garde en tête chaque jour). Il y a aussi la pensée positive (astuce No. 1) — le sergent Lamar ne s’autorise pas à avoir des pensées négatives ou à se dire qu’il est incapable de tenir le coup. Il n’a pas le choix. Si un jour il commence à avoir des pensées négatives, il cessera très vite d’être le sergent Lamar.

Si vous supprimez toutes ces motivations, à savoir la pression du public, les récompenses, la pensée positive, les raisons pertinentes d’agir, la responsabilité, l’engagement total, la compétition solidaire, je suis convaincu que le sergent Lamar n’aurait plus aucune discipline.

Certaines personnes se diront : « le sergent Lamar était déjà une personne disciplinée quand il était à l’armée. Il demeure la personne la plus disciplinée que je connaisse, en tant qu’ancien militaire. »

C’est peut-être vrai (ce n’est pas toujours le cas), mais je dirais qu’il a conservé ses habitudes pour les mêmes raisons — il s’engage toujours, auprès de tous ceux qu’il connaît, à être un ancien militaire discipliné, et il a cette réputation publique à préserver.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pas le temps pour réaliser vos objectifs ? Réduisez vos engagements !

Il prend probablement également plaisir à se lever tôt, à faire de l’exercice et à rester en forme et à avoir une apparence irréprochable.

Je soutiens également que ceux qui n’ont pas ces mêmes motivations sont d’anciens militaires qui manquent de discipline.

Comment pouvez-vous donc faire preuve de « discipline » dans vos habitudes ?

trouver la bonne motivation

Trouvez la bonne motivation ! Voici quelques astuces pour y parvenir :

1. Choisissez une habitude et consacrez-y toute votre énergie. N’essayez pas de faire preuve de « discipline » dans plusieurs situations à la fois. J’ai fait cette expérience (à de nombreuses reprises) et j’ai toujours échoué. Je suis en train de reconsidérer mes objectifs pour cette année, rien que pour cette raison. Adoptez une seule habitude et concentrez-vous véritablement sur elle.

2. Élaborez un plan pour développer cette habitude. Faites le point des astuces que vous pouvez appliquer dans la liste des 20 meilleures astuces de motivation. Notez votre objectif et fixez-vous un but mesurable et réalisable, le tout assorti d’une date limite. Fixez-vous des mini-objectifs tout au long de votre progression, assortis de récompenses pour chacun d’entre eux. Établissez un plan pour contrôler vos envies de renoncer à cette habitude et pour savoir comment les surmonter !

3. Concentrez-vous sur cette habitude aussi longtemps que possible. Ne vous laissez pas distraire par quoi que ce soit. Accrochez au mur des illustrations, des citations motivantes, votre plan, une liste de récompenses, etc. Envoyez-vous des rappels par courriel. Demandez à vos proches de vous aider à vous rappeler votre objectif. Publiez des articles sur votre blog à ce propos. Faites tout ce qu’il faut pour atteindre cet objectif.

4. Configurez votre environnement de manière à entretenir votre motivation pour cette habitude au fil du temps. Prenez l’exemple du sergent Lamar. Sa vie est organisée de manière à ce qu’il ne puisse pas échouer. Organisez votre vie de la même manière, en vous motivant constamment. Faites en sorte de rester motivé aussi longtemps que possible, et pas seulement pendant quelques semaines ou un mois. Entretenez cet environnement de motivation.

5. Célébrez votre succès ! Woo hoo !!!!

Article original écrit par Léo Babauta.

Cet article n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler une ode à la discipline ; je vous encourage plutôt à trouver la bonne motivation. Toutefois, pour le boucler, je vous invite quand même à hacker votre discipline à travers un petit défi.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment se discipliner, comment etre discipliné, être discipliné, se discipliner, comment devenir discipline, devenir discipliné, comment etre plus discipline, j\arrive pas à me discipliner
11 commentaires
  1. Bon, ça c’est un article qui exprime une opinion très directement. Mais dans ces cas là, qu’est-ce que la Discipline? De la motivation déguisée?
    Je dois dire que je n’avais jamais vu ce point sous cet angle, mais je ne suis pas certaine d’être convaincue… Je vais me penchez davantage sur la question. En tout cas merci Olivier, excellente traduction! 🙂

  2. Bonjour,

    Je pense que la discipline est tout simplement le résultat d’une motivation appliquée. Tout le monde n’arrive pas à atteindre ses objectifs, car malgré la motivation, la constance ne gagne jamais du terrain…Y arriver c’est être à la base déterminé donc discipliné.

    J’espère ne pas tout mélanger…

    Merci encore pour l’article !

