Pour devenir plus zen au quotidien

Comment être zen et heureux en thèse ?

Pouvons-nous être zen en thèse ? Le doctorat peut rapidement devenir un calvaire dû au grand nombre de tâches à accomplir et à la durée limitée. Il y a tellement de choses à découvrir et de compétences à développer pendant le doctorat que nous nous retrouvons facilement dans le chaos, dans un territoire inconnu, dans lequel nous pouvons avoir l’impression de perdre le contrôle. Dans cet article, nous allons voir comment transformer le chaos en ordre pendant ta thèse pour que tu puisses enfin respirer et être zen et heureux en thèse.

Note : Cet article a été rédigé par Cyprien Guerrin du blog Vaillants Doctorants.

Ordre et chaos en thèse

Le monde d’expérience est composé de l’ordre, du chaos et de la conscience (processus gérant les 2 premiers). C’est le symbole du Yin et du Yang. Le chaos c’est l’inconnu, l’ignorance, c’est l’endroit où tu te retrouves quand les choses ne se passent pas comme prévu. Le chaos peut se transformer en ordre. L’ordre, c’est le territoire exploré, c’est la structure de notre société, c’est le connu, ce que nous maitrisons. C’est quand le monde se comporte selon nos attentes et désirs, quand le plan se passe comme prévu. L’ordre c’est lorsque tu es zen en thèse.

ordre et chaos en thèse

En commençant ton doctorat, tu vas rapidement te retrouver de territoire connu en territoire inconnu. Tu vas devoir développer de nombreuses compétences et faire des choses que tu ne maitrises pas encore. C’est pour cela que tu ne seras plus zen en thèse. Il n’est pas étonnant que le chaos prenne le dessus chez la plupart des doctorants, car faire une thèse requiert bien souvent un saut dans l’inconnu. Certaines personnes te diront même que c’est normal de souffrir pendant le doctorat, que c’est une sorte de rituel d’initiation, un rite de passage. Cependant, trop de chaos est néfastes, car tu te retrouves perdu, surmené et sans repaire. C’est souvent ce chaos qui va causer un gros stress, un stress chronique et toutes les mauvaises choses qui vont avec celui-ci. La position optimale dans laquelle tu veux te trouver est un pied dans le chaos et un pied dans l’ordre et non les 2 pieds dans le chaos. Dans cet article, nous allons voir comment transformer le chaos en ordre pendant ton doctorat pour que tu puisses enfin respirer et être zen et heureux en thèse.

Sois vrai pour devenir zen en thèse

Pour sortir du chaos, il faut que tu sois vrai, que tu te dises la vérité en étant honnête avec toi-même. Dans cette première partie, nous allons voir plusieurs domaines que tu dois clarifier pour pouvoir réduire le chaos de ton doctorat pour redevenir zen en thèse. Faire cela va te permettre de sortir du brouillard et de l’incertitude de ce qu’il y a à faire.

Les actions que je vais te proposer de faire sont des actions difficiles à faire et c’est pour cela qu’une partie des lecteurs ne vont pas les mettre en place. Ces actions sont pourtant cruciales pour devenir zen en thèse. En effet, il est très facile de procrastiner en thèse, car faire un doctorat est difficile et le cerveau préfère faire ce qui est simple. Fais partie des vaillants doctorants, des doctorants qui prennent leur responsabilité et agissent !

Se retrouver face à tant de chaos paralyse. C’est la méduse ou le Basilic dans Harry Potter qui vont te paralyser, te transformer en pierre. Nous nous retrouvons paralysés par le danger. Dans cet article, nous allons voir comment sortir de cette paralysie.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ne pas accomplir tout ce qui est sur votre liste de choses à faire

sortir paralysie reprendre confiance, la méduse

Reprends conscience de toi-même

Lorsque le chaos grandit et que les difficultés du doctorat surgissent, il est facile de se perdre et d’oublier qui nous sommes et ce que nous faisons là. C’est à ce moment-là que nous ne sommes plus heureux en thèse. Je t’invite donc à commencer par prendre le temps de te souvenir qui tu es et de l’écrire sur un papier. Cela va te permettre de te recentrer. C’est une étape clé pour réduire le chaos dans ta vie de doctorant. De plus, définir des objectifs est nécessaire pour ressentir des émotions positives et donc être heureux.

