L'ennuiLa guerre entre l’existence et le néant est la maladie sous-jacente du vingtième siècle. L’ennui tue plus d’existences que la guerre – Norman Mailer

Je ne suis pas du genre à tomber dans l’ennui, du tout… mais un certain nombre de lecteurs m’ont posés cette question : Que dois-je faire si je m’ennuie mortellement au travail ?

Cela m’a fait stopper net, de me dire que je ne peux pas me rappeler m’être jamais ennuyé au travail. Et j’ai réalisé : je fais toujours en sorte d’être occupé, en faisant quelque chose, que ce soit productif ou non.

Parfois, je suis en train de créer un nouveau projet, ou de m’améliorer un tant soi peu… mais parfois je trouve intéressant de juste lire du contenu en ligne ou de trouver un jeu de solitaire cool pour y jouer (Bon OK, je n’ai pas joué à des jeux depuis longtemps, mais Freecell s’est avéré être un poison de choix quelques années auparavant).

Donc la réponse courte : trouvez juste des choses qui vous amusent. Gardez votre esprit occupé. Mettez-vous au défi. Parlez à quelqu’un. Sortez de votre moule.

La réponse longue a quelque chose à voir avec le fait d’analyser pourquoi vous vous ennuyez au premier abord. Est-ce que c’est votre travail qui est ennuyeux ? Faites vraiment un travail que vous aimez ? Est-ce qu’il y a un moyen de commencer à poursuivre quelque chose de mieux ? Ou avez-vous déjà un super travail, mais quelque chose ou quelqu’un vous empêche d’en profiter ? Et que pouvez-vous faire pour améliorer la situation ?

Je ne vais pas continuer plus avant la réponse longue dans cet article, mais plutôt vous donner quelques idées pour la réponse courte. Ce n’est pas une liste exhaustive d’idées. Juste quelques trucs que j’ai utilisé pour garder mon esprit occupé – choisissez et prenez ceux qui peuvent marcher pour vous.

1) Créez un nouveau challenge. Je crois que c’est de loin le meilleur conseil de la liste, mais vous pouvez ne pas être d’accord. Souvent nous nous ennuyons parce que nous n’avons pas de challenge – les choses sont trop faciles ou sont routinières. Donc au lieu d’attendre que quelqu’un créé un challenge pour vous, faites-le vous même. Comment pouvez-vous vous challenger ? Donnez-vous un nouveau but au travail. Mettez-vous pour être plus productif que jamais. Explorez un nouveau projet. Définissez des objectifs personnels et poursuivez les. Tout ce qui peut vous exciter et supprimer l’ennui.

2) Recherchez votre prochain job. Si votre travail est le principal moteur de l’ennui dans votre vie, vous avez peut-être besoin d’aller voir ailleurs. Mais au lieu de le quitter brusquement, commencez par préparer votre prochain mouvement d’abord. Recherchez autour de vous des opportunités, appelez des personnes, mettez à jour votre CV et envoyez le à quelques entreprises, envoyez quelques courriels. Trouvez quelque chose qui ne vous ennuiera jamais, quelque chose qui vous passionnera.

3) Listez les buts de votre vie. Que voulez-vous accomplir dans la vie ? Pas seulement au travail, mais personnellement ? Si vous avez listés vos buts dans le passé, c’est toujours une bonne chose de les mettre à jour. Ensuite choisissez un de ces buts pour l’accomplir cette année. Maintenant réfléchissez à ce que vous pouvez faire aujourd’hui pour vous approcher davantage de ce but, même si c’est juste un petit pas. Faites rouler la balle. Faites le tous les jours – rapprochez-vous de votre but et éloignez-vous de l’ennui.

4) Lisez Habitudes Zen. Ou quoique ce soit d’autre. Si c’est quelque chose qui va améliorer votre vie, c’est encore mieux. Limitez-vous juste sur le temps que vous passez à lire chaque fois, parce que vous ne pourrez pas lire toutes les archives d’Habitudes Zen en une fois.

