Pour devenir plus zen au quotidien

Développer une forte conscience de soi

Développer une forte conscience de soi est l’un des moyens les plus méconnus d’être heureux et d’avoir des relations saines, avec les autres et avec soi-même.

Très peu de personnes comprennent cela et, par conséquent, les problèmes dans ce domaine entrainent des problèmes dans tous les domaines de notre vie.

Permettez-moi de vous présenter quelques-uns des symptômes les plus courants d’une conscience de soi sous-développée :

  • Faire tout pour plaire aux gens
  • Éviter les conflits
  • Ne pas dire franchement ce que l’on ressent
  • Perdre sa personnalité dans une relation
  • Prendre ses distances avec son partenaire lorsqu’on a peur
  • Cacher des choses, tromper son partenaire
  • Ne pas être capable de répondre à ses besoins ou à ses émotions
  • Avoir peur de l’intimité ou des relations
  • Ne pas se fixer de limites, se sentir envahi ou surchargé par les autres au point d’en éprouver du ressentiment.

Comme vous pouvez le constater, les problèmes surviennent surtout dans les relations avec les autres (avec votre partenaire, votre famille, vos amis, vos collègues de travail, etc.).

Développer une forte conscience de soi

Et c’est précisément pour cette raison que cela affecte presque tous les aspects de votre vie, et ce même si vous êtes seul.

Si vous parvenez à développer une forte conscience de soi, vous commencerez à vous attaquer à ces problèmes et à bien d’autres, ce qui entrainera une transformation massive de votre vie.

Il s’agit évidemment d’un vaste sujet qu’il m’est impossible d’aborder en détail dans un seul article, mais allons à l’essentiel.

Votre conscience de soi se développe au sein de votre famille

Les parents considèrent souvent leurs enfants comme un prolongement d’eux-mêmes — mon enfant doit refléter qui je suis, mes enfants me valident, mes enfants font partie de moi.

Les personnes qui pensent ainsi disent toujours à leurs enfants ce qu’ils doivent faire, contrôlent leur vie ou veulent que l’enfant soit responsable de la colère, de l’anxiété ou de la tristesse du parent.

La conséquence de ce type de relation est que l’enfant grandit souvent sans avoir un sens aigu de lui-même.

Il ne sait pas comment fixer des limites parce que ses parents ne l’ont pas laissé faire.

Il ne sait pas comment répondre à ses besoins émotionnels, parce que ses parents ne le lui ont pas permis.

Ce genre d’enfants se tournent vers les autres pour refléter leur valeur, parce que c’est ce que les parents leur ont appris à faire.

Rien de tout cela n’a pour but de donner tort à l’enfant ou à ses parents. Il s’agit simplement de mettre en lumière ce qui se passe et d’essayer de comprendre comment cela fonctionne.

La conscience de soi avec son partenaire

En conséquence de tout cela, nous entrons souvent dans une relation romantique sans avoir une forte conscience de nous-mêmes. Nous pensons que nous devons plaire à l’autre personne et être validés par elle.

Nombreuses sont les personnes dans ce cas qui estiment qu’il leur faut faire un avec leur partenaire et faire disparaitre tout trait de leur personnalité afin de lui témoigner de l’amour.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ce qu'il faut pour vivre avec légèreté

Dans d’autres cas, elles ont tout simplement peur de se perdre elles-mêmes parce qu’elles n’ont pas une forte conscience d’eux-mêmes.

Ainsi, à cause de cette peur, elles fuient toutes les fois qu’elles commencent à ressentir quelque chose pour quelqu’un.

La plupart de nos problèmes viennent de là : soit nous pensons que nous devons nous perdre dans l’autre personne, soit nous nous éloignons parce que nous avons peur de nous perdre.

Ce problème peut être résolu si nous développons une forte conscience de soi.

Ainsi, nous ne nous perdons pas, pas plus que nous n’avons pas besoin de fuir quand nous nous rendons compte que nous avons des sentiments pour une personne.

Nous pouvons être proches les uns des autres sans perdre le sens de notre identité.

Commencer à développer un puissant sens de soi

Commencer à développer un puissant sens de soi

Pour développer une forte conscience de soi, il faut commencer à mieux se connaitre — sans nécessairement changer quoi que ce soit à son sujet.

Cela signifie que vous devez accepter d’avoir une forme d’intimité avec vous-même :

Connaissez vos sentiments :

Commencez à prendre conscience de vos peurs, de vos angoisses, de votre tristesse, de votre solitude, de votre ennui, de votre colère, de votre ressentiment, de votre culpabilité, de votre honte, de votre amour, de votre compassion, de votre joie et de bien d’autres choses encore. Lorsque ces sentiments se manifestent, pouvez-vous les remarquer et vous donner la permission de les ressentir ? Cela crée un sentiment de confiance en vous qui vous permet de laisser vos émotions s’exprimer librement.

Maitrisez votre discours personnel :

Remarquez ce que vous vous dites lorsque vous optez pour l’évitement, critiquez, vous plaignez, rompez des promesses faites à vous-même, faites des erreurs, etc. Quel type de langage utilisez-vous ? Quel ton adoptez-vous ? Comprendre cela, c’est comprendre comment vous avez appris à vous protéger.