  • Qui es-tu aujourd’hui ? Quelles sont tes valeurs ? Que fais-tu de tes journées ?
  • Pourquoi veux-tu faire un doctorat ?
  • Qui veux-tu devenir dans 10 ans ? Où veux-tu aller ? Quelle est ta direction ?

Nomme tes tâches à accomplir pour compléter ton doctorat et être zen en thèse

Maintenant que tu as défini qui tu es et qui tu veux devenir, il est temps de définir les actions que tu vas devoir entreprendre pour atteindre tes objectifs, notamment pour terminer ton doctorat. Cela va t’aider à être zen en thèse.

  • Quelles actions dois-tu accomplir pour compléter ton doctorat ?

Prends le temps de rédiger TOUTES les actions que tu dois faire pour terminer ton doctorat. Cela peut être les cours à suivre, à donner, les projets à réaliser, les présentations à donner, etc. Nomme aussi toutes les choses que tu aimerais faire pendant ton doctorat qui vont t’aider à accomplir tes objectifs à long terme. Si tu ne sais pas quels sont les critères à compléter pour terminer ton doctorat, renseigne-toi. Tu vas ensuite devoir planifier ton doctorat pour rendre ces actions réelles.

Rédige tout ce que tu as en tête pour libérer ton esprit de ce trop-plein de tâches à effectuer. L’anxiété vient d’un manque de contrôle, contrôle que tu peux récupérer en rédigeant ces taches sur un papier. C’est une première étape importante, car cela va te permettre d’organiser tes pensées, rédiger aide à organiser ses pensées. Décider de garder les actions en tête peut donner un sentiment de manque de contrôle et tu ne peux être heureux en thèse si tu n’as pas le contrôle de ce qui se passe.

Nomme tes problèmes et les actions à accomplir pour les résoudre

Nommer les problèmes pour devenir zen en thèse

Maintenant que tu as défini qui tu es et ce que tu dois accomplir pour terminer ton doctorat, il est temps de nommer tes problèmes pour définir ce qui ne se passe pas comme prévu pendant ton doctorat et redevenir zen en thèse. Définis aussi ce qui pourrait aller mieux, ce qui pourrait te permettre d’être heureux en thèse. Les gens décident de ne pas définir leur problème par peur qu’ils ne deviennent réels. Cependant ces problèmes sont bien réels et ne pas les clarifier ne fait que les laisser grandir. Cela arrive souvent dans les couples. Aucun des partenaires ne veut prendre la décision de discuter des problèmes, pensant que ces problèmes vont disparaitre. Cependant, ces problèmes ne vont pas disparaitre par magie. Ignorer le problème, c’est le laisser grandir. C’est laisser grandir le dragon jusqu’à ce qu’il devienne assez fort pour te dévorer.

nommer ses problèmes grandir le dragon

  • Donc maintenant, dis-moi, est-ce que tout se passe pour le mieux dans ton doctorat ? Est-ce que chaque projet avance comme prévu ? Est-ce que tu fais ce que tu avais prévu ?
  • Qu’est-ce qui ne fonctionne pas comme prévu ?
  • Est-ce que tu fais ton doctorat ou écoutes et fais ce que tu es dicté de faire ?

Prends le temps qu’il te faudra pour nommer tes problèmes et les rédiger.

Nommer les solutions

Maintenant que tu as défini tes problèmes, il est temps de définir les actions à entreprendre pour pouvoir réduire ces problèmes. Tu dois être proactif pour résoudre ceux-ci, car il est peu probable qu’ils se résolvent d’eux-mêmes. La solution est parfois simple et consiste à être honnête et à dire lorsque nous ne comprenons pas et ne savons pas faire. Ose dire que tu ne sais pas faire.

