Pour devenir plus zen au quotidien

Éditer votre vie, partie 1 : Supprimer les engagements !

Supprimer les engagementsJe suis un ex-rédacteur en chef de journal, et l’une des choses que j’ai apprises dans ce métier, c’est d’éditer le contenu de façon brutale (pas de commentaires sarcastiques sur la raison pour laquelle je ne le fais pas avec mes propres articles de blog).

Nous avions une règle simple : « supprimez toutes les fioritures et vous aurez un récit vraiment captivant. »

Je veux m’inspirer de cette règle pour recommander fortement d’éditer votre vie.

Aujourd’hui, nous allons commencer par une règle simple : supprimer les engagements superflus.

La première étape consiste à faire un inventaire des engagements que vous avez ; après quoi il vous sera plus facile de déterminer ceux à supprimer.

Voici quelques exemples d’engagements que la majorité des gens ont souvent :

Le travail : nous avons un nombre incalculable d’engagements qui se rapportent au travail. Je vous invite à les lister.

Le travail annexe : certains d’entre nous sont freelances ou font de petits boulots pour gagner un peu plus d’argent histoire d’arrondir les fins de mois. Cela implique évidemment des engagements supplémentaires.

La famille : notre position de mari, de femme, de père, de mère, de fils, de fille, de frère ou de sœur implique de nombreux engagements et responsabilités.

Les enfants : mes enfants aiment jouer au foot. Ils sont membres d’une chorale, participent à des compétitions académiques, aiment le basketball, participent à des concours d’orthographe et plus encore. Chacun de ces engagements est mien également.

Les engagements citoyens : nous pouvons être bénévoles pour différentes organisations, être membres d’un conseil dans notre ville ou même présider une association. À chacune de ces positions sont attachés un certain nombre de responsabilités ; évidemment !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Six Étapes Simples pour Rendre le Courrier et la Paperasserie Moins Pénible

La religion : beaucoup d’entre nous sont impliqués avec leurs églises ou occupent une position dans l’organigramme de leur communauté religieuse. D’autres personnes s’engagent aussi à aller à l’office une fois par semaine.

Les loisirs : vous êtes peut-être un coureur ou un cycliste, ou vous créez des maquettes. Vous faites peut-être partie d’une organisation indépendante qui crée des bandes dessinées. Bien qu’il s’agisse de loisirs, ces derniers impliquent également des (roulements de tambour) engagements.

La maison : mis à part les activités et les tâches familiales que l’on fait habituellement, il y a des engagements auxquels l’on doit répondre.

Les interactions en ligne : aujourd’hui, nous sommes nombreux à être actifs sur des forums, les réseaux sociaux ou à être inscrits à des listes de diffusion. Notre activité en ligne au sein de toutes ces communautés vient aussi avec des engagements.

Il y a encore bien d’autres catégories que je ne peux pas aborder dans cet article. Assurez-vous de faire votre liste personnelle avec toutes les autres catégories auxquelles vous pensez.

apprendre à dire non

Maintenant, examinez attentivement chaque élément de la liste, et posez-vous les questions suivantes :

  • en quoi cet engagement apporte-t-il de la valeur à ma vie ?
  • à quel point est-ce important pour moi ?
  • est-ce que cela s’accorde avec mes priorités et mes valeurs ?
  • si je venais à supprimer cet engagement, de quelle manière cela affecterait-il ma vie ?
  • cet engagement particulier me permet-il d’évoluer dans mes objectifs de vie ?

Ce sont des questions auxquelles il peut être difficile de répondre, mais je vous suggère de voir si vous pouvez éliminer au moins un élément — l’élément qui vous apporte le moins de valeur par rapport au temps investi et à l’effort consenti.

Voyez l’engagement qui est le moins en phase avec vos valeurs, vos priorités et vos objectifs.

Supprimez-le, au moins pour quelques semaines, et voyez ce qui se passe ensuite.

Parcourez de nouveau la liste et voyez si vous pouvez supprimer d’autres engagements.

Le but, c’est d’éditer votre vie sans hésitation, en ne gardant que ce qui a une vraie signification pour vous.

Chaque fois que vous supprimez un engagement, cela pourrait vous inspirer un sentiment de culpabilité, parce que d’autres personnes gagneraient à ce que vous continuez de le maintenir.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment les changements se produisent-ils dans nos vies ?

Toutefois, vous remarquerez très vite que c’est un grand soulagement de ne pas réfléchir à cet engagement chaque jour, semaine ou mois.

Cela libère beaucoup de temps, et même si les autres peuvent être déçus, gardez en tête que ce qui devrait vous préoccuper dans ce sens ce sont les choses importantes à vos yeux et non celles importantes aux yeux d’autres personnes.

Si nous devions nous occuper tout le temps des requêtes des autres, nous n’aurions jamais assez de temps pour nous-mêmes.

Prenez le temps d’éditer votre vie, de supprimer des engagements çà et là, et votre deviendra plus simple.

Vous vous remercierez pour cela.

Article original écrit par Léo Babauta.

un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.