5) Épurez votre espace de travail. Si je n’ai rien de mieux à faire, je nettoie mon bureau (s’il y a quelque chose dessus), ou je commence à promener autour de moi un oeil critique sur tout ce qui est visible et je me demande “Est-ce que cela a réellement besoin d’être là ? Comment puis-je simplifier ceci ?”. Bizarre je sais, mais j’ai un espace de travail singulièrement épuré. Juste là, mon bureau c’est une table, mon iMac, et rien d’autre. Pas de fichiers, pas de papiers, pas de fournitures de bureau, rien. Tout est fait sur mon ordinateur, et j’apprécie beaucoup cela. Rien sur mes murs. Vous n’avez peut-pas besoin de quelque chose d’aussi spartiate que cela, mais épurer peut être très amusant.

L'ennui

6) Adopter un hobby. Mon hobby (avant que cela ne devienne ma profession) était de blogguer… Je le faisais au travail sur mon temps libre, ou avant ou après le travail. Tout le monde ne pas faire ses hobbies au boulot – la colle de votre maquette d’avion peu ennuyer vos collègues, par exemple – mais parfois vous pouvez simplement lire pendant que vous êtes au travail. J’étais honnête à propos de mon activité de blogging et de freelance avec mon patron, mais beaucoup de personnes le font dans le dos de leur employeur. Je ne recommanderai pas cela, mais faites juste attention à ne pas vous faire virer.

7) Faites de votre travail un jeu. Vous pouvez faire un jeu de n’importe quoi. Regardez combien de widgets vous pouvez lancer en 10 minutes. Faites comme si vos collègues étaient de vilains méchants. Imaginez que vous êtes un agent de la CIA déguisé, et que personne ne le sait. Ou un princesse de conte de fée. Tout ce qui peut vous venir à l’esprit :).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi "Quelle est la prochaine action" est la Plus Importante Question

8) Formez vous. A Guam, nous appelons cela “edumacation”- ce n’est pas un vrai mot, mais nous aimons jouer avec l’Anglais. Quel que soit le nom que vous lui donnez, vous pouvez améliorer vos connaissances en ligne, dans n’importe quel domaine – qu’il soit relatif au travail ou non. Soyez votre propre professeur. Wikipédia est une place géniale pour commencer, mais si vous voulez obtenir un savoir spécialisé dans n’importe quoi, bifurquez ailleurs.

9) Améliorez vos compétences. Dans le même ordre d’idées : choisissez une compétence qui a besoin d’être améliorée, et mettez-vous au défi de devenir meilleur. Que ce soit la programmation d’ordinateurs, la rédaction, travailler avec Adobe Indesign, ou quoi que ce soit. Perfectionnez vos compétences – vous pourrez les utiliser plus tard dans votre carrière, trouver un nouveau travail ou devenir indépendant. Ou juste avoir la satisfaction de savoir que vous êtes au top de ce que vous pouvez faire avec cette compétence.

Lire aussi : comment ne pas stresser pour rien

[ad#zen-milieu-ab]

1) Jouez au Sudoku. Peut-être pas le jeu le plus intellectuel de tous les temps, ou le plus excitant… mais je le trouve plutôt amusant. J’y ai seulement joué un peu et ne suis jamais devenu addict comme d’autres personnes que je connais, mais je dois admettre que c’est un moyen agréable de passer le temps.

2) Choisissez un fond d’écran apaisant. J’aime faire cela lorsque je procrastine. Je vais surfer, sur flickr ou sur un autre site de fond d’écran et je navigue dedans jusqu’à ce que je trouve un image très simple et très apaisante. Je fais cela peut-être une fois par mois. En fait, je vais faire cela maintenant !

3) Faites quelques pompes et abdos. Si vous vous ennuyez, vous pouvez tout aussi bien commencer à entretenir votre forme. Vous pouvez faire des pompes et des abdos sur le sol juste à coté de votre bureau (ou dehors si vous vous inquiétez à l’idée que vos collègues puissent vous voir). Ou grimpez quelques marches, ou faites des squats et des flexions, ou des dips sur votre chaise.

4) Prenez un jour ou deux de congés. Parfois vous avez juste besoin de vous rafraîchir, de recharger vos batteries, avant de repartir. Ne faites aucun travail pendant que vous êtes en congés. Lisez, ou dormez, ou faites de l’exercice, ou tout ce que vous voulez. Sortez le travail de votre tête. Pensez à vos priorités. Sortez dans la nature. Reconnectez-vous avec votre vie. Ainsi, vous ne laisserez aucune place à l’ennui.

