La course à pieds est aussi vieille que l’humanité, et en même temps une activité très récente. Avant 1960, très peu de personnes couraient. Encore jusqu’à 1984, les femmes n’avaient pas le droit de courir de marathon en France… Aujourd’hui, tout le monde court, ou presque. Du petit footing du dimanche à des ultra-marathons de plusieurs centaines de kilomètres, chacun d’entre nous connaît au moins quelques personnes qui s’adonnent à ce loisir, si ce n’est nous-même.

Là où certains n’y voient qu’une activité pour garder la forme ou pour maigrir, je vois dans le fait de courir une philosophie de vie. Je dirais même que courir est l’une des nombreuses voies pour être heureux. Une voie qui en englobe beaucoup d’autres… C’est ce que je partage jour après jour sur mon site Courir Un Trail. Et c’est ce dont je vais vous parler aujourd’hui sur Habitudes Zen. Je vous invite à me suivre tranquillement, en trottinant… N’oubliez pas de profiter du paysage 😉

Note : Cet article a été écrit par Mickaël du blog Courir un Trail ! courir le debut du bonheur

Courir, c’est simple et c’est pour tout le monde

Continuez la lecture

Tags: , , , ,

personnes qui ne cèdent pas à la procrastinationIl est assez rare de tomber sur des personnes qui ne cèdent (presque) jamais à la procrastination. D’après mon expérience, 95 à 99% de gens cèdent à la procrastination, au moins une partie de chaque jour. Si ce n’est pendant pratiquement toute la journée !

Ce n’est pas une façon de juger qui que ce soit. Il m’arrive également de céder à la procrastination. Je cherche plutôt à comprendre nos réactions habituelles au stress, à l’incertitude, aux tâches difficiles, à l’accablement, aux distractions et plus encore. La plupart d’entre nous cédons à la procrastination à cause des habitudes que nous avons adoptées quand nous étions enfants et adolescents.

Pourtant, certaines personnes cèdent rarement à la procrastination. Tomber sur ce type de personnes, c’est comme trouver une licorne — elles sont belles et semblent un peu sortir de l’ordinaire ! Ainsi lorsque je rencontre une d’elles, je cherche à apprendre d’elle.

J’ai découvert que les personnes qui ne cèdent pas à la procrastination ont deux habitudes fondamentales (et ce sont des habitudes que j’essaie de pratiquer la plupart du temps). En plus de ces deux habitudes, il existe une habitude bonus que j’ai trouvé utile : Continuez la lecture

Tags: , , , ,

« Vivre à 100% » est souvent synonyme de vie bien remplie où le moindre espace de temps libre est mis à profit pour jeter un œil à ses mails, finir une tâche en cours, en bref pour « être dans l’action ». Pourtant, vivre à 100% revêt une toute autre définition lorsque l’on prend du recul par rapport à nos rythmes de vie effrénés et que l’on s’aperçoit qu’une autre voie est possible.

Vous connaissez cette sensation si particulière liée au fait de sortir de sa bulle, de « lever son nez du guidon » : la prise de conscience. C’est le point de départ de tout changement positif. Prendre conscience que l’on peut vivre à 100% sans pour autant vivre à 100 à l’heure invite ainsi s’ouvrir à la slow life. Slow ? Un mode de vie qui n’implique pas d’adopter le rythme de l’escargot mais qui incite à savourer les jours, à privilégier la qualité à la quantité (des expériences, des relations, des choses, des tâches et autres), à respecter ses priorités pour renforcer son bien-être et s’épanouir. vivre à 100% sans vivre à 100 à l'heure

Note: Cet article invité a été écrit par Cindy Chapelle du blog La Slow Life.

Mettre ses priorités à l’honneur

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , ,

la résilience mentale et la culpabilité Cela nous arrive à tous : nous ne faisons pas ce que nous avons prévu de faire, puis nous nous sentons stressés ou coupables à ce sujet.

Il est temps de laisser tomber ce sentiment, parce qu’il ne nous aide pas.

Nous pouvons développer de la résilience par rapport à ce sentiment, avec un peu d’entrainement mental. Cela nous aidera d’une façon magique.

Réfléchissez et demandez-vous si vous avez fait l’une ou l’autre de ces choses : Continuez la lecture

Tags: , , , ,

le stress des entrepreneurs chronique

Pourquoi cet article sur le stress des entrepreneurs et les solutions pour y remédier ?
C’est très simple, le stress réduit la créativité et l’efficacité. C’est donc un point important à améliorer pour devenir un entrepreneur à succès et augmenter la rentabilité de son entreprise.

Note : cet article invité a été écrit par Maxime Pierrelot du blog Mon Entreprise Rentable.

Le stress du chef d’entreprise

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , ,

un mantraAu moment où j’écris cet article, j’ai attrapé un virus (j’ai une angine streptococcique) alors que je suis en plein milieu d’un voyage. À cela il faut ajouter le fait que j’ai des troubles du sommeil. J’expérimente aussi de grands changements dans ma vie. Comme si cela ne suffisait pas, j’ai une charge de travail qui s’accumule et plus encore.