Faites attention à vos sentiments :

Quand vous avez peur, que vous êtes triste, que vous vous sentez seul, que vous êtes émotionnellement épuisé… pouvez-vous trouver un moyen de prendre soin de ces sentiments ? Pouvez-vous trouver un moyen de les apaiser, de leur témoigner de l’amour, de les rassurer ? Si vous pouviez demander à un proche de vous donner exactement ce dont vous avez besoin, qu’est-ce que ce serait ? Pourriez-vous le faire pour vous-même ?

Connaissez vos désirs :

Nous sommes souvent formés à ne rien vouloir. Il n’est pas toujours bien vu de vouloir des choses. Mais qu’adviendrait-il si nous pouvions simplement nous approprier nos désirs et commencer à les reconnaitre ? Et si nous reconnaissions qu’il n’y a pas de mal à nourrir certains désirs ? Cela ne veut pas dire que nous aurons toujours ce que nous voulons — je ne suis pas en train de promouvoir l’attachement ici. Mais le simple fait de reconnaitre ses désirs peut être un puissant exercice.

Connaissez votre lumière :

Il arrive que nous ne nous attachions qu’aux parties de nous-mêmes que nous n’aimons pas vraiment. Mais la bonne chose à faire serait de commencer à voir les parties de vous-même qui sont belles — notre compassion, notre générosité, notre curiosité, notre ludisme, notre engagement, notre puissance, notre courage, notre amour, notre joie et bien plus. Ces aspects ne sont pas toujours évidents, mais ils sont toujours présents. Commencez à les remarquer et à les reconnaitre plus souvent. C’est l’essence même du développement de votre conscience de soi.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 effets apaisants de la marche

Si vous pratiquez régulièrement ces exercices, votre sens de soi se renforcera à chaque fois.

Développer une puissante conscience de soi

Se servir de ses relations pour s’entrainer

Il est préférable de développer votre sens de soi lorsque vous êtes seul – même si vous êtes en couple, ou si vous avez beaucoup de proches ou d’amis autour de vous, passez un peu de temps seul chaque jour pour vous entrainer à vous connaitre.

Cela dit, nous approfondissons ce travail chaque fois que nous sommes en relation avec quelqu’un d’autre. Il peut s’agir d’une relation amoureuse, d’une amitié, de la relation avec nos enfants, nos frères et sœurs ou nos parents, de notre relation au sein d’une équipe, de celle avec des partenaires commerciaux, etc.

Voici quelques façons de vous exercer :
  • Remarquez toutes les fois que vous cherchez à être validé par les autres. Exercez-vous plutôt à vous valider vous-même — reconnaissez votre lumière, célébrez vos victoires.
  • Remarquez quand vous vous retenez. Il se peut que vous ne vouliez pas partager vos sentiments avec l’autre personne ou que vous ayez peur d’être honnête. C’est une manière de vous retenir vous-même par peur. Lorsque vous le remarquez, faites attention à votre peur. Ensuite, voyez si vous pouvez vous ouvrir au moins dans une petite mesure. Grâce à cette pratique, vous développerez la confiance nécessaire pour vous ouvrir de plus en plus en amenant les gens à mieux vous connaitre.
  • Fixez des limites. Toutes les fois que vous avez besoin d’être seul, faites-le savoir aux autres. Remarquez ces moments où vous acceptez certaines requêtes par culpabilité et commencez à apprendre à dire non. Remarquez quand vous avez du ressentiment par rapport à certaines choses et cherchez une limite que vous pouvez exprimer sans avoir du ressentiment derrière. Quand vous constatez que vos besoins ne sont pas satisfaits, faites-le savoir.
  • Continuez à exprimer votre individualité. Ce n’est pas parce que vous êtes en relation avec quelqu’un d’autre que vous devez sacrifier qui vous êtes. Continuez de défendre vos opinions et vos désirs. Ayez des activités que vous pratiquez seul si cela participe à votre épanouissement. Utilisez les conflits pour développer votre sens de soi. Chaque conflit avec l’autre personne peut être une occasion pour vous ouvrir à elle, sans renoncer à qui vous êtes. Et même si le conflit atteint des proportions élevées — disons que votre vis-à-vis se montre méchant envers vous — vous pouvez malgré tout prendre le temps de traiter vos sentiments et vos émotions. Ainsi, même les conflits difficiles peuvent être l’occasion de se rapprocher de soi-même.
Soyez patient avec vous-même, cet exercice est loin d’être facile et vous n’y arriverez pas tout le temps.

En fait, il n’y a pas de bonne façon de procéder, il s’agit d’une exploration, d’un voyage dont la destination est la découverte de soi.

Demandez l’aide d’un ami, d’un thérapeute, d’un coach, chaque fois que vous avez des difficultés. Il n’y a pas de mal à ne pas être capable de tout faire tout seul.

Et surtout, réjouissez-vous et faites-vous plaisir, quelle que soit la situation !

Article original écrit par Léo Babauta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.