5) Faites une promenade. Souvent c’est tout ce dont j’ai besoin, en particulier si je suis resté assis toute la journée et que mon sang s’accumule dans mes fesses et mes cuisses. J’ai besoin de faire circuler tout ce sang ! Sortez, marchez un peu, regardez les personnes, regardez la nature, pensez à votre journée et votre vie et les personnes qui sont dedans.

6) Buvez un peu d’eau. La déshydratation peut nous fatiguer et nous rendre léthargiques. L’eau peut nous ressourcer. Buvez tout au long de la journée – vous devrez peut-être aller plus souvent aux toilettes.

7) Appelez un être aimé. Quel meilleur moment pour appeler quelqu’un pour rattraper son retard, pour lui dire que vous l’aimez, pour juste dire bonjour… que quand vous n’avez rien de mieux à faire. C’est un bon moyen de rester connecté.

8) Lisez. J’aime prendre un roman avec moi partout où je vais. Ensuite je le sort dès que j’ai du temps libre, quand j’attends dans le cabinet du docteur, dans la queue à la poste, quand je pilote ma Formule 1… vous voyez. Si ce n’est pas un roman, prenez avec vous un dossier “à lire” avec des choses que vous voulez ou devez lire mais n’avez pas le temps pour le faire tout de suite… et sortez le à votre bureau quand vous vous ennuyez. Vous pouvez avoir un dossier “à lire” sur votre ordinateur aussi.

9) Commencez à écrire votre roman. Beaucoup d’entre nous ont un roman qui tourne dans nos têtes et nos cœurs, attendant de sortir. Eh bien, commencez à le faire sortir, monsieur (ou madame). Commencez juste par écrire quelques notes, réfléchissez aux personnages et à l’intrigue et à quoi diable se rapporte ce livre au final. Le livre ne va pas sortir de lui-même.

10) Faites une sieste. Si vous n’avez pas un bon endroit pour le faire, vous pouvez vous blottir en dessous de votre bureau avec un pull, ou allez dans votre voiture et dormir. J’ai appris comment m’endormir sur ma chaise, mais Dieu merci je travaille à la maison et je peux aller dans mon lit en cas d’urgence.

11) Créez un nouveau projet ou un nouveau rôle. Si les choses commencent à stagner au travail, commencez quelque chose de nouveau. Créez, innovez pour éviter l’ennui. Qu’est-ce que vous pouvez faire qui ait un impact pour votre entreprise et pour vous-même, pour votre carrière ? Si vous êtes coincés dans un rôle sans intérêt, créez un nouveau rôle pour vous-même. Cela n’a pas d’importance si ce n’est pas dans la description de votre travail. Trouvez quelque chose qui n’est pas fait par quelqu’un d’autre, quelque chose qui a besoin d’être fait ou qui n’a pas encore été pensé, qui pourrait vraiment bénéficier à votre entreprise – et prenez sur vous de le faire. Vous aurez peut-être besoin d’en parler à votre patron, mais parfois vous pouvez juste commencer quelque chose et informer la hiérarchie après. Si c’est bon pour l’entreprise, et s’ils sont intelligents, ils seront heureux.

nouveau projet

12) Écrivez une lettre d’amour. Si vous aimez quelqu’un, écrivez lui une lettre pour lui dire pourquoi vous l’aimez. Il aimera cela. Les courriels sont bien, mais un papier et un crayon sont encore mieux.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Esprit Zen : Comment ranger

13) Faites une petite chose pour vous rendre plus riche. Cela peut être de créer un compte d’épargne que vous n’avez pas encore, ou mettre en place un transfert automatique entre des comptes et épargner à chaque jour de paie, ou faire des recherches sur des actions ou des trackers , ou simplement lire Get Rich Slowly ou The Simple Dollar pour apprendre les bases de la finance personnelle.
NDT : En Français sur le même sujet, je vous recommande les excellents blogs Plus Riche et Esprit Riche.

