apprendre l'espagnol sans stressCet article a été écrit par Karim, enseignant agrégé d’espagnol du blog Espagnol pas à pas – Astuces et conseils d’un prof.

Apprendre une langue, comme tout apprentissage, est un travail sur la durée. Si certains se lancent dans cette tâche assez spontanément – même s’il est bon de savoir comment bien débuter en espagnol –, d’autres ressentent plus d’appréhension devant le travail à accomplir. De même, les plus intrépides peuvent rencontrer des moments de panique pendant le processus d’acquisition de la langue. Je vous propose ici des solutions concrètes pour apprendre une langue efficacement, en laissant stress et anxiété au placard.

Le stress, c’est quoi ?apprendre espagnol sans stress

Le cœur commence à battre plus vite, la transpiration, la bouche devient sèche, l’impression d’avoir une boule au ventre. On a déjà tous ressenti ces symptômes dans certaines situations. Il n’y a pas de doute, il s’agit bien du stress. Quand on apprend une langue, ou au moment de l’utiliser pour prendre la parole, on peut ressentir ces différents symptômes.

Le stress serait la grande maladie du XXIe siècle. Selon Alexandre Dayer (médecin adjoint au service des spécialités psychiatriques des Hopitaux Universitaires de Genève), dans le cas d’une montée de stress, c’est le cerveau qui commande, plus précisément l’amygdale. Cette région du cerveau envoie un message aux différents systèmes de notre corps quand un danger est pressenti. Le système cardiaque fait s’accélérer le cœur, le système moteur cause des crispations musculaires et le système hormonal dégage de l’adrénaline.

Attention : le stress n’est pas que négatif. Il est également un stimulant qui va nous rendre plus attentif et va notamment favoriser les capacités de mémorisation. Donc, vous l’aurez compris, le stress n’est pas à bannir de l’apprentissage de l’espagnol. Il faut néanmoins apprendre à ne pas en devenir prisonnier, à ne pas le laisser durer, comme si la menace ne finissait jamais…

Il est possible d’apprendre à identifier le stress en sachant quelles situations le provoquent dans l’apprentissage. En tant que prof d’espagnol, je connais bien les situations qui stressent les apprenants – adultes et enfants – et je vous propose ici de les identifier et de les apaiser.

Pour les plus stressés d’entre vous, je vous conseille tout de même de pratiquer des exercices de relaxation que l’on apprend lors de cours de yoga ou de sophrologie, et de pratiquer régulièrement la méditation.

Le facteur de stress dans l’apprentissage de l’espagnol

Plusieurs facteurs peuvent provoquer du stress quand vous progressez en espagnol. Tout d’abord, pour les plus timides d’entre nous, il y a la peur de parler. Rassurez-vous : c’est normal de la ressentir au moment de parler pour la première fois dans une langue étrangère. C’est tout à fait banal et vécu par tous au début de l’apprentissage – moi y compris –, puisque ce n’est pas quelque chose de naturel. Il y a néanmoins des étapes qui vont vous permettre de parler en espagnol sans vous angoisser.

Tout d’abord, pour avoir confiance en vous, je vous conseille de bien apprendre l’alphabet espagnol et la prononciation. Sans vous mettre de pression bien évidemment, mais maîtriser ces deux éléments vous permettra de vous sentir plus confiant au moment de prendre la parole. Un autre conseil simple : entraînez-vous avant, seul, à voix haute, à parler espagnol. Cela vous aidera. De plus, quand vous avez franchi le cap de parler espagnol, ne repensez pas aux aspects qui ont pu rendre désagréable cette situation – s’il y en a –, mais concentrez-vous sur le plaisir ressenti d’avoir communiquer dans cette langue magnifique. Sachez entrevoir le soleil derrière les nuages !

trouver le soleil derrière les nuages

Un autre facteur de stress quand on apprend l’espagnol : la traversée du désert… Lors de la première phase de l’apprentissage, la phase de démarrage, on ressent en général de l’enthousiasme et de l’excitation. Ceux qui peuvent ressentir du stress – au moment de parler notamment – savent désormais comment agir. Puis, lorsque cette première étape retombe, lorsque l’effet « nouveau jouet » n’est plus d’actualité, on sombre petit à petit dans… la traversée du désert ! À ce moment, pas de panique une fois de plus : on est tous passés par là.

Lorsque l’enthousiasme retombe, certains d’entre vous peuvent devenir anxieux et ressentir certains symptômes décrits ci-dessus un peu avant chaque séance d’espagnol. Pour ne pas se laisser envahir par la peur de l’échec, je vous conseille fortement plusieurs astuces :

  • Visualisez votre objectif. Cela sera une source de motivation pour vous. Pour cela, mettez en fond d’écran sur votre ordinateur une image qui symbolise votre prochain voyage en Espagne ou en Amérique latine, par exemple.
  • Ne décrochez jamais vraiment plus d’une semaine… Plus vous retardez le moment d’apprendre, et plus ce sera dur pour vous. Pour ne pas tomber dans ce qu’on appelle la procrastination, établissez une règle d’or : ne jamais rester plus d’une semaine sans travailler votre espagnol !
  • Trouvez-vous un ami d’apprentissage qui vous motivera. Lancez-vous des défis avec cette personne. Le défi permet d’utiliser le « bon » stress, celui qui vous fera avancer.
  • Une dernière astuce : prévoyez des activités FUNS ! C’est important d’apprendre en s’amusant, je développe cette solution face au stress ci-dessous.