Comme vous pouvez l’imaginer, il n’est pas illogique de considérer tout cela comme stressant, ennuyeux, difficile, et tout simplement désagréable. Toutefois, je ne vois pas les choses de cette façon, même si je reconnais que c’est facile d’adopter cet état d’esprit, ce qui signifie que tout devient d’autant plus stressant.

Lorsque vous êtes en état de stress ou de fatigue, vous pouvez facilement vous mettre en colère pour de petites choses — les aboiements du chien ou les bruits de construction à l’extérieur, les commentaires grossiers ou les retards répétés des gens, les bugs technologiques ou même l’état de la politique nationale. Oui, tout cela, et bien plus encore, peut vous mettre en colère.

Toutefois, ce n’est pas bon pour nous d’être constamment en colère. Non seulement nous devenons moins heureux, mais nous sommes aussi moins agréables envers nos proches, moins ouverts au monde, moins dévoués à ce à quoi nous tenons le plus et moins concentrés sur le travail important que nous faisons dans le monde. Continuez la lecture

Tags: , , , ,

le temps de faireNos journées sont souvent remplies de choses que nous devons faire et de choses que nous faisons pour nous réconforter du stress et de la fatigue qui viennent avec le fait de faire ce que nous avons à faire. Par conséquent, nous finissons par reporter ce que nous voulons vraiment faire.

Pensez-y un instant : nos journées sont remplies de choses que nous devons faire et d’autres activités réconfortantes. Il y a très peu de place pour les choses que nous aimons faire.

À quel moment trouverons-nous le temps de faire ce que nous aimons ? Quand un certain calme s’installera ? Lorsque les visiteurs prendront congé de nous ? Lorsque les voyages que nous avons planifiés seront terminés ? Quand les vacances seront terminées ? Lorsque ce projet exigeant sera clôturé ? Quand les enfants seront grands et que nous serons à la retraite ? Peut-être qu’après notre mort, nous aurons plus de temps. Continuez la lecture

Tags: , , , , ,

slow life zenitude

Partout dans les médias, on entend parler de plus en plus de la Slow Life (et du Mouvement Slow en général). Ce serait le nouvel « eldorado zen ». J’ai découvert ce mouvement un peu par hasard durant mes études, et je vous avoue qu’en me renseignant et en lisant de nombreux ouvrages sur le sujet, j’ai été conquis !

Tellement conquis, j’ai décidé d’ouvrir un blog et de vous partager une partie de mes connaissances sur Habitudes Zen.

Mais qu’est-ce donc que la Slow Life ? Est-ce une opportunité pour tous ? Est-ce que VOUS pouvez l’appliquer dans votre vie « facilement » ? Réponse dans cet article.

Note : cet article invité a été écrit par Louis BAUMSTARK du blog Slow World

Qu’est-ce que la Slow Life ?

Continuez la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

la plénitudeIl existe un sentiment d’incomplétude dans nos vies.

Nous le ressentons depuis l’adolescence, du moins, si ce n’est depuis la petite enfance. Il s’agit d’un sentiment qui nous donne l’impression que quelque chose va mal chez nous. Il nous amène à penser que nous manquons de quelque chose ou que nous passons à côté de quelque chose dans le monde.

C’est un sentiment de déconnexion ou de solitude par rapport aux autres, un sentiment qui ne nous convient pas. Nous avons le sentiment d’évoluer dans le monde en étant isolés et insatisfaits. Nous ne ressentons aucun sentiment d’intimité avec les autres, et n’avons aucun sens du but dans ce que nous faisons.

Ce que nous recherchons ardemment, c’est ce sentiment de connexion et d’intimité avec les autres. Nous le recherchons en ligne sur les réseaux sociaux, mais il fait défaut. Cela nous pousse à utiliser des applications de rencontre pour trouver la personne parfaite, mais la rencontre n’apporte pas d’intimité. Cela nous pousse à regarder des photos de ce que d’autres personnes font dans le monde, à lire les récits de leurs aventures. Nous par contre, avons l’impression de ne rien faire de significatif. Continuez la lecture

Tags: , , , , ,

concentration profondeUn de mes amis m’a parlé de deux des moments les plus réussis de sa vie souvent très désorganisée. Ces deux événements se sont produits lorsqu’il était très concentré sur un projet d’apprentissage.

Le fait d’avoir un seul centre d’intérêt lui a vraiment permis de grandir. Non seulement il a pu apprendre en profondeur le sujet qu’il étudiait, mais il a aussi grandi en tant que personne.

C’est le genre d’expérience qu’il a vécue récemment, en choisissant un projet et en s’y consacrant entièrement.

Cependant sa question était la suivante : comment combiner le fait d’avoir un projet principal pour cette année avec toutes les autres choses que je veux faire ?

Fondamentalement, il veut créer de la concentration et de la profondeur dans un projet, tout en conservant sa santé, ses affaires, sa relation et sa pratique de la pleine conscience. Continuez la lecture

Tags: , , , ,