  3. Il me semble que certaines personnes sont par nature plus enclines aux habitudes que d’autres. Ce qui ne signifie pas nécessairement qu’ils réussissent mieux ou moins bien.
    Dans le même temps, le terme même de discipline suppose ou sous-entend la contrainte, la soumission à des règles(ou des convictions), l’obligation, et s’infliger cela à soi-même me paraît somme toute pas tellement admirable.
    A l’opposé, la persévérance générée par la volonté, la motivation, l’envie est à mes yeux plus porteuse de sens et ne participe pas à la négation de soi.
    Je suis d’accord: la discipline est une illusion!

  4. bonjour,

    Pourquoi s’infliger ? Ne peut on pas être discipliné sans pour autant subir de contrainte ? Personnellement, je pense que notre soi impérieux s’éduque, et l’éducation ne va toujours dans le sens du plaisir. Il y a des changements qui nécessitent des concessions, des efforts qui ne font pas plaisir, et même si ces changements peuvent être obtenu avec souplesse : récompenses, motivation etc…la discipline est d’atteindre son objectif. J’ai envie de perdre du poids, mais je n’aime pas me priver des bonnes choses, ma discipline me permettra d’aller jusqu’au bout malgré tout…

    C’est un peu sous cet angle que j’entends le terme.

  5. Je suis assez d’accord avec le titre, moins avec le traitement.
    Pour moi, la clé de la motivation est l’objectif. Ce qu’il faut, c’est se fixer un objectif, un vrai, qui soit choisi et bénéfique, pas un truc « parce qu’il faut bien ».
    Ensuite, le fait de se rappeler cet objectif nous motive, et nous permet de garder une discipline.
    J’en parle (indirectement) parfois sur mon blog à propos de running. J’ai quelques difficultés à courir, mais je veux le faire plus souvent, pour mon bien, et pour mon plaisir (oui, j’aime ça). Le fait de me remettre en tête l’objectif de santé, et le bien-être ressentis aide à évacuer l’instant de flemme, et à sortir. Là, j’arrive à courir 1 jour sur 2, à augmenter mon kilométrage, à m’améliorer. Doucement 😉

  6. Je cherchais les astuces pareils, qui pourront me faire voir nouvellemnt comment être motiver en chaque chose, je vais alors voir dans quelle mesure ça va evoluer apres que j’aie mis en pratique ce systeme.

    Merci,

    Mupata Franga

  7. Je trouve que l’auteur et les lecteurs sont très claire dans leur vision des choses et j’aime ce partage de philosophie qui nous permet de voir les choses de manières différentes et de les redécouvrir.

    Pour ma part, même si je ne suis pas encore arrivé à être parfaitement discipliné, je ne crois pas que la discipline est une illusion.

    Selon moi elle est juste dur à mettre en place et à maintenir.
    Cependant la discipline reste bien plus loyale et digne de confiance.

    Quant à la motivation, elle fait appelle à la passion ( ici je parle de la passion des sentiments ).

    En effet, la motivation va être généré, selon moi, par nos envies et nos désirs.

    Malheureusement, il existe une passion instinctive qui dépasse tout chez nous, c’est le flegme.

    Le principal problème qui se pose pour moi est donc le suivant:

    la motivation est une passion, par conséquent elle est éphémère et plus instable que la discipline issue d’effort durement acquis sur le temps, rendant cette dernière plus stable et plus sur.

    De plus certaines passions qui sont présentes chez nous par essence, nous dépassent et peuvent sur le long terme prendre le dessus sur la motivation elle même issue de la passion. Ce que je veux dire par là, c’est qu’un jour donné vous réussirez à vaincre le flegme ( ou autre chose ) grâce à la motivation, mais en général on arrivera pas à générer assez de motivation pour venir à bout du flegme.

    Je dois avouer que la première fois que je suis allé faire mon sport sérieusement, je l’ai fait par motivation, ensuite j’ai continué par habitude et il y a des jours où pour y aller j’ai dis à mon corps flemmard « FERMER TA GUEULE ET TRAVAILLE ».

    Voilà j’ai fait de mon mieux pour faire part de ma pensée le plus clairement possible.

  8. C’est vrai que l’on a tendance à associer le mot « discipline » à quelque chose de rigide et de rébarbatif; et je te rejoins complétement dans la notion de plaisir et de motivation.

    On ne peu devenir que ce que l’on est déjà, sans en avoir pleinement conscience, et investir dans nos plaisirs et nos aspiration donne une grande force.

    Dans mon travail avec les traders, la discipline reste une notion de base : il faut que respecte ma stratégie pour réussir. Ce type de pensée engendre une pensée très négative et peu constructive car, au bout d’un moment, ça lâche! il y a un temps pour la lutte, et un temps pour le repos.

    En dehors de cette vision j’essaye d’apporter un regard plus ludique sur la discipline : comment le respect de ma stratégie peut me donner du plaisir et de la sérénité?

    On est plus dans le « il faut….pour…. » mais dans ‘j’aime (c’est bon pour moi)….donc…. » La discipline n’est donc plus une fin mais un moyen qui va rentrer dans une vision plus globale.

    Merci pour cet article, comme toujours, très intéressant!

    Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.