14) Écrivez un article de blog. C’est quelque chose que j’aime faire quand les choses commencent à ralentir et que l’ennui s’approche. J’ouvre juste un fichier texte et je commence à écrire. J’aime les listes, bien sûr (vous devriez savoir cela maintenant), donc souvent je commence juste par écrire une liste, et par mettre mes idées sur le papier. Si les choses ralentissent vraiment, j’écris l’article en entier. Je peux toujours le poster plus tard si nécessaire. Soyez sûr d’aimer le sujet sur lequel vous écrivez.

15) Faites une course. Cela peut-être aussi bien au bureau (“où est cette cartouche d’encre dont j’ai eu besoin toute la semaine ?”) ou en dehors du bureau (“je devrai vraiment acheter du papier toilette aujourd’hui !”). Cela vous fait bouger, cela vous éloigne de la scène de votre ennui, et cela vous fait accomplir quelque chose d’utile.

16) Mettez à jour vos finances personnelles. J’avais pris l’habitude de gérer mes finances avec Microsoft Money, mais je suis depuis passé sur Google spreadsheet, c’est en ligne et accessible de n’importe où. J’ai considéré d’autres solutions en ligne, mais personnellement j’aime garder les choses aussi simples que possible. Quelque soit la manière dont vous le faites, c’est une bonne idée de mettre à jour votre système de gestion de finance une fois par semaine environ, afin que vous sachiez où vous en êtes et pour vous permettre de ne pas trop dépenser. Vous avez un peu de temps libre ? Mettez à jour.

17) Méditez à votre bureau. Certaines personnes dirons que c’est juste un terme fantaisiste pour dire “une sieste”. Mais pour moi le point clé n’est pas de m’endormir, mais de fermer mes yeux et de me concentrer sur ma respiration. Rien de New-Age là dedans – cela ramène votre concentration sur le présent et vous calme. Parfois cela vous calmera tellement que vous tomberez endormi. Je dis, d’une pierre, deux coups.

18) Organisez vos fichiers. OK, cela peut sembler ennuyeux à beaucoup de personnes, mais j’aime organiser les choses. J’obtiens une satisfaction perverse à purger les choses inutiles et de les rendre plus petites, plus ordonnées, et rangées. Et cela ne prend pas beaucoup de temps.

19) Nettoyez votre boîte aux lettres. J’ai du plaisir à avoir une boîte aux lettres vide, que ce soit ma boîte électronique ou son équivalent physique. Plongez dedans jusqu’à ce qu’elle soit vide – vous n’avez pas à faire tout ce qui se trouve dans votre boîte, mais mettez juste une note dessus dans votre liste de choses à faire si vous planifier de le faire plus tard (ou effacez, archivez, transmettez, ou faites le maintenant). Vous avez mille ou deux mille courriels dans votre boîte ? Mettez les dans un répertoire temporaire et faites les plus tard, ce qui vous permet de commencer avec une boîte comme neuve. Avec de la chance, vous n’aurez pas besoin de tous les faire du tout. Maintenant gardez juste votre boîte vide à partir d’aujourd’hui.

20) Faites monter le son. Quelques morceaux funky ou enjoués peuvent juste faire l’affaire. Ils peuvent rendre n’importe quel travail bien plus amusant. Jouez le par vos hauts-parleurs si vos collègues ne sont pas dérangés, ou branchez les écouteurs. En ce moment sur ma liste : Radiohead, Clap Your Hands Say Yeah, the Yeah Yeah Yeahs, Jack Johnson, Snow Patrol … je pourrai continuer encore et encore.

21) Soyez fou ! Parfois nous avons juste besoin de nous déconnecter pour combattre l’ennui. Commencez à chanter à plein poumons ou dansez dans le bureau. Bien sûr, les gens peuvent vous fixer ou rire, mais un peu de fun au bureau n’est pas une mauvaise chose. Ou sortez de votre bureau et faites quelque chose de fun ou de dingue. Une après-midi de folie ne vas pas vous tuer (enfin, restez à l’écart de choses qui sont illégales ou dangereuses, si possible). Mieux, cela vous permettra de lutter efficacement contre l’ennui.

Article original écrit par Léo Babauta.

