Pour devenir plus zen au quotidien

Utiliser la pleine conscience pour lutter contre le stress des fêtes de fin d’année

stress des fêtes de fin d'annéeLes fêtes de fin d’année peuvent être stressantes.

Achats, voyages, réunions de famille, surcharge de travail et tempêtes hivernales sont autant de choses qui peuvent occuper notre temps pendant cette période de fêtes.

Le chaos de nos vies se manifeste sous une forme parfois exacerbée pendant les fêtes de fin d’année.

Dans cet article, je vais vous parler de l’exercice auquel j’ai recours pour gérer le stress des fêtes toutes les fois qu’il se manifeste dans ma vie.

L’exercice en question tourne autour de deux éléments : la crispation et le relâchement.

Cet exercice de resserrement et d’adoucissement consiste à laisser la vie se décliner telle qu’elle est, sans chercher à changer les choses.

Il s’agit de se détendre dans le flux de la vie, afin d’élargir notre capacité à accepter tout.

Pour commencer, remarquez quand vous vous crispez contre ce qui vous stresse, vous angoisse, vous résiste, vous frustre ou vous submerge.

Votre corps se crispe — vous pouvez le remarquer dans votre mâchoire et votre visage, dans votre gorge ou votre poitrine, dans votre estomac ou encore en constatant comment vous fermez vos poings ou serrez vos jambes.

Nous nous crispons contre le monde, lorsque quelqu’un nous frustre ou que nous nous sentons confrontés à une situation difficile.

Cette crispation n’est pas une mauvaise chose — c’est ainsi que nous agissons en tant qu’êtres humains, pour nous protéger de l’incontrôlable, pour nous isoler de ce qui nous confronte.

C’est humain de se crisper !

Mais nous ne sommes pas limités à cette expérience.

Nous pouvons nous ouvrir à la vie, telle qu’elle est, même si elle est difficile ou inconfortable.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  16 astuces pour tripler votre productivité dans la musculation et le fitness

L’exercice du jour consiste à s’adoucir en respirant.

Lorsque vous remarquez que vous vous crispez contre la vie, inspirez simplement, lentement et profondément.

Permettez à l’air qui entre et sort de votre corps d’assouplir les parties qui sont tendues, de vous détendre de plus en plus, d’adoucir votre position face à la chose qui vous confronte.

À chaque inspiration, détendez-vous, et laissez la vie entrer.

fêtes de fin d'année

Laissez la vie être telle qu’elle est, même si elle est pleine de tension.

Il n’est pas nécessaire de changer quoi que ce soit pour l’instant — laissez la vie être et appréciez-la telle qu’elle est.

Assouplissez-vous afin de pouvoir accepter les choses telles qu’elles sont, peu importe le désordre qui prévaut.

Lorsque nous faisons cela, nous permettons aux gens d’être humains, peu importe le chaos que cela implique.

Nous nous donnons aussi l’autorisation d’être humains.

Nous permettons à la vie d’être chaotique et inconfortable, belle et pleine de surprises.

De même, nous nous accordons la permission d’aimer tout cela.

Je vous souhaite de passer une période de fêtes pleine d’amour et de revenir à vos tâches après avoir fait le plein d’énergie.

Article original écrit par Léo Babauta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.