Pour garder la motivation pendant votre apprentissage, n’hésitez pas à vous rendre sur l’article que j’ai rédigé sur ce sujet, « 10 citations pour garder la motivation en espagnol », pour garder le cap ! 😉

Apprendre en s’amusant : gérer le stress pour mieux apprendre

apprendre en s'amusant

Quand on apprend l’espagnol, il ne faut pas oublier le plaisir d’apprendre. On oublie souvent cette dimension, et pourtant, elle permet d’assimiler plus rapidement et surtout de ne pas se laisser envahir par le stress devant la moindre difficulté. Apprendre une langue ne veut pas forcément dire apprendre seulement apprendre des règles de grammaire ou de conjugaison. Il est également possible d’apprendre en utilisant ses propres passions, ce qui nous fait plaisir. Quelques pistes : utilisez les films, les séries TV, les jeux vidéo, les livres ou les recherches sur internet.

Les chansons sont également un excellent moyen d’évacuer l’anxiété que l’on peut ressentir pendant l’apprentissage. L’important est de choisir une chanson que l’on aime vraiment. Voici la démarche à suivre. Tout d’abord, écoutez la chanson que vous avez choisie en espagnol et soyez curieux. Essayez d’en comprendre le thème principal. Écoutez-la une seconde fois avec le texte sous les yeux uniquement en espagnol. Pour la troisième écoute, vous pouvez regarder la traduction et y jeter un œil seulement pour les mots que vous ne connaissez pas. Notez-les sur une fiche et voilà ! Vous aurez fait une fiche de vocabulaire sans vous stresser !

Pour connaître d’autres moyens d’apprendre du vocabulaire efficacement, rendez-vous sur cet article : « Comment apprendre du vocabulaire sans l’oublier ? »

Instaurer une routine : un moyen efficace de ne pas se laisser envahir par le stress

Ce n’est pas très vendeur comme titre… et je n’y passerai pas beaucoup de temps. Mais je ne peux pas vous parler des solutions pour combattre l’anxiété sans vous parler de la routine. Elle permet justement, quand la motivation des premiers jours disparaît, de ne pas se laisser envahir par la peur de décrocher. Elle consiste en une série d’actions que l’on va répéter et que l’on fera ensuite de manière automatique. Apprendre l’espagnol est un travail sur la durée, comme je le disais, la routine est votre alliée !

Voici quelques éléments pour une routine réussie :

  • Au début de chaque séance, revoyez le cours précédent. Cela vous rassurera et vous permettra de consolider vos acquis.
  • Se faire des fiches est un très bon moyen de lutter contre la peur de se sentir perdu. Vous matérialisez ainsi vos avancées et elles sont très utiles pour les révisions.
  • Ayez le bon rythme quand vous travaillez. Faîtes des séances courtes mais plus souvent dans la semaine, qu’une très longue. L’appréhension devant la tâche diminuera.

Un dernier conseil pour apprendre sans stress ? J’enfonce peut-être une porte ouverte, mais sentez-vous simplement libre d’apprendre, libre d’utiliser l’espagnol et d’explorer la culture espagnole et d’Amérique latine. Redressez-vous, respirez un bon coup, sentez-vous libre et bon départ ! 😉

liberté nouveau départ

Karim du blog Espagnol pas à pas – Astuces et conseils d’un prof.

Crédits Photos : Piro4d, Rayan McGuire, PublicDomainPictures, Unsplash, Fradellafra

Tags: , , , , , , , ,

4 commentaires on Comment apprendre l’espagnol sans stress ? Les solutions concrètes !

  1. Azmi dit :

    Bonjour olivier,

    Merci Olivier pour cet article très très intéressante comme idées☆☆☆☆☆

    Ya….! Very Good ideals!!!

    Merci Karim pour ton blog vraiment des idées splendide je suis d’accord avec toi ce tout à fait vrai!!!

    Excellente journée!

    Good jobs olivier☆☆☆☆☆

  2. Val dit :

    Ce qui est stressant, c’est de aller en Espagne et de pas pouvoir parler espagnol sur la Costa brava, sous peine de… Alors que c’est la langue qu on a apprise à l’école !

  3. Vincent dit :

    Excellent article ! Il est vrai qu’apprendre une langue peut être facteur de stress est d’angoisse, en particulier pendant les examens.
    Tu livres ici d’intéressants conseils, merci Olivier ! 🙂

  4. Ogier DOLLÉ dit :

    Super article Karim !! 🙂

    Merci beaucoup !

Laisser un commentaire