Au départ, combattre l’ennui peut sembler difficile, parfois impossible. C’est ce que votre esprit et la réalité externe veut vous faire croire. Toutefois, lutter contre l’ennui peut même devenir amusant dans certains cas. En effet, chercher à échapper à l’ennui peut vous amener à vous pencher sur un nouveau projet. Vous pourrez ainsi faire parler votre créativité et votre esprit d’innovation.

Je vous laisse avec cette vidéo complémentaire qui livre d’intéressantes astuces pour éviter l’ennui.

 

 

[ad#zen-bas]

Recherches utilisées pour trouver cet article :

ennui au travail, ennui mortel, je m\ennuie au travail, ennui au travail que faire, je mennuie au travail, ennui que faire, s\ennuyer au travail, je m\ennuie que faire

Tags: , , , ,

11 commentaires on 30 choses à faire pour éviter de sombrer dans un ennui mortel au boulot

  1. Michael dit :

    L’ennui est l’un des fléaux de la société moderne. Il est considéré comme normal par beaucoup d’entres nous car depuis l’école on nous apprends qu’il est normal de s’ennuyer. On nous apprends aussi qu’on ne peut pas s’y soustraire (obligé d’assister au cours). Personne ne doit accepter l’ennui longtemps, c’est l’opposition de la satisfaction !

  2. Argancel dit :

    L’ennui est même l’opposé du bonheur d’après Tim Ferriss dans le livre “La semaine de 4 heures”.

  3. Olivier dit :

    Et je suis bien d’accord avec Timothy Ferris ! Son livre est exceptionnel et m’a appris un nombre de choses incalculables que je ne peux pas lister.

  4. Claire dit :

    Je ne connais pas le livre de Timothy Ferris…
    … et je sais que, par ennui (?), je suis capable de procrastiner pendant des heures, voire plusieurs journées d’affilée.
    L’une de mes résolutions de début d’année sera de venir lire Habitudes Zen, chaque fois que je procrastine ou de relire les notes que j’ai prises et complétées de cet article.
    Pour cet article : Merci !

  5. diga dit :

    ah j’adore la liste des musiques que vous donnez a la fin de l’article , c’est juste , génial , personne ne connait clap your hands say yeah !! c’est tellement bien !!!!!

    • lorenzo dit :

      Bonjour,
      je dois arriver un peu tard mais où est cette liste of music dont vous parliez, yes, please!?

  6. Rama dit :

    OK ceci est une copie exacte du site zenhabits o_O . Creativite zero vraiment je suis deçue…

  7. Nadia dit :

    Suis-je la seule à penser que les gens n’estiment pas la chance qu’ils ont à “s’ennuyer” au regard de ceux qui ne savent plus ou donner de la tête tellement ils sont débordés?
    J’ai connu toutes les situations: rythme normal, ennui à ne rien faire, et au bord du burn-out selon les endroits où j’ai travaillé.
    Le rythme normal est le mieux, mais à choisir entre les deux extrémités, je préférerais largement “m’ennuyer” et cela ne m’ennuierait même pas connaissant ma chance…

  8. vanessa dit :

    Perso j’étudie une langue au boulot, mais uniquement quand je n’ai rien à faire 🙂
    avant ça j’ai écrit une saga (10 livres) 😀

  9. Gaëlle dit :

    Merci pour toutes ces idées, mais peu sont applicables pour moi, car je travaille en open-space, donc difficile d’écouter de la musique à fond ou de dormir sur son bureau, ou c’est la porte assurée ! (et je n’ose pas imaginer si mon patron me surprenait en train de faire un sudoku ou d’autres activités qui ne sont pas en relation avec “mon travail”) j’écoute la musique avec des écouteurs, mais parfois, j’ai envie de danser et bien sûr, ce n’est pas possible !
    Et je connaissais le blog “Devenir riche”, mais par contre, l’accès à l’autre blog est “seulement pour les invités”, dommage.

  10. […] Pour ceux qui ne connaissent pas Olivier Roland, je vous fais un lien vers un article de son blog Habitudes Zen que j’apprécie particulièrement : 30 choses à faire pour éviter de sombrer dans un-ennui mortel au boulot. […]

Laisser un commentaire