  • Quelles actions concrètes (aujourd’hui, demain, pour la semaine et le mois à venir) peux-tu mettre en place pour résoudre chacun de ses problèmes ?
  • Est-ce qu’il y a des compétences que tu ne maitrises pas ? Devrais-tu en parler avec quelqu’un comme ton superviseur ou ton mentor par exemple ?
  • Que peux-tu faire pour être heureux en thèse ? Pour être zen en thèse ?
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Productivité Haiku : l'Art de se limiter à l'Essentiel

Planifier les actions à entreprendre et agir

La première chose à faire était donc de clarifier ce qui doit être fait pour réduire cette trop grande quantité de chaos. Il est maintenant temps de faire et d’agir, c’est l’antidote au chaos. Agis pour rendre les choses meilleures. Agis pour être heureux en thèse, pour être zen. Pour se faire, commence par planifier tes actions à entreprendre dans un agenda. Maintenant, fais de ton mieux et commence à avancer, commence à agir. Rends-toi compte que c’est possible. Avance pas à pas sans te tuer à la tâche.

Le chaos sera toujours présent

Le chaos sera toujours présent, tu ne peux t’enfermer pour l’éviter. Même au paradis, le chaos (serpent) était présent. Le chaos grandit avec le temps qui passe et l’entropie fait que ton système d’ordre va se dégénérer. C’est pour cela qu’il te faut l’entretenir, car sinon tu ne pourras pas rester zen en thèse. Il te faut créer ton arche qui va te permettre de résister et de rester heureux en thèse lorsque l’inondation se produira. Chaque semaine, entretiens ton système en revoyant les points mentionnés ci-dessus. Ce n’est pas facile à faire. Si tu laisses ton système dégénérer, ne baisse pas les bras et sois optimiste en tes capacités de réussir ton doctorat, de ramener de l’ordre, car c’est cet optimisme qui va te permettre d’y arriver.

en sécurité pendant la tempête être zen en thèse
En sécurité pendant la tempête

Que faire si trop de chaos est présent

Si tu t’es retrouvé en terre inconnue trop longtemps et que les actions précédentes n’aident pas ou que tu ne trouves même pas l’énergie de les faire, il est peut-être temps de prendre des vacances, voire quelques jours de repos. C’est peut-être la solution pour que tu puisses retrouver l’énergie nécessaire pour avancer. Les chrétiens prennent toujours le dimanche comme jour de repos, car c’est pour eux le jour du Seigneur, jour durant lequel le Seigneur s’est reposé après avoir transformé le chaos en ordre. N’hésite pas à faire de même et à prendre du repos. C’est crucial pour rester en forme et tenir au long terme. Penser que travailler sans jamais faire de pause est une bonne stratégie, c’est penser faussement, car ce n’est pas le nombre d’heures passées qui compte, mais la qualité de ces heures travaillées.

Conclusion pour être zen en thèse

Faire ces actions va te permettre de devenir plus zen et heureux, car tu vas clarifier tes objectifs et enfin savoir quoi faire. Connaitre la prochaine action à entreprendre est la clé pour ramener de l’ordre dans ton doctorat et être zen. Les actions proposées dans cet article demandent de la rétrospection, mais valent chaque semaine que tu vas y passer, car faire cela va t’aider à remettre de l’ordre dans ta vie de doctorant. Ne laisse pas ton doctorat te détruire. Ce n’est pas une option viable.

être zen en thèse sortir du chaos
« Après les ténèbres, la lumière »

J’espère que ces conseils t’ont aidé à réduire le chaos de ton doctorat et à amener de l’ordre, de la lumière.

Merci pour ta lecture, Cyprien de la communauté de Vaillants Doctorants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.